------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Memory |♥| LIANGHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Jeu 3 Nov - 21:38
 
Memory
Lianghoon ♥


Taiwan. A peine arrivé et Ji Hoon n'aimait pas. Il détestait même. Sa dernière nuit à Tokyo avait été éprouvante, pourtant, elle lui semblait infiniment plus belles que celles qu'il passait ici. Ils venaient pourtant à peine d'arriver, mais il ne pourrazit pas se sentir plus mal que ces derniers temps. Il regrettait, tellement de choses. Ils auraient du arrêter, du tout stopper quand ils le pouvaient encore. C'était de sa faute, il avait voulu continuer, jouer avec le feu. Il se détestait pour ça, il avait brisé une vie qui aurait pu finalement devenir parfaite. Lui qui ne supportait pas de rester enfermé, ne quittait presque pas la chambre d'hôtel dans laquelle ils vivaient en attendant de trouver mieux. Il ne voulait pas trouver mieux. Il voulait rentrer. Chez sa mère, au Japon. Il voulait son bichon, Haruto. Serrer sa mère dans ses bras, frapper Jin Seok. Ca lui manquait. Horriblement.

Un soupir quitta ses lèvres et il roula sur le dos, l'écran de son téléphone devant ses yeux, il passait une par une toutes les photos qu'il avait prise au Japon. il en était au début de l'année 2014 et il était triste d'y arriver déjà. Il ne voulait pas arriver à la fin, comme s'il y vivait encore, comme s'il pouvait encore s'y voir. Jamais Ji Hoon n'aurait imaginé que le Japon lui manquerait. Au fond, il savait que ce qu'il lui manquait surtout, c'était ce qu'il avait laissé au Japon. Ses yeux se fermèrent doucement. Il n'allait plus pleurer maintenant, c'était de sa faute. Il devrait être en prison. Ils devraient être en prison tous les deux. Assurément, ils ne devraient même plus en sortir. Parce qu'ils étaient des criminels. Qu'ils avaient causé du tort. Qu'ils avaient tué un homme.

Doucement, il se redressa sur le lit. Liang était parti leur chercher à manger, ils devaient réfléchir à ce qu'ils allaient faire, comment ils allaient vivre. S'il avait toujours eu beaucoup d'ambition, Ji Hoon s'en fichait un peu désormais. Il pourrait faire n'importe quel boulot, même les plus dégradants, ça n'avait plus la moindre importance. Mordillant sa lèvre, il passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Il n'aimait pas Taipei, même s'il comprenait les gens autour de lui sans mal, qu'il pouvait répondre sans jamais avoir besoin de réfléchir. Sans doute aurait-il aimé dans d'autres circonstances. S'il y était venu pour visiter, pendant des vacances. Liang et lui en avaient déjà parlé, il y a longtemps. Prendre des vacances ici. Pourquoi pas ? Il n'aurait pas pensé que ça arriverait. Que les vacances soient si longues.

Entendant la porte de la chambre, il glissa ses jambes hors du lit. Il devait arrêter de regarder ces photos, il devait passer à autre chose. Il n'y arriverait pas. Au moins faire semblant. Il avait tout, absolument tout. Pourquoi rien ne pouvait jamais marcher comme il le désirait ? Ji Hoon maudissait les dieux, s'il y en avait. S'il y avait longtemps cru, toute sa foi s'était désormais envolé. « T'as acheté quoi ? » Il n'avait pas très faim mais il était le premier à dire qu'il ne fallait pas se relâcher, même quand ça allait mal. Même s'il se demandait à quoi ça pouvait bien rimer, de continuer ainsi. « Y avait pas trop de mondes, ça va ? » Des banalités, faire la conversation. Il se trouvait presque ridicule. « Il faut penser à appeler Maman, lui dire qu'on est arrivé et voir quand Jin Seok rentre. » Avoir laissé son petit frère seul à Tokyo l'inquiétait un peu. Surtout dans leur appartement. Il espérait qu'il ne lui arrive rien, qu'il allait bien. Ji Hoon devait arrêter de dramatiser.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Ven 4 Nov - 20:40
 
Memory
Lianghoon ♥


Taiwan, au bout du compte, ce n’était pas si horrible. Ils avaient réussi à y trouver une chambre pas trop chère, pas trop petite, un endroit où ils pourraient vivre en attendant d’avoir trouvé un travail. Les voisins étaient plutôt calmes et ils n’avaient pas besoin d’une nouvelle langue pour s’exprimer : c’était tout simplement parfait. Pourtant, Liang se murait dans le silence, lui qui n’était déjà pas bavard, et essayait d’éviter toute conversation qui pouvait avoir trait à la ville qu’ils avaient quittée pour rejoindre Taiwan.

Que leur restait-il des quelques années qu’ils avaient passées dans la capitale nipponne ? Qu’en était-il des gens qu’ils avaient rencontrés, avec lesquels ils s’étaient liés d’amitié, même davantage ? Oubliés, abandonnés, effacés comme de simples erreurs sur une copie ratée. Ils étaient de nouveaux seuls contre le monde, contre tout ce qui les entouraient, et Liang avait l’impression que cette solitude était encore plus forte que par le passé. Plus difficile à supporter, comme un manque qu’ils ne pourraient jamais combler. Qu’en était-il des amis qu’il ne pouvait rappeler ?

Plus d’arnaque, plus de mensonges. Ils l’avaient décidé en arrivant à Taiwan. Où iraient-ils s’ils se faisaient prendre encore une fois ? Pourraient-ils seulement s’en tirer ? La décision était venue d’elle-même, il était fatigué. On lui avait dit d’appeler afin d’obtenir les résultats de ses examens, mais il n’en avait même pas l’envie. Il en allait de sa santé, mais rappeler Tokyo ne faisait qu’ouvrir un peu plus une plaie déjà béante. Il ne voulait pas.

Il adressa un vague sourire à la caissière quand elle lui indiqua le montant à payer. Il n’était plus habitué à s’exprimer dans cette langue aussi souvent, c’était troublant. Il le fallait néanmoins. Saisissant le sachet qui contenait les achats qu’il avait fait, Liang la remercia et reprit le chemin de l’hôtel, laissant son esprit errer d’une idée à l’autre.  Rien n’était différent ici. Ils étaient simplement dans une autre ville et devaient retrouver un rythme de vie correct. Un rythme de vie normal. Son regard s’arrêta sur un groupe d’étudiants qui semblaient avoir terminé leur journée.

De qui se moquait-il ? Tout était différent, ici.

Il pressa le pas afin de rentrer chez eux, ne s’attardant plus à regarder ceux qui l’entouraient, et passa la porte en un soupir avant d’ouvrir sa veste d’une main, tenant le sac de l’autre. Même rentrer chez eux n’y ressemblait plus. Il avait la désagréable impression d’entrer chez quelqu’un d’autre, de ne pas en avoir le droit. La voix de son jumeau était l’un de ses seuls réconforts lorsque lui venait l’idée qu’ils étaient totalement seuls, isolés de ceux qu’ils avaient connus, comme coupé de tout ce qu’ils auraient pu faire si la vie d’un homme ne s’était pas mise en travers de leur chemin.

« Pas grand-chose, il y avait du monde.   » Répondit-il en souriant doucement. « Des plats froids, de quoi boire, des trucs comme ça.   »

C’était largement suffisant. Il déposa le sachet sur la table de la chambre avant de ranger le frais dans le minibar, pensif. Il fallait qu’il cherche un appartement, qu’il trouve un travail. Qu’il cesse de réfléchir au jour le jour, comme s’ils allaient partir, comme s’ils allaient rentrer. Comme si lui-même n’était pas encore convaincu du fait qu’ils devaient rester.  Pensant avoir entendu Ji Hoon parler, il releva les yeux vers lui.

« Pardon, tu m’as dit quelque chose ?  »

Être aussi peu attentif le dérangeait profondément, mais il passait bien trop de temps à penser. À se rappeler des quatre dernières années qu’ils avaient passées à Tokyo et qui, au bout du compte, leur avaient apporté davantage que le temps qu’ils avaient passé ailleurs. Ils n’avaient plus rien désormais, juste une chambre d’hôtel où ils passaient leurs journées, à défaut d’avoir mieux à faire.

« Il faudrait qu’on cherche un travail…  » Reprit-il, s’approchant de son jumeau en lui tendant une canette de bière. « On peut pas rester dans cette chambre toute notre vie. »

Ne pas montrer que la situation l’affectait également était une façon de protéger son frère. S’ils tombaient tous les deux et commençaient à s’inquiéter, ils n’allaient jamais réussir à s’en sortir. Rentrer était exclu, même s’il savait qu’aucun des deux n’avait envie de rester à Taiwan.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Jeu 10 Nov - 21:24
 
Memory
Lianghoon ♥


Ji Hoon voulait repartir. Il voulait rentrer. Au Japon. En quatre ans, il avait appris à aimer ce pays, à s'y faire. Il y avait ses marques, ses repères. Même s'il disait souvent le contraire, peut-être réalisait-il maintenant qu'il n'aurait jamais eu l'intention de repartir. Il voulait vivre à Tokyo, faire venir sa famille là-bas s'il le fallait. Il aurait suivi Liang s'il avait voulu partir, il aurait réussi à convaincre Haruto de le suivre, si ça n'avait pas été une fuite à cause d'un meurtre, il le lui aurait sans doute proposé. Il voulait rentrer au Japon parce qu'il y était, oui, aussi. Surtout. Ces dernières semaines étaient parfaites, vraiment parfaites. Un peu trop. Peut-être qu'un trop grand bonheur devait apporter une douleur encore plus conséquente. Il ne savait pas. Il ne saurait jamais. Il avait un peu fantasmé, rêvé. Ce dernier soir, qu'il puisse venir. Plus tard, le temps de préparer son départ à lui aussi. Haruto lui avait dit qu'il le rejoindrait, autre moment de folie. Mais ça ne se ferait jamais. Non, il l'avait compris, il avait repris ses esprits. C'était trop cruel, lui imposer une vie comme ça.

Leur vie était fichue, complètement. Il ne le disait pas à Liang, mais il devait sans doute le penser aussi. Elle n'avait aucun sens, elle était complètement déstructuré, ils avaient tout merdé, ils avaient perdu. Ils étaient bien mignons, les jumeaux. Tellement mignons. Ils ne l'étaient plus vraiment. Non, ils n'avaient rien de mignons, Ji Hoon ne pouvait plus être aussi admiratifs de la relation qu'ils avaient. Elle lui semblait si belle, avant. Il n'aimait pas ce qu'ils en avaient fait. Pas du tout. Il aimait toujours son jumeau. Plus que tout au monde, il n'y avait pas de mot pour dire combien il l'aimait. Mais il sentait cette brisure, depuis ce soir là. Pas tellement dans leur relation. Juste en eux. C'était horrible, frustrant. Horriblement frustrant, déroutant. Il avait l'impression d'avoir tout perdu. Qu'ils avaient perdu de vu ce qu'ils avaient vraiment souhaité. Leur réel but. Ji Hoon se sentait tellement stupide, alors que sa main montait doucement le long de sa chemise, s'arrêtant au niveau de son cœur, sentant à peine ses battement sous ce logo délicatement cousu de la luxurieuse marque ayant créé ce vêtement. Il était devenu tellement stupide.

Liang venait de rentrer et doucement Ji Hoon se redressait, tentant un sourire à son jumeau. C'était bien tout ce qui le faisait encore tenir. Il ne savait pas ce qu'il ferait tout seul. Il ne l'aurait jamais supporté. Déjà que maintenant, c'était difficile. Horriblement difficile. Il se retenait en permanence de prendre le vieux téléphone qu'ils avaient acheté en arrivant et de composer le numéro d'Haruto qu'il connaissait par cœur. Il espérait tellement s'y habituer, vivre avec. Oublier lui semblait de toute façon impossible, il espérait juste pouvoir continuer à avancer quand même. La vie ne serait plus jamais aussi amusante qu'elle ne l'avait été pour lui. Sa vie au Japon avait été parfaite. Un peu trop. En dehors d'Haruto, il y avait ces vêtements dont il avait toujours rêvé. Être magicien, monter des spectacles, pouvoir danser. Ne pas avoir de contraintes, ou très peu. Il avait enfin pu adopter un chiot, lui qui en rêvait depuis si longtemps. La mort de son père entachait le tableau si parfait, mais il avait pu revoir sa famille. Son frère, ses sœurs, sa mère. Tout devenait parfait. Et ce soir là, ils avaient tout détruit.

Liang voulait arrêter, il l'avait dit. Mais Ji Hoon avait été stupide, il avait insisté pour continuer. Il se détestait tellement. D'en avoir voulu toujours plus, d'avoir été trop gourmand. Il s'en voulait, plus qu'il n'aurait jamais pensé s'en vouloir un jour. Prenant le sachet, il l'ouvrit en hochant a tête. Des plats froids, de quoi boire. Pinçant les lèvres en le voyant dans ses pensées, il lâcha un soupir. Il faudrait qu'ils se parlent. Il voyait que Liang n'y arrivait pas non plus, ils n'allaient pas être les jumeaux dépressifs de Taipei quand même. Ou peut-être que si. Ça lui allait très bien. Non, ils ne devaient pas. C'était une spirale infernale.

« Du travail... » Un nouveau soupir, il lâcha le sachet et se laissa tomber en arrière. « Pourquoi pas, le lit est confortable, y a le chauffage et la clim... » A ses yeux, c'était suffisant. Il ne voulait même pas allumer la télévision, utiliser son ordinateur. Quand il le faisait, il allait simplement voir sur Instagram si Haruto avait posté une nouvelle photo de lui, ou de Kimyaki. Mais il n'y avait jamais rien. « Tu veux que je travaille dans quoi ? Je sais rien faire. » Même pas serveur, il suffisait qu'on lui parle un peu mal pour qu'il éclate le verre sur la tête du client. Et avec une estime un peu trop haute de lui-même, c'était compliqué. « Je veux plus faire de magie, ni danser. » Il n'en avait plus la motivation. Se redressant un peu, son regard se porta sur son frère. « On peut tenir quelques mois avec nos économies, on avisera après. » Ils seront peut-être morts d'ici là, qui sait. Non, ils ne devaient pas. Même s'ils le mériteraient probablement. « Taiwan, ça craint. »

Tout craignait de toute façon. S'il avait tenté d'être positif, il n'y arrivait que moyennement. Il devait faire un effort, pour eux. Pour qu'ils puissent continuer à avancer mais il avait l'impression de ne plus s'en sentir capable. Vider de toute motivation, de tout optimisme. Il en avait toujours eu beaucoup trop, peut-être qu'il avait simplement épuisé ses ressources.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Ven 11 Nov - 0:55
 
Memory
Lianghoon ♥


Dire que tout ce qu’ils avaient accompli en quelques années s’était envolé à la manière de ce corps englouti par les flots. Liang parvenait à peine à croire qu’ils avaient tout détruit aussi rapidement, sans l’avoir prévu, eux qui calculaient pourtant toutes leurs actions afin de ne pas commettre d’erreur fatale lors de leurs missions. Il avait suffi d’une fois, d’une seule, pour que toutes leurs décisions et leur manière de vivre soit remise en question. La prudence leur avait fait défaut et ils en payaient désormais le prix : un exil volontaire, mais indésirable.

Le Japon manquait déjà à Liang, mais il ignorait ce qui lui manquait le plus. Leur voisinage pas si dérangeant, les cours qu’il suivait à l’université, son travail au café ou les différentes personnes qu’il connaissait là-bas ? Il n’était pas du genre à s’attacher aux gens outre mesure, mais il ne pouvait nier que les questions de Hiromu et les affirmations stupides d’Ana lui manquaient un peu. Asuka également, même s’il ne se l’avouait pas directement. Tous faisaient partie de son entourage, des personnes qui avaient fait de sa vie au Japon ce qu’elle était devenue en quatre ans.

Il regrettait tellement d’être parti, d’avoir tout abandonné à cause d’une soirée qui s’était particulièrement mal terminée, mais il n’avait pas le choix. Ils devaient partir, se mettre en sécurité, s’assurer que personne ne ferait de mal à leur famille. La situation ne s’arrangerait pas en un claquement de doigts, il leur faudrait bien plus que quelques mots magiques et un tour de passe-passe. Malheureusement, c’était tout ce dont ils étaient capables.

Assis sur le lit où se trouvait son frère, Liang poussa un léger soupir en l’entendant rétorquer. Le lit était peut-être confortable, mais il ne leur permettrait pas d’accomplir grand-chose. Il secoua la tête avant de hausser les épaules. « J’en sais rien. C’est pas à moi de choisir pour toi. » Lui-même n’avait pas de diplôme et avait dû interrompre ses études pour quitter Tokyo. Si près du but. « Je sais pas. » Glissant une main dans ses cheveux, il se laissa tomber sur le lit et poussa profond soupir, incapable de réfléchir correctement à ce qu’ils pouvaient faire. Il laissa un silence s’écouler sans répondre aux propos de son frère, sachant qu’il avait raison. « Je sais Hoonie… Je sais. »

Mais que pouvaient-ils faire d’autre ? Leur vie s’était écroulée en quelques heures, ils ne pouvaient faire demi-tour et demander à quelqu’un de ramener à la vie celui qui l’avait perdue. Ils ne pouvaient qu’observer leur situation actuelle, impuissants. Liang pinça les lèvres et se redressa. « Ils passent sûrement des annonces quelque part… » À la télé ? Il se saisit de la télécommande afin d’obtenir les dernières informations, réalisant rapidement que ce n’était pas une bonne idée, comme les titres concernaient partiellement le Japon. L’écran redevint silencieux et Liang s’allongea de nouveau, les mains au niveau du visage. « Je supporte pas d’être coincé ici. Faut qu'on trouve quoi faire... » L’hôtel l’oppressait. Tout l’oppressait. Il pensait que tout irait mieux une fois à Taiwan, mais c’était totalement faux : il se sentait toujours aussi mal.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Lun 14 Nov - 22:31
 
Memory
Lianghoon ♥


C'était difficile. Horriblement difficile. Ji Hoon avait l'impression qu'il n'y arriverait jamais. Qu'il ne passerait jamais au-delà de ce meurtre. C'était complètement fichu, sa vie n'aurait plus jamais le sens qu'il aurait espéré. Il avait tout gâché, tout détruit et il n'arrivait pas à savoir comment il allait pouvoir se remettre, remonter la pente. Non, ça n'arriverait pas. Pas sans sa famille. Pas sans Haruto. Il le savait. Ils avaient longtemps été seulement tous les deux, Liang et lui. Mais au fond, ça ne suffisait pas. Ils avaient toujours été pris par leurs affaires, sans jamais chercher plus loin. Sauf depuis qu'ils vivaient au Japon. Même Liang s'était davantage ouvert, bien que son jumeau ne s'en rendait sans doute pas compte. Il avait changé, évolué. Sans doute que ce pays leur correspondait à tous les deux, après avoir été un peu trop rejeté du leur, totalement déçu aussi, oui. La Corée du Sud n'était qu'un paradis parce qu'il le faisait croire à qui voulait bien l'entendre. Parce que c'était là qu'était sa famille, que c'était le pays du père qui l'avait élevé.

Travailler. Il n'en avait pas envie. Il n'avait envie que d'une chose ; repartir au Japon. Reprendre la vie qu'il avait laissé là-bas. Comme avant, comme si tout allait bien, comme si de rien n'était. Non, ce n'était plus possible. Il le savait bien. Il ne pouvait pas revenir, aller frapper chez Haruto, lui dire que tout allait bien, qu'ils pouvaient tout oublier. Tout reprendre comme avant. Un rêve qu'il faisait un peu trop souvent, qui lui brisait le cœur dès qu'il ouvrait les yeux. Un soupir arracha ses lèvres. Il ne devait pas se laisser aller, mais c'était difficile de jouer la comédie avec Liang, difficile de faire comme si tout allait parfaitement bien alors que non, ce n'était pas le cas. Son frère devait le savoir, il devait le sentir. Comme Ji Hoon sentait qu'il n'allait pas bien non plus, mais il ne pouvait rien faire. Absolument rien pour l'aider.

Lui faisait une place dans le lit, il le regarda en silence. Il ne voulait pas travailler, il ne savait vraiment rien faire. Il n'avait aucune patience, aucune véritable qualité en tant qu'employé. Il ne voulait pas travailler dans un bureau, il ne voulait pas travailler dans une usine. C'était un cauchemars, un véritable cauchemars duquel il ne pouvait pas se réveiller. Il avait essayé tant de fois, en vain. Sans succès. C'était réel. Leur réalité qu'ils détestaient. Levant un peu les yeux vers la télévision, il les retira immédiatement en lisant brièvement quelque chose sur le Japon, serrant les dents en entendant le présentateur en parler. Ce pays était partout, vraiment partout. Son cœur se serra également et il fut soulagé quand Liang éteignit l'appareil. Trouver quoi faire. Une brillante idée. Inutile. Fermant les yeux, il se mordit la lèvre, essayant de retrouver un calme bien perdu depuis longtemps. « J'ai plus envie de rien faire, Liang... » De travailler, de sortir. Rester ici lui allait parfaitement bien, mais il comprenait que son frère avait besoin de bouger. Il devrait d'ailleurs. Ne pas rester enfermer avec lui. « On va jamais se sortir de ça. Ça ira jamais mieux. »

Ils pouvaient se mentir, mais ici, à Taiwan, il le réalisait plus que jamais. Il ne savait pas comment il allait s'en sortir, il n'arrivait pas à retrouver une once d'optimisme. Cet optimisme qui le caractérisait si bien. Qui avait disparu ce soir là. « C'est ma faute, j'aurais du arrêter quand tu voulais, j'aurais pas du insister pour continuer. Je sais pas pourquoi, pourquoi j'ai pas réfléchi. On aurait pu tout avoir pour être heureux déjà, sans tout ça. » Sa gourmandise avait coûté une vie. Il s'en voulait, il ne se le pardonnerait jamais. « On est bêtes. On pensait qu'on était les maîtres du monde. » Tout était à leur porté, ils étaient capables de tout, personne ne pouvait les atteindre, personne ne pouvait leur faire du mal. Ils étaient puissants, parce qu'ils étaient deux, parce qu'ils étaient plus forts que le reste du monde. Mais c'était faux. « On est rien du tout. » Mordant sa lèvre plus fort, il sentit un goût de sang sur sa langue et il se tourna vers on frère, attrapant son bras, il cacha son visage contre son épaule. Rien du tout. Juste deux idiots qui avaient cru être plus forts que les autres.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Sam 19 Nov - 16:32
 
Memory
Lianghoon ♥


Quelle solution avaient-ils, si ce n’était celle de rester loin du Japon ? Disparaître était la seule idée qui avait traversé l’esprit de Liang, quand il avait compris qu’ils n’avaient d’autre choix, mais cette option lui semblait désormais plus mauvaise que toutes celles qu’ils auraient pu choisir. Ils étaient seuls, coupés du monde dans cette région qui ne leur plaisait pas, avec pour seule perspective celle de rester enfermés des heures durant dans une chambre d’hôtel. Ce n’était pas une vie. Ils ne pouvaient se réduire à l’état de fugitifs pour le restant de leurs jours ; ils l’avaient déjà été pendant bien trop longtemps. Conscient de ce simple fait, Liang se retenait de parler, ne souhaitant pas trahir ses propres pensées et mettre à mal la sécurité qu’ils avaient gagnée en venant à Taiwan. Le prix à payer pour cette « sécurité » (car elle n’était au final qu’illusoire) était bien trop haut pour eux deux.

Les yeux fermés, Liang resta allongé, les lèvres pincées alors qu’il écoutait son frère qui s’exprimait. Ils s’étaient séparés au cours des derniers mois. Ils avaient appris, de gré ou de force, à vivre l’un sans l’autre, et la complicité qui les unissait, si elle était encore présente, semblait s’être effritée. Eraflée par les erreurs que l’un et l’autre avaient commises. Surtout lui, en mentant le premier. Cependant, chaque mot faisait écho à ce qu’il pensait. Chaque phrase reflétait à la perfection ce qui revenait, encore et encore, dans la tête de l’ancien étudiant. Ils n’iraient nulle part. Cet endroit marquerait la fin de leur histoire, s’ils y restaient plus longtemps, et il n’avait aucune envie d’y songer. Les frères Lee, aux affaires autrefois florissantes, n’étaient plus que l’ombre de ce qu’ils avaient été. Mais avaient-ils déjà été davantage que des ombres, égarés dans un monde contre lequel ils se battaient pour exister ? Ils étaient en train de le laisser gagner.

« On n’y peut rien… » Que répondre d’autre ? Il avait l’impression de ne plus pouvoir penser raisonnablement, lui qui l’avait toujours fait. L’égoïsme se faisait sentir, il ne pouvait l’empêcher. « Ji Hoon… » Fermant les yeux, Liang sentit une larme rouler sur sa joue. Il parlait si peu, retenait tellement. C’était beaucoup trop pour qu’il puisse s’en empêcher éternellement. « Je veux rentrer à Tokyo… Retrouver la vie qu’on avait… »

Son cœur réclamait cette ville à laquelle il s’était habitué, les gens qu’il y avait rencontré. À Taiwan, il était amputé d’une part de lui-même, loin de tout ce qu’il avait appris à aimer. Les visages de ses amis lui manquaient, il craignait d’oublier la voix de ceux qu’il appréciait : Hiromu, Anastasia, peut-être même Asuka. Sûrement. Alors qu’il réprimait un sanglot, il garda les yeux fermés et prit son frère contre lui. « J’arrive pas à me convaincre qu’on doit rester… » Pourtant, il essayait. Il se le répétait à longueur de journée. Rien ne changeait.
electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Memory |♥| LIANGHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Pays étrangers :: Taïwan-