------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Through hell and back... meet the satans ft. Kazuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Sam 24 Sep - 13:46
 
Through hell and back... met the satans
Heaven & Kazuya

Ce matin-là, lorsqu’elle avait ouvert les yeux après s’être endormie sur le divan de son salon – accidentellement et après avoir fouiner sur internet des heures en quête des plus mignons vêtements de bébé du monde, Heaven avait un drôle de feeling. Et non, ça n’avait rien à voir avec les nausées qui lui prenaient dès qu’elle ouvrait les yeux et qui – faute d’avoir vraiment pris de l’expansion niveau ventre à deux mois de grossesse – trahissaient son état d’incubatrice sur pattes. Non, ce qui lui tordait les tripes ce jour-là, c’était plutôt le sentiment omniprésent que quelque chose de terrible allait arriver. Le stress était tellement puissant qu’elle avait vérifié une dizaine de fois qu’elle avait adéquatement pris ses cachets, que son rythme cardiaque était normal, elle avait tenté de se relaxer sous la douche et même, dans une ultime tentative de contrôler ses nerfs, elle avait fait du ménage! Un exploit rare pour notre boucle d’or assez reconnue pour le chaos qu’était son appartement, d’autant plus que depuis le départ d’Akira – qui avait décidé de vivre sa vie ailleurs, avec sa nouvelle copine – avait pris ses aises et répandue ses fringues dans tous les coins du logement. Et pourtant, autant d’aller-retour plus tard, et même lorsque l’appartement retrouva un air présentable, le stress était toujours présent et sa montre indiquait 10 AM. Zut. Couvrant des yeux son logis qui avait gagné un prestige jamais vu depuis des années, elle avait soupiré en concluant que ces quatre murs ne suffisaient pas à nourrir sa soif d’occupation. C’est donc en errant comme une âme en peine qu’elle agrippa son cellulaire et déverrouilla l’écran pour voir apparaître le minois souriant de son petit ami.

Oui, son PETIT AMI, genre, elle pouvait le dire à voix haute, elle pouvait rougir jusqu’à la racine des cheveux en clamant son droit de propriété sur le bridé – un © sur sa fesse droite même! Elle pouvait même hocher la tête avec appréciation en regardant de vieux concerts de KAT-TUN et conclure que le sensuel Apollon en kimono était sa propriété privée, son dinosaure juste à elle et que, la quantité de peau qu’il dévoilait à ses fans n’était qu’une infime partie du paysage sur lequel elle avait droit de passage! … Littéralement ! L’espace d’une seconde, Heaven avait oublié cette boule d’angoisse qui lui nouait l’estomac, en pensant à son merveilleux petit ami avec qui elle aurait la chance d’avoir un enfant très bientôt. BINGO. La voilà la solution! L’exploitation de tortue, la demande de compagnie! N’était-ce pas dans son contrat de futur papa, de toute façon, de venir passer du temps avec elle? Pianotant sur l’écran de son téléphone, en se dirigeant vers sa chambre en quête de vêtements confortables, boucle d’or avait composé un texto très simple – avec abus de petits cœurs – lui demandant de la rejoindre pour 10h30 à l’épicerie du coin. Le plan? Kidnapper une quantité phénoménale de nourriture et ramener son cher et tendre à domicile. Ok, on l’admet, dans toute sa fourberie, elle avait poussé la demande jusqu’à proposer de cuisiner, genre… vraiment, alors qu’au fond de son cœur, elle priait pour qu’il lui arrache les ustensiles des mains le moment venu et ne la laisse pas carboniser les victuailles… N’acceptant pas de non comme réponse, blondie s’était empressée d’enfiler un jeans, une chemise ample – un classique et ses plus belles bottes d’automne avant d’attraper son sac, ses clés, et de se rendre au point de rendez-vous, à pied.

Elle aurait pu lui demander de venir chez elle non? Oh…. Les mains bien enfoncé dans ses poches, un sourire bête aux lèvres, boucle d’or savourait le moment. Si ce détour semblait une perte de temps pour certain, c’était un trésor inestimable pour elle. Depuis qu’elle le connaissait, Heaven n’avait jamais vraiment eu la chance de s’afficher en public avec Kazuya – et elle avait accepté cette contrainte sans chialer, après tout, c’était son boulot… mais maintenant que c’était possible, maintenant qu’elle pouvait bêtement choisir une marque de pain avec lui comme les couples normaux, elle ne voulait plus s’en passer. Après tout… qui sait combien de temps elle pourrait en profiter… Un drôle de mélange d’angoisse et de plénitude englobait sa grossesse, elle était vraiment heureuse, profondément joyeuse, mais quelque part, une partie d’elle se résignait à ce que ça se termine là… À ce que la fin du parcours soit son accouchement et qu’elle n’ait pas la chance de voir son enfant … du tout. Comme si, elle s’était mentalement convaincu qu’elle n’y survivrait pas… Mais elle pouvait… non? Sa mère avait quand même eu quatre garçons avant de mourir en couche… Déterminée à ne rien laisser bousiller sa bonne humeur, elle s’était plantée devant le point de rendez-vous, géante blonde au milieu des nains bridés, et avait attendu son petit ami, n’abandonnant son emplacement que pour lui sourire – tendrement – en le voyant approcher. Comme quoi, la promesse de photos coquines avait réussi à le faire sortir du lit. Muahhahah!


« Bon matin! », un chuchotement tout bête – il ne fallait pas non plus créer une émeute, et voilà qu’elle s’approchait de lui et glissait discrètement sa main dans la sienne, tout sourire. Elle voulait bien s’afficher en publique, tout ça, mais il était hors de question qu’elle lui roule une pelle en pleine rue. Elle tenait bien trop à sa carrière pour cela. Un sourire mielleux flottait sur son minois alors qu’elle avait ajouté, en l’entrainant à l’intérieur du bâtiment, un : « Je me suis dit qu’il serait préférable que tu choisisses les ingrédients… histoire de ne pas finir empoisonné… » puis, avec un petit rire complice, elle avait ajouté : « Je sais de source sure que je cuisine comme une sorcière… » On dit que la vérité sort de la bouche des enfants…. Non? Elle s’était dirigée vers une allée, ne sachant pas trop quoi acquérir en vérité – le départ d’Akira signifiait probablement le début de sa grève forcée de la faim – alors qu’elle expliquait, sans vraiment retirer cet air réjouis de son minois. « Je vais devoir te kidnapper dans mon appartement cette fois. Le propriétaire doit passer vers midi pour réparer le chauffage… je vais devoir lui ouvrir la porte… » dans quelques heures… elle prierait pour ouvrir au propriétaire… et non pas à la famille Calaway au complet… Enfin, profitons, pour l’instant, elle venait de prendre une bouteille de tabasco en la confondant avec du ketchup… les chances sont qu’ils seraient morts avant de faire connaissance avec la belle-famille du chanteur…

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Ven 30 Sep - 17:26
 
Through hell and back... met the satans
Heaven & Kazuya


Cela faisait longtemps que Kazuya ne s’était pas senti aussi bien. Parce que même si le groupe lui manquait, que ce n’était pas toujours simple au travail, il n’avait pas à se plaindre et concernant sa vie privée, il était comme sur un nuage. Certes, du genre rationnel, il ne laissait pas ce bonheur jouait sur son professionnalisme et il faisait attention dans tout ce qu’il entreprenait. Puisque d’une certaine manière s’il était sur ce petit cocon heureux, ça l’effrayait... Que tout à coup, tout se goupille si merveilleusement, il ne pouvait s’empêcher de se demander jusqu’à quand ceci allait durer. L’avenir était terrifiant, il était le premier à l’admettre et ce, même s’il essayait de ne pas se faire tout un tas de projet. Particulièrement quand on connaît la santé de sa petite ami, qu’on sait qu’il s’agit d’une situation à double tranchant et qu’il pouvait la perdre à n’importe quel moment. Il ne le montrait pas, il luttait pour jouer au mieux la comédie et ne pas afficher toute cette inquiétude qui l’encombrait, toute cette peur qui l’habitait... Il n’en disait jamais rien puisque ce n’était pas ce dont Heaven avait besoin et il était la dernière personne à vouloir la prendre en pitié. Il ne désirait que son bonheur, il désirait réellement qu’elle profite un maximum, jusqu’au bout et peu importait ô combien ça le torturait de penser qu’un jour peut-être il la perdrait... L’enfant qu’elle portait dans son ventre, le chanteur le souhaitait autant qu’elle cependant probablement que même s’il ressemblait ces derniers temps à un imbécile heureux, s’il avait eu le choix, il aurait préféré ne pas prendre ce risque là. Se dire qu’il serait papa mais qu’il y avait une possibilité que la mère ne soit plus là, c’était horrible. Evidemment, il espérait qu’une telle chose n’arrive jamais, que la chance reste de leur côté et qu’ils puissent vivre heureux encore longtemps néanmoins il ne pouvait s’empêcher de penser au pire également. C’était normal d’y songer après tout, il devait se préparer à toute éventualité. Et il se rassurait en se disant que de toute façon, quoi qu’il arrive, il aimerait pour toujours cet enfant, que ce dernier serait le fruit de leur amour et que pour toute la vie, il verrait en lui cette femme qu’il aimait tant. Personne ne lui en voudrait de se tracasser, personne ne lui en voudrait d’angoisser puisqu’il n’y avait rien de plus normal que d’avoir peur de perdre celle qui nous ait le plus chère. Tout comme personne n’avait le droit de lui reprocher d’être heureux de ce temps qu’ils passaient ensemble, d’être heureux d’apprendre qu’il allait être papa et qu’il se démène un maximum afin de trouver les meilleures choses pour le bébé. Ce n’était pas en dramatisant sur son sort qu’il avancerait et qu’il rendrait la demoiselle heureuse... Il s’était promis de lui offrir tout ce qu’elle désirait, considérant un mois comme une année et il tiendrait son serment.

Lorsqu’il avait du temps libre, après s’être reposé, il continuait de se renseigner sur les enfants, sur les objets nécessaires pour une vie confortable, sur les actions à faire et ne pas faire. Puis, il y avait ces fois où quant il marchait tranquillement dans la rue, il s’arrêtait quelques instants devant les vitrines de manière à observer puis réfléchir. Il n’avait toujours pas trouvé la bonne couleur pour la chambre mais il avait déjà fait le tour de plusieurs appartements et il hésitait encore entre deux. Bientôt, il pourrait y emmener sa petite amie puis lui faire une demande beaucoup plus convenable quant au fait d’emménager ensemble.

La journée d’aujourd’hui n’était pas vraiment chargé pour l’artiste, hormis une réunion au matin, pour une fois, il était plutôt tranquille. Lui-même avait songé à contacter sa petite amie afin de lui demander ce qu’elle faisait, pensant qu’ils auraient pu se voir puis profiter du temps qu’ils avaient ensemble. Mais, elle l’avait devancé et un doux sourire s’était dessiné sur ses lèvres tandis qu’il répondait à son message, déclarant qu’il la rejoindrait aussitôt sa réunion terminée.

Et ce n’était pas parce qu’il avait officialisé leur relation que Kazuya cherchait à se faire remarquer. Voilà pourquoi, lorsqu’il quitta l’établissement, un chapeau noir était posé sur ses cheveux, des lunettes de soleil devant ses yeux ainsi qu’un léger foulard autour du cou. Par les temps qui courraient, ce n’était pas rare de porter ce genre de vêtements donc ça lui permettait de rester discret puis il lui suffisait de se comporter normalement, comme tout être humain normal, ainsi il ne se ferait pas remarquer. Evidemment, certains le reconnaissaient toujours néanmoins on le respectait et on le laissait tranquille. C’était tout ce qu’il demandait. Une fois arrivée au point de rendez-vous, le chanteur lui arbora une douce esquisse avant de la saluer à son tour. Il ne l’embrassa pas cependant. Parce qu’il y avait des limites à tout et que bien qu’il en mourrait d’envie, il y avait toujours moyen de se réserver pour plus tard... Là, il y avait tout de même pas mal de monde.

Son sourire ne s’effaçait pas de ses lèvres alors que ses laissant traîner à l’intérieur, son regard fixait avec amour leurs doigts entrelacés. Son coeur brûlait de bonheur, une flamme merveilleuse s’illuminait à l’intérieur et elle se propageait sous chaque parcelle de sa peau. Il n’y avait qu’Heaven pour le charmer autant, certainement qu’il ne s’en lasserait jamais.

« Tu as bien fait » Lui déclara-t-il alors, de toute façon, quelque soit le prétexte, il ne serait jamais malheureux de passer du temps à ses côtés « Puis surtout que si tu cuisines comme une sorcière, je pense qu’il vaut mieux que je m’y colle hein ? »

Ne lui avait-il pas dit à l’hôpital d’ailleurs ? Qu’il se chargerait de tout. Une réflexion qui était également valable pour aujourd’hui. Sans broncher, Kazuya acquiesça à son autre rétorque, lui prenant ensuite le Tabasco des mains, déclarant que ce genre d’ingrédients était déconseillé pour le moment. Il ne fallait pas oublier que la jeune femme était enceinte et qu’il était hors de question de la laisser manger n’importe quoi. Relâchant sa main, il se saisit d’un panier puis tout en lui racontant quelque peu sa matinée, il jeta plusieurs aliments à l’intérieur. Il avait déjà des idées de ce qu’il allait préparer bien qu’il avait le don d’en faire toujours trop.

Les courses furent terminées rapidement puis à nouveau main dans la main, celle de libre tenant les sacs, ils rentrèrent à l’appartement. Son regard vaqua machinalement aux alentours, un fin sourire bordant ses lèvres avant qu’il ne se dirige automatiquement dans la cuisine pour déposer les courses sur la table. Il n’attendit pas une seconde de plus pour s’approcher ensuite de la jeune femme, d’entourer ses bras autour de sa taille puis de se coller encore plus à elle avant que ses lèvres n’aillent rencontrer les siennes. Parce que ça lui avait trop manqué et que certainement, ça lui manquerait pour toujours. L’amour était un sentiment incroyable, il rendait les gens dingues. Constamment.

- Comment tu t’en sors ? L’interrogea-t-il en se décalant légèrement, son visage se retrouvant à seulement quelques centimètres du sien, Tu te reposes ? Tu ne forces pas trop j’espère, hm ?

Parce qu’il ne fallait pas oublier qu’elle n’était plus toute seule maintenant... Tellement qu’il n’hésita pas à se reculer afin de s’abaisser puis de poser sa tête contre le ventre de la demoiselle dans un « Si ta maman n’est pas sage, il faut le dire. ». Bien qu’en somme, il était peut-être encore trop tôt pour ça. Hors, ça le rendait heureux. Lorsqu’il était avec elle, le chanteur oubliait tout... Il se refusait de penser à la maladie qu’avait Heaven et à la plage, il s’amusait à leur imaginer un avenir à eux deux ainsi que leur enfant. C’était une belle image qui se dressait dans son esprit, le faisant rire doucement dans un son cristallin. Il priait réellement à ce que tout ceci ne soit pas uniquement son imagination, que ce ne soit pas qu’un rêve et que dans un futur proche, ils seraient trois.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
 

Through hell and back... meet the satans ft. Kazuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Ginza :: Quartier résidentiel :: Les appartements-