------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 lean on ▫ ishihara kosuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4385-takagi-hiro-cellphone#301723 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4384-takagi-hiro-ft-park-jimin-bts#301717 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4397-takagi-hiro-twitter#301881 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4396-takagi-hiro-mails-box#301855 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4340-butfirstletmetakeaselfie
b&w

Carte d'identité :
(22.08.1995) # ♌️ ## 20yo # osaka japan # 176cm # B+ # problem child

Activité de fainéant :



étudiant à eita (cursus comédie, personne ne sait pourquoi) # future idole (priez pour lui) # workaholic # démon de minuit # délégué modèle # petit frère

Statut marital :



phoque soit-disant incompatible avec la vie de couple # friendship is better with her

Mes trucs à moi :



ado à problèmes # ouvre un peu trop sa gueule # tendance à l'autodestruction # constant besoin d'affection et de reconnaissance # devrait probablement avoir plus confiance en lui



Mar 30 Aoû - 1:09




lean on,
blow a kiss, fire a gun, all we need is somebody to


Tes doigts cherchent l’interrupteur, tâtonnant maladroitement tandis que tu te tiens sur le mur à l’aide de ta main libre dans un vain espoir de calmer tes vertiges. Tu sens les basses vibrant contre la paroi, la faisant vibrer contre ta paume, la musique pulsant contre ton crâne, et ton sang qui bouillonne dans tes veines comme si on venait de foutre un putain de réchaud sous ton cul. Mais ta préoccupation majeure reste le barreau contre ta cuisse et la perspective de devoir viser le trou avec sans mouiller ton froc. Entre deux « Gerbe pas allez steuplait », tu te rappelles de bien baisser la braguette histoire de pas te pisser dessus. Sait-on jamais.
T’es plus vraiment habitué à ce rythme-là ; chaque soir la tête dans le caniveau à ne plus pouvoir reconnaitre ce qu’il y a dans son verre ni même le lit dans lequel tu finis par t’endormir. L’ambiance bonne enfant ne change pas la rancune de ton foie qui, en général, te le rend plutôt bien et tu finis quelques fois par te demander si tout cela est bien raisonnable. L’alcool aux commandes a toujours trouvé bon de répondre « oui » à cette question avant de te rappeler qu’un verre vide, ça ne se fait pas.
Tout ça, t’aurais dû le voir venir. Entre les vacances d’été et ton anniversaire que tes amis avaient trouvé bon de célébrer sur tout une semaine façon beuverie –voir orgie- collective, seul un abruti fini aurait pu voir là-dedans la perspective d’un peu de repos.
Mais si on revient à ta tentative hasardeuse d’uriner sans transformer la salle de bain de Dieu sait qui en pataugeoire, tu peux tout de même affirmer fièrement que tu ne t’en sors pas trop mal. Tu retournes dans le salon comme un coq, pas une goutte sur le pantalon, tes petits doigts bien propres et la plaisante sensation d’avoir les reins vides. Personne ne remarque ton exploit, ni même ton retour triomphale. Tu t’en fiches, t’as quand même la sensation d’avoir accompli quelque chose et tu en notifies chaque malheureux croisant ton regard en leur montrant le dessous de ta ceinture. Tu ne reçois en retour que des grimaces écœurées ou des clins d’œil aguicheurs et t’es beaucoup trop loin dans ton monde pour les interpréter.

« Mais c’est ma tafiolette préférée ! J’te trouve enfin ! » Un bras passe autour de ta nuque, te ramène contre une imposante carrure probablement capable de te broyer juste en pliant le biceps. Ta mémoire te notifie dans un élan de générosité qu’il s’agit du propriétaire des lieux, un type de la salle de sport plutôt sympa mais qui a quand même sa propre petite conception bien cliché de l’homosexualité. T’as tellement l’habitude que t’assimiles bêtement le fait qu’il t’adresse la parole, levant la tête vers lui, un sourire béat sur le visage. S’il savait quel exploit extraordinaire tu venais d’accomplir dans sa salle de bain, il t’aurait peut-être appelé par ton prénom –pour changer-. Tu soupires, rêveur. « Trop fort. » Le grand gaillard prend visiblement la flatterie pour lui-même et pas pour ta faculté à viser avec une trique d’âne. Il étire les lèvres et joue du muscle avec tout l’orgueil qu’on puisse mettre dans un acte aussi narcissique. « Je sais. Je sais. » Il fixe son bras, l’air aussi insondable que s’il s’apprêtait à l’embrasser à pleine bouche, avant de finalement te reporter son attention. « Hmn bref. On a plus rien à boire. Si je te donne de quoi payer tu pourrais aller chercher ça ? Je dois surveiller ici. » Pour changer, l’alcool dit « Oui ! » et quelques 5000 yens se retrouvent entre tes mains, t’offrant ainsi la perspective d’une palette de breuvages exotiques et bien tord-boyaux à offrir à ses convives. Le rêve.

Te voilà donc dans la rue, retenant ton butin contre toi en surveillant les alentours comme si quelqu’un s’apprêtait à tes les subtiliser. Tel un James Bond sous weed, tu te glisses dans les ruelles, armé de ton courage et de quelques bouts de papiers, alerte en toute circonstance et déterminé à accomplir ta mission. Le jeu dure jusqu’à ce que tu rejoignes les artères de la ville, là où la circulation est encore fluide malgré l’heure plus que tardive, te forçant à côtoyer une foule compact et hostile à la présence d’un jeune homme complètement ivre et persuadé qu’il joue un rôle prépondérant dans Skyfall. Finalement tu te calmes en trouvant le combini, achetant les précieux breuvages nécessaires au bon déroulement de la soirée. A partir de ce point, tu te contentes de l’agréable compagnie du saké qui te brûle la trachée à chaque fois que tu colles le goulot sur tes lèvres et ne remarque ni le regard spéculatif des passants ni le charmant policier que tu heurtes, renversant la moitié de ta bouteille sur lui et manquant, par la même malheureuse occasion, de casser celles encore bien au chaud dans leur sac plastique.
made by pandora.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


a house made of cards and us inside
©️ okinnel
 

lean on ▫ ishihara kosuke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: shinjuku-