------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Gimme my price -- Ji Hoon & Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart



Suitcases dumped between Korea and Mexikô

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Lun 1 Aoû - 17:48
 
Gimme my price
Ji Hoon & Naoki


Une télécommande à la main, un programme visiblement passionnant et un Umberto qui affichait au moins un air aussi blasé que lui à suivre un feuilleton américain que le mot « pourri » ne pouvait pas qualifier justement avaient eu raison de lui « J’te l’accorde, des séries comme Lassie on en fait plus ! » … ok, techniquement, il n’avait jamais vu Lassie. Mais c’était un chien et… non, il ne s’arrêterait probablement jamais de faire la conversation en italien avec son fils à poils… le plus jeune des deux ! Sauf maintenant où il avait fini par s’épargner un monologue pour quitter le canapé sur lequel il s’était installé, son chien sur les genoux, et changer le programme pour mettre…. Alors, parler à son chien, c’était déjà ridicule en soi. Mais mettre Volt à la télé pour l’occuper, c’était encore pire.
Umberto adorait Volt ! Et rien n’était trop beau pour le fils qu’il avait eu avec son coréen préféré. Sauf le léopard… manifestement, cet aliment n’était toujours pas au menu et malgré les quelques regards de Chat Potté, l’italien n’était pas parvenu à faire rentrer leur fils dans la chambre parentale. Ceci dit… les trauma de canidés, ce n’est pas à prendre à la légère !

Regarder Volt avec son fils, voilà ce que son fiancé aurait préféré qu’il fasse sans doute ce soir. Attendre sagement son retour à la maison pour obtenir sa dose de câlins du soir. Et pour la défense de l’italien, avant de mourir d’ennui, c’était bien ce qu’il avait prévu de faire. Mais puisqu’il est bien connu qu’un homme qui dort peu a besoin de s’occuper ou qu’un Naoki est con… « Mes coloc m’ont laissé tout seul sans baby sitter… tu veux bien me garder ? », c’était le sms stupide qu’il avait envoyé à Ji Hoon avant d’attendre une acceptation d’invitation en retour. Après une douche, un arrêt par la cuisine dont il était ressorti avec un pack de bières pour faire face au regard jugeur de son fils « Quoi ? C’est pas du coca ! » … non ça c’est sûr que c’est pas du coca p’tit con. En même temps, de la bière, ce n’était pas le « coca » le plus fort du monde.
Si un chien savait hausser des épaules dans un air désespéré, probable que le chiot l’aurait fait mais l’ultime caresse de son maître lui avait fait probablement oublier le rapport qu’il aurait pu faire à son autre père. Umberto n'était qu'un vendu d'amour....

Que Mikio se rassure, pas de magicobus ce soir au moins puisque Ji Hoon avait le malheur de partager la même concierge que lui et qu’il avait frappé à sa porte moins de deux minutes plus tard pour brandir ses bières une fois son ami à la porte « B’jour M’sieur ! » on sentait la connerie, de loin même … « Je vends des cookies, c’est pour payer une partie du pèlerinage en Palestine. » … scout un jour, scout toujours ! « En plus, si vous m’achetez 10 boîtes, j’aurai enfin mon badge de louveteau pâtissier ! » … sans rire, on s’étonne que ta « baby sitter » ait accepté de te garder ce soir vu ta connerie plus qu’évidente. Toutefois, comme les meilleures plaisanteries étaient les meilleures, l’italien n’avait pas tardé à se justifier d’un « Désolé, je m’entraîne pour mon mec. »

… cette connerie du trophée du meilleur couple gay n’allait pas recommencer ?
Non… mais il comptait bien faire le coup du scout à Mikio quand il rentrerait…



electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Dim 14 Aoû - 13:22
 
Gimme my price
Naoki & Ji Hoon


Après tout, être gay, ce n'était qu'une question de point de vue. Toutes ses ex conquêtes étaient des femmes, ça avait toujours été seulement sexuel, et là il tombait amoureux d'un homme. Ça faisait déjà quelques années qu'il l'était. Bon, en soit, il n'avait pas choisi, il n'était pas gay. Juste un hétéro qui s'était un peu perdu, mais il n'allait pas regretter, Haruto valait bien toutes les femmes qui pouvaient exister et il se sentait parfois vraiment chanceux. Il pouvait l'être après tout. Puis il se rappelait de toutes les complications, en partie provenant du fait de Oh mon Dieu, c'est un homme, mais il y pensera plus tard. Ji Hoon n'aimait pas ça, quand il était seul chez lui. En soirée, qui plus est, un scandale. Juste lui et Kimyaki, qui dormait lâchement. Son fils n'était qu'un faible.

Évidemment, on ne l'avait que partiellement abandonné. Quand Liang lui avait demandé s'il voulait venir avec lui au planétarium, il avait ricané, s'était presque roulé par terre tant c'était drôle. Il avait une gueule à vouloir regarder des poissons nager ? C'est con, les poissons. Sûrement pas aussi con qu'un type qui confond Aquarium et planétarium. Bon, du coup, il regrettait de ne pas y être aller. Voir des poissons nager c'était plus fun que regarder un bichon dormir. En écoutant des chansons douteuses. Peut-être bien qu'il harcelait son frère de message pour le faire culpabiliser et quand ce dernier lui rétorqua qu'il s'agissait d'étoile et pas de poissons, Ji Hoon se demanda sérieusement si son frère faisait référence aux poissons morts en parlant ainsi. C'était un petit romantique, depuis qu'il était plus puceau.

S'il avait envisagé de regarder le Roi Lion pour la énième fois, il s'était ravisé en réalisant qu'il connaissait les répliques par cœur. En coréen et en chinois. Ça allait trop loin. Surtout qu'il avait hésité à télécharger en japonais pour le coup. Non, il allait renouer sur son pays et regarder des vidéos de kpop. Si son esprit de vieux pervers l'aurait poussé vers les AOA, les 4MINUTE ou encore les Sistar (Bora noona ♥) il s'était trouvé des élans pédophiles à s'attarder sur les Oh My Girl. A-ing. Bon, ça le perturbait surtout de réaliser qu'il commençait à connaître la chorégraphie par cœur et à gérer le rap de la gamine. Qu'on le sauve. Fallait vraiment qu'il se retrouve du boulot. Ou une vie. Non. C'était à Haruto de travailler moins pour rester avec lui. Il devra lui en parler. Et Liang... Non, Liang devait encore étudier, mais après, il devra faire des efforts lui aussi.

Entendant sonner, il se redressa furieusement, fermant d'un geste sec l'ordinateur. Qui osait le déranger ? Liang, sûrement. Qui avait eu pitié et qui était rentré. Ou quelqu'un qui l'avait entendu écouter cette chanson de pédé. Non, impossible. Il n'écoutait pas fort. Ou peut-être que si. Il s'était laissé emporté. Naoki. Il était soulagé ? Peut-être pas. Il sourit avec précaution. Il avait des bières. Il était soulagé. Presque. Qu'est-ce qu'il racontait encore, comme connerie ? Ji Hoon avait du mal à le suivre, avec ses histoires de cookies et de scout. La Palestine, c'était en Amérique Latine ? Il ne se rappelait pas de ce pays. Il faut dire qu'il avait mieux à foutre de ses cours de géographie.

« Ton mec. » Ok, peut-être que le sourire un peu crispé, ça avait été plus fort que lui. Il se souvenait bien de leur petite bataille, savoir qui était le plus gay avec son meilleur ami. Oui, il s'en souvenait. Ji Hoon avait toujours un peu trop aimé gagné. « Entre donc. » Il avait de la bière. Il avait envie de le secouer, de lui demander comment ça évoluait avec son Coréen, s'il s'était aussi rendu compte que peut-être bien qu'il aimait un peu trop son meilleur ami. « T'as de la chance, mes frères sont pas là. Liang est aller voir des poissons et Jin Seok... » Merde, il était où encore, ce gosse ? « Il est pas là. » Il l'avait vu quand pour la dernière fois ? « Peut-être qu'il est là en fait... » Ouais, c'est vrai, en fait, il n'avait même pas vérifié. Ouvrant la porte de la chambre du plus jeune, il hocha la tête. « Non, il est pas là. » Faudrait peut-être lancer un avis de recherche. « On t'a abandonné ce soir ? Tu laisses ton mec sortir seul ? » Sans burqa ? Il espérait que Haruto avait pensé à enfiler la sienne. « Vous êtes de nouveau en froid ? » Ils l'étaient la dernière fois, non ? Bon, Ji Hoon n'avait pas vraiment envie de parler de leurs mecs, il allait plutôt ouvrir une bière. « Je me permets.  Sers toi.» C'était pas les bières de Naoki de base ? Oui, mais non. Dès que ça entrait chez lui, c'était à lui. Belle logique. Il sourit en attrapant une bouteille, se laissant retomber sur le canapé. Il en avait besoin Naoki savait toujours tomber à pic.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart



Suitcases dumped between Korea and Mexikô

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Mar 23 Aoû - 21:47

Gimme my price
Ji Hoon & Naoki


Sauvé ! Si cette porte ne s’était pas ouverte, qu’est-ce qu’il serait advenu de lui ?
Emmerder la concierge, zapper sur sa tv, sortir « travailler », on avait tout un tas d’occupations à lui suggérer plutôt que celle de la revente de cookies. Mais ce soir manifestement il avait décidé de se sauver de l’ennui en faisant appel à un ami. Un ami qui partageait le goût des vêtements mais aussi celui pour les relations difficilement définissables. Passons sur ce sujet, nous aurons bien l’occasion d’y revenir. Bières offertes, invitation acceptée facilement et droit d’entrée gagné, il avait écouté le debrief de son aîné en hochant la tête. Liang à l’aquarium, le dernier on ne savait trop où, c’était sur ce point que ses mots suivants avaient porté :

« Dommage, il aurait eu un cookie. » t’as pas de cookie crétin « Mon fils n’avait pas l’air trop traumatisé de ses vacances avec lui. » ouais… c’était plutôt papa qui avait eu l’air traumatisé dans l’histoire.
… ok, il l’admettait. Mais passons sur l’affaire qui avait déjà fait bien trop de bruits pour une simple garde de chien. C’est vrai, à choisir, il aurait préféré que Kô le confie à Ji Hoon qu’il connaissait mieux mais puisque ce Lee là n’était pas présent au moment du crime il avait bien fallu trouver une nounou à Umberto.
Sans commentaire sur l’indécision du grand frère, une moue légèrement triste avait pris place sur le visage de l’italien « Oui…. » pourquoi ses colocataires bossaient ? On en sait rien Naoki, peut-être que manger était quelque chose d’essentiel à la survie. Payer un loyer aussi. Et son « mec » … « Il est au travail. » …n’échappait malheureusement pas à cette règle « Moi qui voulait faire un dîner romantique avec lui, c’est encore loupé. » Et c’était reparti ! Pitié, ils n’allaient tout de même pas recommencer ce petit concours de gays ? Ah bah en même temps, il serait bien con de vouloir gagner la coupe maintenant… mais puisqu’il l’ignorait, on n’allait pas s’étonner de voir la conversation prendre une tournure qui commençait à avoir le goût d’habitude « Non, ça va mieux maintenant. »

Bien mieux même. Et il était déterminé à tout faire pour. Pas un raté. Pas un faux pas. Il ne se raterait plus. Même si certains problèmes ne trouveraient jamais de solutions….
S’installant sur le canapé à son tour, bière en main, il avait dû penser que certaines questions méritaient retour pour ajouter dans un air de petit malin :

« Et toi ? Vous n’avez toujours pas emménagé ensemble ? J’pensais qu’il était sur le point de s’appeler Lee. J’ai guetté le faire-part dans mon courrier… comme quoi, vous n’êtes pas si gays ! » Oh Naoki… si tu savais ! Ne t’avise même pas de prétendre au trône avec ton Michan ! Reconnais ton maître et aborde un sujet un peu plus normal entre deux « hétéros » … enfin, officiellement ! « Tu viens d’me sauver la vie, j’étais en train de mourir d’ennui chez moi. »

Ouais, et il avait probablement aussi sauvé la vie de la concierge.


electric bird.

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Ven 2 Sep - 0:46
 
Gimme my price
Naoki & Ji Hoon


Pourquoi est-ce qu'il voulait offrir un cookie à son petit frère ? Et pourquoi aurait-il du être traumatisé ? Non, évidemment, il ne comprenait jamais les sous-entendu. Et il ne savait pas vraiment ce que faisait les scouts. Jin Seok adorait les animaux, il avait du être ravi de s'occuper d'un chien. Depuis que Ji Hoon avait adopté Kimyaki, le plus jeune l'adorait. Ils aimaient le chiot tous les trois même si Liang restait le moins sensible aux charmes du petit animal. Ça viendra. Son bébé sera reconnu et aimé à sa juste valeur. Mais il allait calmer son instinct paternel ce soir. Au moins un peu.

Son Coréen travaillait. Tristesse. Il comprenait sa peine, il n'aimait pas tellement quand Haruto travaillait. Surtout pas quand il travaillait tard. Ji Hoon pouvait bien l'inonder de messages, il ne pouvait pas lui répondre, encore moins quand il consultait. Et c'était vraiment frustrant. Il devrait avoir un joker, une personne à qui il pouvait répondre tous le temps. Et ce serait lui. Il avait besoin qu'il lui parle. Surtout quand il s'ennuyait seul chez lui. Pourquoi Haruto n'y pensait pas ? Il devrait prendre des congés. Pour rester avec lui. Bon, soit, il allait déjà le faire pour quand ils partiront à Séoul. Mais bientôt Liang reprendra un rythme plus soutenu avec ses cours et sont travail, et Ji Hoon avait définitivement besoin d'attention. De celle de son jumeau, mais surtout de celle de son Japonais et il faudrait bien qu'il se décide à lui donner ce qu'il méritait. Son attention.

Au moins, Naoki le comprenait. Ou un peu près. Il n'en parlerait pas comme ça si c'était réel. Si c'était comme Haruto et lui. Ça lui faisait un peu de peine, il se serait senti moins seul. Ils auraient pu en parler. Ce petit concours n'avait plus vraiment raison d'être. Ou peut-être que si. Après tout, ils avaient eu besoin de quatre ans pour réaliser, Naoki ne connaissait son Coréen que depuis quelques mois, ça pouvait toujours venir. Ils verront bien, peut-être que c'était du déni aussi. Si c'était le cas, Ji Hoon souhaitait sincèrement qu'ils ne mettront pas autant de temps pour réaliser. « Dîner aux chandelles ? Il pourrait poser un congé pour tes beaux yeux. » Même combat, décidément, la génération 1990 ne savait pas ce qu'il fallait faire. « Tant mieux si ça s'est arrangé. » Il lui sourit, sincère. Au fond, il le savait déjà, la concierge se plaignait d'eux en permanence. Il avait beau faire semblant de ne pas parler japonais, elle continuait à lui rabâcher ses conneries. Pauvre lui.

Prenant une gorgée de bière, il sourit à nouveau, fatalement, en écoutant ce qu'il disait. Naoki voulait vraiment parler de ça ? C'était pourtant mieux de ne pas en parler. Ji Hoon était lui-même un peu confus vis à vis de ça. Il en avait parlé à Liang pour ne plus jamais évoquer le sujet ensuite. À quoi bon en parler ? Ça ne regardait personne à part eux. Glissant sa langue sur ses lèvres, il tourna sa tête vers lui. « On s'est mis d'accord sur Kamiya-Lee. Ça sonne mieux que Lee-Kamiya, j'ai du me faire une raison. » Non, il ne s'était jamais vraiment posé la question avant. Ou peut-être bien que si, un peu. Mais juste pour voir. « On vient d'adopter, on attend un peu pour les noces. » Non, il n'ignorait pas du tout le ''vous n'êtes pas si gays que ça''. Il n'avait pas envie de s'avouer vaincu pour ce défis mais en même temps, il ne se voyait pas faire un coming out pour gagner. T'as déjà embrassé passionnément ton Coréen sur un lit ? Commencé des préliminaires avec avant d'avoir été interrompu ? Non ? Je gagne, tu perds, next. Non. Il allait éviter. Vraiment. « On peut pas emménager ensemble, Liang voudra pas qu'on vive à quatre, mais j'y travaille. » Parce que vivre loin de son jumeau était clairement exclu.

« Tu sais, tu passes quand tu veux, je suis toujours là ! Hésite pas à passer quand on t'abandonne. J'ose moyennement passer, y a trop de diversité culturelles, ça me donne mal à la tête. » Il sortait moins en ce moment mais il ne supportait pas de rester enfermé chez lui comme ça. « D'ailleurs, je t'ai même pas présenté notre fils ! » finissant sa bière d'une traite, il quitta le canapé pour sa chambre, récupérant le chiot endormi, il le brandit fièrement devant Naoki. « Il s'appelle Kimyaki ! C'est genre, un mélange entre kimchi et takoyaki, ses deux origines, Corée, Japon. Y avait pas de place pour la Chine... » Il espérait que sa mère ne lui en voudra pas trop. En tout cas, il faisait une belle diversion pour arrêter ce petit combat de gay. Inutile de continuer à en parler. Kimyaki était plus mignon.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart



Suitcases dumped between Korea and Mexikô

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Lun 5 Sep - 23:28
 
Gimme my price
Ji Hoon & Naoki


Poser un congé pour un diner en amoureux ? Hum… Mikio le ferait sans doute s’il le lui demandait. Après tout, il avait bien pris des vacances pour partir en Italie… et il avait clairement su l’en remercier !
Mais si ce dîner en amoureux devait se faire, il voulait le surprendre. Il ne voulait pas que Mikio s’attende à quelque chose parce qu’il lui aurait demandé de prendre sa soirée pour la passer en tête à tête avec lui. Non, il voulait que son coréen rentre avec dans l’idée de trouver une soirée comme une autre. Discuter un peu, jouer de la guitare peut-être et simplement se coucher. Plutôt que poser sa main sur la poignée en se demandant ce qu’il allait trouver derrière leur porte.
Sur ce coup-là, Naoki voulait faire plus fort que la Saint-Valentin ! Il voulait se surpasser ! Et ce ne serait pas de trop. Mikio valait toujours mieux. Clairement, il méritait qu’on se creuse la tête pour lui organiser une surprise dont il se souviendrait avec le sourire. Et si l’italien avait déjà quelques idées pour ce fameux dîner, il n’en n’était encore qu’à l’ébauche de cette Saint-Valentin 2.0 organisé un autre jour qu’un 14 février :

« Il le ferait. Mais plus sérieusement, je préfère le surprendre. » « plus sérieusement » ? Quoi ? Il l’était vraiment non ? Où était le problème ?
On ne sait pas, organiser une soirée hétéro romantique peut-être…  « Moi aussi, il me manquait… »

Ok, plus la phrase trop sérieuse derrière, cette soirée commençait déjà à devenir franchement bizarre. Et c’était peut-être la raison qui avait amené cette bouteille de bière jusqu’à ses lèvres.
Au final, il était probablement préférable de parler des grands gagnants de cette coupe pour laquelle il avait tant bataillé. Parce que non, il n’avait sans doute pas envie d’admettre ce soir qu’il était un idiot à répétition !
Ecoutant avec attention la réponse de son ami, un nouveau sourire était venu se poser sur ses lèvres tandis qu’un hochement de tête venait approuver la décision du couple « C’est pas faux. » Lee-Kamiya venait définitivement en second niveau sonorité « On en a jamais discuté de notre côté, mais j’pense que ce serait juste Park pour nous. » juste Park ? Oui… son nom ne lui manquerait pas tant que ça au final. Et même si ce n’était qu’un délire, même si dans cette connerie ce ne serait que sur le papier, ça sonnerait sans doute comme un peu plus pour lui. Au final, tout était bon pour s’éloigner de ce que représentait le nom qu’il portait. Et si cette histoire de mariage avait été sérieuse, il n’aurait même pas hésité une seule seconde à proposer que seul le nom de Mikio reste. Malgré son oncle… « Adopter ? » patience Naoki, cette question ne tarderait pas à trouver sa réponse. Mieux valait s’intéresser à la première étape : l’emménagement. Ce qu’ils n’avaient pas encore atteint. Tsss, et Ji Hoon osait se prétendre meilleur gay ?
Il l’est. Ne cherche pas Naoki, on te dit que le trophée c’est mort pour vous ! « C’est quand même son futur beau-frère, y’a pas de raisons que ça ne se passe pas bien ! »

Est-ce qu’on peut arrêter d’être con cinq minutes ? A plaisanter alors que ce mec est réellement en couple avec un autre, tu vas t’attirer le mauvais œil gay !
L’ennui, c’est qu’on n’était pas certain que ça fasse grande différence !
Passons, le sujet s’était tourné vers un registre plus amical qui avait amené un nouveau sourire chez l’italien. Evidemment que ça lui faisait plaisir ! Ji Hoon, il l’appréciait réellement ! « Tu devrais éviter de me le dire trop. J’te jure, l’ennui c’est fréquent chez moi. Je vais tellement m’incruster que tu vas limite devoir m’adopter ! » c’était cool, il aurait deux papas ! « Mais je note. L’Italie se déplacera. » en même temps, vu qu’ils parlaient toujours en coréen tous les deux, ça ne devait pas trop brusquer niveau diversités culturelles.

Suivant son ami des yeux dès le mot « fils », il avait achevé sa bière à son tour pendant cette courte absence. Heureusement, parce qu’il était difficile de jouer le mâle qui boit sa bière en rencontrant un « Non… pourquoi il est si mignon ? » … le mâle, le vrai, le sourire trop grand en prime ! Qu’est-ce qu’il y pouvait ? Il était trop faible face aux animaux, il l’admettait. Tout à fait le genre à craquer devant un chaton seul dans un carton ! Ne jamais l’emmener à l’animalerie ! Ne jamais lui dire « si tu n’adoptes pas ce chiot, il sera piqué » parce que même sans ça, il était trop souvent tenté… oui, il était conseillé à son fiancé de s’armer de volonté s’il ne voulait pas finir par vivre dans un zoo « Je peux le porter ? » ce n’est pas un vrai bébé !
Si ça l’est ! « Faudrait le présenter à Umberto ! » … ce n’est pas…  « C’est vrai, il n’a pas eu l’occasion de se faire des amis au parc. » … un vrai bébé… on laisse tomber ! « Tu l’as depuis quand ? »

Bonne chance Ji Hoon, tu viens de réveiller la Brigitte qui sommeille dans le rital.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Dim 23 Oct - 0:57
 
Gimme my price
Naoki & Ji Hoon


Parler du nom qu'ils adopteraient, c'était presque bizarre. Presque. Ji Hoon n'envisageait pas vraiment d'épouser Haruto. Principalement parce qu'il avait encore un peu de mal à se faire à l'idée qu'un homme pouvait épouser un autre homme et qu'il n'avait pas tout a fait accepté tout ce qui tournait autour de l'homosexualité. Ils n'étaient même pas vraiment ensemble de manière officielle alors il avait besoin de son petit temps d'adaptation. Cependant, tout ça, il ne pouvait pas l'expliquer à Naoki. Se contenter de sourire était la meilleure solution. Park Naoki, ça sonnait bien. Ça sonnait toujours bien quand il y avait du coréen dedans. Park Nao Ki. Parfait. Ji Hoon aimait beaucoup, c'était mieux que Serizawa. Principalement parce qu'il était totalement incapable de le dire, mais surtout parce que le coréen, c'était mieux, beaucoup mieux.

Kimyaki, son fils, leur fils qu'il avait adopté. En parler le faisait instantanément sourire. Sa petite boule de poile toute blanche, toute douce, le plus adorable des petits bichons du monde. Haruto l'avait immédiatement aimé aussi, pour preuve que le chiot était fait pour être leur petit bébé à tous les deux. Un jour, quelqu'un devra lui dire que ce n'était pas vraiment son fils, qu'il ne l'avait pas fait mais il n'était pas prêt d'accepter cette réalité. C'était son tout premier animal de compagnie, à vingt-quatre ans et il en était vraiment très fier, de son bébé bichon. Pour ne pas continuer la lutte gay, il avait préférer éviter la remarque sur le beau-frère. Pas sûre que Liang accepte aussi facilement. Et lui-même trouverait ça bizarre. Non, définitivement, il ne pourrait pas vivre avec tout ce monde. L'idéal serait que Haruto vive juste en face. Il pourrait passer d'un appartement à l'autre quand ça lui chante. Parfait.

« Je sais pas si on est prêt à adopter un deuxième fils... » Il se demandait ce que dirait Haruto s'il lui annonçait tout sourire qu'il avait adopté un homme de vingt-deux ans. Ji Hoon avait comme un doute sur le fait que son Japonais serait charmé par l'idée. Il trouverait probablement ça un peu bizarre. « Tu peux devenir son beau-frère, il en a déjà deux, il remarquera pas que y en a un de plus. » Naoki irait bien comme étant son frère. Il lui ressemblait parfois plus que ses propres frères. Il n'avait pas grand chose en commun avec Liang, mais là était toute la spécificité de leur gémellité, et aussi le pourquoi leur relation marchait aussi bien et ils pouvaient être aussi proches. Jin Seok avait six ans de moins, il lui ressemblait probablement un peu. En plus con. Il faudrait qu'il lui dise.

Ramenant Kimyaki, sa fierté n' »était pas moindre en le brandissant fièrement devant Naoki, sa petite boule de poile pas tout a fait réveillé. La réaction du Japonais lui fit un peu trop plaisir et le remplit d'une fierté qu'il ne devrait pas avoir. Se rasseyant avec son chiot sur les genoux, il haussa doucement les épaules. « Il a pris ça de son autre père. » Haruto était clairement le plus mignon des deux. Mais il était plus sexy. Il acceptait d'être the hot one. Prenant Kimyaki, il le tendit doucement, avec probablement un peu trop de précaution pour le déposer dans les bras de Naoki. Il craignait un peu de le présenter à Umberto. Et s'il était méchant avec Kimyaki ? Le bébé était si fragile encore. Parfois, quand il le sortait et qu'il voyait un autre chien, il sautillait sur sa jambe pour qu'il le tienne dans ses bras jusqu'à ce que l'autre chien soit éloigné. « Je sais pas... Tu crois qu'il est prêt à avoir des amis ? » Il était si petit, si fragile. Mais il fallait qu'il s'en fasse, qu'il devienne un grand garçon. Il ne pouvait pas toujours n'être qu'avec ses papas et ses oncles. « Hm... Presque deux mois ? » Mais il avait l'impression de l'avoir depuis toujours, c'est fou. Il devait se calmer avec ce bichon, mais il doutait d'y arriver. « Umberto a quel âge ? » Il avait un peu de mal à prononcer son prénom. Umberto. Il devait le prononcer avec un accent abominable. Il ne comprenait toujours pas l'appropriation culturelle de ses voisins mais il y avait beaucoup de choses qu'il avait du mal à saisir chez les Japonais. Après, il ne pouvait pas leur en vouloir, le Japon, ce n'était pas top, mais il y avait des pays bien mieux que l'Italie ou le Portugal ou il ne savait plus trop quoi. Genre, la Chine et la Corée du Sud. « Pourquoi tu te prends pour un italien, au fait ? » Bonne question. Oui, il s'auto-approuvait pour celle-ci. Il s'auto-approuvait pour toutes. Pour tout.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Gimme my price -- Ji Hoon & Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Odaiba :: Quartier résidentiel Osamu :: Immeuble Subaru (Les appartements)-