------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Dance Battle ! ft. Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Lun 25 Juil - 23:28

Dance Battle !
- Avec Takagi Hiro


Mikan pressa le pas pour finalement entrer dans le parc Yoyogi. Pour être honnête, elle n’avait pas vraiment su quoi faire de son après-midi libre en plein week-end et avait donc décidé d’aller un peu se balader en ville. Après un rapide détour par une petite boutique de bijoux pour trouver un présent pour l’anniversaire de l’une de ses camarades de chambre à l’Eita Academy, son choix s’était porté vers le fameux parc. En réalité, elle ne l’avait pas vraiment décidé, ou du moins pas de manière définie, puisqu’elle avait laissé ses pas la guider au hasard des rues et des itinéraires déjà empruntés par le passé. En entrant de le parc, elle remarqua que le commerce des vélos y avait toujours un grand succès puisque nombreux d’entre-eux, préalablement loués, parcouraient les allées déjà un peu bondées de ce petit coin de nature en pleine ville.

Evitant un cycliste de justesse, Mikan opta pour un petit chemin à l’ombre et poursuivit sa marche jusqu’au cœur du parc. C’est alors, non sans surprise, qu’une musique assez forte lui parvint. Et aussi peu habituelle puisqu’il ne s’agissait pas de la musique classique ou traditionnelle habituellement jouée dans le parc à certaines occasions. Non, là, c’était plutôt une musique très moderne et dansante. On se serait presque cru en plein milieu d’un festival. Mikan orienta ses pas, surprise à nouveau que la musique ne provienne pas de l’un des magasins de location de vélos mais plutôt d’un grand espace ouvert au centre du parc. L’adolescente quitta le couvert des arbres pour découvrir une foule amassée à l’endroit même d’où provenait la musique.

Les rayons du soleil propageaient généreusement leur lumière et Mikan mit quelques secondes pour adapter sa vue à cette soudaine clarté. Elle s’avança ensuite pour découvrir la cause de cette agitation et surtout d’où provenait la musique. Elle comprit alors bien vite qu’il ne s’agissait pas d’un quelconque concert ou autre animation, mais plutôt d’une battle de dance. Oui ! Une piste avait été installée au centre et une sorte d’animateur encadrait les échanges entre danseurs d’un jour ou plus passionnés. Par moment, il appelait même aux candidatures et Mikan voyait certaines personnes lever fièrement, et pour d’autres plus nerveusement, leur main pour tenter leur chance. Il n’y avait aucune récompense. Rien. Juste le plaisir de danser ainsi. En pleine improvisation. L’arbitrage était presque une formalité et Mikan eut soudain le sentiment de se trouver en plein Central Park à New-York.

Esquissant quelques pas vers l’avant, elle s’approcha pour voir un peu mieux les danseurs. Waouh. Il y en avait de vraiment doués ! Une chose était certaine. Elle n’oserait jamais se lancer elle-même. C’était une honte peut-être en tant qu’élève de l’Eita Academy, mais pourtant une réalité. Elle continua donc de fixer les danseurs jusqu’à ce qu’une petite voix dans sa tête l’invite à s’avancer encore un peu plus ; ce que la jeune fille fit, presque hypnotisée. L’enthousiasme de l’animateur et des danseurs amassés autours de la piste semblait contagieuse puisque de nombreux spectateurs commençaient à sautiller sur place ou se lancer des défis les uns les autres. Mikan nota toutefois que tous ceux qui se tentaient à la battle avaient un certain niveau de danse. Pour la plupart, ils avaient de toute évidence eu connaissance de l’évènement à l’avance et semblaient même s’y être préparés. Ce qui donnait au final quelque chose d’assez incroyable.

Sur la pointe des pieds, Mikan concentra son attention sur la battle en cours. Et bien… Elle ne savait même pas si elle serait capable un jour de faire la moitié de ce que les participants étaient en train d’offrir à ses yeux en cet instant. Une fois la battle terminée, l’animateur appela à nouveau aux candidatures, clamant qu’il n’y avait pas assez de participantes féminines. La jeune fille sentit alors quelqu’un la pousser dans le dos. « Il y a une jeune fille, juste là ! » Non ! Non ! Mikan bloqua ses jambes pour empêcher l’étrange individu de la forcer à avancer puis baissa le visage, comme pour dissuader l’animateur de l’inviter à venir sur la piste. Elle se décala. Il voulait quoi ? Un peu d’animation en voyant une pauvre adolescente se ridiculiser face à de supers danseurs ? Elle releva le visage vers l'homme, tentant de contenir le mépris qui montait en elle. « Non, merci. Je ne suis pas intéressée. » Autrement dit, laissez-moi tranquille. Elle revint sur ses pas pour s’éloigner du cercle central, soulagée que ce petit imprévu n’ait pas plus attiré l’attention des autres personnes présentes.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4385-takagi-hiro-cellphone#301723 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4384-takagi-hiro-ft-park-jimin-bts#301717 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4397-takagi-hiro-twitter#301881 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4396-takagi-hiro-mails-box#301855 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4340-butfirstletmetakeaselfie
b&w

Carte d'identité :
(22.08.1995) ### 20yo # osaka japan # 176cm # B+ # problem child

Activité de fainéant :



étudiant à eita (cursus comédie, personne ne sait pourquoi) # future idole (priez pour lui) # workaholic # démon de minuit # délégué modèle # petit frère

Statut marital :



phoque soit-disant incompatible avec la vie de couple # friendship is better with her

Mes trucs à moi :



ado à problèmes # ouvre un peu trop sa gueule # tendance à l'autodestruction # constant besoin d'affection et de reconnaissance # devrait probablement avoir plus confiance en lui



Lun 15 Aoû - 3:22

" gotta catch 'em all... "
« T’es pas sérieux…. » Tu relevas le nez de ton téléphone, un sourcil arqué. Quelque part au fond de toi, tu te demandais pourquoi tu écoutais encore ses idées. Ton ami resta quant à lui interdit, ses yeux rivés sur son smartphone. Le silence régna un court instant avant qu’il ne daigne donner réponse à ton affirmation : « Réfléchis. Deux minutes. Je te jure ça vaut le coup. » Tu secouas la tête. Non, définitivement pas.
Cela dit tu avais fini par céder à son caprice. Dans un élan de gentillesse sans doute, ou de bonté aveugle, tu étais monté dans le train avec lui, acceptant de le suivre très –trop- loin pour aller voir si l’herbe y était plus verte. Comprenez par-là, si les pokémons étaient plus en abondance de l’autre côté du Shinkansen. Faute est de constater qu’il avait tort, et qu’en plus d’un billet au prix exorbitant gaspillé pour attraper quelques pixels, vous aviez fini dans la campagne profond où votre isolement était symbolisé par le « Aucun Service » en haut à gauche de vos cellulaires.
Tes prochaines escapades en tant que dresseur se résumèrent à partir de cet instant strictement au parc Yoyogi ; seul de préférence, bien que le lieu soit envahi de dresseurs en herbe. Tu te complaisais dans l’idée que tu pratiquais enfin une activité saine –ton foi remercie quotidiennement Niantic- malgré le fait que tu restais généralement vautré dans l’herbe, squattant les leurres de tes infortunés compagnons pour capturer du monstre de poche. En fait, c’était le premier été depuis longtemps, depuis Osaka, où tu ne suivais pas le théorème bar = soirée, hangover = journée. C’était un concept qui te plaisait. Beaucoup. Parce que pour la première fois depuis une éternité tu te sentais comme un vrai gamin et pas une loque humaine.

Cet après-midi n’a à priori rien de bien différent du train-train quotidien que tu t’es imposé pour la saison. Tu sors du lit, fort d’une vraie nuit de sommeil, t’habilles et te précipites à l’extérieur, ton téléphone préalablement allumé sur l’application et tes trois batteries de secours chargées dans tes poches arrières. T’as pas leur time, un jour tu seras le meilleur dresseur et tu te battras sans répit.
Le truc, c’est de trottiner jusqu’au parc pour avoir le sentiment de faire de l’exercice – t’évitant ainsi la sensation que ton ventre de petit gros va revenir poindre le bout de son gras -, trouver un coin à l’ombre avec quelques leurres et attendre que le gibier se pointe. Un jeu d’enfant ? Que nenni, une stratégie d’expert, dument mise en place par un professionnel. Il faut de la maitrise pour s’assoupir sous un arbre et réussir malgré tout à attraper le Aquali qui spawn dans le parc en premier. Du talent. Et des alliés de valeur, incarnés dans l’unité du groupe de danseurs qui squatte quotidiennement le parc pour quelques battles ou entrainements. T’en connaissais quelques-uns dans le lot, il n’a donc pas été bien difficile de fraterniser et de les convaincre de te réveiller si jamais il y a un mouvement de foule ; signe indubitable de l’apparition d’une créature rare.
D’autant qu’il s’agit aussi d’un excellent moyen de combler l’attente. Tu les regardes danser, t’étonnes de découvrir des pas dont tu ne soupçonnais pas l’existence. Faute de confiance, tu ne t’es jamais imposé, mais de les regarder faire t’apprend suffisamment pour que tu ne ressentes pas le besoin de t’incruster. L’ambiance est bonne, la musique généralement de qualité, que demander de plus ?
L’animation du jour repose donc, en plus de la routine quotidienne, à l’apparition d’un groupe rival sauvage venu revendiquer le coin tel une arène. En plus d’être hostiles, ils s’avèrent tous légèrement cons sur les bords et, pire que tout, ils semblent repoussés les pokémons du coin à venir se laisser capturer par ton auguste personne. Scandaleux.
Cela dit tu ne t’impliques pas, te contentant de regarder sur le côté d’un œil attentif à mesure que la foule grossie autour des danseurs. A part dab, les rivaux ne semblent pas capables de mettre un pied devant l’autre ; tu ne t’inquiètes pas plus que ça.
Tu crois –non t’es sûr- que c’est parti en couilles un peu près au même moment où un gars à commencer à faire le MC, annonçant les battles façon superstars de la WWE. Un peu plus et t’espérais voir John Cena se pointer, les niquer et repartir comme un prince. Mais au lieu de ça ton regard ne tarda pas à remarquer que les spectateurs commençaient à être impliquer dans ce qui n’était alors qu’une petite joute artistique pour un carré d’herbe. L’animateur autoproclamé commençait à demander des femmes pour concourir, sans doute pour satisfaire l’audimat masculin. Il en faut guère plus pour te convaincre de te lever et rejoindre le cercle autour de la piste improvisée, bien décidé à expliquer à ce type comment le monde tourne. « Il y a une jeune fille, juste là ! » Tu tournes la tête en même temps que 95% du troupeau, un peu plus énervé de voir qu’il parle d’une adolescente, la forçant presque à s’avancer. « Non, merci. Je ne suis pas intéressée. »  Elle recule, s’éloigne de son emprise. Tu ne saurais dire si c’est ton air plus que menaçant qui a dissuadé ce type d’insister ou si il est un peu moins con que ce que tu penses. « Notre concurrente se défile ? Quel dommage ! Encouragez-la à venir, allez ne sois pas timide ! » Tu retires ce que t’as pu penser, ce mec est décidemment con comme une bite. Et encore, cette dernière sert à quelque chose. En plus de sentir la malheureuse légèrement carrément- mal à l’aise, tu as la désagréable impression que tout le monde est de l’avis de Mossieur Connard, braillant à l’unisson des « Sur la piste ! Sur la piste ! » tandis que personne ne semble se décider à lui venir en aide. Eh bien…
« Laissez ma cousine tranquille. Elle sait pas danser, je vais le faire à sa place. » Au moins, ils se taisent et certains semblent même enthousiastes à l’idée de voir le-mec-H24-par-terre qui se bouge pour danser. Tu profites que ton « adversaire » se prépare pour 1) te délecter de la définition du seum imprimé sur la tête de l’autre fils de chèvre, et 2) attirer la jeune fille avec toi sur le côté, loin des oreilles indiscrètes. Tu lui confis alors ton téléphone et ton attirail anti-panne-de-batterie. « T’as pas intérêt de me le bicrave, ok ? Je te sauve les miches mais je connais ta tête. T’es à Eita, c’est ça ? » Quand on est délégué on finit bien par imprimer quelques visages.

(c) chaotic evil
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


a house made of cards and us inside
© okinnel
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Jeu 1 Sep - 12:51
Mikan cligna plusieurs fois des yeux, tentant de se confirmer dans l’idée que, non, on ne s’adressait pas à elle et qu’il y avait une autre « jeune fille » tout prêt d’elle bien plus apte à aller assurer le show. Mais elle eut beau y mettre toute la volonté du monde, ce vœu légèrement improbable ne se concrétisa pas et elle resta le centre de l’attention encore un bon moment. Plus énervée que gênée à présent, elle tenta de savoir si fuir ou simplement continuer à refuser était la meilleure solution. Mais c’était sans compte sur l’acharnement presque malveillant de l’animateur qui continuait à l’enfoncer un peu plus. « Notre concurrente se défile ? Quel dommage ! Encouragez-la à venir, allez ne sois pas timide ! » Si son regard avait pu le tuer alors l’homme aurait été désintégré en moins d’une seconde. Malheureusement, Mikan n’était qu’une adolescente en soi plutôt banale et absolument pas dotée de quelconques pouvoirs magiques. Evidemment.

Elle continua à scruter les alentours, immobile, et tel une perdrix prit dans un piège de chasseur. Elle déglutit puis secoua une nouvelle fois la tête en signe de négation. Franchement, ça ne l’amusait pas du tout. Et, pourtant, c’était loin d’être terminé puisque la grande majorité des spectateurs se mit à son tour à l’inviter sur la piste. Une invitation que l’adolescente percevait comme une envie commune de voir une gamine se ridiculiser. Et dire qu’il n’en fallait déjà pas beaucoup à la lycéenne pour perdre foi en l’humanité... Son regard se fit plus dur et elle resta sur ses positions. Elle sentit même une personne la pousser dans le dos et manqua de partir en courant quand une voix prit le pas sur les autres au milieu de la foule. Enfin ! Enfin quelqu’un avec un peu de bonté d’âme ! Mais… Depuis quand elle avait un cousin à Tokyo ? Mikan se tourna en direction de l’endroit d’où provenait la voix et découvrit un visage qui ne lui était pas complètement inconnu. Ou, du moins, toujours moins que ceux qui l’entouraient dans cette foule.

Elle se laissa guider à l’écart de la foule et observa, les mains tendues, le jeune homme plus âgé lui confier son téléphone et un nombre impressionnant de batteries de secours. Mikan regarda le tout un bref instant, stupéfaite. Il avait l’intention d’entamer un tour du monde ou quoi pour se montrer aussi prévoyant ? La surprise disparut quand il s’adressa à elle d’un ton plus sec. « T’as pas intérêt de me le bicrave, ok ? Je te sauve les miches mais je connais ta tête. T’es à Eita, c’est ça ? » Bah… Elle releva le visage. Trop d’informations. Il lui arrivait trop de choses en à peine quelques minutes dans sa petite vie monotone. Dire qu’elle était juste venue faire un tour au parc… Reprenant de l’assurance, elle releva le visage sans attendre. Pourquoi il s’énervait, elle ne lui avait rien demandé après tout. Certes, elle était plutôt reconnaissante. Et même beaucoup. Mais, encore une fois, elle n’avait rien demandé. Considérant toutefois qu’elle n’avait pas à se montrer compliquée, elle se contenta de confirmer.

« Et bien… Merci. Je suis à Eita, oui. Toi aussi ? » La voix de l’animateur résonna alors dans leur dos, surexcitée. « Alors ?! On vous attend !! » Sans se rendre compte de ce qu’elle disait, Mikan pointa un doigt en direction des danseurs positionnés autours de la piste et déjà prêts au battle. « Ça va aller ? Ils ont l'air plutôt doué. » Les applaudissements se firent plus forts, presque assourdissants. Horribles en fait. Puis le son du micro s’éleva à nouveau. « Ah ! On dirait qu’il nous manque un participant ! Qui se lance ?! Encore cinq minutes avant le prochain battle ! » Mikan se fit toute petite, contente de voir que, cette fois, plusieurs personnes se proposaient. Eh bien, son soi-disant cousin avait un grand choix de concurrents à affronter…
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
Contenu sponsorisé


Aujourd'hui à 3:22
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Dance Battle ! ft. Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Shibuya :: parc yoyogi-