------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 { Signal } ft. Ji Hoonie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Jeu 21 Juil - 20:31
Le café était plein à craquer, bien plus que Liang ne l’aurait pensé au départ. L’homme à sa droite ne cessait de jeter des regards furtifs dans sa direction, pendant qu’il essayait de son mieux de réussir à rédiger quelque chose de crédible pendant qu’il surveillait lui-même, d’un œil attentif, les actions de son frère qui se trouvait un peu plus loin. Il se saisit du gobelet de bubble tea qui se trouvait à sa gauche afin d’en prendre une longue gorgée, cherchant à voir si l’individu qui se trouvait non loin de lui était encore là. Il détourna calmement les yeux en croisant ceux de son voisin. Il ne savait pas pourquoi il était aussi mal à l’aise aujourd’hui. Un pressentiment. Quelque chose du genre. Dans tous les cas, il n’avait pas l’esprit tranquille.

Ji Hoon était là, à quelques tables de lui, avec l’une de leurs plus récentes proies. Une femme assez âgée, pas forcément belle, mais richissime. Elle avait eu des problèmes à cause de la violence conjugale et de certaines petites mésaventures liées à sa famille, alors trouver une cause à laquelle essayer de la rallier avait été plutôt facile. Un personnage de plus pour son frère, différent de Zhang Jie, plus intéressant, mais ce n’était que son avis. Si seulement il n’avait pas la désagréable impression d’être observé.

Il reposa son gobelet calmement et laissa ses yeux courir sur l’écran. Il y avait tant de monde que le bruit rendait la pensée presque impossible. Liang n’était pas habitué à travailler dans de telles conditions. Pourtant, il savait que ce n’était pas bien différent de d’habitudes. Il avait juste du mal à écouter la conversation, à surveiller ce qui se disait. Normalement, son frère était paré à faire face à toutes les questions de cette femme, mais un incident pouvait arriver. Malheureusement, il y avait tellement de bruit qu’il ne parvenait pas à tout suivre, même en n’étant pas loin, et qu’il n’était pas certain que son frère puisse le voir au cas où quelque chose se passait mal.

Non, vraiment, cet homme lui semblait trop suspect. Quelque chose n’allait pas.

Refermant l’écran de son ordinateur, il le rangea soigneusement dans le sac qui lui permettait de le protéger et, après avoir quitté sa place et constaté qu’il était encore observé, il s’était prétendument dirigé vers les toilettes en heurtant malencontreusement la chaise sur laquelle était situé son frère, signe que quelque chose n’allait pas comme ils le souhaitaient, qu’il devait être vigilant. Il reviendrait une fois que cet homme serait parti.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Lun 1 Aoû - 0:13
 
Signal
Lianghoon ♥


De nouveaux plans, de nouvelles actions. Do Jae Ho, petite invention nouvelle née, qu'il aimait déjà beaucoup. Charismatique, engagé, sérieux, avec une touche d'humour dans sa façon de s'exprimer. Né dans la banlieue de Séoul, il a été retiré de sa mère par les services sociaux à l'âge de dix ans, sa grand-mère a refusé de s'occuper de lui alors il a été ballotté de foyer en foyer pour finalement trouver une famille qui le sauva des mauvaises conditions. Oui, c'était difficile, personne n'avait jamais été là pour lui. Âgé de vingt-sept ans, il prend doucement mais sûrement sa revanche sur la vie. Auto-entrepreneur, il veut venir en aide aux orphelins, qu'on oublie bien trop souvent, dans leur beau pays qu'est la Corée du Sud. Sa famille adoptive est venue vivre au Japon et il les a suivi à la fin de ses études. Il compte rentrer bientôt au pays pour monter sa boite et son association.

Elle, Seo Hee Ho, la cinquantaine, le visage usé par un mauvais mariage, mais la posture élégante, signe d'une bonne éducation bourgeoise, des bijoux de valeur, une tenue qui pourrait facilement servir à s'acheter une belle île, riche mais ennuyée. Elle avait accepté de le rencontrer après qu'ils se soient croisés à un gala de charité. Elle l'avait trouvé charmant, avec son beau sourire, fascinant avec ses grandes ambitions, elle trouvait que le monde manquait de jeunes gens comme ce Jae Ho. Son mari n'avait même pas cherché à savoir où elle se rendait, elle restait simplement accroché à ses lèvres quand il parlait, hochant souvent la tête pour approuver tout ce qu'il disait, riant quand il le faisait. Oui, le destin tragique de ces enfants la touchait en plein coeur. Il fallait qu'elle l'aide.

S'assurant qu'elle avait bien compris, il sourit un peu plus en la voyant hocher la tête, glissant doucement sa main sur son bras. Brave dame. C'était presque trop facile avec elle. Il n'avait même pas besoin de sous-entendre de l'aide de sa part, elle se proposait déjà, avec une somme terriblement allèchante qui, entre les besoins ménagers, l'argent pour la famille, disait beaux vêtements et marque de luxe. Ca l'excitait un peu trop. Il devrait demander un supplément pour emmener avec lui, quand il ira à Séoul avec Haruto. Il y avait pleins de boutiques qu'il avait envie de faire.

Son regard se posa furtivement sur Liang avant de se reconcentrer sur elle. Ce n'était pas le moment de lâcher l'affaire. Continuer de discuter avec elle, s'intéresser à elle, la charmer encore un peu plus. Elle pouvait bien rajouter encore un ou deux zéros. Elle pouvait bien faire ça pour lui, n'est-ce pas ?

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Sam 6 Aoû - 11:26
 
Signal
Lianghoon ♥


Liang n'appréciait pas l'idée d'être suivi du regard par un individu trop curieux. Les affaires qu'il avait avec Ji Hoon ne regardaient personne d'autre qu'eux et, s'ils avaient à plusieurs reprises songées à arrêter, il n'avait aucune envie de s'attirer des ennuis pour avoir été trop imprudent. Il le savait, leurs pratiques étaient dangereuses, ils n'auraient pas dû leur donner lieu, et pourtant ils continuaient à appâter les femmes plus âgées avec des promesses alléchantes afin d'obtenir un peu d'argent de leur part. Le pire, c'était sûrement que ça fonctionnait.

Un peu trop, d'ailleurs, car ils n'avaient plus eu de véritables problèmes depuis cette fois où ils avaient failli se faire prendre à Busan. Rien qu'en y pensant, il en avait tripes retournées. Surtout pas maintenant, pas alors que les choses commençaient à aller mieux, qu'ils retrouvaient un tant soit peu de stabilité. Ils étaient trop rusés pour se laisser avoir à leur propre piège.

En espérant que Ji Hoon avait compris, il attendit un moment, à l'abri des regards. Enfin, c'est ce qu'il pensait, car s'il avait espéré, l'espace d'un instant, que cet homme ne le suivait pas réelle, il eut la confirmation du contraire en constatant qu'il était encore là. Un peu trop insistant, un peu trop curieux. Il ferma les yeux et poussa un soupir, mais alors qu'il allait véritablement se rendre aux toilettes pour l'éviter, il le sentit l'individu le rattraper et leva les yeux vers lui, incapable de s'extirper de sa prise.

S'il était Lee Liang ? Il ne savait pas, c'était dommage. Il posa les yeux en direction de Ji Hoon, mais on l'informa bien assez tôt qu'il savait qui ils étaient et qu'il travaillait pour la femme avec laquelle son jumeau était en train de parler. Un agent de sécurité. Non, c'était impossible. Ils ne pouvaient pas se faire avoir aussi facilement ? Qu’est-ce qui les avait trahis ?

« Zhù yì ! »

Une de leurs langues maternelles. S'il ne le voyait pas, il devait au moins l'entendre au milieu de tout ce japonais. Malheureusement, l'homme qui le maîtrisait ne semblait pas prêt à lâcher prise, et il fut obligé de rester immobile en espérant simplement que son frère comprendrait avant de se faire attraper également. S'en prendre au plus frêle des deux jumeaux, c'était quand même finement joué.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Sam 6 Aoû - 16:14
 
Signal
Lianghoon ♥


Ce n'était pas bien compliqué, d'avoir une femme comme elle. Ji Hoon le savait ; à force, c'était un véritable jeu d'enfants pour lui. Il était un peu trop doué, et sans doute que cette aisance pouvait lui porter préjudices. Il voyait moins les risques, était moins prudent. C'était à tort, en y réfléchissant bien, il le savait. Il avait beaucoup à perdre s'ils se faisaient prendre. Concrètement, ils avaient tout à perdre et absolument rien à y gagner. Ji Hoon le savait bien, mais il se voulait audacieux, tenter le diable pour avoir plus. Toujours plus. Il ne faisait même pas réellement attention à son jumeau. Pourquoi le devrait-il ? Il n'était qu'un homme qui étudiait dans un bar, pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Son regard se posa sur son frère qui se leva et s'éloigna. Qu'est ce qu'il avait ? Ses sourcils se froncèrent malgré lui, inquiétant la cible qui lui demandait si tout allait bien. La rassurant vivement, il lui sourit. Tout allait bien. Magnifiquement bien. Pas de quoi s'inquiéter. Il reprit la conversation où il l'avait arrêté, le plus naturellement du monde. Négocier, avoir plus, toujours plus. Il en avait besoin. Il n'avait plus Hanae, c'était une perte terrible au niveau de son budget shopping, vraiment. Il avait besoin de nouvelles chaussures. Elle pouvait bien faire un effort, elle était si riche, pour elle, ce n'était rien.

Portant son verre à ses lèvres, il rit à une blague de cette imprudente, songeant ô combien elle manquait d'humour et que ça le désolait. Baissant le regard, il se sentit étrangement mal sans réellement comprendre ce qu'il avait. Tendant le bras, il déposa son verre et tenta de comprendre ce soudain sentiment. Passant sa main sur sa nuque, il tenta de se reprendre, souriant à Seo qui lui demandait à nouveau si tout allait bien et il répondit d'un vague hochement de tête, cherchant Liang dans la salle. Son cœur se mit à battre un peu plus fort, inquiet en réalisant qu'il n'était plus là.

Pinçant les lèvres, il se redressa immédiatement en entendant sa voix, dire à quelqu'un d'arrêter en chinois. Il voulait qu'il l'entende, sinon, il l'aurait dit en japonais. « Excusez-moi, je reviens très vite. » Son plus beau sourire lui fut adressé et il chercha autour de lui. Il était encore dans le bar, mais où ? S'activant un peu, il finit par le retrouver et son regard se posa sur le type qui accompagnait la vieille. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il posa un furtif regard sur Liang. « Bonsoir. » Sa main se posa sur le bras de l'agent qui tenait son jumeau et il la retira d'un geste sec. Il savait qu'il s'appelait Lee Ji Hoon. Oh. Il regarda son frère puis à nouveau le type en question. Ils étaient dans la merde, bien comme il fallait.

« On devrait en parler dehors. » Parler de quoi ? Il ne savait pas vraiment. Il ne devait pas paniquer. Il paniquait déjà. Ça ira. Soulagé quand il accepta, il fit signe à Liang de venir avec eux. Il ne savait comment il allait gérer ça, à part le tuer et le jeter à la mer, mais ce n'était pas la solution. Il fallait d'abord voir d'où lui venait ses informations. Une fois dehors, il contourna simplement vers la petite ruelle. C'était presque trop facile. S'approchant de lui, il empoigna son bras pour le mettre à terre et pouvoir ''discuter'' plus facilement avec lui, mais dans un concours de circonstance bizarre, c'était bien lui qui se retrouvait par terre. Il l'entendit vaguement le menacer, de ne pas tenter ce genre de trucs avec lui avant de sentir son poing s'écraser un peu trop fort sur sa joue. Peut-être bien que ça faisait mal. Peut-être bien qu'il regrettait de ne pas avoir arrêté plus tôt. « On est tombé sur un bosse de fin », souffla t-il en coréen à l'attention de son frère, le souffle court. Il ne savait pas comment ils allaient faire, la partie ne pouvait pas s'arrêter maintenant. Pourtant, tout lui avait semblé parfaitement ficelé.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Sam 6 Aoû - 18:12
 
Signal
Lianghoon ♥


La confiance qu’ils avaient gagnée à force de réussir dans leur entreprise sournoise n’était rien de plus que l’ennemi qui les menaçait chaque jour davantage. Ils étaient devenus plus habiles, s’y prenaient mieux pour manipuler les autres et les faire entrer dans leur jeu, mais à force d’abuser du même type de personnes, ils auraient dû penser que leur petit manège allait être découvert un jour ou l’autre. Pourtant, malgré toute l’attention qu’il portait à leurs affaires, malgré toute l’application qu’il mettait dans leurs plans et à leurs discussions, Liang n’avait pas pensé qu’ils allaient peut-être trop loin, cette fois-ci. Il aurait dû s’en douter : la proie était trop facile, trop évidente. Il aurait dû y réfléchir au lieu de plonger dans le piège tête baissée.

Incapable de trouver comment s’en sortir, accablé par la foule qui les entourait et qui lui donnait l’impression qu’un seul cerveau n’était pas suffisamment rapide pour trouver une idée, Liang se contenta de lancer un appel à l’aide à son frère dans leur langue maternelle, espérant qu’il ne serait pas assourdi par le monde au point de le laisser passer. Il fallait qu’il se méfie de la femme à laquelle il parlait, qu’il cesse son petit jeu maintenant et essaie de s’éloigner, si c’était possible. S’il pouvait ne pas se faire prendre, lui, c’était déjà ça.

Par le passé, Liang s’était souvent demandé ce qu’il allait lui arriver si un jour Ji Hoon se faisait attraper ou disparaissait. Dans le meilleur des cas, et ça n’avait rien de quelque chose de bien, il se serait laissé dépérir doucement, en se demandant combien de temps il allait lui rester avant de disparaître à son tour. Disparaître, car il n’avait en aucun cas l’envie d’évoquer la mort de son frère. Dans le pire des cas, sans doute l’aurait-il suivi en mettant fin à ses jours. Dignement. Parce qu’il avait besoin de lui comme il avait besoin d’air pour vivre. En dépit des années qui s’écoulaient, ils restaient les deux parties d’un tout. Une famille à eux seuls, même s’ils avaient été dotés de frère et sœurs. Personne ne pouvait comprendre ça. Lui-même ne l’avait jamais compris totalement.

Liang était encore aux prises avec le type qui venait de l’interpeller lorsqu’il vit arriver son frère. Ce n’était pas exactement ce à quoi il avait pensé, mais il avait réfléchi trop rapidement et oublié que son frère n’allait pas simplement s’en aller et considérer une autre façon d’aborder la chose. Non, il s’agissait de Ji Hoon. S’approcher de lui et montrer qu’ils se connaissaient n’était pas la solution. Enfin, de toute façon, cet homme était au courant de leur identité, comme il leur avait si rapidement fait savoir. Une fois que son jumeau fut à leur hauteur, Liang posa son regard sur lui jusqu’à retrouver sa liberté de mouvement. Oui, ils allaient en parler dehors. C’était la meilleure idée du monde. Sans attendre, il les suivit à l’extérieur en jetant un œil aux alentours pour vérifier que personne d’autre ne les suivait. Il avait l’air seul. C’était déjà une bonne chose.

Au moment où Ji Hoon commença à échanger des coups avec le malabar qui servait de garde du corps à la femme qu’ils avaient tenté d’escroquer, Liang ne sut pas trop où se placer. À la place de son frère, il aurait déjà perdu, il n’avait aucune force en comparaison, mais il était hors de question de le laisser se battre fort. En quelques secondes, il se retrouva agrippé par un bras autour de la gorge de l’autre homme afin de l’empêcher d’atteindre son frère à nouveau. Ils ne pouvaient pas se faire avoir comme ça, non. Malheureusement, déséquilibré, l’homme fit quelques pas en arrière et se heurta contre un mur, causant une assez vive douleur dans le dos de Liang qui fut contraint de le lâcher. « Putain. »

Plutôt que s’attaquer à lui une nouvelle fois, il regarda aux alentours afin de trouver un moyen de le neutraliser, ne trouvant rien d’autre que quelques objets abandonnés un peu plus loin, il pouvait trouver quelque chose, avec un peu de chance. « Occupe-le. »


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Sam 6 Aoû - 22:10
 
Signal
Lianghoon ♥


Abandonne Liang serait bien la dernière idée qui pourrait traversé l'esprit de Ji Hoon. Il pourrait être entouré de sniper qu'il se serait précipité pour le rejoindre. Sa vie ne valait rien sans la sienne alors il n'avait aucun intérêt à s'en aller, à ne pas l'aider. Sauver Liang, ou au moins, affronter les choses avec lui, il n'y avait que cela qui comptait. Depuis toujours, ils étaient deux, une même équipe, soudé pour toujours. Liang était ce qui comptait le plus, c'est pourquoi il l'avait retrouvé au plus vite, peu rassuré par le type présent. C'était mauvais pour eux, ils avaient abusé, ils avaient trop tiré sur la ficelle et là, ça allait leur retomber sur la gueule. Le type n'avait pas l'air de plaisanter, d'être là pour rire; et c'était bien ça le problème. C'était sérieux.

Ses lèvres se pincèrent après qu'il l'ait emmené dehors. Ji Hoon ne savait pas quoi faire, il voyait bien que Liang non plus. A Busan, c'était différent, Liang n'avait pas été mêlé à cela. Une femme qu'il avait déjà vu auparavant qui lui disait de but en blanc qu'elle savait qu'il mentait, qu'elle allait appeler la police, qu'il allait avoir de gros problèmes. Le lendemain, il partait pour Pékin, Liang l'avait rejoint rapidement après. Mais elle ne connaissait pas son nom, du moins, elle ne l'avait jamais mentionné. Là, il connaissait leurs identités, et il ne savait absolument pas comment.

Une fois dehors, il cherchait absolument une solution. Le maîtriser, le mettre à terre pour qu'il soit en position d'infériorité, pour qu'il déballe plus facilement ce qu'il voulait. Mais pour une fois, ce n'était pas si simple, il était plus fort que lui et Ji Hoon commençait à réellement paniquer, essuyant un filet de sang près de sa lèvre, il se redressa en voyant Liang sauter sur le type. Il avait toujours eu plus peu pour son frère que pour lui, il avait envie de lui dire de partir mais en même temps, à quoi bon ? Il resterait et sa présence le rassurait. Il avait besoin de lui face à ce type. Fermant les yeux en le voyant se prendre le mur, il s'avança pour enfoncer son poing dans la mâchoire du temps qui se redressait à peine.

« D'accord, fais attention. » Il ne savait pas ce que Liang allait faire, il n'avait pas le temps de lui demander. Le type se redressait, soulignant qu'ils s'en prenaient aux mauvaises personnes, qu'ils allaient le regretter. Oh, ils regrettaient déjà. Il aurait du garder Hanae, c'était plus facile avec elle. Non, il ne pouvait plus. Reculant un peu, il tenta de le faire parler, mais il restait vague, s'approchant de plus en plus dangereusement avant que Ji Hoon ne soit dos à un mur. S'écartant, il fonça à nouveau droit dans l'agent de sécurité. Fuir aurait été la meilleure solution, mais il savait qui ils étaient, ils ne pouvaient pas, il fallait trouver une solution. Mais il n'en voyait aucune, à part essayer de se battre contre lui, et se retrouver un peu trop facilement par terre. Il se demandait si ses coups faisaient plus mal à son corps ou à sa fierté. Ça devait se valoir et il priait de tout coeur pour que Liang revienne rapidement. Le boss de fin était un peu trop coriace.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Lun 8 Aoû - 18:15
 
Signal
Lianghoon ♥




Quand il était petit, Liang se demandait souvent pourquoi il n'était pas plus fort, pourquoi il ressemblait davantage à sa mère qu'à son père. Autant le dire, même s'il préférait établir ses raisonnements sur des preuves et des faits, il ne pouvait que constater à quel point ceux-ci étaient contre lui à certains moments : il n'était pas particulièrement viril, même s'il avait pu constater une amélioration avec le temps, et il ne possédait pas la force de son frère qui, sans aucun doute, avait une carrure plus forte, tout comme l'habitude de faire des exercices un peu plus poussés. Lui, il avait toujours préféré les livres et l'étude. Le besoin d'avoir un physique intéressant ne s'était pas fait sentir outre mesure, alors passer des heures à répéter les mêmes gestes sur une machine, ce n'était pas son truc : il préférait apprendre des choses, qu'elles soient utiles ou non, muscler son esprit, comme il aimait le dire à son frère, même si ce dernier ne comprenait pas forcément pourquoi. Là encore, ils étaient différents, mais se complétaient particulièrement bien.

Cette différence créait pourtant un danger supplémentaire dans la situation présente : il n'avait rien pu faire lorsque cet homme s'en était pris à lui, ni même lorsque son frère était arrivé. Le frapper ? Il n'aurait pas été capable de le repousser ainsi, surtout qu'il avait peur, même s'il refusait de l'admettre. La peur, c'était tellement facile, tellement inné. Ce qui l'était moins, c'était de se raisonner sans cesse, d'essayer de comprendre pourquoi on réagissait de cette façon. Il le faisait sans cesse. Puisqu'il ne pouvait rester sans rien faire, il avait essayé de l'immobiliser, espérant que cela laisserait à son frère le temps de se relever, mais le coup qu'il prit au dos lui laissa une douleur bien désagréable.

Ses yeux cherchaient autour d'eux un moyen d'échapper aux problèmes qui les menaçaient. Dans l'immédiat, cet homme visiblement trop fort pour eux. Ensuite, le risque d'être attrapés par les collègues de cet homme, s'il en avait. Être pris en chasse par d'autres. La simple idée de se retrouver en prison lui donnait des frissons, mais s'il n'y réfléchissait pas sérieusement, c'était une case à laquelle ils n'échapperaient pas. Liang le savait. Auparavant, ils s'étaient déjà retrouvés dans une situation aussi problématique, mais s'en sortir paraissait plus simple. Ils n'avaient aucune attache, aucune raison de craindre de perdre d'autres personnes. Si c'était à refaire, ils n'auraient pas le choix, mais cela serait bien plus difficile.

Au signal de son frère, Liang lui répondit d'un signe de tête avant de s'élancer dans la ruelle pour rejoindre les objets qu'il avait vus amassés un peu plus loin. Des ordures, des vieux jouets qu'il dispersa frénétiquement sur le sol en guettant les bruits qui provenaient de l'autre bout de la ruelle malgré le vacarme assourdissant qu'il produisait lui-même. Quand Liang comprit que son frère était de nouveau au sol, ses doigts se refermèrent sur le premier objet plus massif qu'il put trouver et revint en courant vers l'homme qui osait s'en prendre à Ji Hoon. Il n'avait jamais été autant en colère, bouillonnant de rage.

Un claquement sec. Un gémissement de douleur. Un bruit sourd. La ruelle retrouva son calme et Liang laissa le skateboard glisser entre ses doigts et retomber sur le bitume avant de s'accroupir pour repousser le corps inerte de l'agent de sécurité, les mains tremblantes sous l'effet de l'adrénaline, alors qu'il relevait les yeux vers son jumeau sans même savoir s'il était conscient. Il l'avait frappé à l'arrière de la tête, fort. Il n’avait pas eu le choix.

« Il faut qu'on s'en aille... »

De cette ruelle, de la région, du pays. Il ne savait pas exactement où ils allaient pouvoir aller, mais ils ne pouvaient pas rester. Il resta à genoux un instant et reposa les yeux sur l'homme qui se trouvait juste à côté. Il ne savait pas s'il était inconscient, s'il était mort ou s'il faisait semblant, mais c'était le cadet de ses soucis. Ce qui comptait, c’était eux.  

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Lun 8 Aoû - 23:11
 
Signal
Lianghoon ♥


Pourtant, Ji Hoon avait eu l'impression de parfaitement maitrisé la situation. Non. Ça devait déjà capoter avant, puisqu'il savait qui ils étaient. Est-ce qu'elle savait également que c'était un piège ? Il n'en savait rien, elle avait eu réellement l'air séduite. Il n'en savait rien, il n'avait pas à réfléchir, son cœur battait si fort dans sa poitrine, de peur, de rage, d'incompréhension. Comment est-ce que tout avait pu leur échapper à ce point ? Comment un Japonais pouvait être plus fort que lui ? Qu'est-ce qui allait se passer maintenant ? Il n'en savait rien, ce type était trop fort pour lui, il luttait comme il pouvait, lui rendant ses coups à moindre échelle. C'était horrible, cette impression de ne pas s'en sortir quoiqu'il arrive, mais il devait le faire, il ne devait pas abandonner, jusqu'au bout. Parce qu'il n'avait jamais abandonné.

Combien de fois sa mère lui avait hurlé dessus car il était rentré blessé, avec des vêtements déchirés à cause d'une bagarre stupide ? Il avait rapidement arrêté de compter. Elle lui faisait la moral des heures, mais il s'en fichait totalement, recommençant dès qu'on le cherchait un peu trop. Un mot qui ne lui plaisait pas, un regard, un mauvaise moquerie et il ne réfléchissait pas plus avant de se jeter sur l'audacieux. Liang était un point sensible, il s'emportait encore plus quand il s'agissait de lui. Protéger son frère était comme une mission pour lui, s'assurer qu'on ne lui faisait aucun mal. Il ne supportait pas qu'on s'en prenne à lui, autant physiquement que moralement. Une simple raillerie envers lui le mettait dans des états incontrôlables. S'en prendre à son jumeau, c'était s'en prendre à lui aussi. Ce n'était pas une façon de parler, c'était la vérité. Ses émotions étaient les siennes, comme lorsqu'il avait été pris à part par l'agent, il l'avait senti, même si c'était étrange. Ils étaient liés de cette façon là aussi.

Un léger gémissement quitta ses lèvres alors que son dos cogna brusquement le sol. C'était terminé, il ne pouvait rien faire, sauf essayer de le repousser comme il pouvait, se protéger avec ses bras et ses jambes. Il avait mal, il avait l'impression qu'à force de le frapper comme ça, il allait le tuer. Il ne voulait pas mourir, pas maintenant. Le supplier d'arrêter, il devrait le faire, mais il n'y arrivait pas. Jamais il ne pourrait s'abaisser à ça. Trop fier, beaucoup trop fier. Il préférait serrer les dents, encaisser les coups, priant pour que Liang revienne l'aider, ou non. Il espérait qu'il ne reviendrait plus. S'il ne pouvait rien faire contre ce type, alors son jumeau non plus et, à choisir, il préférait se prendre tous les coups et qu'il aille bien. Ses yeux se fermèrent doucement et il sentit son corps se relâcher un peu. Il ne devait pas perdre connaissance. Ou si, pourquoi pas ? Il le laisserait pour mort.

Un bruit sourd le ramena à lui et il sentit quelque chose tomber sur lui. L'agent ? Il n'avait pas la force de le repousser, mais on le fit pour lui. Liang. Il l'avait frappé. Douloureusement, il se redressa de manière à se retrouver assis face à lui. Tout était confus dans sa tête, son corps lui faisait horriblement mal. Essuyant un peu de sang sur son visage, il fixa son frère quelques secondes. « Liang... » Sa voix était si basse, semblait si absente qu'il avait l'impression que ce n'était pas lui qui parlait. Hésitant, il posa son regard sur l'agent, inerte, et il sentit son corps trembler. « Il... Il est mort... ? » Est-ce qu'ils auraient eu d'autres choix que de le tuer de toute façon ? Il sentait la panique revenir, il devait se contrôler. Se calmer. Il fallait qu'ils s'en aillent. Une boule se formait dans sa gorge. Juste quand tout commençait à être parfait, quand il avait l'impression qu'il ne pourrait pas être mieux qu'à Tokyo, il fallait partir.

« Oui... » Il n'avait pas le choix. Peut-être que Haruto viendrait avec eux. Il serait ravi de suivre deux escrocs en cavale, surtout qu'ils étaient probablement des assassins aussi. Avec difficulté, il se redressa, s'appuyant contre le mur à côté de lui. « On doit l'enlever d'ici. » Le jeter à la mer, quelque chose comme ça. Crachant un peu de sang sur le sol, il passa sa main dans ses cheveux. Ils ne devaient pas le laisser comme ça. « Va chercher la voiture. » Ils trouveront bien quelque chose. Ils devaient trouver quelque chose.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Lun 8 Aoû - 23:51
 
Signal
Lianghoon ♥




Tout était allé vite, si vite. Il avait à peine eu le temps de comprendre ses propres gestes. Il se rappelait avoir été en train de fouiller le tas d'objets qui se trouvaient dans la ruelle, en envoyant sur les côtés une grande partie d'entre eux, les tempes battantes, tout comme son coeur, à la simple idée que son frère pouvait être encore plus en danger qu'au moment où il l'avait abandonné. La suite, il ne s'en rappelait qu'à peine. C'était comme s'il était revenu à lui après avoir frappé, après avoir abattu la planche de bois sur la nuque de cet homme qui s'était écroulé sur Ji Hoon un instant plus tard. Désormais à genoux, le regard posé sur le corps qu'il avait déplacé de son frère, Liang n'aurait même pas pu dire s'il était totalement conscient. Ses mâchoires restaient serrées, son coeur continuait de tambouriner dans son torse à un rythme affolant et ses mains tremblaient, mais son esprit ne semblait pas vouloir fonctionner comme il le faisait habituellement. Pourtant, une part de lui était rassurée : il avait protégé son jumeau, sa moitié, la seule personne qui comptait réellement à ce jour. Haletant sous le coup de la panique et de l'acharnement, Liang ferma les yeux et baissa la tête en appuyant ses paumes sur ses cuisses, les doigts orientés à l'intérieur, et il prêta l'oreille aux propos de son frère. Il était en vie.

« Je crois. » Il s'en moquait. Il était trop tôt pour qu'il réalise exactement ce qu'il venait de se passer. L'adrénaline, la volonté de voir son jumeau survivre, quitte à mettre la vie de quelqu'un d'autre en danger, tant de choses entraient en ligne de compte. Il se contenta de se redresser et d'appuyer deux doigts à hauteur de la carotide du corps inerte pour tenter de détecter son pouls. « Oui, sûrement. »

Mieux valait lui que Ji Hoon, vers qui il releva les yeux avant de lui annoncer la nouvelle à laquelle il devait s'attendre, compte tenu des événements. Ils ignoraient si quelqu'un d'autre était au courant de leurs affaires, si la femme qu'ils avaient prise pour cible l'était elle-même, ou s'ils avaient été surveillés par l'agent de sécurité sans qu'elle en ait conscience. Ils nageaient au milieu d'un nuage d'inconnues, de probabilités, sans savoir laquelle était la bonne. Que leur restait-il de plus que la fuite, maintenant qu'ils en étaient rendus là? C'était la solution la plus évidente aux yeux de Liang, quand bien même il avait dit à son frère qu'il n'avait aucune envie, aucune raison de quitter Tokyo. Là, il venait de trouver la meilleure de toutes.

« Oui. »

Il leva les yeux vers son jumeau et se redressa, serrant ses poings qui ne cessaient de trembler avant de le scruter un instant, cherchant d'autres dégâts que les marques de sang qu'il pouvait déjà voir. Il ne pouvait pas l'abandonner sans être certain que tout allait bien.

« Comment tu te sens? »

Il continua à l'observer un instant, fouillant les poches de sa veste afin d'y retrouver les clés de la voiture, laissant son regard voyager autour d'eux pendant quelques secondes. Il réfléchissait.

« Il faut retrouver mon ordinateur. »

Il contenait trop de choses les concernant pour qu'il puisse l'abandonner là. De plus, si quelqu'un les découvrait et indiquait qu'il s'était passé quelque chose dans cette ruelle, ils risquaient gros. Ils devaient mettre toutes les chances de leur côté afin de s'en sortir indemne, afin de ne pas se faire enfermer, de ne pas être séparés. Après avoir jeté un bref regard en direction du corps inerte, il releva les yeux vers Ji Hoon en secouant doucement sa veste pour la défroisser.

« Je reviens. »

Et Liang de quitter la ruelle pour rejoindre la voiture garée à quelques minutes de là, en faisant de son mieux pour ne pas avoir l'air trop suspect. Au volant de sa voiture, il posa les yeux sur sa main en y constatant une marque rouge qui provenait sans doute du moment où il avait vérifié le pouls de du garde du corps et il fronça les sourcils avant de frotter ses doigts les uns contre les autres pour l'atténuer, démarrant la voiture pour l'arrêter à l'entrée de la ruelle. L'obscurité naissante pour complice, il sortit du véhicule et rejoignit son frère en espérant que celui-ci avait réussi à récupérer et s'accroupit aux côtés de la dépouille pour essayer de la soulever.

« On va quitter la ville et chercher un endroit...Tu n’as vu personne ? »

Un point d'eau, quelque chose de perdu où personne n'irait fouiller. Il n'en avait encore aucune idée, mais son esprit tournait à plein régime.
electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Sam 13 Aoû - 23:01
 
Signal
Lianghoon ♥


C'était un mauvais rêve, il allait se réveiller. Ji Hoon ferma les yeux pour retrouver ses esprits. Un mauvais rêve. Pourtant, la douleur le ramenait à la réalité. Il y avait bien un type, au moins inconscient, couché à côté de lui, qui le maîtrisait avant que son frère ne vienne le neutraliser. Un mauvais rêve, voilà ce que c'était. Un plan qui tournait mal, en général, c'était dans ses songes, pas dans la vraie vie et Ji Hoon avait peur, vraiment peur. Plus peur que jamais auparavant. Et s'ils se faisaient prendre pour les arnaques ? S'ils allaient en prison ? Que dirait-il à Haruto ? Est-ce qu'il accepterait encore de le voir ? De lui parler ? Il ne pouvait s'empêcher de penser à lui. Et si ce type était mort ? Comment allaient-ils faire pour vivre avec ça sur la conscience ? Des criminels, oui, d'accord. Des escrocs, absolument. Mais pas des meurtrir. Ils n'avaient jamais tué personne. Ça n'aurait pas du arriver. Néanmoins, en y réfléchissant, ils n'avaient pas le choix.

Oui, sûrement. Les lèvres du métis se pincèrent et il détourna le regard du corps inerte. En était-il vraiment certain ? Peut-être qu'il était juste assommé. Au fond, Ji Hoon l'espérait. Il préférait aller en prison pour escroquerie que pour assassinat. Qu'allaient-ils faire de lui désormais ? Comment pouvaient-ils s'en débarrasser ? Ils ne pouvait pas se faire arrêter maintenant, on avait encore besoin d'eux. Et il ne laissera jamais Liang aller en prison. Il préférait se prendre une double peine plutôt que laisser son frère subir ça. Il était trop fragile, trop doux pour un endroit comme ça. Non, pas Liang. Jamais.

« Je me suis déjà senti mieux. »

Un léger sourire flotta sur ses lèvres. Ji Hoon s'était souvent battu mais il n'était jamais tombé sur quelqu'un d'aussi fort. Plus fort que lui, oui, sans le moindre doute, mais la force de cet homme était actuellement inégalable. Il fallait qu'ils s'en ailleurs, au lieu de fabuler encore et encore. Quitter la ville, le plus vite possible, pour cacher ce corps, et faire comme si cette soirée n'avait jamais existé, comme si tout allait bien. Y arriveront-ils ? Devant Jin Seok ? Quand ils appelleront leur mère ? Et lui, devant Haruto ? Non. Il n'allait pas y penser maintenant. Pas ce soir. Il avait autre chose à faire dans l'instant présent.

Hochant la tête, il laissa Liang s'éloigner, s'appuyant contre le mur pour observer le corps de l'agent qui s'agitait sur lui avec rage il y a quelques minutes à peine. Aurait-il fini par le tuer si Liang ne l'avait pas arrêter ? Qu'aurait-il gagné à ça ? Absolument rien. Ses yeux se fermèrent un instant et il respira profondément, sentant son cœur s'emballer en entendant une voiture approcher jusqu'à reconnaître la leur. Sagement, il attendit que Liang en descende pour s'approcher.

« Je le mets dans le coffre, vas chercher ton ordinateur. »

Un long soupir quitta ses lèvres après avoir ouvert l'arrière du véhicule, se baissa pour ramasser l'homme à terre, le faisant glisser avec difficulté dans la voiture, il replia ses jambes pour être certain qu'il entre correctement. Rapidement, il ôta sa chemise déchirée et pleine de sang. Il y avait un tee-shirt sur la banquette arrière. Laissant le premier vêtement dans le coffre qu'il ferma, il récupéra le second qu'il enfila aussitôt avant de s'asseoir sur le côté passager. Il était incapable de conduire dans cet état. Il attendit le retour de son frère pour attacher sa ceinture. Sa main tremblait encore, son cœur semblait ne plus pouvoir calmer son rythme.

« Roule, le plus loin possible, autant que tu peux. Si faut, on dira à Jin Seok qu'on est parti en weekend, ou pour la journée, on trouvera un truc. Juste, roule. » Ils le jetteront à la mer, à des kilomètres de là, iront l'enterrer dans un bois infréquentable, peu importe. S'il devait creuser à mains nues, il le ferait. Il fallait s'en débarrasser. Leurs vies à eux en dépendaient et c'était mille fois plus important. « Personne n'est passé, personne n'a rien vu. »

Personne n'en saura jamais rien. Fixant droit devant lui, il s'enfonça un peu dans le dossier de son siège, attendant que Liang démarre. Ils devaient partir, le plus vite possible, avant que quelqu'un ne s'aperçoive de la disparition de cet homme, avant qu'on ne remonte jusqu'à eux. Ils ne devaient pas tout perdre, pas maintenant.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Mar 23 Aoû - 1:09
 
Signal
Lianghoon ♥




Il ignorait si cet homme était mort. Il ignorait comment les choses allaient se passer pour eux, maintenant que c’était arrivé. Depuis quelques minutes déjà, il nageait en plein milieu des possibilités et des inconnues et ignorait totalement comment se comporter. C’était à peine s’il parvenait à déterminer ce qu’il se passait, s’il arrivait à saisir l’ampleur des événements. Il y avait le corps cet homme qu’il avait abandonné en compagnie de son frère pour récupérer la voiture, mais c’était tout ce qu’il savait. Il ne savait pas ce qu’il en était, c’était l’inconnu total. Pourtant, ils avaient des choix à faire, des gestes à poser, et le premier était évidemment de prendre cette voiture, de l’embarquer au loin et de se débarrasser de tout ce qui aurait pu les compromettre. Il y avait tant et tant de choses à penser que toute son énergie y passait. C’était un vrai casse-tête. Au moins, son frère était en vie, c’était tout ce qui comptait. Il espérait qu’il se remettrait rapidement de ce qui venait d’arriver.

« Oui, d’accord. »

Il laissa alors à son frère la tâche d’embarquer l’homme qu’ils avaient neutralisé, mort ou non, et se mit à la recherche de l’appareil sur lequel se situaient un bon nombre de leurs informations. Qu’il s’agisse de leurs plans ou du nom des personnes qu’ils décidaient de toucher, tout s’y trouvait, stocké dans la mémoire. Si quelqu’un venait à entrer en possession de l’ordinateur, c’était leur vie qu’il trouvait, qu’il mettait en danger du même coup. Ça, c’était inadmissible. C’est pour cette raison que Liang prit le temps nécessaire à récupérer l’appareil, puis se dirigea vers la voiture, déposant l’ordinateur sur le siège arrière avant de reprendre le volant. Tout allait bien se passer tant qu’il ne paniquait pas. Tout n’était qu’une question de calme. Il ne voyait que la solution et se moquait du chemin à emprunter pour y parvenir. Ils devaient faire disparaître l’un des seuls témoins.

« J’y compte bien, ne t’en fais pas. »

Il hocha la tête en mettant le contact, puis quitta sa place afin de rejoindre la circulation, essayant de quitter la ville aussi rapidement que possible, sans manquer d’accorder son attention à Ji Hoon, juste à ses côtés, en lui demandant à plusieurs reprises comment il se sentait, ne serait-ce que pour être certain qu’il était encore en vie. Les kilomètres défilaient au compteur, les routes semblaient n’en plus finir, et rapidement, ils arrivèrent à l’écart de la ville, dans une zone assez éloignée de la circulation plus dense des routes principales sur lesquelles ils avaient circulé pendant des heures.

« Ici. »

La voiture ralentit, finit par s’arrêter. La nuit était tombée depuis un moment déjà. Dans le silence presque total, on entendait le bruit des pas de l’étudiant sur le gravier, alors qu’il quittait la voiture pour se diriger vers le coffre afin de l’ouvrir. Son regard s’arrêta sur l’homme qui s’y trouvait, avant de rejoindre le visage de son frère qu’il distinguait à peine dans l’obscurité ambiante.

« Aide-moi. »

Il indiqua à son jumeau d’approcher, sans même savoir s’il le voyait, avant de faire un pas en direction de la voiture pour essayer de soulever le garde du corps. Il n’avait pas assez de force.

« On n’a qu’à l’emmener là-bas. »

Ils n’étaient pas loin de l’eau, on l’entendait se briser à quelques mètres de là, si l’on tendait l’oreille. Ils n’avaient qu’un geste à poser. L’espace d’un instant, Liang posa les yeux vers les quelques lueurs qui brillaient au loin. Un village, sans doute. Il n’en savait rien.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Mer 24 Aoû - 1:00
 
Signal
Lianghoon ♥


Il allait bien. Non, il n'allait pas bien. Son corps le faisait souffrir, il lui avait donné des coups violent à la tête et il se battait encore maintenant pour ne pas perdre connaissance, laissant les lumières de Tokyo défiler autour de lui. C'était horrible, cette situation était horrible. Il certifiait d'une voix absente à son frère qu'il allait bien dès qu'il lui demandait. Il avait envie de hurler, de toutes ses forces, mais aucun son ne sortait. Dans sa tête, il pouvait entendre les voix des personnes qui les regardaient en disant qu'ils étaient adorables. Les jumeaux les plus mignons du monde. Liang et Ji Hoon, moitié chinois, moitié coréen. Les deux jumeaux de la famille pauvre qui vivaient dans la petite maison pas loin de la mer. On leur donnait volontiers des friandises, ils étaient si pauvres, si misérables, avec leurs bouilles d'ange, on ne pouvait rien leur refuser. Ji Hoon ferma doucement les yeux. Plaire pour obtenir des choses, ils le faisaient depuis si longtemps. Ils voulaient toujours obtenir plus. La voix de leur mère qui leur hurlait dessus après avoir un jour appris ce qu'ils faisaient, ses lèvres d'enfant qui se pinçaient parce que ça le faisait rire, il ne voyait pas le mal. C'était juste pour avoir des bonbons. Au fond, ils ne faisaient de mal à personne, puisque c'était juste des bonbons et que les autres en avaient plein.

Au fond, ils ne faisaient de mal à personne, puisque l'argent qu'ils extorquaient n'était rien face à la fortune colossale qu'avaient leurs cibles. Ils n'avaient jamais fait de mal à personne. Non. Peut-être bien que si. Ses paupières se fermèrent plus fort. Oui, il avait mainte fois jouer avec les sentiments des gens, c'était sa spécialité, il faisait ça bien. Se faire aimer, apprécier, s'arranger pour s'attirer les bons sentiments de ces dames, gagner la confiance des autres. Parfois un peu plus, plus qu'apprécier, il se faisait aimer, puis il brisait des cœurs. Ils ne faisaient de mal à personne, c'était ce qu'il tentait de se faire croire. Ce soir, ils avaient peut-être tué un homme. Ils n'étaient pas des meurtrier. Doucement, il rouvrit les yeux. Ils n'étaient plus à Tokyo. Une chanson japonaise passait à la radio et il était incapable de comprendre les paroles, comme si ses capacités à parler la langue l'avait soudainement quitté. Il ne comprenait pas un mot.

Ici. Ji Hoon observa l'endroit, mais il ne saurait définir où ils étaient tant il faisait sombre. Il ne savait pas combien de temps ils avaient roulé, son esprit était comme déconnecté du temps, il était totalement perdu. Son regard se posa sur son frère un instant. Si seulement ça pouvait être un mauvais rêve, si seulement il pouvait se réveiller comme si rien n'était arrivé. Liang à côté de lui, ou Haruto, ou Kimyaki, peu importe, il le serrerait dans ses bras pour remercier le ciel que ça n'ait été qu'un horrible rêve. Mais c'était réel, trop réel. Quittant la voiture, il se dirigea vers le coffre en silence.

« Je le prends en haut, toi en bas. » C'était plus simple, le haut était plus lourd. « D'accord. »

Jamais le Coréen ne discutait les décisions de son frère, du moins, pas quand cela concernait quelque chose d'important. Liang était bien plus intelligent que lui. Plus réfléchit. Ji Hoon se laissait porter par ses sentiments, ses émotions, c'était ainsi qu'il fonctionnait. À l'instinct. Soulevant le corps inerte, il laissa son frère prendre les devant et le guider jusqu'où il souhaiter aller. On voyait de la lumière plus loin, il espérait que personne ne viendrait jusqu'à eux. Avançant jusqu'à ce que Liang s'arrêter, ses lèvres se pincèrent. La mer.

« Tu veux le jeter à la mer ? » Délicatement, il posa le corps à terre. L'air de la mer lui semblait différent de celui qu'il sentait à Jukdo. « Et... Et s'il est pas mort ? Là, il va vraiment mourir. »

Et ils seront vraiment des meurtriers. Il essayait de voir le regard de son frère mais c'était impossible. Au fond, il espérait qu'il vive encore, qu'il ne soit pas vraiment mort. Il espérait qu'au final, ils ne soient pas aussi monstrueux que ça.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Jeu 1 Sep - 0:48
 
Signal
Lianghoon ♥




Se retrouver là, si loin de la ville dans laquelle ils avaient passé les dernières années, alors que tout le monde aux alentours semblait paisiblement endormi, était une expérience assez troublante. Ça aurait pu être n'importe quelle soirée, n'importe quelle occasion. Mais comme les jumeaux ne parvenaient à faire les choses à moitié, il fallait forcément que ce soir soit celui où ils avaient osé faire du mal, bien plus de mal que ce qu'ils en avaient l'habitude.

Pourtant, ils n'étaient pas méchants. Un magicien, un étudiant. Ils étaient ces frères que leur voisine connaissait si bien, qui venaient de temps à autres lui demander du sucre parce qu'il n'y en avait plus assez à l'appartement. Ces mêmes jumeaux se trouvaient là, perdu au milieu de nulle part. Liang réfléchissait à un moyen d'éviter le pire, à savoir le besoin imminent de quitter la ville, si ce n'était l'emprisonnement, évidemment. Il ne supportait pas l'idée d'être séparé de Ji Hoon. Peu importe ce qui arriverait, ils devraient le faire ensemble. Ne pas s'abandonner. Leurs petits séjours à droite et à gauche n'étaient rien comparés à une véritable séparation. Il n'y était pas prêt.

Plusieurs fois par le passé, Liang s’était demandé comment il aurait terminé si Ji Hoon avait soudainement disparu. Mal, c’était une évidence, mais il ne savait pas exactement qui aurait eu raison de lui, entre sa fragilité et une véritable chute psychologique. Son frère était une partie de lui, comme une moitié qui avait toujours été présente à dater du jour de leur naissance. Le perdre, c’était comme être amputé d’un organe vital : inconcevable.

Il posa les yeux sur son frère suite à son conseil, puis hocha la tête silencieusement. Il réfléchissait encore. Alors que ses bras se refermaient autour des jambes de l'homme qu'ils avaient emmené avec eux, Liang réfléchissait encore, et il ne tarda pas à désigner l'endroit d'où provenaient le murmure de la mer. La mer. Il l'avait si souvent observée, là-bas. Le vent y soufflait parfois comme ce soir. Peut-être que quelqu'un les protégeait ? Cette pensée seule suffisait à déranger Liang, qui secoua la tête et laissa retomber le corps à leurs pieds en un bruit sourd. Il posa les yeux sur Ji Hoon dans l'obscurité.

« On n'a pas le choix... »

Le regard de l'étudiant restait ancré aux lampes qui brillaient dans le lointain. Il reconnut rapidement la lueur d'un phare, qui apparaissait et disparaissait avec les secondes et prévenait les marins des éceuils qui se trouvaient à proximité. Il aurait pu parier que des gens vivaient là-bas. Ils ne devaient pas s'attarder, peut-être qu'on les avait vu arriver.

« Tu as une autre solution à proposer ? »

Il cessa d'observer les lumières et reposa les yeux sur Ji Hoon. Il fonctionnait par automatisme, il réfléchissait, mais aurait été incapable de se reconnaître. La seule chose qui comptait était qu'ils s'en sortent tous les deux. Tous les trois, même, car il ne fallait oublier que Jinseok et son séjour au Japon dépendait d'eux. Il ne voyait plus rien d'autre.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Dim 18 Sep - 15:42
 
Signal
Lianghoon ♥


L'homme ne bougeait plus, il était sans doute mort. Un médecin aurait pu leur confirmer mais pour rester discret après avoir probablement tué quelqu'un, on évitait de trouver un spécialiste de la santé pour lui demander son avis sur la question. Ji Hoon ferma les yeux un moment dans la voiture. Pas pour dormir ou se reposer mais pour tenter de calmer son rythme cardiaque qui devenait insoutenable. Il essayait de repasser les événements de l'après-midi dans sa tête, de long en large et il ne parvenait pas à trouver un moyen de rester tout à fait stoïque. La voiture avançait et il avait l'impression de regretter la totalité de sa vie. Ils n'aurait pas du bouge de Jukdo, de leur pays. Leur père serait mort de toute façon. Il avait encore l'impression d'avoir fait tout ça pour rien.

Au fond, il savait qu'il ne devrait pas regretter. Ces dernières semaines avaient été les plus heureuses qu'il avait passé depuis bien longtemps, il n'aurait pas rencontré Haruto, il n'aurait jamais mis les pieds au Japon, il serait resté le métis un peu débile, sans vraiment d'avenir qu'il était. Sa vie avait beaucoup avancé, il avait accompli beaucoup de choses. Mais ils avaient commis un crime, le pire de tous. Et ça, il doutait que ce soit pardonnable. Il parvenait aisément à justifier leurs arnaques, il savait qu'au fond, c'était un mal pour un bien. Mais peu importe la raison, tuer un homme, ça ne pouvait pas être justifié.

Près de la mer, son coeur s'alarma à nouveau. Liang gérait ses émotions toujours bien mieux que lui et il admirait tellement son frère pour ça. Ji Hoon savait parfaitement que c'était à lui qu'il devait se fier, lui seul, il ne savait pas quoi faire, il était perdu. Liang savait mieux réfléchir, trouver quoi faire d'une situation quelconque. Sans son jumeau, il n'était rien. Fermant les yeux un instant, il se décida à sortir le corps de la voiture. Ils n'avaient pas le choix. Le métis ne voulait pas aller en prison, encore moins que son jumeau y aille. Il ferait son possible pour faire disparaître le corps, les preuves. Le corps à leur pied, il l'observa un moment grâce à la faible lumière de la lune avant de doucement s'agenouiller à côté de lui. Une autre solution ? Se dénoncer, le ramener à l'hôpital. Peut-être qu'on pouvait encore le sauver, qu'il pouvait encore retrouver une vie normale. Peut-être qu'il avait une famille, des amis à qui il allait manquer. Peut-être qu'ils passeront des mois à le chercher, en vain. Il savait ce que c'était, ressentir un vide énorme après avoir perdu un être cher. Il savait très bien et au fond, il ne le souhaitait à personne. Se baissant un peu, il posa une main sous son épaule et l'autre sous son flan avant de le faire doucement rouler pour qu'il tombe à la mer. En silence, il attendit d'entendre le bruit du corps qui s'écrasait dans la mer.

« Il n'y avait pas d'autres solutions. »

Parce que malgré tout, ils passaient avant. Leur famille avait besoin d'eux, et elle passerait mille fois avant n'importe quelle autre. Restant un instant ainsi, il se redressa difficilement, la douleur de tirant encore un peu. Tentant de sourire, il passa doucement sa main sur l'épaule de son frère.

« Il faut qu'on parte d'ici. » Le plus vite possible. Même s'il ne savait pas vraiment où aller. « On peut aller vers le Nord quelques jours. On dirait à Jin Seok qu'on l'avait prévenu mais qu'il n'avait pas écouté. »

Ça marchait un peu trop bien avec cet idiot. Sans un mot, il tourna les talons pour se diriger vers la voiture, se rasseyant côté passager. Il n'arrivait pas à croire que tout ça s'était réellement passé, ça lui semblait si fou, si improbable pourtant, ce soir, ils avaient indubitablement été bien trop loin, dépassé la pire des limites. Son regard se porta sur son jumeau. Plus rien ne serait comme avant désormais mais ils devront faire avec. Toujours avancer, quoiqu'il arrive.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Jeu 22 Sep - 15:35
 
Signal
Lianghoon ♥




S’il était mort, ils n’en savaient rien. Seul comptait la chance de rester en liberté, de ne pas avoir de problèmes avec les autorités pour ce qui était arrivé. Par le passé, il arrivait qu’un corps vienne s’échouer sur les rives de Seokgyo. Liang n’en avait jamais vu, en réalité, mais on lui avait raconté que parfois, après une tempête particulièrement violente, on pouvait voir revenir des cadavres de pêcheurs refoulés par la mère qui leur avait ôté la vie. Une image qui lui donnait froid dans le dos lorsqu’il était enfant, mais qui avait fini par devenir naturelle avec les années. Les hommes vivaient, les hommes mouraient. Personne ne pouvait le prévoir, personne ne pouvait savoir comment cela arrivait. C’était l’ordre naturel des choses. Pourtant, Liang se demandait souvent ce qui arriverait s’il voyait un beau jour revenir le corps sans vie de Ji Hoon. Rien de très glorieux, il en avait conscience. C’est pour cette raison qu’il n’avait pas retenu le coup qu’il avait porté : il en allait de la santé, de la survie de son jumeau. Il aurait fait n’importe quoi pour le protéger.

Enfant, Liang était la personne à protéger. Il était plus fragile que son frère, particulièrement introverti. La plus grande partie du temps, on le retrouvait installé à la bibliothèque, à parcourir les pages d’un livre qui racontait l’histoire de leur pays, de leur région. Les occasions où des étudiants plus âgés s’en prenaient à lui ou le brimaient n’étaient pas rares, mais Ji Hoon avait toujours été là pour prendre soin de lui et s’assurer que personne ne lui ferait de mal. Toujours, ou pas loin de ça. À présent, il avait grandi. Ils avaient grandi, aussi bien son frère jumeau que lui, et s’il avait appris à se défendre de ses propres moyens, il n’avait pas énormément changé. Il était encore ce garçon isolé, qui ne sortait pas énormément et qui craignait de se comporter comme le dernier des imbéciles parce qu’il n’était pas habitué à interagir avec les autres. Cependant, à leur arrivée au Japon, il était rapidement devenu le plus adapté des deux et, dans cette situation, il s’était senti responsable de la sécurité de son jumeau. Rien ne devait lui arriver, jamais. Il ne se le serait pas pardonné.

Et maintenant, ils étaient là, debout auprès d’un corps visiblement inerte, à se demander comment agir. L’étudiant posa les yeux sur son jumeau lorsque celui-ci s’agenouilla aux côtés de la dépouille et demeura silencieux, un souffle de vent ébouriffant davantage ses cheveux, que le combat précédent avait déjà désordonné. Ils auraient pu faire demi-tour, emmener le corps à l’hôpital, mais il n’y songeait pas. Il fallait le faire disparaître, se débarrasser de celui qui aurait pu nuire à leur famille, à ceux qu’ils aimaient. À eux-mêmes. Les lèvres pincées, il continua à observer Ji Hoon alors que ce dernier poussait le cadavre à la mer, fermant les yeux le temps de la chute.

« Non… »

Ils le savaient tous les deux. Ils n’avaient pas le choix. Pendant quelques secondes supplémentaires, Liang fixa l’endroit où il avait vu disparaître le corps, puis reposa les yeux sur son jumeau, à qui il tenta d’adresser un sourire.

« On va faire ça. » Affirma-t-il en posant la main sur celle de son jumeau, qu’il suivit lorsque celui-ci se détourna. En reprenant place au volant, il décida de ne pas laisser le silence s’installer trop longtemps. « Je connais un endroit où on pourrait aller. J’avais regardé, au cas où on aurait dû partir en urgence. »

Au cas où ils auraient dû quitter Tokyo. C’était ce qui arrivait désormais. Il ignorait comment les choses se dérouleraient à partir de là, mais il n’était pas question de se laisser prendre pour avoir défendu celui qui comptait le plus à ses yeux. Le moteur qui vrombissait dans la nuit et semblait faire le bruit de dix d’entre eux. Il n’aurait jamais cru vivre ça un jour.

Sur l’autoroute, il suivait les indications dont il se rappelait vaguement, essayait de ne pas faire d’excès afin de ne pas se faire remarquer. Mais à mesure qu’il avançait, la rigueur dont il faisait preuve depuis l’incident s’amenuisait peu à peu. Ils avaient tué un homme. Un homme qui, comme eux, devait avoir une famille. Ce n’était pas la mer la responsable. Ce n’était pas la nature, incontrôlable et imprévisible. C’était lui. Comment pouvait-il agir comme si de rien n’était ? Comment pouvait-il se comporter comme il le faisait ? Ses lèvres et ses doigts se crispèrent, mais il continua à conduire pendant quelques kilomètres avant de s’arrêter sur le bas-côté et de couper le contact.

« Juste un moment, ok ? On s’arrête juste un peu. » Il posa le front contre le volant et laissa une main chercher celle de son frère. Ils étaient presque en sécurité, mais il avait besoin de lui pour tenir le coup. « Tu as appelé Jin Seok ? »

Leur petit frère n’était au courant de rien, alors comment allait-il réagir s’il apprenait que ses frères n’étaient rien de plus que des meurtriers ? Il ne leur pardonnerait jamais. Lui-même ne se le pardonnerait jamais.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥




Sam 24 Sep - 23:41
 
Signal
Lianghoon ♥


Dans le ventre dans leur mère, Ji Hoon était certain qu'ils avaient déjà commencé à faire connaissance, et s'étaient déjà promis de ne jamais se lâcher, de toujours rester ensemble contre le monde. Un pacte tacite qu'ils avaient plutôt bien suivi. Ils n'étaient rien l'un sans l'autre et, bien que la situation était légèrement handicapante, elle lui avait toujours convenu. Il avait besoin de son frère, de le voir, de s'assurer qu'il allait bien. Il avait la sensation de ressentir tout ce qu'il pouvait ressentir. S'il était heureux, alors Ji Hoon l'était aussi. S'il était triste, indubitablement, son jumeau souffrira autant que lui. C'était ainsi fait depuis toujours et au fond, il n'aimerait pas voir les choses changer. Il voulait savoir ce que Liang ressentait, il voulait vivre les mêmes choses que lui, il voulait rester proche de lui de cette façon, pour toujours. C'était une relation inexplicable, exceptionnelle, plus forte que n'importe autre autre sentiment. Qui pouvait pousser au meilleur, comme au pire.

Et le pire, il le vivait aujourd'hui. Le corps avait terminé sa course dans la mer, par sa faute, par son geste. S'il n'était pas mort, ça aurait probablement fini de l'achever. Il sentait le vent sur son visage et il avait l'impression qu'il n'avait jamais été aussi glacé. Leur vie ne serait plus jamais comme avant, ils avaient tout briser ce soir, ils n’auraient pas du s'intéresser à cette femme, Ji Hoon n'aurait pas du se jeter sur lui sans réfléchir. Tant de regret et pourtant, que pouvait-il faire désormais ? Plus rien. Il n'y avait plus rien à faire pour lui. On allait probablement le chercher et au fond, c'était normal. Cependant, Ji Hoon espérait simplement qu'on ne remonte jamais jusqu'à eux. La prison serait mérité, mais il estimait que vivre avec le poids de la culpabilité jusqu'à la fin de leurs vies serait suffisant. On avait besoin d'eux dehors. On avait besoin d'eux. Fermant les yeux, il serra un peu la main de son frère avant de tourner les talons pour rejoindre leur voiture. Sa main attrapa la sienne pour qu'il le suive.

Ils devaient s'en aller. Le plus vite possible. S'installant côté passager, il gémit légèrement en sentant à nouveau la douleur des coups portés, passant la ceinture de sécurité autour de lui, il attendit que Liang le rejoigne. D'un hochement de tête, il signifia à son frère qu'il lui faisait confiance, peu importe où il avait envie de se rendre, il le suivrait sans problème. Il savait que ça lui conviendrait, tant que Liang était là. Sa tête reposa contre le siège et il observa les voitures qui passaient à côté d'eux ou plutôt les lumières, son esprit se vidant peu à peu. S'il avait longtemps craint le jour où il devrait expliquer leurs activités à Haruto, il semblerait que tout était devenu soudainement pire. Ils avaient tué un homme. Le Japonais ne l'accepterait jamais. Tournant la tête, il tenta de voir quelque chose dans l'obscurité, en vain. Il n'arrivait pas à réfléchir correctement, tout était trop frais. Il ne devait pas penser à lui, pas maintenant. Il le lui avait déjà dit ; aussi fort qu'il pouvait l'aimer, ça ne faisait pas tout et ce soir, il semblerait qu'on vienne le lui prouver à nouveau.

Surprit en voyant la voiture s'arrête sur le côté, Ji Hoon posa son regard sur son frère et hocha légèrement la tête, serrant sa main dans la sienne, un peu plus fort. S'arrêter juste un peu. Liang devait prendre conscience. Le métis ne savait pas vraiment s'il réalisait tout à fait désormais. Un homme était mort à cause d'eux. Sans doute que l'aîné des deux étaient celui qui avait porté le coup fatal. Ou bien avait-il été achevé en se noyant ? Fermant les yeux un instant, il se redressa ensuite et attira Liang contre lui. « On s'en sortira. » Ils s'en étaient toujours sortis. « Ce sera difficile de vivre avec ça, mais on y arrivera. » Après tout, ils avaient déjà fait face à tant de situation délicate, certes, jamais aussi grave, mais ils avaient toujours vaincu. « Tant qu'on restera ensemble. » C'était le plus important, leur unité, le lien incroyable qui les unissait. Fermant les yeux un peu plus fort, il caressa tendrement la nuque de son jumeau. « Rien ne pourra nous arriver. On fera tout pour, comme toujours. »

Comme toujours, ils s'en sortiront. Par la fuite, par la ruse, peu importe. Ils s'étaient établis à Tokyo plus qu'ils ne l'avaient fait à Busan ou à Pékin, ce sera bien plus difficile pour eux de s'en aller, de tout laisser derrière. Quand Ji Hoon pensait à ce qu'il perdrait, son cœur se brisait déjà et la pensée lui était insupportable. « Tu veux que je roule ? » Pourtant, il ne pouvait rien y faire, rien y changer. Ce qui était fait était fait et il devait en assumer les conséquences. Ils avaient tué un homme et il préférerait probablement la prison à perdre Haruto mais il ne pouvait pas. Relâchant doucement Liang, il glissa son pouce sur sa joue, le caressant doucement pour le rassurer. Tant qu'ils seront ensemble, tout irait bien.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + KOREAN' MAN
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3969-lee-liang-cellphone#277644 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3960-lee-liang-ft-lu-han http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3959-moi-aussi-j-ressemble-a-un-mexicain-avec-des-savates-maintenant#277308

Carte d'identité :
Né il y a de cela 24 ans, un 16 décembre où la neige recouvrait leur village. Sud-Coréen métissé Chinois. Frère jumeau d'un démon de charisme qui devrait être interdit par les lois intergalactiques. 1m78 d'amour, ou pas. Souvent appelé "Ryo" par erreur depuis leur arrivée au Japon. Végétarien (pour pas l'oublier). Peu sportif aussi.

— 酒说逢知已饮,诗向会人吟。 —

Activité de fainéant :
Étudiant quatrième année d’économie et commerce. Serveur dans un petit café/restaurant très tranquille. Il passe le plus clair de son temps libre à lire, apprendre de nouvelles choses et élaborer des plans à mettre en application avec son frère afin d’envoyer de l’argent à leurs parents et de pouvoir retourner auprès d’eux un jour.

Statut marital :

S'il n'a jamais cherché l'amour, c'est parce que la vie lui a, dès le départ, donné la moitié qui lui manquait. Les relations ne l'ont jamais vraiment intéressé, les connaissances et les livres comptant parmi ses véritables amours. Cela n'exclut pas que son coeur ait déjà battu pour quelqu'un, évidemment. Le hasard fait parfois si bien les choses...

BROLOVE FOREVER



(#trueloveisnear #nohomo)

Mes trucs à moi :
Liang est végétarien depuis ses 14 ans. Ça lui est venu comme ça, il ignore pourquoi. Il dort avec des bouchons afin de ne pas être dérangé par les bruits extérieurs. Les heures passées devant l’ordinateur l’ont contraint à porter des lunettes, lorsqu’il sort, il porte souvent des lentilles de contact. La proximité des gens lui fait peur, pour ne pas dire qu’elle l’angoisse un peu. Il compte énormément sur son frère et ferait presque n’importe quoi pour lui. Il craint toujours qu’un plan échoue, de peur qu’il arrive quelque chose à Ji Hoon. Ses études en économie sont bien secondaires par rapport à sa volonté d’envoyer assez d’argent à leurs parents pour leur permettre de subsister. Il est le cerveau des opérations Lee. Il n’aime pas les choses abstraites et n’accorde aucun intérêt aux mythes et légendes. Il préfère les actes concrets. Il travaille comme serveur lorsqu’il n’est pas à l’université.


__________#liamo ___________



La meilleure femme



Dim 25 Sep - 1:09
 
Signal
Lianghoon ♥




Quand bien même tous les éléments le prouvaient de façon évidente, à commencer par les souvenirs les plus frais qu'avait imprimés sa mémoire, Liang ne réalisait pas ce qu'il venait de se passer. Ils avaient mis fin aux jours d'un homme, un homme qui avait sans doute mieux à faire que flotter dans l'océan. Un homme qui devait, tout comme eux, avoir des projets, une vie, des choses à expérimenter. L'étudiant avait souhaité protéger son frère, était sorti de son calme habituel et avait frappé. Comme aurait-il pu savoir que le coup allait faire cesser les battements d'un coeur, en précipiter deux autres? Il ne le sentait même pas, il restait coincé sur un objectif assez vague. Les mettre en sécurité, lui et Ji Hoon. Les emmener loin, très loin. Il se moquait de ce qu'ils abandonnaient derrière eux, ce soir-là. Il voulait simplement être certain que rien ni personne n'allait leur faire du mal. C'était la chose pour laquelle il se battait depuis le début, avec le peu de force dont il disposait pour le faire.

Tout petit déjà, leurs parents leur expliquaient qu'il était mal de voler, mentir, tuer. Ils avaient essayé de leur donner une éducation respectable, mais ils continuaient malgré tout à emballer des cailloux, à les vendre et à ramener un peu d'argent supplémentaire. Parfois, ça suffisait à acheter un peu plus de nourriture pour la maison. Parfois, ça gardait les lumières allumées lorsque le jour déclinait. Dans certaines situations, la frontière entre le bien et le mal devenait si difficile à définir que Liang ne parvenait plus à s'en vouloir au sujet de ces arnaques ; c'était grâce à elles qu'ils avaient grandi, que leur mère vivait, que leurs soeurs étudiaient. Tuer, ça n'était pas pareil. C'était bien pire que tout ce qui avait pu se produire avant leur arrivée au Japon. Pire que le jour où il s'était servi d'un ami afin d'obtenir davantage d'argent; pire que le moment où il avait décidé que s'attaquer à des personnes plus jeunes pouvait être efficace. C'était prendre une chose immatérielle pour ne rien gagner au final, juste le souvenir d'un corps que l'on balançait à la mer en espérant qu'il n'en ressorte jamais.

Il lui fallut quelques kilomètres pour le réaliser. La voiture avait filé, il ignorait où ils étaient exactement, et à part faire attention à ce que son frère ne tombe pas à moitié mort sur son siège, il n'avait pas fait grand-chose. Cependant, quand il avait compris à quel point ce qu'ils venaient de faire était grave, il n'avait pas pu continuer à rouler comme si de rien n'était. Il avait arrêté la voiture, coupé le contact, éteint les phares. Il ne savait pas s'il allait être capable de redémarrer, il se sentait trop mal, mais n'aimait pas en parler. La présence de son jumeau le rassurait, mais ça n'était pas suffisant.

« Je sais pas... » Sa tête prit appui sur l'épaule de son jumeau et il s'agrippa à son dos. Écoutant ses paroles, il serra les dents. « On va devoir partir... » Quitter Tokyo, ceux qu'ils y avaient rencontrés. Ne plus jamais, jamais leur parler. Moins que son frère, mais assez pour se sentir blessé à l'idée de les quitter. « Je suis désolé Hoonie... Je voulais pas... »

Pour avoir porté le coup mortel, il s'en voulait atrocement. Se tenir pour responsable était presque inévitable. À cause de lui, parce qu'il avait réagi impulsivement, sans réfléchir aux conséquences de son geste, ils allaient devoir abandonner tout ce qu'ils avaient construit en quatre ans, couper les ponts avec tous ceux qu'ils connaissaient, avant d'être pris au piège. À la caresse de son frère, l'étudiant se redressa et poussa un profond soupir en secouant la tête, glissant le bas de sa paume contre ses yeux. Ce n'était pas le moment de pleurer comme un enfant. Ils devaient continuer à rouler, Ji Hoon venait de le lui rappeler. Remettant les mains sur le volant, il secoua la tête.

« Non, non. Ça va aller. C'était un moment de faiblesse. » Il posa sur son jumeau un regard humide, mais relativement assuré. « Je préfère que tu te reposes... Tu es sûrement blessé. »

Pour une fois, il n’était pas l’enfant fragile à protéger. Il se le refusait. Hochant la tête pour lui-même, il chercha à tâtons les clés, qu'il fit tourner pour éclairer à nouveau la route des phares de la voiture. Sans attendre plus longtemps, ils reprirent leur route dans la nuit, à la recherche de l'endroit qu'il avait déniché et où ils pourraient peut-être se reposer. Si leurs songes n'étaient pas trop agités.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



« hey brother » there's an endless road to rediscover. hey brother, i know the water's sweet but love is thicker...omega

Contenu sponsorisé


Aujourd'hui à 3:26
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

{ Signal } ft. Ji Hoonie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Ginza-