------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Let's play Basketball ! ft. Nagisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Lun 18 Juil - 9:59

Let's play Basketball !
- Avec Kinoshita Nagisa


Assez travaillé. Mikan s’arracha à ses livres de cours et se dirigea d’un pas volontaire vers les terrains extérieurs. Jetant un bref regard à sa montre, elle vérifia ensuite le contenu de son sac de sport tout en marchant. Bouteille d’eau, oui. Téléphone, oui. Affaires de toilette, oui. Et, enfin, notes de cours, oui ! Mikan ne se déplaçait jamais sans ses notes de cours. C’était une habitude qu’elle avait pris pour pouvoir y jeter un œil dès qu’elle le souhaitait ou en cas d’imprévu. Si elle se retrouvait bloquée sur le terrain de basket pour une quelconque raison, elle pourrait toujours réviser pour ses prochains examens. Maline, hein ? Pas vraiment en fait, car la probabilité qu’une telle chose arrive restait quand même mince. Sauf que la jeune fille était devenue un peu maniaque en la matière. Pourtant, elle n’était pas mécontente ce jour-là d’aller s’entraîner. Elle avait revêtu son survêtement et relevé ses cheveux en queue de cheval au-dessus de sa tête. Seule sa frange, rebelle, venait encore masquer son front.

En marchant vers les terrains, Mikan constata qu’elle n’était pas la seule à avoir décidé d’aller un peu s’entraîner en vue, pour certains, de s’amuser, ou encore, pour d’autres, de se perfectionner. C’était le cas de la deuxième année qui, bien que volontaire, restait plutôt maladroite en sport et notamment en basket. Parfois, c’était à se demander si une quelconque malédiction ne pesait pas sur elle en la matière. A son dernier cours de natation, elle avait presque manqué se noyer d’épuisement à force de donner tout ce qu’elle pouvait sans arriver à un résultat concluant. C’était horrible la natation ! Vraiment trop dur ! Le basket, c’était différent. Il y avait l’esprit d’équipe et un côté plus distrayant, de l’avis de Mikan. Elle arrivait à faire un panier tous les dix ans mais elle aimait bien. Une chance qu’elle ait la possibilité d’aller s’entraîner librement ce jour-là ! Bien décidée à en ressortir plus douée qu’avant, elle se dirigea vers l’atelier qui était ouvert sur le terrain de basket. Il n’y avait encore personne et elle resta quelques minutes les bras ballants, regardant autour d’elle, avant de se décider à bouger.

Elle alla déposer son sac de sport dans un coin puis commença à s’échauffer. Pour cela, elle fit quelques tours de terrain, s’étira, sauta sur place, etc, etc. Elle attendait qu’une autre personne arrive pour aller chercher le matériel manquant au gymnase. Mais désespérant de devoir attendre encore plusieurs minutes, elle se décida à y aller seule. Elle n’était pas certaine de pouvoir porter le filet contenant les ballons, mais elle pourrait au moins ramener quelques plots. Il y avait plus de monde sur les autres terrains. A croire que la basket était moins populaire auprès des étudiants. Et pourtant, le Japon possédait de bonnes équipes qui, malheureusement, arrivaient moins à percer que celles d’autres pays. Mikan se demanda si c’était à cause de la taille des joueurs, en général bien inférieure à celle des américains, avant de se dire que cette réflexion était peut-être stupide, voir déplacée.

Une fois entrée dans le local contenant le matériel, et après l’autorisation d’un surveillant, elle se pencha pour prendre quelques plots. Elle les empila les uns sur les autres pour faciliter le transport et bloqua le tout sous son bras gauche. Elle se pencha ensuite vers le filet à ballons et tenta de le soulever. Mais, dis donc, qu’est-ce qu’il pouvait être lourd ! Elle essaya une nouvelle fois. Puis une autre en prenant le plus d’élan possible. Mais, rien. Il fallait être Hulk pour réussir à le hisser sur son épaule ou quoi ? Bon. Mikan reposa les plots au sol et posa les mains sur ses hanches avec une expression de grande concentration sur le visage. Il lui fallait trouver une solution. Elle n’allait quand même pas ramener qu’un ballon ou, au mieux, seulement quelques-uns. Ce serait égoïste vis-à-vis des autres participants. Non. Autant faire plusieurs allers-retours. Mikan posa les plots sur le filet à ballons et leva l'ensemble. Elle réussit difficilement à hisser le tout sur son épaule et commença à avancer vers la sortie, pliée en deux, réussissant au final à arriver jusqu’au terrain. Dans son champ de vision, pourtant limité, il lui sembla apercevoir des personnes. « Voilà les ballons ! »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4778-nagisa-je-suis-ton-meilleur-ami

Carte d'identité :
né le 15 juillet 1999 à miniami-soma, il a vu son village déserté par une grande majorité de ses habitants en 2011, suite à la catastrophe de fukushima.

Activité de fainéant :
lycéen en générale à eita academy, la musique c'est un peu sa vie, alors don't worry s'il vous en parle un peu trop. il passe souvent chez lui afin de voir sa mère, même si sa tante est là pour elle.



Ven 5 Aoû - 21:07

Let's play Basketball !
- Avec Kinoshita Nagisa


La vie à l’académie possédait de nombreux attraits aux yeux du jeune étudiant qu’était Nagisa. Il avait l’occasion, en évoluant dans cet environnement particulier, de profiter des différents enseignements que dispensait l’établissement sans avoir à se soucier des problèmes de mobilité que sa passion et ses cours auraient pu causer à sa famille, puisqu’il était évident que se déplacer n’était pas facile pour eux. L’internat lui permettait d’assister aux cours sans se lever avec le chant des oiseaux et de s’intéresser à toutes les activités extrascolaires qui lui étaient proposées. C’était notamment le cas des cours de sports, auxquels le guitariste prenait part depuis qu’il était arrivé à l’Eita et qui lui plaisaient énormément. Avec autant de bonnes opportunités de bouger et de s’enrichir, il n’était pas étonnant de le voir volontaire et motivé. Son énergie, il voulait la mettre à profit, et de la bonne manière. Et de l’énergie, Nagisa en avait à revendre.

À l’entrée du gymnase de l’académie, le lycéen interrompit sa marche pour jeter un regard à sa tenue, s’assurant de ne rien avoir oublié. Il portait bien les baskets recommandées par les professeurs, le short qui s’arrêtait au-dessus du genou et cette large blouse sans manche qu’on leur imposait lorsqu’ils se rendaient au cours de sport. Compte tenu de la chaleur, il ne s’était pas encombré d’un gilet de training. Il supportait mieux l’air chaud et humide comme ça. Sa main se posa sur la porte du bâtiment pour la pousser après qu’il avait remonté la lanière de son sac sur son épaule. Il était prêt pour l’atelier auquel il avait décidé de participer.

Ses pas le menèrent jusqu’à la salle principale et, comme il était déjà changé, il ne s’attarda pas. Il déposa son sac de sport dans un coin de la pièce, auprès des bancs qui permettaient aux étudiants de se reposer lorsqu’ils n’étaient pas sur le terrain et, un très large sourire aux lèvres, Nagisa prit connaissance des différentes personnes présentes en parcourant la pièce du regard. Malheureusement, il ne vit personne en arrivant et laissa échapper un soupir, dépité. Les autres étudiants semblaient avoir opté pour d’autres activités et cela l’attristait : il aurait dû proposer à Alata de venir jouer avec lui. Ça aurait été bien plus agréable que se retrouver seul sur un terrain à attendre d’autres élèves.

Mais alors qu’il pensait être l’un des seuls à participer à l’activité basket, une voix le fit sursauter, au milieu des autres sons qui remplissaient le hall sportif, et son regard se posa directement sur une jeune fille qui transportait un filet dont il n’osait même pas deviner le poids.

« Oh ! Laisse-moi t’aider ! »

En moins de temps qu’il n’en fallait pour dire ouf, Nagisa rejoignit l’étudiante et posa la main sur le lourd filet qui paraissait l’écraser, prêt à l’aider afin qu’elle ne se brise pas le dos. Il lui adressa un franc et large sourire avant de se saisir de la charge et de la hisser sur son propre dos, puisqu’il était plus grand et, de toute évidence, plus fort qu’elle.

« Pendant un instant, j’ai cru que j’étais tout seul. » Lui avoua-t-il en souriant davantage. « Tu aurais dû me prévenir, je serais venu t’aider. »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Jeu 1 Sep - 12:19
Toujours chargée de son lourd fardeau, Mikan continuait d’avancer de plus en plus difficilement à travers le gymnase. Quand elle avait hissé le filet rempli de ballons sur son dos à peine quelques minutes plus tôt, elle s’était bien rendue compte que le tout était plutôt lourd mais elle s’était sentie capable de transporter cette charge sans problème particulier. A présent, elle se rendait compte qu’elle avait peut-être surestimé ses forces. Ayant le sentiment légèrement honteux que son nez ne tarderait pas à toucher le sol tant elle devait se plier pour assumer le poids qui pesait toujours sur son épaule droite, il lui sembla apercevoir le terrain de basket du coin de l’œil et cette vision suffit à lui redonner espoir. Elle continua donc à avancer, se fiant à un champ de vision désormais de plus en plus restreint pour trouver son chemin. Elle s’arrêta un moment pour reprendre son souffle. Mauvaise idée car elle fut presque incapable de repartir.

Sans vraiment savoir comment, elle arriva toutefois jusqu’à terrain et, croyant toujours y être seule, manqua de pester contre l’élan de courage qu’elle venait d’avoir pour ramener des ballons à d’autres participants et qui, de toute évidence, n’avait servi à rien. Pourtant, il lui sembla entendre des pas, puis des chaussures de sport passèrent finalement sous ses yeux. La voix d’un jeune homme qui s’élevait tout prêt d’elle manqua alors de la faire sursauter et elle se redressa pour le regarder. Tout le poids du filet se reporta alors sur l’arrière et manqua de la faire basculer. Conservant difficilement son équilibre, elle rendit son sourire à l’adolescent. « Salut ! » Elle releva ensuite le filet sur son épaule puis regarda autours d’eux avant de reporter une nouvelle fois son regard sur celui qui lui proposait son aide. « Ça va aller, merci ! Ce n’est pas si lourd en fait. » Elle sourit, consciente de son mensonge et incapable d’admettre la fierté qui la poussait à ne pas avouer l’état de dur labeur dans lequel elle se trouvait.

Mais, à peine eut elle le temps de prononcer ces mots qu’elle sentit le poids sur son dos se faire plus léger puis, soudain, inexistant. Elle ressentit alors un immense soulagement difficile à masquer et massa légèrement son épaule endolorie. Le garçon dont elle ignorait encore le nom portait à présent le filet et, honnêtement, elle lui en était assez reconnaissante et aussi admirative. Il portait ça comme s’il s’agissait d’un simple sac vide alors qu’elle avait viré au rouge une minute à peine après l’avoir hissé sur ses épaules. Ah, quelle honte… Gênée, elle détourna le regard, faisant mine d’admirer les installations du gymnase. « Merci beaucoup… Je ne sais pas si c’est vraiment des ballons dedans ou plutôt des boulets de canon mais c’est plus lourd qu’il n’y paraît. » Tenant l’arrière du sac pour aider son camarade, elle resta immobile un moment.

D’après ses dires, lui-aussi avait cru être seul et semblait réjoui de ne pas l’être finalement. Mikan lui rendit son sourire, sincèrement contente aussi de ne pas avoir à s’exercer seule, puis leva une main pour le rassurer. « Ne t’en fais pas. J’étais toute seule quand je suis arrivée alors j’ai préféré commencer à aller chercher le matériel. » Elle jugea ensuite l’intérieur du filet avec un air sérieux. « Mais, pour le coup, je crois bien avoir rapporté beaucoup trop de ballons… » Elle rit puis chassa cette pensée. C’était trop tard de toute façon. Une fois près d’un banc, elle continua à tenir l’arrière du filet pour aider son camarade à le poser au sol. Impatiente de commencer, elle reprit la parole. « Est-ce que tu as commencé à t’échauffer ? » Elle avait bien trop hâte pour attendre que d’autres participants arrivent avant de commencer à pratiquer.

HRP:
 
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4778-nagisa-je-suis-ton-meilleur-ami

Carte d'identité :
né le 15 juillet 1999 à miniami-soma, il a vu son village déserté par une grande majorité de ses habitants en 2011, suite à la catastrophe de fukushima.

Activité de fainéant :
lycéen en générale à eita academy, la musique c'est un peu sa vie, alors don't worry s'il vous en parle un peu trop. il passe souvent chez lui afin de voir sa mère, même si sa tante est là pour elle.



Ven 2 Sep - 20:10

Let's play Basketball !
- Avec Kinoshita Nagisa


En constatant l’absence d’autres étudiants sur le terrain de basket, Nagisa se demanda sincèrement s’il n’aurait pas mieux fait d’inviter son ami et colocataire à jouer avec lui. Alata était particulier, mais il l’appréciait beaucoup, et il aimait partager des choses avec lui, comme sa volonté de faire du sport et de prendre part aux différentes activités que proposait l’académie.

Depuis qu’il était tout petit, compte tenu de l’énergie dont il débordait, il adorait bouger, faire des jeux, et même si sa mère n’était pas capable de l’aider à s’épanouir de ce côté, comme elle était trop « jeune » pour comprendre le fonctionnement des sports d’équipe et s’y adonner par elle-même, les autres gamins de son quartier étaient là pour lui.

Par chance, ce n’est qu’après quelques minutes que son regard tomba sur une jeune fille qui déplaçait avec peine le filet dans lequel se trouvaient les différentes balles de basket. Volontaire, Nagisa ne tarda pas à s’approcher et à lui proposer son aide, même s’il craignait un refus de la part de cette inconnue. Elle semblait frêle, mais on ne pouvait prédire quelle volonté se cachait dans un corps d’apparence fragile. N’en était-il pas la preuve ? Son sourire s’étira largement alors qu’il lui venait en aide et endossait le lourd filet, en dépit de la réponse de la demoiselle.

Alors qu’il faisait partie de l’académie depuis de nombreuses années, Nagisa n’avait jamais pris le temps de discuter avec les autres étudiants. Il était absorbé par son art, désireux de s’améliorer, quitte à passer des heures à s’étudier, au détriment des relations sociales qu’il aurait dû favoriser. Maintenant qu’il avait réalisé ce défaut, il était temps d’y remédier, et c’est pour cette raison précise qu’il ne tarda pas à sourire à l’étudiante. « Ah, je ne sais pas non plus. C’est vrai qu’ils sont lourds… » Le bruit des autres étudiants qui s’activaient aux ateliers voisins lui fit lever les yeux, mais il les reposa rapidement sur le sol, comme il ne souhaitait pas trébucher et se retrouver sous les ballons, même si sa camarade l’aidait.

« Je trouve ça dommage que les autres étudiants ne participent pas… » Cet aveu lui échappa sur un ton assez triste, mais il n’était pas démotivé pour autant et il ne tarda à déposer les ballons sur le sol de la salle, à quelques pas du banc près duquel il avait laissé son sac de sport, avant de se saisir de deux ballons et de les sortir du filet. Le sourire aux lèvres, il en tendit un à l’autre étudiante. « Non, pas encore, je viens d’arriver, avoua-t-il, et toi ? » Il se redressa et vérifia que ses chaussures étaient correctement fermées, puis dribbla une fois, souriant pour lui-même comme il aimait le son du ballon lorsqu’il rebondissait sur le parquet du gymnase. « C’est quoi ton prénom, au fait ? Moi, c’est Nagisa. On peut déjà commencer à s’entraîner, si tu veux, on verra si d’autres personnes se joignent à nous ? »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Lun 19 Sep - 22:58
Ouf. Ils étaient arrivés à destination sans encombre et le jeune homme n’y était pas pour rien. Non, son aide avait vraiment été la bienvenue. Mikan ne put toutefois retenir un soupir de soulagement quand l’adolescent posa le filet rempli de ballons au sol. Au moins, c’était une bonne chose de faite et ni lui ni elle ne ressortait complètement cassé en deux suite au transport délicat, voir même ardu, de ce fardeau en apparence si envisageable et en réalité réellement lourd. Mikan posa les mains sur ses hanches et regarda autours d’eux. D’autres ateliers semblaient beaucoup plus actifs dans le gymnase. Malheureusement, celui de basket ne semblait pas remporter beaucoup de succès pour le moment.
 
Mikan partageait l’avis de l’autre élève quant au fait que ce soit dommage qu’il y ait peu de participants. Dépitée à cette idée, elle se conta de hocher la tête pour approuver ses paroles. Mais c’était son côté sur son optimisme habituel qui ne tarda pas à reprendre le dessus car, après tout, elle n’était pas venue pour se lamenter. Non, certainement pas. Et elle avait hâte de commencer. Elle attrapa le ballon que le garçon lui tendait puis lui rendit son sourire en dévoilant amicalement ses dents de devant. Elle tribla une première fois, mais tellement fort que le ballon manqua de venir lui frapper le menton. Elle le rattrapa toutefois de justesse, non sans un air de grande frayeur sur le visage. Décidément, lui mettre un objet sportif entre les mains relevait toujours de la prise de risque. Faisant mine de rien, elle reporta son attention vers le garçon qui lui faisait face.
 
Il n’avait pas encore commencé à s’entraîner. Mikan hocha la tête. « J’ai fait quelques étirement mais rien de très fantastique. » Elle sourit puis s’avança au centre du terrain. Son interlocuteur s’appelait Nagisa. Un joli prénom. Et il lui proposait qu’ils commencent à s’échauffer ensemble. « Je m’appelle Mikan. » Elle regarda autour d’elle puis leva des yeux inquiets vers le panier si haut et menaça qui se trouvait en face d’elle. Elle risquait de se tourner en ridicule, mais tant pis. « Oui, on peut commencer. Peut-être que cela donnera envie à d’autres élèves de nous rejoindre ! » Elle s’efforça de faire rebondir un peu la balle et tenta de faire la même chose en avançant. Pour seul résultat, elle se retrouva à courir après le ballon qu’elle avait échappé. Une fois ce dernier enfin de nouveau entre ses mains, elle se tourna vers le dénommé Nagisa. « Tu veux commencer par quoi ? Il y a des plots. On peut en installer quelques-uns pour s’entraîner aux déplacements, si tu veux ? »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4778-nagisa-je-suis-ton-meilleur-ami

Carte d'identité :
né le 15 juillet 1999 à miniami-soma, il a vu son village déserté par une grande majorité de ses habitants en 2011, suite à la catastrophe de fukushima.

Activité de fainéant :
lycéen en générale à eita academy, la musique c'est un peu sa vie, alors don't worry s'il vous en parle un peu trop. il passe souvent chez lui afin de voir sa mère, même si sa tante est là pour elle.



Sam 24 Sep - 23:03
Les étudiants qui se joignaient petit à petit aux autres activités rendaient Nagisa un peu triste. Le basket était tristement négligé, aussi bien dans le domaine scolaire que dans le domaine professionnel, il n'avait pas autant l'occasion de regarder les matchs qu'il l'aurait aimé, alors que c'était l'un des sports qui l'intéressait particulièrement. Le football et les autres n'étaient pas forcément pour lui. Au moins, cette fois, il n'était pas totalement seul. Ils n'étaient peut-être que deux, mais c'était amplement suffisant, lorsqu'on avait la volonté, pas vrai ? Faire un tête-à-tête avec le panier ne lui donnait pas trop envie.

« Pas besoin d’un entraînement de haut niveau non plus. » Son rire s’échappe entre ses lèvres et il continua à dribbler avec la balle, souriant doucement avant de s’étirer à son tour. Il avait hâte de commencer à jouer, cela faisait un petit moment qu’il n’en avait plus eu l’occasion et, même s’il pouvait vivre sans, le basket lui avait vraiment manqué. Il glissa la main dans ses cheveux afin de les rabattre sur son crâne et, quand sa camarade se présenta, il lui adressa un sourire. « Enchanté en tout cas ! »

Il recommença rapidement à dribbler après avoir jeté un dernier regard aux camarades qui s’agitaient autour d’eux, chacun occupé à son activité. C’était dommage d’être si peu pour faire un basket, mais ce n’était pas de leur faute. « Tu as raison ! » Affirma-t-il en retrouvant le sourire. Perdre espoir pour si peu n’était pas son genre, alors il n’allait pas commencer et prendre de mauvaises habitudes. La course de la demoiselle arracha un léger rire au lycéen qui, lorsqu’elle revint vers lui avec le ballon, haussa les épaules. « Un peu de course, pour s’échauffer ? On pourrait faire un tour de terrain en trottinant ? » Proposa-t-il en désignant d’un geste circulaire la salle dans laquelle ils se trouvaient. D’autres étudiants étaient déjà occupés à le faire, sûrement pour le sport qu’ils avaient choisi. « On peut mettre les plots en place avant, bien sûr. Je veux juste pas qu’on risque de se blesser bêtement. » Les déplacements, ça n’était pas trop son truc, alors s’y entraîner ne lui ferait pas de mal.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Mar 27 Sep - 15:28
Mikan osberva Nagisa tandis qu’il dribblait tranquillement. Oui, parce qu’il le faisait vraiment « tranquillement », comme si c’était tout à fait naturel pour lui. Cela laissait l’adolescente stupéfaite. Dire que, pour sa part, il lui fallait concentrer tous ses efforts pour réussir à aligner plus de trois dibbles. Et encore, la concentration n’était pas toujours suffisante ! Elle se garda donc bien de l’imiter pour éviter de se donner en ridicule et se contenta de quelques dribbles simples, lents, et surtout à sa portée. Le terrain de basket était toujours vide, sans compter leur présence. Mais, plus les minutes passées, et moins cela inquiétait Mikan. Après tout, elle avait fini par commencer à discuter avec Nagisa et avoir de la compagnie était déjà une bonne chose.
 
Après avoir couru aussi gracieusement que son corps le lui permettait, à savoir à un degré d’élégance quasiment nul, elle revint vers Nagisa avec son ballon dans les mains tout en refreinant une expression dépitée sur son visage. Elle nota l’amusement du garçon et se contenta de regarder autour d’elle pour faire diversion. Finalement, il lui proposa de commencer par courir, comme le faisaient d’ailleurs les élèves présents pour les autres ateliers. Mikan hocha la tête, enthousiasmée par cette perceptive. Courir, ça, elle savait faire. A supposer qu’ils ne soient pas trop proches tous les uns des autres, au risque qu’une chute inévitable de sa part n’ait un effet domino sur le reste de la troupe.
 
Mikan était d’accord avec Nagisa. Ils pourraient très bien mettre les plots en place après. Elle fut même d’autant plus d’accord quand il avança qu’il ne vaudrait mieux pas qu’ils se blessent. Or, tout était possible. Et aux vues de ses récentes performances, il n’était pas impossible que deux ou trois jambes soient cassées juste en installant les plots. Rassurée, elle hocha plusieurs la tête. « Oui, oui, oui… Bonne idée ! On ne sait jamais ce qu’il peut arriver. » Quelqu’un la connaissant bien comprendrait cette remarque. Or, elle ne faisait pas confiance à son propre corps. Vraiment pas. Elle attrapa au vol le ballon de Nagisa alors qu’il dribblait puis alla le déposer près des bancs avec le sien. En se redressant, elle se tourna vers l’autre élève et posa les mains sur les hanches. « On y va ? »
 
Elle se tourna ensuite pour commencer à trottiner. Sans attendre que Nagisa soit arrivé à son niveau, elle relança la discussion. Ils n’étaient pas censés parler pendant qu’ils s’échauffaient, mais Mikan n’avait jamais été douée avec les règles. Surtout quand il s’agissait de rester calme et silencieux... « Est-ce que tu fais partie du club de basket ? Parce que tu as l’air vraiment doué. »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4778-nagisa-je-suis-ton-meilleur-ami

Carte d'identité :
né le 15 juillet 1999 à miniami-soma, il a vu son village déserté par une grande majorité de ses habitants en 2011, suite à la catastrophe de fukushima.

Activité de fainéant :
lycéen en générale à eita academy, la musique c'est un peu sa vie, alors don't worry s'il vous en parle un peu trop. il passe souvent chez lui afin de voir sa mère, même si sa tante est là pour elle.



Mer 28 Sep - 22:04
Le ballon rebondissait sur le sol de la salle de sport, arrachant un sourire au lycéen qui avait toujours adoré le son qu’il produisait. Il se rendait souvent au gymnase pour participer à des activités du genre. Pas uniquement parce qu’elles étaient obligatoires, mais aussi parce qu’il aimait tout particulièrement ces ateliers. Il avait passé les premières années de sa vie totalement seul, sans frère, ni sœur, puis il avait enduré la présence de camarades qui n’acceptaient pas la différence de sa mère. Les enfants comme les parents se montraient cruels envers lui et lui, de son âge peu avancé, il ne comprenait pas pourquoi de parfaits inconnus considéraient sa mère comme bizarre, étrange. Il ne l’avait compris que bien plus tard, lorsque l’idée lui avait traversé l’esprit et qu’il s’était demandé pourquoi c’était à lui de se trouver dans pareille situation. À présent, il avait changé. Sa mère était la personne la plus précieuse qui soit, même si elle était particulière. Même si elle n’était pas comme tout le monde et que ça rendait la moindre expérience difficile. Il n’existait rien qu’il n’aurait donné pour elle.

Heureusement, il n’était pas question de jugement, dans l’immédiat. Mikan semblait plutôt gentille, et même s’il savait que les apparences pouvaient tromper, Nagisa aimait croire qu’elle ne faisait pas partie de ces étudiants qui se moquaient des autres lorsqu’ils avaient le dos tourné. Les années lui avaient donné l’envie de croiser ces personnes qui acceptaient les autres et conversaient avec eux sans chercher une reconnaissance particulière. C’est entre autres la raison pour laquelle il avait décidé de proposer un peu de course, qui leur permettrait d’échauffer leur corps entier et de ne pas se blesser trop facilement par la suite.

« Exactement ! » Répondit-il en un rire, quand la demoiselle se saisit du ballon et l’éloigna de lui. « Allons-y ! »

Ils n’étaient que deux, mais il ne craignait pas d’avoir l’air ridicule. Il avait depuis longtemps cessé de prêter attention aux commentaires désobligeants que certains camarades pouvaient faire à propos de lui ou de ses habitudes. Car même s’il avait conscience de son habitude à rester seul pour jouer de la musique, il ne se plaignait pas de cette situation, s’y complaisait même beaucoup, comme elle lui permettait de s’améliorer encore et toujours alors que d’autres stagnaient éternellement.

Nagisa se mit alors à courir derrière les autres lycéens qui suivaient les bordures du terrain, trottinant à son rythme pour ne pas s’essouffler, mais pour ressentir malgré tout l’effort qu’il effectuait. Et quand Mikan prit la parole, il se tourna vers elle en souriant, sans pour autant interrompre sa course. Sa question lui arracha un rire. « Non, pas du tout ! J’aime juste beaucoup le basket. Je suis vraiment nul pour tout le reste. » Un sourire étira ses lèvres et il continua à courir lentement, de façon à ne pas la dépasser. « Tu es en quelle année ? »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Ven 30 Sep - 15:16
Mikan s’efforça de tenir le rythme assez dense tenu par Nagisa. Peut-être se contentait-il de trottiner doucement mais, pour Mikan, c’était déjà suffisamment rapide. Or, elle ne voulait pas se retrouver à courir seule dix mètres derrière, ni même l’obliger à ralentir pour elle. Finalement, au bout d’à peine quelques minutes, et à sa grande surprise, elle réussit à s’adapter à ce rythme, calant sa respiration et réussissant même à trouver un certain confort dans l’exercice. Fière d’elle, elle conserva la même allure que son camarade, sentant son corps se renforcer foulée après foulée. Peut-être n’était-elle pas si irrécupérable en fait ?
 
Le grand gymnase offrait un terrain d’entraînement idéal et le choix entre de multiples ateliers. Mikan observa la masse d’élèves qui continuaient de courir en un cercle large le long des murs, encadrant les différents terrains tels des petites fourmis en pleine labeur. Pour elle, Nagisa avait tout l’air d’un pro du basket, ou, du moins, d’un habitué. Il contredit toutefois cette affirmation de la jeune fille en expliquant qu’il aimait faire du basket, beaucoup même, mais qu’il ne faisait pas partie du club. Mikan haussa un sourcil surpris puis le regarda avec intérêt. L’équipe loupait un élément prometteur alors, c’était certain !
 
Il affirma ensuite être nul pour tout le reste. Mikan ne put s’empêcher de rire et de secouer la tête. « Je suis sûre que non ! » Elle lui sourit ensuite. S’il était doué en basket, malgré ses dires et sa modestie évidente, ses capacités dans ce domaine devaient bien s’appliquer dans d’autres disciplines. « Si ça peut te rassurer, le professeur de sport m’a obligée à rester sur le banc pendant tout le cours la semaine dernière. Pas seulement parce que j’étais nulle, mais aussi parce que je représentais selon lui « un danger » ! » Cette idée lui arracha un nouveau éclat de rire. Elle n’était pas convaincue toutefois que raconter cette histoire était une bonne idée. Elle risquait d’effrayer Nagisa pour la suite de leur entraînement.
 
Continuant à courir, elle répondit à sa question. « En deuxième année. Et toi ? » Elle était certaine d’une chose, il n’était pas en deuxième année. Il paraissait également trop âgé pour être en première année. Elle supposa alors qu’il devait être en troisième année. A moins qu’il soit plus âgé encore ? Elle resta pensive un moment avant de reprendre. « Pourquoi es-tu venu à Eita ? Je veux dire… Quelle est ta passion ? » Etait-ce un musicien, un acteur, un danseur ou encore un modèle ? Mikan n’arrivait pas à se décider. Elle ne connaissait pas ses talents en musique, en danse ou en jeu, ni même son caractère et s'il aimait poser, mais, à première vue, il pourrait très bien coller à chacun de ces rôles.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
ADMINS + MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4778-nagisa-je-suis-ton-meilleur-ami

Carte d'identité :
né le 15 juillet 1999 à miniami-soma, il a vu son village déserté par une grande majorité de ses habitants en 2011, suite à la catastrophe de fukushima.

Activité de fainéant :
lycéen en générale à eita academy, la musique c'est un peu sa vie, alors don't worry s'il vous en parle un peu trop. il passe souvent chez lui afin de voir sa mère, même si sa tante est là pour elle.



Dim 2 Oct - 18:16
Rien n’était aussi satisfaisant que de courir et sentir son corps s’échauffer de seconde en seconde. Le souffle s’accélérait, les muscles se contractaient et se relâchaient sans arrêt, jusqu’à la fin de la course, lui laissant dans la poitrine cette sensation de chaleur agréable qui prouvait l’efficacité de l’exercice. Cette chaleur diffuse était la même que celle qu’il éprouvait à la fin d’un cours de danse, bien qu’il n’y excellait pas vraiment. Lui, il était plus doué pour le chant et la composition. Le reste n’était qu’un terrain vague sur lequel il aimait flâner de temps à autres, sans jamais s’y attarder.

Le sourire aux lèvres, il continua à discuter avec Mikan, en profitant de l’occasion qui lui était donnée de rencontrer une nouvelle personne dans cette école qui, de jour en jour, prenait l’allure d’une seconde maison. Il l’avait déjà pensé auparavant, lorsqu’il était arrivé à Tokyo et avait pris la décision difficile de se séparer de sa mère et de sa tante pour venir étudier à l’académie, mais jamais encore il n’avait réalisé à quel point le contact avec les autres étudiants lui était profitable. Il aimait parler avec eux, les rencontrer, échanger des centres d’intérêt. Il avait passé son enfance à écouter les consignes de sa grand-mère et à s’assurer que sa mère allait bien ; désormais, il pouvait vivre de son côté, à sa manière.

« Mais si je te jure ! » Ces mots lui arrachèrent un rire. « Un danger, carrément ? T’as pas l’air bien dangereuse, pourtant. » Au contraire, même. Il ne put s’empêcher de sourire en l’observant. Elle semblait tellement frêle à ses côtés qu’il avait dû mal à l’imaginer comme une menace. « Me fais pas de mal alors. » Ajouta-t-il, un sourire se formant sur ses lèvres.

« Troisième année ! J’entre en optionnel l’an prochain. » Son sourire se fit plus large encore et il se perdit un instant dans ses pensées. « J’aimerais devenir compositeur et chanteur. Je ne danse pas très bien, mais j’ai de l’espoir ! Et toi ? »

Même si certains étudiants les regardaient en biais, il ne se souciait pas de discuter avec sa camarade. Faire une activité sportive ne les contraignait pas à se taire. Il finit néanmoins par s’arrêter, arrivé au bout de leurs quelques tours de terrain et, jetant un œil en direction de leur partie de terrain, il sourit à Mikan. « Je crois qu’on est bon ! »
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4859-yazawa-mikan-ft-so-yul http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4858-yazawa-mikan-over-the-rainbow

Carte d'identité :
15 ans - Née le 18.02.2001 à Kagoshima - Japonaise - Verseau & Serpent - A+

Activité de fainéant :
Elève en deuxième année à Eita

Mes trucs à moi :
...

Rêve de devenir actrice Sait jouer du piano & de la batterie N'aime pas rester sans rien faire Passe des heures à s'entraîner Championne de danse hippopotamesque hors catégorie Voudrait progresser en danse Fan de batterie, son modèle est Okura Tadayoshi. Mais, c'est top secret ! Elève boursière Est troisième d'une fratrie de quatre filles Fan de Snoopy & de polars Framboisovore A le vertige Rend souvent visite à sa sœur aînée, Natsume, hospitalisée à Tokyo Déteste les conflits Est perfectionniste & travailleuse Aime apprendre et s'amuser Est nulle en informatique A tendance à beaucoup parler Aime lire, faire du sport, la cuisine et les travaux manuels N'a jamais été amoureuse Est très maladroite en sport

...



Mar 4 Oct - 12:11
Il le jurait ? Eh bien, Mikan avait du mal à y croire quand même. Nagisa, à première vue, lui apparaissait comme le genre de garçon plutôt discret et gentil mais populaire et doué dans toutes les disciplines. Elle se fia toutefois à son jugement et ne chercha pas à le contredire. Elle se contenta de lui adresser une moue réprobatrice et amusée pour lui signifier qu’elle voulait bien admettre ce qu’il disait mais n’y croyait pas vraiment. Ce fut alors à l’adolescent de ne pas croire ce qu’elle lui racontait. Elle ne lui semblait pas bien dangereuse. Mikan ne savait pas si elle devait prendre cela pour un compliment ou non. Elle releva le menton, puis tourna son regard vers Nagisa. « Oh, mais il ne faut pas se fier aux apparences. »
 
Elle aurait bien aimé garder son sérieux pour laisser planer une menace sur ces paroles, histoire de voir quelle tête ferait Nagisa, mais elle ne put s’empêcher d’éclater de rire à peine une seconde plus tard. Ce qui lui valut les regards réprobateurs des élèves qui couraient devant eux et qui tournèrent la tête juste pour lui signifier implicitement qu’elle faisait trop de bruit. Bon, ce n’était pas bien grave… Ce n’était pas la première fois qu’on lui demandait ça et, à moins d’une injonction d’un professeur appuyé par une punition digne de ce nom, elle n’avait pas l’intention d’arrêter. Et Nagisa, qui semblait lui aussi amusé de la situation, lui demanda de ne pas lui faire de mal. Mikan leva les mains en signe de paix.
 
« Promis ! Je m’efforcerai de contenir ma force. » Ou sa maladresse. Plutôt… Puis, elle apprit que Nagisa était en troisième année et qu’il souhaitait entrer en optionnel l’an prochain. Il était donc plus âgé qu’elle. Elle hocha la tête avant d’écouter le reste de ses explications. Il souhaitait devenir compositeur et chanteur. C’était un beau projet et le regard de Mikan se fit plus doux. « Waouh… » Compositeur, c’était juste quelque chose de magnifique pour la jeune fille. Il expliqua alors ne pas danser très bien. Stupéfaite, enthousiasmée, heureuse, rassurée, Mikan lui aurait presque donné une bonne tape dans le dos si sa sœur Natsume, appuyé par Tadayoshi en visite à l’hôpital, ne lui avaient pas dit que cela lui donnait des airs de bucheron, plutôt inconvenants pour une jeune fille censée être délicate et raffinée. Elle en avait du chemin à faire…
 
Elle stoppa donc son geste pourtant contente de se découvrir un allié dans sa lutte pour arriver à aligner deux mouvements en danse sans ressembler aux hippopotames dans Fantasia. « Tu n’es pas le seul, tu sais… » C’était grandement atténuer la vérité ! « En tout cas, ton projet est super ! Est-ce que tu as déjà commencé à composer ? » Si c’était le cas, alors il monterait encore d’un cran dans son estime. Mais, elle ne devait pas oublier qu’il lui avait retourné la question. C’était délicat… Elle travaillait beaucoup le piano, poussée par sa mère, mais son véritable rêve était de devenir actrice. « Je joue du piano depuis très longtemps... Mais j’aime beaucoup la comédie aussi ! » Et le chant, elle était plutôt douée en chant.
 
Partie dans ses pensées, elle remarqua à peine que Nagisa s’était arrêté et faillit lui rentrer dedans. Elle se stoppa brutalement à quelques centimètres de l’adolescent puis, penchée en avant, s’efforça de reprendre sa respiration. Ses poumons la brûlaient et elle avait une furieuse envie de vomir, mais elle savait aussi que cela passerait rapidement. Ils avaient fini de s’échauffer. Nagisa marqua le top départ pour la suite. « D’accord… Juste une seconde… Je… Je reprends mon souffle. » Quelle condition physique… Elle se redressa et prit une profonde inspiration, puis elle se dirigea vers les plots pour commencer à les disposer sur une partie du terrain.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Let's play Basketball ! ft. Nagisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Eita Academy :: Les stades sportifs-