------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 What do you want ? Let's play ball • |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mar 28 Juin - 15:54

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Peu importait s’il était une idole désormais, le baseball restait toujours sa plus grande passion. Certainement que Kazuya ne serait jamais arrivé là si on ne lui avait pas permis de pratiquer ce sport en plus de ses autres activités. Il était vraiment fier et heureux d’avoir fait tout ça. C’était vrai, il n’avait pas réalisé son rêve d’adolescent, il n’était pas devenu un joueur professionnel néanmoins grâce à son métier, il avait pu se mêler à leur monde. Il avait pu voir comment vivait, comment s’entraînait les grands joueurs et lui-même avait eu le droit de participer à tout ça. C’était fantastique et à chaque fois qu’il se retrouvait sur un terrain, ses pupilles brillaient d’excitation et de passion. Aujourd’hui, il avait plusieurs émission sur son sport favoris et il était même commentateur de certains matchs. C’était quelque chose qui ne l’avait jamais quitté et ne le quitterait jamais. Le baseball, en plus d’une passion, c’était son moyen d’échappatoire, son moyen de ne pas qu’être le K des Kat-tun mais d’être aussi quelqu’un d’un autre. Il avait évacué tant de frustration avec ce sport, cela lui permet de se canaliser, de relâcher toute pression qu’il avait sur son corps ou de se défouler s’il avait passé une mauvaise journée. Hors, il admettait que le plus souvent, à ses yeux le baseball était avant tout un plaisir. Il souhaiterait à l’avenir d’avoir plu l’occasion de jouer avec son groupe parce qu’il aimait partager ce qu’il adorait avec ses proches et avec eux particulièrement, il rêverait de faire ce genre de chose. Ne serait-ce que s’échanger quelques balles, pourquoi pas.

La batte en main, debout sur sa base, la machine face à lui et séparé entre deux filets, le garçon attendait la prochaine balle qui ne tarderait pas à arriver. Ainsi, il en frappa plusieurs avec toute sa force et à une vitesse hors du commun. Quant il avait un peu de temps libre, Kazuya se rendait souvent ici : au batting-center. C’était un grand sportif et lorsque ce n’était pas de la boxe ou un peu de musculation, c’était évidemment du baseball. Il en avait besoin pour garder la forme, pour suivre le rythme aussi. En ce moment, il était principalement occupé avec le tournage de son film à Hokkaido et était fatigué de tous ces allers-retours qu’il devait faire mais ça lui plaisait. C’était les aléas du métier et si tout était lent, probablement que ça l’ennuierait encore plus. Il avait pris un rythme maintenant et le garçon s’y était habitué.

Concentré sur ses balles qui arrivaient vers lui à plus d’une centaine de kilomètres heures, il dégagea chacune d’entre elle avec grâce et aisance. Ce n’était que lorsque le magnétisme s’arrêta enfin après quinze coups, que l’idole amena son bras contre son front afin d’y essuyer la sueur à l’aide son bracelet éponge. Ensuite, se penchant afin de se saisir de sa gourde, il en but plusieurs gorgées, soupirant d’aise par le bien fait que la fraîcheur lui procurait. Ses iris s’égarèrent instinctivement autour de lui, observant les joueurs dans les cages à côté et c’était à ce moment là, qu’il la reconnut. Il ne l’avait pas remarqué avant mais maintenant qu’il était concentré sur autre chose que sur la machine face à lui, il distinguait correctement la jeune femme. C’était la même que celle qui l’avait hébergé pour une nuit parce qu’il avait bu un petit peu trop : Sasha. Si elle l’avait quelque peu énervé sur le moment, le chanteur lui en avait été extrêmement reconnaissant même s’il avait du mal à la cerner. Par politesse et surtout parce qu’il se sentait redevable, il lui avait fait parvenir un colis pour son salon de tatouage, un colis sur lequel il y avait collé une simple crevette en guise de signature. Pas sûr que la demoiselle ne fasse le rapprochement cependant Kazuya avait refusé de signer de son nom, surtout qu’elle ignorait comment il s’appelait de toute manière.

Reposant sa boisson derrière ses pieds, il se saisit à nouveau de sa batte avant de la regarder d’un oeil discret, elle n’avait pas l’air de l’avoir remarqué non plus. Il se demandait si elle savait jouer mais il avait le sentiment que non... Sa posture était un peu bizarre et à peine la balle fut-elle lancée que le garçon grimaça, ça allait forcément raté. Et il ne s’était pas trompé. Vu comment la jeune fille se tenait, cela ne pouvait pas fonctionné.

- Vous ne vous placez pas bien, Déclara le jeune homme naturellement.

C’était plus fort que lui, ça le perturbait de la voir en train d’essayer et d’échouer à chaque fois. Et puis, ici, personne ne pourrait dire quoi que ce soit sur eux, ils n’étaient même pas dans la même cage. S’il ne pouvait plus discuter avec les gens autour de lui, Kazuya ne vivrait plus.

- Bonjour, Enchérit-t-il d’un sourire discret lorsque Sasha prêta enfin attention à lui, inclinant poliment sa tête ensuite.

C’était clair et net qu’il paraissait déjà de bien meilleure humeur que l’autrefois. Peut-être parce qu’ici, il était dans son élément, qu’il savait qu’il ne risquait rien et qu’il n’était pas enfermé dans l’appartement d’une inconnue. Il se sentait plus en sécurité, voilà tout.

Kazuya se plaça alors sur sa base de plus bel, les jambes écartées avant d’ajouter :

- Il faut que vous vous mettiez comme cela. Ensuite, vos bras à la perpendiculaire et ne perdez jamais de vue la machine face à vous.


Tout en expliquant, sans se soucier que peut-être ça pourrait offusquer la demoiselle, il avait lui-même mimé chacun de ses gestes. Dés que la balle arriva à sa hauteur, il élança sa batte au devant pour cogner l’objet de plein fouet et le dégager au loin.

- Ce n’est pas compliqué, il suffit juste de vous placer correctement, Rétorqua le chanteur posément, Et aussi, vous devriez diminuer la vitesse des lancées. Si vous êtes débutantes, mettez vous sur du 50 Km/h, cela sera plus facile.

Contrairement à la dernière fois, on pouvait aussi noter que le garçon parlait beaucoup. Il s’emballait un peu vite celui-là, c’était un sacré défaut.

- Vous allez bien ?


Oui, peut-être aurait-il du commencer par cette question dés le début hors on ne lui en tiendrait pas rigueur. Il n’aimait pas faire les choses dans les normes, voilà tout. Mais bien sûr.  




Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Mar 28 Juin - 16:54
" Une fille comme toi, sans la moindre sensibilité, qui ne ressent aucun sentiment pour personne... Où crois-tu aller comme ça ? T'es qu'une paumée Sasha, pas étonnant que tu te retrouves seule. " Très honnêtement, aujourd'hui, j'avais prévu de passer une bonne journée. Le seul client dont je devais m'occuper avait appelé la veille pour annuler et reporter le rendez-vous, ce qui faisait que je me retrouvais avec une belle journée ensoleillée rien que pour moi. Oui mais voilà, quand on a eu plusieurs exs dans sa vie, on a toujours plus de chance de les recroiser dans la rue, n'importe où, au tac au tac et surtout dans les moments où on s'y attend le moins. Et c'est ce qui arriva cet après midi alors que je sortais d'un centre de jeux vidéos. Je ne sais pas vraiment ce qui m'a prit de faire la conversation avec lui. Je ne le déteste pas, alors je me suis dis pourquoi pas. Je n'ai jamais été en conflit avec mes ex. N'y étant jamais très attachée, leur départ ne me faisait pas grand chose, et rester pote avec eux ne me dérangeait pas non plus, même si certains préféraient clairement me fuir. Lui, je ne pensais pas qu'il faisait partie de la seconde catégorie. Je l'avais vraiment salué de bon cœur, lui demandant ce qu'il devenait depuis le temps. Au début, bien qu'il semblait un peu perturbé, il répondait à mes questions, bien qu'il restait un peu froid. Il m'avait dit avec un ton plus ou moins supérieur qu'il avait une copine, et je lui ai répondu que c'était tant mieux. Et là, je n'ai pas compris. Il s'est lâché sur moi comme un dingue, me sortant des mots, je dois l'avouer, plus douloureux les uns que les autres.

Habituellement, je pense que j'aurai jeté toute cette scène à la poubelle, comme je sais si bien le faire. Mais là, les mots me sont restés dans la tête, mais aussi dans le ventre, et ils creusaient mon estomac, me bouffant presque les tripes. Il fallait que je me lâche sur quelqu'un, que j'en parle, alors j'ai appelé Karen mais je suis restée sans réponse. Elle me rappellerait certainement plus tard, mais en attendant, il fallait que je relâche toute cette haine et cette frustration. Je ne pouvais pas rentrer chez moi comme ça, ce serait empirer mon humeur. Jamais je ne pleurerai pour quelqu'un d'aussi stupide. Ce serait mal me connaitre... J'ouvre mon sac à la recherche de mon porte feuille, quand je tombe sur ses vieux coupons abandonnés dans le fond de mon sac. C'est vrai, quelqu'un faisait de la pub et j'avais droit à un tour gratuit dans un batting center. Un truc que je n'ai jamais fait. Mais il parait que c'est le genre de trucs qui défoule bien... Après tout je n'ai rien à perdre, de toutes façons si je reste immobile, je vais sérieusement finir par déprimer. Ah, quel connard...

Me voilà, casque sur la tête, batte à la main, me posant milles questions les sourcils légèrement froncés sur la fonctionnalité de ce truc. Quand ça commence, je comprends tout de suite que je n'aurais pas dut mettre les pieds ici. C'est bien plus dur que je ne le pensais, et avec ce niveau je ne suis pas prête de toucher une seule balle. Dur de se défouler dans ces conditions non ? J'aurais plutôt dut aller dans un bar boire quelques verres, ou tout simplement casser la figure à mon ex. ... Une fille sans sentiments ? Toute seule ?? Je ne suis pas toute seule d'abord. Des mecs, j'en ai quand j'en ai envie. Là, je me sens très bien dans ma vie de célibataire libre, pourquoi devrais-je avoir quelqu'un ?! D'accord, je n'ai jamais rien ressentis pour personne, mais est-ce que ça fait vraiment de moi une fille sans sentiments et complètement paumée ?? Espèce d'idiot...

"Vous ne vous placez pas bien." Je tourne la tête vers mon interlocuteur, les sourcils froncés. Qu'est-ce qu'il me veut celui là ?! "Bonjour " Sa voix me dit étrangement quelque chose, mais rien ne me vient en tête. Bref, je n'ai même pas envie de faire attention à lui. Je me concentre sur la prochaine balle, qui arrive comme une fusée et bien évidemment je la loupe comme une pro. "Il faut que vous vous mettiez comme cela. Ensuite, vos bras à la perpendiculaire et ne perdez jamais de vue la machine face à vous. " Je tourne la tête à nouveau, question de le voir faire par simple curiosité, les sourcils toujours froncés. Il semble s'y connaitre, je suppose qu'il vient souvent ici. Mais là, moi qui suis si sociable d'habitude, je ne suis vraiment pas d'humeur à me faire aborder aussi facilement. En revanche, quand il renvoie la balle avec sa batte, je suis presque fascinée. Il est joueur professionnel ou quoi ? Je me détends un peu, avant de le détailler un peu plus et d'enfin reconnaitre son visage. Mais oui... C'est lui, le fameux type bourré de l'autre fois. "Ce n’est pas compliqué, il suffit juste de vous placer correctement. Et aussi, vous devriez diminuer la vitesse des lancées. Si vous êtes débutantes, mettez vous sur du 50 Km/h, cela sera plus facile." Je reste quelques secondes à le regarder, avant de concentrer mon attention sur la machine, restant immobile. Je ne m'attendais pas à le recroiser celui là. Mais ça ne me fait ni chaud ni froid, oui, c'est bien le cadet de mes soucis. Je préfèrerai même presque qu'il me laisse tranquille. "Vous allez bien ?" Moi qui croyait l'avoir énervé à bloc la dernière fois, j'ai dut me tromper.

-Fiche moi la paix tu veux, je ne t'ai rien demandé.

Moi ne pas avoir de sentiments. Alors pourquoi est-ce que je regrette tout de suite ce que je viens de dire. J'ai vraiment l'air d'une conne. Peut-être parce que dans le fond, j'en suis vraiment une. Ce type ne m'a rien fait.

-Pardon, je voulais pas dire ça. T'occupe.

D'ailleurs... Tant que j'y pense, y'a quelques jours, j'ai reçu un colis avec un nouveau matériel de tatouage. Je pensais que c'était Karen qui me faisait un cadeau, mais quand je l'ai remercié, elle n'a rien comprit. Ma grand mère ? Elle déteste que je sois tatoueuse. Alors qui... J'avoue avoir été intriguée par la crevette collée dessus. En fait, quand j'ai tenu le paquet dans mes mains, non seulement j'ai bondit de bonheur pendant au moins quatre ou cinq jours, mais surtout, l'image de ce type m'a traversé l'esprit. J'ai fais le lien stupide avec notre petit déjeuner spécial crevettes. Mais c'est impossible. Il me connait pas, il n'a aucune raison de m'acheter du matos aussi cher, surtout après avoir pourri son haut à la machine. Je continue sur ma lancée, me tournant vers la grille :

-Je suis désolée, j'ai vraiment eu une sale journée. Et je t'ai pas reconnu au départ. Pardon. J'espère que tu te portes mieux que la dernière fois.

Je règle la machine comme il me l'a dit, complètement déprimée. Oh, j'aurais dut rentrer chez moi et boire des bières, ça aurait été plus simple. J'attends la prochaine balle que je rate avec classe. Je ne dois pas savoir viser je pense.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mar 28 Juin - 17:34

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Si habituellement, il ne montrait jamais ce qu’il ressentait et essayait de cacher son désarroi, Kazuya n’en fit rien à la riposte de sa vis-à-vis. Parce qu’elle l’avait pris au dépourvu, qu’elle l’avait surpris et qu’il ne s’était pas attendu à se faire remballer aussi sèchement. Ses lèvres s’étaient légèrement entrouvertes sous l’étonnement, ses prunelles la détaillant un instant avant de reprendre une expression des plus neutres. Très bien. Si c’était ce qu’elle souhaitait, il n’insisterait pas. Il avait voulu bien agir, se montrer poli et surtout serviable puisqu’il était clair et net que cette demoiselle n’était pas dans son élément ici. Le chanteur avait simplement désiré lui faire part de quelques conseils mais vu qu’il ne semblait pas le bienvenu, il préférait encore retourner à ses occupations, se concentrer sur sa personne puis la laisser se débrouiller. Ce n’était pas son problème si elle n’était pas fichu de toucher une balle après tout. Lui s’en sortait très bien tout seul et n’en ratait aucune. Chacun son talent. Ne lui adressant plus un regard, l’artiste s’apprêta à se repositionner correctement jusqu’à ce que la demoiselle se reprenne et s’excuse. Intrigué, il abaissa sa batte puis reporta alors son attention sur son interlocutrice qui lui semblait confuse.

« Ce n’est pas grave. »

Après tout, cela arrivait à tout le monde d’être mauvaise humeur ou de ne pas s’être levé du bon pied. Il était pareil. Quand quelque chose le tracassait, qu’il était en colère ou que son humeur n’était pas bonne, il était préférable de le laisser seul, de ne pas lui adresser la parole sinon il risquait d’exploser puis balancer des réflexions qu’il ne pensait pas spécialement. Une esquisse compatissante se dessina sur ses lèvres alors qu’il ignorait quoi lui dire à ce propos là. Il aurait pu lui dire d’arrêter, lui payer un verre mais il était le mieux placé pour savoir que l’alcool ne résolvait pas les problèmes et de toute façon, son statut ne lui permettait pas de telles volontés.

- Oui, ça va mieux. Ce n’est vraiment pas mon genre d’habitude d’être comme ça, je suis plus quelqu’un d’optimiste mais bon, je suppose que tout le monde à ses coups de blues.

Et tu n’en as pas marre de raconter ta vie ? Cette demoiselle en a sûrement rien à faire en plus. Seulement cela ne parut pas l’embêter et il ne put se retenir de rire gentiment en la voyant raté encore une fois la balle. La pauvre.

- Vous ne vous tenez pas bien, Lui répéta le garçon à nouveau, Il faut que vous soyez plus droite déjà... Regardez moi.

Il écarta ses jambes, tenant avec poigne le bas de sa batte avant de la remonter à la perpendiculaire et de fixer la machine face à lui.

- Ensuite, vous vous laissez aller. Ne pensez pas au fait que vous devez impérativement la toucher, laissez vous simplement guider et frapper quand vous pensez que c’est le bon moment.

Tout en disant cela, il s’amusait à mouvoir sa batte devant lui comme s’il allait taper contre une balle qui était inexistante. Du mieux qu’il le pouvait, il tentait de lui faire une démonstration.

- Une fois que vous aurez pris le coup, ça viendra tout seul. Il faut juste ne pas se prendre la tête et pensez trop. C’est comme ça qu’on rate.

Le sourire aux lèvres, la balle fut lancer vers lui à la puissance maximale et de plus bel, il la renvoya de toutes ses forces au loin dans la cage.

- Vous vous sentirez mieux après, vous verrez. Je suis sur que vous pouvez y arriver.

Il ne fallait pas qu’elle se laisse décourager, qu’elle abandonne. La détermination était également le secret de la réussite et c’était pour cela que plutôt que de critiquer son jeu, Kazuya l’encourageait.



Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Mar 28 Juin - 18:17
"Oui, ça va mieux. Ce n’est vraiment pas mon genre d’habitude d’être comme ça, je suis plus quelqu’un d’optimiste mais bon, je suppose que tout le monde à ses coups de blues. " Y'en a un au moins, ses problèmes ce sont plutôt vite réglés. Il était dans un si piteux état ce soir là... Et là, il est pétillant, plein d'énergie, tout sourire. J'ai même du mal à vraiment le reconnaitre, il n'a plus grand chose du type déprimé que j'ai pêché dans la rue la dernière fois, si ce n'est son visage et sa voix. Quand je l'entends rire à ma nouvelle tentative loupée, je repose les yeux sur lui plongeant encore plus dans la dépression. Ce n'est pas comme si se moquer de mon travail allait arranger quelque chose là. "Vous ne vous tenez pas bien, Il faut que vous soyez plus droite déjà... Regardez moi." Je le regarde attentivement cette fois-ci, prévoyant d’exécuter la même chose et de pourquoi pas renvoyer la prochaine balle. C'est bizarre, ça a l'air tellement simple sorti de sa bouche à lui, alors que pour moi ça me parait un grand exploit de pouvoir renvoyer ça. "Ensuite, vous vous laissez aller. Ne pensez pas au fait que vous devez impérativement la toucher, laissez vous simplement guider et frapper quand vous pensez que c’est le bon moment.  " Je l'imite, essayant de me mettre à l'aise dans la position et de produire son geste. Finalement le baseball c'est tout un art. Je pensais qu'il fallait juste rester debout et renvoyer la balle moi... "Une fois que vous aurez pris le coup, ça viendra tout seul. Il faut juste ne pas se prendre la tête et pensez trop. C’est comme ça qu’on rate.   " Ne pas trop réfléchir... Hm. La machine envoie une nouvelle balle qu'il renvoie directement, toujours autant avec classe. Quel métier m'avait-il dit qu'il faisait déjà...? Il était pas censé être dans les arts, ou un truc du genre ? Je ne sais même plus. "Vous vous sentirez mieux après, vous verrez. Je suis sur que vous pouvez y arriver." Je le regarde vaguement, avant de me concentrer sur la machine et d'attendre la prochaine balle. Je me mets en position, lève ma batte correctement, et quand la balle me fonce dessus et que j'entends le bruit qu'elle fait en fonçant contre ma batte, je sursaute un peu. Je regarde la balle s'envoler tout loin, sans bouger, le cœur battant. Bah ? J'ai réussis là, où...? Ben oui... Je viens bien de renvoyer la balle là. Un petit sourire se dessine sur mes lèvres, oubliant ma déprime le temps de quelques secondes. Je reprends la parole avec une once de timidité :

-Je ne pensais pas que ce serait si simple...

Il avait raison, il ne fallait juste pas trop réfléchir, juste frapper. C'est aussi peut-être ce que j'aurais dut faire avec mon ex cela dit. N'empêche, je suis vraiment fière d'avoir renvoyé cette balle et de commencer à avoir le coup de main. Bizarrement, cela me donne un peu d'énergie et de satisfaction. Je me remets en place attendant la prochaine balle et serrant la batte avec stress, elle me fonce droit dessus et tout comme la précédente, je la renvoie, bien que ce soit avec beaucoup moins de force. Elle est renvoyée, c'est le principal. Hey... C'est amusant en fait. Toujours concentrée sur la machine, je reprends :

-Tu es un joueur de baseball ?

Je vais finir par croire qu'il a plusieurs casquettes. Artiste en je ne sais quoi, cuisinier, joueur de baseball, c'est quoi la suite.

-Tu ne m'en veux pas trop pour ton haut ? Désolée. J'ai cru que tu te jetterai sur moi et que tu m'étranglerai.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mar 28 Juin - 21:00

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Dans cette situation, étrangement, Sasha lui paraissait déjà plus abordable, plus amicale aussi que ça n’avait été le cas lors de leur première rencontre. Kazuya était toujours perturbé qu’elle le tutoie, ça le dérangeait même s’il ne le disait pas à haute voix cependant il était moins mal à l’aise. Peut-être parce que la distance avec son espace vital était respecté, qu’il n’avait pas la gueule de bois et qu’il pouvait facilement s’échapper s’il en avait assez. Mais ce n’était pas que cela, sa manière de réagir également était beaucoup plus douce, plus mignonne et ça l’amusait parce que ça lui donnait une touche de féminité. Non pas que Sasha n’était pas féminine toutefois dans sa façon de se comporter, elle lui avait fait cette impression là. Et en vérité, c’était quelque chose que le chanteur adorait chez les femmes, ça le fascinait de voir à quel point elle pouvait se cacher derrière une personnalité puis surprendre sans qu’on ne s’y attende.

Le sourire aux lèvres, le chanteur n’avait pu résister qu’il avait applaudit doucement en la voyant réussir avant de la féliciter. Le baseball n’était pas simple cependant il s’abstiendrait de faire une telle réflexion alors qu’elle venait tout juste de réussir. Hors à ses yeux, il s’agissait d’un jeu compliqué, rempli de tactique et frapper une balle était tout un art. Là, c’était facile, que cela soit pour lui ou pour elle parce qu’ils n’avaient modifié que la vitesse mais avec les différents effets qu’on pouvait faire, cela rajoutait de la difficulté au sport. En vérité, c’était ce qu’appréciait le plus le jeune homme car il aimait les défis, les nouveaux challenge et se démenait toujours pour donner le meilleur de lui-même. Dans tous les domaines d’ailleurs. Que cela soit avec son groupe, dans ses activités à côté ou dans sa vie privée, dans ses relations sociales, Kazuya ne faisait jamais les choses à moitié. Il n’aimait pas ça et avait tout le temps envie que tout soit parfait. Cela valait aussi pour la cuisine, il n’avait pas envie que ses plats soient juste « bons », ils devaient être parfaits et présentable. Comme lui dirait Tadayoshi s’il était là, cet individu se prenait trop la tête pour pas grand chose au final.

Constatant que la tatoueuse s’en sortait plutôt bien, l’artiste se concentra à nouveau sur sa machine à lui, avec le plus de sérieux possible.

« Hum ? » Avait-il répondu en tournant sa tête l’espace de quelques secondes vers sa voisine avant de se replacer correctement, cela serait bête de se faire attaquer par une balle rapide « Non. Mais j’adore ça. C’est mon sport favoris alors j’en fais souvent »

Encore une fois, Kazuya était véritablement heureux qu’on lui ait accordé une telle faveur, lui permettant presque de considérer le baseball comme un second métier. En un coup, il renvoya la balle qui avançait à une vitesse inouïe en sa direction, faisant pareille avec les suivantes avant de se tourner vers la jeune femme et d’hausser les épaules à sa question.

- Je ne suis pas aussi cruel. J’ai mon caractère mais je ne vais pas tuer quelqu’un pour un tee-shirt.


Les traits de son visage étaient sérieux bien qu’un fin sourire était formé au coin de ses lèvres. Cela ne faisait que montrer à quel point le chanteur était calme, posé et avant tout respectable. Mature aussi, probablement. Ce détail là, ça dépendrait des moments quand on savait qu’à trente ans, il avait encore une lubie de monter un hamac à deux heures du matin dans son salon. Bon ceci, c’était peut-être car il était bizarre et qu’il n’avait aucune logique. Valait mieux ne pas chercher à le comprendre, on se perdrait.

- Vous m’avez dépanner, je n’avais pas à faire ça et puis... Si vraiment j’y tenais, je pouvais toujours m’en acheter un nouveau. Ce n’est pas grave. Il y a bien pire que ça dans la vie.

Kazuya prenait soin de lui, sûrement un peu trop pour un garçon d’ailleurs, cependant il n’en était pas au point de faire un scandale parce qu’on avait sali ou abîmé son tee-shirt. Il avait une armoire pleine de vêtement chez lui, cela serait exagéré de sa part de s’emporter pour si peu.

- Alors pour vous répondre, non, je ne vous en veux pas. Je vous suis plus reconnaissant qu’autre chose.

Il lui sourit sur ses propos avant d’enclencher une nouvelle fois le magnétisme pour obtenir d’autres lancés de balles. Il aimait trop ça pour s’en lasser.



Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Mer 29 Juin - 1:40
"Je ne suis pas aussi cruel. J’ai mon caractère mais je ne vais pas tuer quelqu’un pour un tee-shirt.   " Qu'est-ce que j'en sais. Après tout, je ne connais pas ce type, ce jour là c'était la première fois que je le rencontrais. Ne pas tuer quelqu'un pour un t-shirt ? Mais ce n'était pas n'importe lequel... A croire que mettre de l'argent à la poubelle ne le dérange pas tant que ça. Moi, le premier qui ose abimer un de mes vêtements... Il va passer un sale quart d'heure, encore plus si c'est de la marque. Je vis bien et ne manque de rien en étant tatoueuse, mais je ne pourrais pas supporter de gaspiller quelque chose que j'ai dut payer cher... Mon compte en banque n'est pas encore assez garnit pour ça. "Vous m’avez dépanner, je n’avais pas à faire ça et puis... Si vraiment j’y tenais, je pouvais toujours m’en acheter un nouveau. Ce n’est pas grave. Il y a bien pire que ça dans la vie.   " Pire qu'abimer une belle fringue ? Oui c'est vrai, mais tout de même... Décidément, ce que cet homme peut être calme. Mature aussi. Je me demande bien quel âge il a, je suis pratiquement certaine qu'il est plus âgé que moi.

Je renvoie la balle de façon maladroite, continuant à l'écouter d'une oreille. "Alors pour vous répondre, non, je ne vous en veux pas. Je vous suis plus reconnaissant qu’autre chose.   "

-Ah, dis-je en attendant la balle suivante.

Tant mieux, je ne me reprendrai pas une autre couche de cri dont je n'ai vraiment plus besoin aujourd'hui. Seule et sans sentiments... Pff, connard. Je renvoie la balle avec rage, ne m'occupant plus de mon voisin et restant concentrée sur machine. Bien qu'il y'en ait encore certaines que je rate, je passe un bon moment à me défouler. Une fois cela terminé, je jette la batte dans un coin et m'assoit par terre contre la grille les yeux fermés. Je reste quelques secondes sans bouger puis ouvre les yeux avant de les poser sur l'autre type. Ce n'est peut-être pas suffisant... Je me sens toujours triste et déprimée. Que fait-il de sa vie lui aujourd'hui ? J'irais bien quelque part avec quelqu'un pour me détendre un peu. Après tout s'il est là, c'est qu'il n'a rien d'autre à faire non ? Je demande d'un ton assuré, mais hésitant :

-Dis... J'ai vraiment envie de boire. Tu viens ?

Je laisse mon regard sur lui, attendant sa réponse.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mer 29 Juin - 10:41

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Puisque la jeune femme à côté ne semblait plus entrain à parler, le chanteur n’y prêta plus vraiment attention, se défoulant contre chaque balle que la machine face à lui, lui envoyait. Par moment, il modifiait la difficulté en sélectionnant des balles avec effet mais il n’en ratait aucune. Il aimait tellement cette sensation que le baseball lui procurait et à chaque fois qu’il en jouait, ça le ramenait à cette époque où frapper une balle signifiait de voir courir le plus vite possible, de base en base, afin de faire marquer un point à son équipe. Il revoyait toute l’acclamation du public, les encouragements, la terre battu sous ses pieds et cette adrénaline qu’il éprouvait à chaque manche. Cela ne lui manquait pas puisque aujourd’hui encore, il avait l’occasion de vivre de tels moments néanmoins ça le rendait nostalgique. Kazuya avait participé à de nombreux championnats, il faisait partie des ligues junior mondiales et certainement que si on ne l’avait pas inscrit à la Johnny’s Entertainment, il serait joueur professionnel à l’heure actuelle. Hors, il ne regrettait aucun de ses choix, il était fier de l’homme qu’il était devenu, heureux d’avoir pu les rencontrer, d’avoir passé plus d’une quinzaine d’année à leurs côtés et d’être devenu cette star populaire que beaucoup de gens admiraient. Les Kat-tun étaient devenus son pilier, sa deuxième famille et aujourd’hui, il ferait n’importe quoi pour que le groupe survive encore un peu. Ils étaient sa fierté et quant il y passait, l’artiste s’estimait toujours chanceux d’avoir pu être auprès d’eux, cela n’aurait pas été pareil si ça n’avait pas été eux. Sa vie n’avait pas toujours été des plus simples, il y avait eu des hauts des bats cependant il ne s’en plaignait pas. Au contraire, il se servait de chaque instant comme une leçon, comme une expérience afin d’avancer et de ne pas répéter les mêmes erreurs. Bien sûr, à lui également, ça lui arrivait de flancher parfois seulement il se relevait toujours et à ses yeux, c’était le plus important.

S’arrêtant enfin de manière à se reposer un peu, il sécha la sueur qui dégoulinait sur sa figure avant de boire encore un peu d’eau fraîche. Non pas qu’il avait chaud mais un peu quand même... Ce n’était pas la meilleure saison pour faire du sport cependant jusqu’ici ça ne l’avait jamais dérangé. Il aimait ça et si cela ne tenait qu’à lui, il pourrait même aller se prélasser dans un sauna à l’heure qu’il était. Ou prendre un bon bain chaud. Ce garçon n’était décidément pas normal... Hors, il fut couper dans ses rêveries par la proposition de sa voisine qui l’obligea à la contempler, un brin étonné d’une telle question. Non pas qu’elle lui demande de sortir boire un verre mais plus parce que, malheureusement, il ne pouvait pas faire ça. Puis en toute honnêteté, il doutait que boire puisse régler tous ses problèmes.

- « Boire » ? La reprit-il alors doucement, Pour vous changer les idées ? Je ne pense pas que l’alcool soit la meilleure solution.

Et il savait de quoi il parlait. Cela n’apportait jamais rien de bon de se saouler de la sorte. Il l’avait fait une fois, il ne le ferait plus. Ce n’était pas son genre de réfugier ses soucis dans l’alcool, surtout qu’il était si facilement pompette. Deux verres de champagne et on le perdait déjà.

- Je pense que vous vous fichez de mon avis mais je tenais à le dire quand même.

Un faible rire s’enfuit de ses lèvres à cette rétorque alors qu’il rangeait peu à peu ses affaires dans son sac de sport. Le plaçant sur ses épaules, il sortit de la cage avant de se diriger vers les distributeurs automatiques et d’en prendre deux boissons. Il ne pouvait pas se rendre dans un bar avec elle néanmoins il pouvait bien faire cela même s’il sentait déjà quelques regards sur lui, le garçon n’en tint pas compte. Dés que Sasha quitta sa cage à son tour, il lui tendit délicatement une canette de bière, ouvrant ensuite la sienne. Il n’y avait rien de mieux qu’un peu de bière après autant d’effort cependant, malgré tout, il ne fallait pas abuser des bonnes choses.

- Ca vous fera du bien.

Sur ses dires, il partit s’assoir sur un banc, farfouillant dans son sac pour en sortir deux barres vitaminés.

- Vous en voulez ?
Lui proposa l’idole gentiment, J’ignore ce qu’il vous arrive mais vous ne devriez pas vous laisser abattre. La vie est pleine de surprise ce serait dommage de ne pas en profiter.

Kazuya Kamenashi, futur philosophe. Mais c’était sa façon d’être, on ne pouvait pas vraiment l’en empêcher.




Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Mer 29 Juin - 12:14
"« Boire » ? La reprit-il alors doucement, Pour vous changer les idées ? Je ne pense pas que l’alcool soit la meilleure solution.  " Quand il sort ses mots, je sens comme une grosse pression me saisir dans la poitrine. Cela me rappelle tous ces types qui me disaient que je buvais peut-être un peu trop, et surtout pour pas grand chose. Doucement je baisse les yeux, devant donc essuyer ce refus. Je crois bien que je vais me retrouver seule ce soir. Je reste là sans bouger, ne daignant pas le regarder quand il reprend la parole. "Je pense que vous vous fichez de mon avis mais je tenais à le dire quand même.   " Non pas que je m'en fiche. Disons que c'est quelque chose que j'ai beaucoup entendu. Mais dans le fond, je n'y ai pas vraiment réfléchi. Boire est quelque chose d'assez automatique chez moi. Quand je fais la fête, quand je m'ennuie, ou quand je déprime, une bière est toujours la bienvenue, puis deux, puis trois.

Je l'entends sortir de la cage, alors que je reste sur place, regardant le sol. Vie pourrie. J'aurais peut-être dut tuer ce fichu ex, peut-être que ça m'aurait détendue. Bref. Il ne me reste plus rien à faire... Si ce n'est rentrer et me terre dans mon lit. Voilà le programme de ce soir. Je me lève doucement, ôte mon casque et sort de la cage, quand je vois le pro du baseball me tendre une cannette. Je lève les yeux sur lui. "Ca vous fera du bien.  " Je repose les yeux sur la boisson quelques secondes, puis la prend d'une main hésitante. Il va s'assoir sur un banc, trifouillant dans son sac, puis me tend une barre de je ne sais quoi. "Vous en voulez ? Lui proposa l’idole gentiment, J’ignore ce qu’il vous arrive mais vous ne devriez pas vous laisser abattre. La vie est pleine de surprise ce serait dommage de ne pas en profiter.  " Hm... Des paroles d'encouragement. Qui très honnêtement, ne me font strictement rien. C'est comme si du vent m'avait caressé les oreilles, rien de plus. C'est tellement facile de dire tout va bien ne t'en fais pas, ça ira mieux. Mais quand on vit les circonstances, on a juste le sentiment de s'enfoncer au fond d'un lac et remonter à la surface parait presque impossible. Je fais un sourire un peu triste, regardant ailleurs.

-Tu dis ça, mais c'est toi l'autre jour qui était ivre mort devant chez moi.

Lui aussi a noyé sa déprime dans l'alcool, n'est-ce pas ? Alors il devrait savoir ce que c'est, des moments comme ça. Ou tu ne parviens plus à t'accrocher au bord et que tu sombres, que seul boire t'offre un sentiment de satisfaction. Il doit être en train d'essayer de me remonter un peu le moral. Mais bon. C'est bien essayé, mais cet encouragement est beaucoup trop faible. Comme un filet d'eau à une personne qui meurt de soif. Il va me falloir bien plus que ça. Je m'avance vers lui et lui prend la barre, sans même regarder exactement de quoi il s'agit, restant dans le vague, debout face à lui. Après un soupir, je lève les yeux au ciel et finis par me lâcher :

-Mon ex m'a dit que j'étais une pauvre fille, paumée et sans sentiments.

Je sens ma gorge se serrer, mais pourtant je parviens à garder mon calme. Je m'assois sur le banc, posant la bière et la barre à chacun de mes côtés et continue sur ma lancée :

-Je ne sais pas pourquoi est-ce que ça me fait mal, je me demande si dans le fond, c'est parce que c'est vrai.

J'observe mon interlocuteur avec le sourire, m'appuyant sur mes bras et tendant mes jambes devant moi.

-Parce que, tu sais, je suis ce genre de filles. Qui a eu une centaine de copains, qui ne se souvient même pas de leur nom. Qui n'a jamais ressenti quoi que ce soit pour qui que ce soit, alors, je ne sais pas vraiment ce qu'est s'attacher à quelqu'un. ... J'aime mes amis. J'aime ma famille... C'est tout.

Je baisse la tête et continue sans trop réfléchir.

-Comme je suis seule et que je m'ennuie, je sors faire la fête tout le temps, et je bois beaucoup. Je couche avec les hommes qui me plaisent. Mais... Je n'ai jamais fait de torts à personne.

Je prends une pause, regardant dans le vide, face à moi.

-Je me demande... Si c'est si mauvais d'être ce genre de fille ? Pourquoi ce serait si mal ? On parle de ma vie et je suis censée en faire ce que je veux. Ne jamais avoir été amoureuse... Signifie vraiment être paumée et sans sentiments ? J'ai 24 ans. J'ai tout mon temps.

Je me lève, enfonçant mes mains dans mon short et fait quelques pas devant moi, restant dos à lui. Les larmes me remplissent les yeux. Je hais ce mec. Si seulement je pouvais le retrouver et lui faire sa fête...
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Jeu 30 Juin - 9:27

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Si Kazuya avait bu en premier lieu ce soir là, ce n’était pas pour oublier ses soucis mais juste parce qu’il aimait ça. Son problème était que justement, il ne tenait pas l’alcool alors très vite, il était devenu ivre mort sans qu’il n’ait eu le temps de s’en apercevoir. Il ne recommencerait l’expérience pour rien au monde, parce qu’il n’était pas ce genre d’hommes, qu’il détestait essayer de résoudre les soucis de la sorte. Il était un battant et agir ainsi, selon lui, c’était lâche car c’était certain que sa vie n’irait pas mieux s’il devenait un alcoolique. Cela ne ferait qu’empirer les choses, voilà tout. Et c’était parce qu’il avait autant bu la dernière fois que le jeune homme se permettait de lui faire une telle réflexion. Il savait que ça ne changeait rien si ce n’était, peut-être, d’éveiller un mal être encore plus profond que celui qui nous touchait déjà.

« C’est vrai. » Avait-il répondu posément « Et c’est justement pour ça que je te dis ça. Ce n’est arrivé qu’une fois et ça n’arrivera plus. »

Puis, le chanteur n’avait pas réellement envie de se justifier sur le sujet de toute manière. A ce moment là, il avait eu tant de choses en tête que plus que souhaiter s’évader pendant l’espace de quelques heures, ils s’étaient perdu tout seul à un point que lui-même ne se reconnaissait plus. Car il était ce type qui portait tout un tas de fardeau sur ses épaules, qui encourageait les autres et qui tentait sans arrêt de ne pas se laisser abattre, de prendre sur lui. A un moment, on finit par perdre littéralement pied. Voilà ce qui lui était vraiment arrivé cependant l’artiste s’était rapidement repris en main et la prochaine fois qu’il serait triste, il n’agirait plus de cette façon.

En silence, sans même chercher à lui répondre, il détourna son regard en direction de la demoiselle qui semblait avoir envie de se confier. Bêtement, Kazuya avait voulu dire un mot, lui demandait si c’était tout, si c’était uniquement pour cela qu’elle avait besoin de se changer les idées et boire. A ses yeux, c’était stupide. Non pas qu’il ne comprenait pas. Il comprenait plus que bien d’ailleurs et avait conscience que ce genre de remarque pouvait blesser, en vexer plus d’un toutefois Sasha ne s’en sortirait jamais si elle démoralisait dés que quelqu’un lui faisait une telle réflexion. Au final, il n’eut besoin de rien répliqué que la demoiselle continua sur sa lancée. Peut-être que parler et évacuer lui ferait du bien. En tout cas plus que de partir se saouler dans un bar, ça c’était certain.

Portant sa canette à ses lèvres, il tendit ses jambes en avant tout en fixant le dos de la jeune fille qui s’était levée. L’idole ne parla pas sur le moment, se ressassant chacun de ses mots dans son esprit tandis qu’il réfléchissait à la situation. Certainement que les points de vue différaient en fonction de chacun et lui n’était pas forcément en position de la juger sur ses actes. Même s’il l’admettait, ils étaient vraiment différents tous les deux.

- Je ne sais pas si c’est mauvais ou non, Avoua l’artiste en égarant ses prunelles ailleurs que sur elle, Mais je pense pas que cela veut dire que vous êtes paumée et sans sentiments. C’est juste que vous n’avez pas trouvé la bonne personne.

Il trouvait ça dommage bien sûr, qu’une femme agisse de la sorte parce que ça dégageait une mauvaise image d’elle alors qu’elle paraissait être quelqu’un de bien.

- Vous aimez vos amis, vous aimez votre famille et puis si vous ne ressentez réellement rien, vous ne m’aurez pas aidé l’autre jour non plus.


Un sourire orna ses lèvres même si la demoiselle ne pouvait certainement pas le voir puis, croquant un morceau dans sa barre vitaminée, il marqua un nouveau silence.

- Vous savez, si vous vous arrêtez à tout ce qu’on vous dit, vous n’irait jamais loin. Je veux dire, du moment que vous, vous savez ce que vous valez, est-ce que le reste a vraiment de l’importance ? Si vos proches vous aiment comme vous êtes, n’est pas ce qui compte le plus ? Vous êtes jeunes, vous aurez tout le temps de tomber amoureuse plus tard.


Parce que toi t’es vieux peut-être ? Idiot.



Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Jeu 30 Juin - 16:18
" Je ne sais pas si c’est mauvais ou non, Avoua l’artiste en égarant ses prunelles ailleurs que sur elle, Mais je pense pas que cela veut dire que vous êtes paumée et sans sentiments. C’est juste que vous n’avez pas trouvé la bonne personne. " La bonne personne. Tss. Quelle bonne personne. Jusqu'aujourd'hui, je ne parviens pas à comprendre comment c'est possible de désirer quelqu'un toute sa vie. C'est vrai, mes parents sont restés mariés et leur couple marche plutôt bien. Mais moi... Rester avec un même homme toute ma vie ? Rien qu'à cette idée, je lâche un petit rire. Je ne suis pas capable de ça. Non pas que j'aime aller de droite à gauche, mais je suis bien trop libre à l'intérieur pour appartenir à un homme jusqu'à la fin de mes jours. C'est parce que tu n'es pas amoureuse, me dit-on si souvent. Mais même cette idée est étrange. Aimer quelqu'un ? Je ne sais pas ce que c'est. Moi, il est impossible pour moi de rester plus de quelques mois avec un mec. Jusqu'ici, aucun ne m'a jamais fait bouillir, ou fait palpiter le cœur comme les gens le disent si bien dans les films ou je ne sais où. Pleurer pour quelqu'un, vouloir le voir à en mourir, sentir de ne pas pouvoir vivre sans lui... C'est extraterrestre pour moi. J'ai beau réfléchir, et beau m'être forcée dans le passé, non, ce n'est jamais arrivé.

" Vous aimez vos amis, vous aimez votre famille et puis si vous ne ressentez réellement rien, vous ne m’aurez pas aidé l’autre jour non plus. " Je reste silencieuse, continuant de l'écouter, le regard dans le vide. "Vous savez, si vous vous arrêtez à tout ce qu’on vous dit, vous n’irait jamais loin. Je veux dire, du moment que vous, vous savez ce que vous valez, est-ce que le reste a vraiment de l’importance ? Si vos proches vous aiment comme vous êtes, n’est pas ce qui compte le plus ? Vous êtes jeunes, vous aurez tout le temps de tomber amoureuse plus tard.   " Je baisse la tête en haussant les épaules, poussant un gros soupir. Oui, je sais bien que ce que les autres pensent n'est pas important. Je l'ai toujours sut. C'est justement pour ça que j'ai toujours vécu une vie un peu décalée. Pourtant les mots de ce connard m'ont blessée, et c'est ça que je n'arrive pas à comprendre. Pourquoi est-ce que j'ai eu si mal, alors que je suis si habituée à entendre les critiques depuis le temps. J'ai peur de finalement cacher à l'intérieur de moi que d'une part, il a un peu raison.

Je ne me suis jamais sentie paumée, nulle ou sous estimée par rapport aux autres. J'ai toujours eu une grande confiance en moi, je n'ai jamais douté de rien. Mais à force de vivre en décalé des autres, par moment, je ne peux m'empêcher de faire un jugement sur moi même, de me comparer aux gens qui m'entourent. Mes amis bossent dans des restaurants, sont serveurs dans des salons de thé ou viennent de finir leurs études. Ils font tous quelque chose de carré et de durable. Moi, au milieu de tout ça, je suis tatoueuse. Tatoueuse... Un métier pas vraiment honorable au Japon, j'ai put le comprendre à mes dépends. Certains de mes voisins pensent même que je bosse avec les yakuzas. Aussi, mes proches ont une vie stable avec leur moitié. Ils sont presque tous maqués. Du moins, Karen est célibataire oui, et c'est une fêtarde comme moi. Moi, des mecs, j'en prends à la pelle et je les laisse partir. A force de vivre ainsi, j'ai bien été obligée de me sentir à l'écart des autres, n'est-ce pas ?

Mais je m'aime comme ça. Je n'ai pas envie de changer... Je ne suis pas pressée de changer. Ce connard pourrait dire ce qu'il souhaite, comme tous les autres... Je crois que Sasha restera toujours Sasha malgré tout. Et dans tous les cas... Peu importe si je suis réellement seule, paumée et sans sentiments... Si je suis heureuse, c'est censé ne déranger personne. Pas vrai ?
Je me retourne doucement vers mon interlocuteur et reste là à le regarder.

-Quand tu as bu comme un plouc... C'était la première fois n'est-ce pas ?

Je tressaillis un peu au vent chaud qui vient de souffler sur ma peau.

-Je ne suis pas du genre à écouter ce que les gens disent, voilà pourquoi je suis un peu sauvage. Les commentaires ne m'ont jamais blessée. Peu importe combien on pouvait me traiter d'ado finie, de dérangée ou de trainée, ça ne m'a jamais perturbée.

Je remets mes cheveux en place avant de continuer :

-Mais bizarrement, il y'a toujours cette première fois, où pour on ne sait quelle raison on craque. La fatigue ? L'épuisement ? On sait que c'est stupide, que ce n'est pas une bonne chose, mais on le fait. Moi en pleurant presque pour un con. Toi avec l'alcool. Toutes ces choses qui ne nous ressemblent pas ressurgissent d'un coup, et c'est comme si on ne pouvait plus les contrôler. Alors que toute une vie, on a été complètement différent...

Je regarde ailleurs, continuant un peu pour moi :

-L'être humain est bizarre.

Je remets les mains dans les poches, reposant les yeux sur lui, avec un air sérieux.

-Toi. Tu es déjà tombé amoureux ? ... Comment sait-on quand ça arrive ? Dépendre de quelqu'un... N'est-ce pas quelque chose de stupide ?
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Ven 1 Juil - 22:43

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Il n’était pas vraiment doué pour rassurer les gens, pas à l’aise non plus et n’était jamais certain d’utiliser les bons mots. Kazuya déclarait ce qui lui passait par la tête, sa vision des choses aussi mais selon les situations, ça pouvait en vexer plus d’un parce que tout le monde ne pense pas de la même manière. A ses yeux, l’amour est quelque chose de tellement compliqué, l’image qu’on dégage de nous-mêmes, la confiance des uns des autres... L’être humain de toute façon est bourré de complexe sans qu’il ne le remarque réellement. Il ne l’avait pas avoué à haute voix, tentant du mieux qu’il le pouvait d’encourager cette demoiselle néanmoins il était le premier à se soucier de ce que les autres disaient de lui. Il avait ce besoin sans arrêt d’être aimé, qu’on lui donne de l’affection parce que ça le rassurait, ça lui donnait l’impression d’être quelqu’un de bien. Il ne pourrait dire si c’était sa célébrité qui l’avait rendu ainsi cependant déjà à l’époque, alors qu’il n’était qu’un adolescent, le jeune homme voulait à tout prix attirer l’attention et se donnait toujours cet air cool afin qu’on l’apprécie. Donc certainement que ça faisait partie de sa personnalité. Certains considéraient ce trait de caractère comme de la superficialité, lui n’était pas d’accord car il n’avait aucune confiance en lui. Il ne se trouvait pas vraiment beau, au contraire, il se voit comme un garçon quelconque et n’a jamais compris pourquoi on l’adulait tant à cause de son apparence. Certes, il en joue souvent dans les concerts cependant c’est parce qu’il sait que ça plaît... Et au fond, cela ne l’empêche d’être stressé puisqu’il y a toujours le risque qu’un tel geste ne fonctionne pas, qu’aucun fan ne réagisse et si ce jour devait arriver, l’artiste ignorait comment il réagirait. Alors oui, l’être humain à lui seul est quelqu’un de compliqué, construit de défauts et de qualités toutefois chaque homme est spécial, chaque homme est unique en son genre mais il faut vivre assez longtemps pour le comprendre.

Reportant son attention sur sa vis-à-vis, plutôt que répondre quoi que ce soit, Kazuya haussa les épaules à sa question. Il n’avait pas envie qu’on parle de lui encore, qu’on compare leur deux situations puisqu’il était certain qu’elles étaient différentes. Jamais il ne s’était mis dans un tel état parce qu’une de ses ex lui avaient fait de telles réflexions. Il s’en servait de leçon et ce, même si cela le blessait, il ne se laissait pas abattre par si peu. Cela arrive à tout le monde de flancher, d’avoir un coup de blues et pour son cas à lui, ça avait été un surplus d’un grand nombre de choses. C’était tout le poids d’une vie qu’il avait porté sur ses épaules mais aussi parce qu’il n’avait pas cherché vraiment à se contrôler et qu’il ne tenait pas à l’alcool. D’où le fait qu’il se satisferait uniquement d’une bière pour aujourd’hui.

Il la laissa parler sans l’interrompre. De toute façon, il ne savait même pas ce qui pourrait répondre à sa réplique... Si ce n’était que pour lui, si on craquait à un moment, il y avait forcément une raison. Comme cette goutte d’eau qui fait déborder le vase et qu’à force d’avoir pris sur soi pendant très longtemps, d’avoir fait de son mieux pour rester fort, un rien suffit pour tout écrouler. Cela nous rend plus vulnérable et c’est également pour ça que les proches sont là. Plutôt que de garder trop de choses, que d’essayer d’être fort tout seul, c’est en comptant sur eux que le poids d’une vie est moins lourd à porter.

Hors, ce que Sasha lui demanda ensuite le surprit quelque peu même si en apparence, l’idole ne laissa rien transparaître. Ô que oui, il était déjà tombé amoureux et plus d’une fois d’ailleurs. Il aurait pu mentir, dire que non, en songeant à sa carrière néanmoins ce n’était un secret pour personne. Il avait trente ans, il fallait être vraiment stupide pour oser croire que ce garçon n’avait jamais aimé dans son existence, qu’il n’avait eu aucune relation aussi futile que celle-ci puisse être d’ailleurs.

- Oui, bien sûr, Avoua-t-il alors en souriant, Je pense que c’est quelque chose que tu captes de toi-même. Je ne pourrais pas expliquer correctement, juste que ça vous donne l’impression d’être enfin complet. A mes yeux, ce n’est pas quelque chose de stupide.

Jamais, il n’oserait penser de la sorte. Peut-être parce qu’encore une voix, sa façon de concevoir les choses, le monde, était particulière.

- Ca peut être douloureux aussi mais je pense que c’est un sentiment qu’il faut connaître au moins une fois dans sa vie. Être dépendant d’une personne n’est pas stupide, c’est merveilleux. Nombreux sont ceux à voir l’amour comme quelque chose de mauvais mais je ne suis pas d’accord. Tout le monde a connu de l’amour dans sa vie, que ça soit par la famille, les amis ou petits amis et c’est précieux. Un jour, vous connaitrez ça vous aussi. Peut-être que vous n’y croyez pas mais c’est souvent quand vous vous y attendez le moins que ça arrive et on ne peut pas lutter contre.

Non puis le mieux était de ne pas chercher à lutter de toute manière. Au contraire, c’est si fabuleux qu’il faut en profiter un maximum parce qu’on ne sait jamais quant la vie peut s’arrêter. C’est beau de profiter, de faire la fête et sortir le soir cependant ça l’est encore plus lorsqu’on rentre du travail, que la femme qu’on aime nous attend patiemment à la maison puis nous accueille avec un merveilleux sourire aux lèvres. Kazuya n’échangerait cela pour rien au monde. C’était à la fois destructeur comme c’était un sentiment terriblement magnifique.

- Mais si d’avance, vous vous imaginez que c’est idiot, cela ne vous permettra pas d’avancer non plus. L’amour est loin d’être quelque chose d’idiot, je vous le garantis.

Et il avait encore parlé beaucoup celui-là. Néanmoins ce n’était pas de sa faute, dés qu’on le lançait sur un sujet, il ne s’arrêtait plus.




Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
AMERICAN' MAN IN TOKYO
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4724-smith-sasha-ft-rihanna#312369 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Née le 18.04.91
Fusion d'un Texan et d'une Japonaise
24 ans now o/

Activité de fainéant :
Tatoueuse dans son propre petit salon de tatous.
Ne travaille pas sur les parties génitales masculines, inutile d'essayer !

Statut marital :
Mille exs sur le compteur.
Qui pour le mille et unième ?

Mes trucs à moi :
tatoueuse - née au texas, nationalité japonaise - discrète - rebelle - taquine - bilingue anglais japonais - à tokyo depuis 3 ans - fan de hamburgers - carbure au coca cherry - vit dans son petit salon de tatouage (je retournerai pas chez mamie !) - ne supporte pas la musique japonaise, trop pourrie pour elle - ne jure que par Usher et P.Diddy - possède une grosse bergère allemande du nom de Lynsha - Karen est sa bestfriend



Sam 2 Juil - 22:23
"Oui, bien sûr, Avoua-t-il alors en souriant, Je pense que c’est quelque chose que tu captes de toi-même. Je ne pourrais pas expliquer correctement, juste que ça vous donne l’impression d’être enfin complet. A mes yeux, ce n’est pas quelque chose de stupide. " Complet... Comme ces histoires de moitié qu'on entend dans les films, n'est-ce pas ? Les gens pensent-ils vraiment ainsi aussi dans la vraie vie ? Ce genre de choses dépasse mon imagination. On nait pourtant tout seul, on grandit tout seul, alors pourquoi soudainement on aurait besoin d'une sorte de moitié ? Je suis attachée à ma famille. Attachée à mes proches, surtout à Karen. Mais être attirée par un homme de façon non physique, je n'arrive pas à l'imaginer.

"Ca peut être douloureux aussi mais je pense que c’est un sentiment qu’il faut connaître au moins une fois dans sa vie. Être dépendant d’une personne n’est pas stupide, c’est merveilleux. Nombreux sont ceux à voir l’amour comme quelque chose de mauvais mais je ne suis pas d’accord. Tout le monde a connu de l’amour dans sa vie, que ça soit par la famille, les amis ou petits amis et c’est précieux. Un jour, vous connaitrez ça vous aussi. Peut-être que vous n’y croyez pas mais c’est souvent quand vous vous y attendez le moins que ça arrive et on ne peut pas lutter contre.   " Je l'écoute attentivement, sans le quitter des yeux. Sa dernière phrase me fait hausser un sourcil. "Mais si d’avance, vous vous imaginez que c’est idiot, cela ne vous permettra pas d’avancer non plus. L’amour est loin d’être quelque chose d’idiot, je vous le garantis.   " L'amour est loin d'être quelque chose d'idiot... Alors si ce n'est pas idiot, qu'est-ce que c'est. Ce sentiment me parait si capital aux yeux de tant de personnes, alors pourquoi ne m'a jamais t'il rien inspiré ? Enfin... Je dois peut-être être bien plus différente que je ne le crois.

-Ne pas pouvoir lutter contre... Qu'est-ce que s'est que ça.

Dis-je en riant un peu, d'un sourire méprisant. Ce gars. On ne dirait pas, mais il est plutôt fleur bleue pour dire des trucs pareils. Ou alors, il doit être amoureux à l'heure actuelle. Tout bien réfléchi, je trouve ses commentaires ennuyeux. C'est du charabia pour moi, je n'y comprends rien. Je m'approche du banc, ouvre ma bière et boit plusieurs gorgées, avant de souffler un bon coup. Qu'est-ce que ça fait du bien. Je saisis ensuite la barre, l'ouvre et en prend une bouchée, avant de grimacer. Qu'est-ce que s'est que ce machin ? Je regarde l'enveloppe. Une barre multivitaminée ? C'est la première fois que je bouffe ce truc. Comme quoi, ça lui ressemble, à ce type. Il doit être le style qui prend énormément soin de son corps et qui doit avoir une alimentation très carrée. On dirait un vieux papi quand je le regarde. Est-il toujours aussi rigide ? Je pose la barre que je ne finis pas sur sa cuisse et reprends ma bière.

-C'est pas bon, désolée. Merci pour la bière.

Je récupère mon sac, le mettant à mon épaule et commence à m'éloigner, avant de me retourner vers lui.

-Ah... J'ai reçu un nouveau matériel de tatouage. Arrête de flipper et reviens dans mon salon. Je t'en ferais un avec le nom de ta copine, si tu veux. Pour te remercier.

De quoi ? J'en sais pas grand chose. Je conclus avec un sourire franc, puis reprend ma route, portant la boisson sur mes lèvres.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪ Il est très proche de sa famille ▪ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪ Il est aussi passionné de photographie ▪ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪ C'est un piètre dessinateur ▪ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪ Il ne tient pas à l'alcool ▪ Il adore la France, principalement Paris ▪ Il aime la mode et plaire ▪ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Sam 9 Juil - 9:21

What do you want ? Let's play ball
Sasha & Kazuya
Qu’est-ce que c’était de ne pas pouvoir lutter contre ? C’était pourtant simple. Quant on tombe amoureux de quelqu’un, peu importait ô combien on essaie de terrer ses sentiments, de les nier, on ne peut pas empêcher notre coeur de battre pour la personne qu’on aime. C’est ainsi. Probablement que Sasha n’était pas en mesure de le comprendre parce qu’elle ne s’était jamais entichée de qui que ce soit néanmoins un jour, elle pourrait mettre des mots sur cela. En tout cas, Kazuya le lui souhaitait sincèrement. L’amour, même si ça faisait terriblement mal parfois, à s’en arracher le coeur, était une sensation que tout le monde se devait de connaître ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. C’était magnifique et il n’avait que faire de paraître fleur bleu ou vieux jeu sur sa manière de concevoir les choses. Peut-être parce qu’en vérité, si on l’analysait avec plus d’intérêt, on remarquait qu’il était l’exemple atypique d’un vrai japonais. Il gardait en lui tout ce qu’on lui avait inculqué, son éducation, la culture ancienne et jamais il ne souhaiterait s’en détacher. L’amour n’était pas quelque chose qu’on se devait de prendre à la légère tout comme il ne saisissait pas ces individus qui sortaient avec une femme pour la quitter un mois plus tard, sans rien ressentir. Lui, lorsqu’il s’engageait dans une relation, c’est parce qu’il était plus ou moins certains de ses sentiments, qu’il voyait déjà loin et il aimait sa moitié comme si elle était celle avec qui il se marierait plus tard. S’il s’était retrouvé séparer d’Heaven pendant un temps, ce n’était pas parce qu’il ne l’aimait plus - au contraire, il l’aimait même trop d’ailleurs - mais parce que le poids qu’il portait sur ses épaules était lourd, qu’il ne parvenait pas à supporter le fait de n’être qu’un second plan à ses yeux. Aujourd’hui le chanteur avait compris qu’il était celui qui s’était trompé, qu’il manquait de confiance en lui et le principal était, au bout du compte, qu’il ait pu retrouvée sa petite amie pour la chérir jusqu’au bout. Certes, tout ceci lui faisait peur, sa vie ne tenait qu’à un fil et il pouvait la perdre à tout moment mais l’artiste refusait de s’arrêter là, de vivre dans l’inquiétude quant elle était là. Du mieux qu’il le pouvait, il profitait à ses côtés.

« Lutter contre les sentiments » S’était-il expliqué calmement « Ce n’est pas quelque chose qu’on peut contrôler. »

Même une personne qui prétend avoir un coeur de pierre ne peut pas être insensible. Autrement, c’est juste qu’elle est folle, qu’elle n’a pas toute sa tête. Et encore. Il haussa les épaules avant de détourner son regard vers elle, n’affichant aucune expression face à la dernière rétorque de sa vis-à-vis.

« C’est gentil mais non, pas de tatouage. Et même si j’avais une copine, je ne me ferais pas tatouer son nom. »

Pas parce qu’il n’en avait pas le droit mais parce qu’il avait toujours été contre ce genre de chose. Un tatouage est une marque à vie et malheureusement, il était le mieux placé pour savoir qu’une relation n’était pas tout le temps éternel. Que ferait-il si Heaven et lui se quittaient pour de bon un jour ? Il pourrait toujours se le faire enlever cependant malgré tout, cela resterait marqué sur sa peau et Kazuya était contre ça. La saluant, il la laissa partir sans relever ses remerciements ni même le fait qu’elle avait reçu un matériel de tatouage. Il n’était pas le genre à se vanter des cadeaux qu’il faisait donc c’était très bien ainsi. Sasha avait reçu le matériel et c’était le principal.



Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
Contenu sponsorisé


Aujourd'hui à 2:33
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

What do you want ? Let's play ball • |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Odaiba-