------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.
anipassion.com
 

 I'm fucked up |#| NAOKÔ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né sur la grande île Hokkaido il y'a 23 belles années, en hiver, dans le froid. Cherche le soleil depuis mais il s'est vite rendu compte qu'il brûle et que c'est relou.

Activité de fainéant :
Etudiant en première année de chant à Eita depuis septembre, rêve oublié remis au goût du jour, il est également barman au Dai Bar pour avoir un semblant d'indépendance.

Statut marital :
En quête du respect avant de trouver l'amour.


Frienzoné depuis 15 ans mais never give up, make ur dream come true #JesuisShiaLabeouf

Kimchi or Carbonara ? ♥

#NoHomo

Mes trucs à moi :

The real me. ♦ A beaucoup voyagé et a vécu quelques années en Espagne puis au Mexique ♦ Connait Yue depuis l'enfance et est revenu au Japon pour la retrouver et concrétiser leur rêve ♦ Persuadé d'être Mexicain au plus profond de son âme



Fan de Quesadillas et de Paty Cantú (pour son physique surtout, tavu) ♦ Peut passer des heures à réfléchir sur un détail insignifiant ♦ Son père l'a abandonné enfant, il n'a que très peu de contacte avec sa mère ♦ Panique facilement ♦ Une hermana trop hot pour toi ♦ Un peu con, mais c'est pas trop grave, il paraît que c'est bénin ♦ Plus beau que Gab ♦ Plus drôle aussi ♦ Pépikô pour les intimes.




Ven 10 Juin - 20:27
 
I'm fucked up
Naoki & Kô


Sa tête. Horrible. Il avait tellement mal à sa pauvre tête. Kô ouvrit un œil avant de grogner et le refermer, trop agressé par la lumière. Il revoyait le fil de sa soirée, sortir avec des collègues en boite après le boulot. Une boite, quelle idée. Il ne buvait jamais. Là, il avait vu. Bon, ok, jamais, c'était un peu abusé. Mais voilà. Et il n'avait pas prévu de s'emporter autant, il se sentait un peu seul en ce moment, pourtant, il ne l'était pas. Il était un peu paradoxal. Ça n'avait pas d'importance, allez. Ça ira. Oui, ça ira. Ça lui passera, ça lui passait toujours. Comme il espérait que ce ma de crâne horrible allait se calmer et le laisser vivre. Un horrible soupir déchira ses lèvres et il tendit sa main vers son téléphone pour voir l'heure, son pouce déverrouillant l'objet par erreur, il resta quelques instants avant de capter tout à fait.

D'un geste brusque, il se redressa sur son lit, lisant les messages. Il devait y en avoir une quinzaine, c'était pas possible, qu'est-ce qu'il avait foutu ? Plus il avançait, plus ses yeux s'agrandirent, plus il réalisa combien il était dans la merde. Oh le con. Qu'il était con. Pourquoi est-ce qu'il était aussi con ? Il fallait qu'il trouve un billet, il allait rentrer en Espagne, chez sa mère, elle a sûrement gardé une chambre pour lui, il devait espérer. Il allait prier. Non, il n'allait pas fuir, time to be a man. Oh non, il n'était pas prêt à ça. Il n'était prêt à rien. Il fallait qu'il trouve une solution, une excuse, il ne pouvait pas laisser ça comme ça.

Rapidement, il quitta son lit, puis sa chambre, il fallait qu'on l'aide. Naoki, Mikio. Il espérait qu'il allait trouver Naoki. Mikio pouvait trouver de bonnes solutions, mais il n'avait pas l'esprit aussi pervers et diabolique que Naoki pour se sauver de sales situations, autant demander au maître.

« Nao... Nao, Nao, Nao !!! »

Il l'entendait, il était là. Kô se mit à le chercher avec plus de zèle avant de finalement le trouver, remerciant mille fois le ciel d'accepter de lui venir en aide, il sauta sur l'Italien, au sens littéral du terme, pour ne pas qu'il s'échappe. C'était une question de vie ou de mort.

« Nao, j'ai merdé, faut que tu m'aides. » C'est beau, y'en a qui merde en mentant à leurs âmes sœurs, en leur cachant des choses, lui, c'était juste de petits sms. Sa mère devrait être fière de lui. Pourquoi est-ce qu'elle n'était pas fière de lui. Pourquoi est-ce que personne n'était jamais fier de lui ? Ce n'était pas le moment pour pleurnicher. « Regarde !!! REGARDE !!! JE SAIS PAS QUOI FAIRE NAO. »

Le téléphone devant lui, il laissa son meilleur ami lire les messages pour qu'il voit, qu'il constate, qu'il comprenne l'étendu de sa détresse digne d'une télé novela mexicaine. Il avait toujours voulu jouer dans l'une d'entre elles, mais pas comme ça, non. Pas comme ça.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


our love story will die with us
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “over the course of my long life, i have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret.”
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart



Suitcases dumped between Korea and Mexikô

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Ven 10 Juin - 23:20
 
I'm fucked up
Naoki & Kô


Avec le talent d'un acteur hollywoodien, l'entraînement poussé de ces dernières semaines, Naoki s'était étiré doucement avant de resserrer son étreinte sur le coréen qui partageait son lit. Oui, grosse grosse nuit de 0 minutes officieusement, 3 heures officiellement. Frottant ses yeux un moment de sa main qui ne se retenait pas à la hanche du fiancé, il avait fini par relever sa tête vers ce dernier pour lui adresser un sourire. La routine, il l'avait bien adoptée et il ne semblait pas vouloir s'en séparer. Rentrer tard, faire semblant de dormir un peu, se lever bien souvent le premier et grappiller un peu de sommeil parfois quand il se retrouvait seul. Des moments où il était certain de ne pas se reposer sur un Mikio qui en avait assez fait.

Quelques minutes, le temps d'un bonjour, le temps de l'inviter à poursuivre sa nuit et... ok, c'était nécessaire de replacer quelques mèches de cheveux du coréen avant de se redresser dans leur lit ? C'est vrai. La coiffure, c'était aussi important que les gestes gays. Tout comme la douche habituelle pour se réveiller sous laquelle il avait filé rapidement avant de passer par sa chambre, qui lui servait plus de dressing, pour enfiler des vêtements.
Rien d’extraordinaire ce matin. Ni la nuit dernière... ou presque. Il était sorti. Il n'avait pas tant bu que ça et il serait même capable de demander un bon point pour ça. Mais quand il était rentré tard dans la nuit, le sms qu'il avait pianoté était pour une demoiselle inquiète de l'état du foie de son futur petit ami. Visiblement, ce soir l'italien n'était pas le moins sage. Pourtant, il ne l'avait pas souligné en se glissant dans le lit conjugal après avoir vérifié que son meilleur ami était bien endormi.

Les conneries de son meilleur ami, il ne s'en inquiétait pas encore quand il s'était perdu un moment sur le canapé avec sa tablette pour passer le temps en luttant contre ce sadique de sommeil avec un café ou deux. Il était loin de soupçonner les méfaits envers canidé quand il avait quitté le salon pour préparer le petit déjeuner dans la cuisine. S'il doutait que Kô soit capable d'avaler quelque chose ce matin, il comptait bien amener un plateau à son fiancé plus tard.
... se faire pardonner par la bouffe... c'était pas un peu fourbe ?
... il n'avait pas bu tant que ça, il le répétait.
Kô, par contre, il devait le soupçonner d'avoir bu plus que de raison pour lui tendre automatiquement verre d'eau et aspirine dès son entrée dans la cuisine. Et oui, être le père cool ça ne s'apprenait pas, c'était inné. Toutefois, le sourire qu'il avait sur les lèvres jusqu'alors s'était changé en expression intriguée face à celles qui passaient sur le visage du mexicain et à cette déclaration pour le moins... pas très surprenante :

« Si t'as tué Sharky, je sais exactement où planquer le corps. » est-ce que c'était bien le moment pour enterrer la concierge ? De moment pour raconter une connerie, il n'en n'avait jamais vu de meilleurs que ces derniers temps.... Aujourd'hui, il voulait bien épargner cette fantaisie meurtrière au profit de l'écran qu'on lui tendait... juste après avoir posé une main sur la bouche de son mexicain « Mikio dort. » ouais... c'est vrai, on ne réveille pas son am.. « J'suis rentré tard hier soir et s'il sait que t'as bu toi aussi, c'est nous qu'on va enterrer. » oui, ne pas fâcher maman. Il n'exagérait pas un peu là ? Non. Parce que là où il avait réellement exagéré, c'était après avoir relâché la bouche de son meilleur ami pour prendre le téléphone et lire tous les messages.

Il y avait eu ce... « Attends... t'es pas mexicain ?! » ... mais la plaisanterie s'était ensuite muée en un « Oh merde... » devant l'ampleur des dégâts. Oui, il l'avouait le "Friendzone" lui avait fait arqué un sourcil, peut-être qu'il avait souri avant de commenter d'un « Alors là t'as fais fort. » mais au message suivant ...

« T'as fais quoi au chien ?!!!!!!! » Nao focus. Le téléphone. La catastrophe sentimentale que Kô a joué cette nuit. Tu t'en souviens ? Cette composition qu'il prétendait avoir écrite ? Ces messages d'alcoolique anonyme au level bien plus qu'élevé et... « Je me disais bien qu'il avait l'air bizarre... » Umberto n'a rien. Umberto va très bien « T'es censé lui montrer l'exemple en tant qu'aîné. Tu sais bien qu'à cet âge là ils reproduisent tout. » oui... on s'en foutait. Dans le fond, le soucis, c'était qu'il avait manqué de traumatiser son chien en lui vomissant dessus... après l'avoir refilé à un chinois il y a quelques semaines.... Ok, il dramatisait peut-être un peu la situation... mais Umberto aurait pu se faire bouffer ! Par le frère de Ji Hoon ? Ok... peut-être pas ... dans le fond, il le savait bien. Tout comme il lui suffisait de pencher à nouveau la tête vers l'écran du téléphone pour se recentrer sur l'essentiel « Oublie... pour l'instant. » ... oui, il y avait plus urgent comme ... « T'as vraiment vu une voyante à Mexico ? » ... inutile de l'embêter, Kô s'était bien assez puni tout seul. Dans le fond, même s'il était le chouchou et que Mikio le disputerait moins, voir pas du tout, la punition était bien plus lourde pour lui qui n'avait pas fait qu'en déballer qu'un peu... non... il avait TOUT déballé.

« .... » ce n'était sans doute pas la peine de lui souligner qu'il n'avait pas que simplement merdé quand il lui avait tendu son téléphone. Non, à la place, sa main s'était serré un instant sur l'épaule du mexicain dans un « J'te pardonne pour Umberto. »... traduction : vu que tu t'es puni tout seul ? Ah non, il ne l'avait pas dit ! Il était son ami. Officiellement, il occupait le rôle du meilleur. Et pour lui, Kô était bel et bien le meilleur. C'était la raison pour laquelle, il devait prendre son rôle à coeur et l'aider à se tirer de ce mauvais pas. Il aurait eu le coeur à plaisanter sur le sujet, il lui aurait annoncé qu'il partait bientôt et qu'il pouvait toujours l'accompagner.

« Ok... d'abord, on va rester calme. » paniquer ne servait à rien « ... tu pars avec un avantage, c'est Yue ! » et c'était supposé vouloir dire quoi ? ... libre à vous l'interprétation « Bon... y'a peu de chances qu'elle ne se pose pas de questions sur ce coup là. J'veux pas te donner de faux espoirs.  »

Côté positif, au moins les choses étaient dites non ? Les sous-entendus ne marchaient pas vraiment mais le discours d'un alcoolique niveau clarté.... Tout ce temps pour lui dire comme ça ? La ménagère le brûlerait son roman à l'eau de rose quand elle lirait ce chapitre.




electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né sur la grande île Hokkaido il y'a 23 belles années, en hiver, dans le froid. Cherche le soleil depuis mais il s'est vite rendu compte qu'il brûle et que c'est relou.

Activité de fainéant :
Etudiant en première année de chant à Eita depuis septembre, rêve oublié remis au goût du jour, il est également barman au Dai Bar pour avoir un semblant d'indépendance.

Statut marital :
En quête du respect avant de trouver l'amour.


Frienzoné depuis 15 ans mais never give up, make ur dream come true #JesuisShiaLabeouf

Kimchi or Carbonara ? ♥

#NoHomo

Mes trucs à moi :

The real me. ♦ A beaucoup voyagé et a vécu quelques années en Espagne puis au Mexique ♦ Connait Yue depuis l'enfance et est revenu au Japon pour la retrouver et concrétiser leur rêve ♦ Persuadé d'être Mexicain au plus profond de son âme



Fan de Quesadillas et de Paty Cantú (pour son physique surtout, tavu) ♦ Peut passer des heures à réfléchir sur un détail insignifiant ♦ Son père l'a abandonné enfant, il n'a que très peu de contacte avec sa mère ♦ Panique facilement ♦ Une hermana trop hot pour toi ♦ Un peu con, mais c'est pas trop grave, il paraît que c'est bénin ♦ Plus beau que Gab ♦ Plus drôle aussi ♦ Pépikô pour les intimes.




Mar 2 Aoû - 12:33
 
I'm fucked up
Naoki & Kô


Mikio dormait, on allait éviter de le réveiller. Kô ne voulait pas qu'il voit sa connerie de hier, il assumait déjà moyennement comme ça alors si en plus ils le voyaient tous. Comment est-ce qu'il avait pu être si con et envoyer ce type de messages à Yue ? C'était pire qu'une confession, personne ne pouvait douter maintenant. Qu'est-ce qu'elle allait penser de ça ? Il ne voulait pas savoir. Et si elle le rejetait ? Oh mon dieu, elle allait le rejeter !

« J'étais bourré, on dit la vérité mais on peu aussi raconter n'importe quoi. » Bien sûr qu'il était Mexicain, ça le vexait que Naoki puisse encore en douter, franchement. Il avait fait fort oui, il était trop con, on devrait le frapper, le mettre sur un bûcher. Il ne se pardonnait lui-même pas d'avoir agit de façon si stupide et d'avoir envoyé ses messages. S'il disait un jour à Yue qu'il était amoureux d'elle, ça devait être fait de façon digne, à la hauteur de son amour pour elle, pas comme ça.

Pour Umberto, il pinça simplement les lèvres, haussant les épaules. Non, il ne l'avat pas fait, il avait failli. On ne pouvait pas le gronder pour ça et Umberto lui avait pardonné. Son petit frère avait été conciliant, et n'était pas traumatisé. Il fallait toujours que Naoki abuse, c'était incroyable. « Je me suis excusé et je lui ai dit de jamais boire. Il est d'accord. » Oui, il fait des pactes avec les chiens, c'est ça, être un amoureux des petites bêtes.

« C'était un délire entre potes. » Sans le dire à la défensive, c'était mieux quand même. Ses lèvres se pincèrent et il passa sa main dans ses cheveux. Il était certain que cette folle l'avait arnaqué d'ailleurs.

Que ce soit Yue, c'était un avantage, mais elle n'était pas stupide au point de croire que rien ne s'était passé. Dommage, d'ailleurs. Pourquoi est-ce qu'elle était stupide mais pas assez ? « Elle va se poser des questions, faut qu'on fasse un truc. » Oui, on. Parce que Naoki devait l'aider, absolument. « Je veux pas qu'elle l'apprenne comme ça, elle mérite mieux que ça. » Quitte à se faire rejeter, au moins, s'il le faisait correctement, il ne pouvait pas accuser la déclaration. « Je ne sais pas quoi faire. » Et c'était vraiment horrible.



electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


our love story will die with us
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “over the course of my long life, i have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret.”
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart



Suitcases dumped between Korea and Mexikô

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Mar 23 Aoû - 21:48

I'm fucked up
Naoki & Kô


Evidemment que Kô était mexicain ! S'il ne l'était pas, c'était la porte ouverte à toutes les absurdités ! Demain, il ne serait plus italien, Sharky serait bonnasse, il apprendrait que l'un de ses oncles sortait avec une femme plus âgée que lui et que l'autre avait enfin arrêté de tailler ses costumes dans les rideaux ! Raison pour laquelle il n'avait fait que hocher la tête sans remettre en doute la parole du latino.
... est-ce que c'était bien la priorité de décider de leurs nationalités ?
Défendre sa patrie était une priorité de chaque seconde, mais défendre son fils cadet l'était encore plus. Et pour ça... d'accord, peut-être qu'il en avait un peu trop fait. Mais juste un peu. Umberto avait déjà vu assez d'images choquantes dans sa courte vie pour en plus être traumatisé par les méfaits de l'alcool par son propre frère.

« ça va, s'il a compris que c'était mal c'est le principal. » ... oui, une chance que Mikio ne soit pas levé parce qu'il aurait peut-être saisi cette occasion pour lui dire que papa devrait en profiter pour moins boire aussi. Juste histoire de montrer encore mieux l'exemple « Tu comprends, il en a déjà trop vu. Commencer sa vie avec Sharky, c'est pas facile. Imagine un peu toutes les horreurs qu'il a dû voir. »

Ne pas repenser à ce que lui avait vu en s'infiltrant dans cet appartement, ne surtout pas y repenser ! Ça lui avait pris du temps pour se sortir cette image traumatisante de la tête. Et il préférait de loin imaginer Kô face à une voyante qui lui tirait les cartes.
... oui, on ne se moque pas de son meilleur ami. Encore moins quand il est en situation d'urgence comme ça.
Après tant d'années, il pouvait faire un effort pour comprendre l'état de Kô ce matin. C'est clair, c'était moyen d'attendre depuis tout ce temps et de ne pas faire une déclaration digne d'apparaître dans la dernière romance à la page.
Mais les messages étaient partis, Yue les avait reçu et lu et se lancer dans une mission commando de récupération restait amusant mais était surtout très inutile.

Tendant une tasse de café à son ami, il s'était assis sur le plan de travail avec la sienne en main, un air songeur sur le visage « T'en fais pas Kô, on va trouver une solution. » il y en avait obligatoirement une et il était convaincu que tirer son ami de là n'était pas impossible. Et dans le cas présent, il n'y en avait malheureusement pas 36 « Les messages seraient moins personnel, t'aurais pu dire qu'un abruti t'avais volé ton portable. » il ne pouvait plus qu'accuser quelqu'un d'autre d'être responsable de ces petits mots doux « ... hum... laisse tomber le coup du défi qui tourne mal, tu passerais pour un abruti et je préfère que t'aies l'image d'un héros. Non, le mieux c'est de faire accuser quelqu'un d'autre… » tapotant son index contre sa tasse, il avait ajouté l'évidence « Quelqu'un qui te connaisse assez pour écrire ces messages-là. Quelqu'un de proche et d'un peu con. » tapotant quelques secondes de plus, son doigt s'était figé tandis qu'un air éclairé prenait place sur son visage « Accuse-moi ! » pardon ? « Je suis con les trois quart du temps, et l'autre quart je suis franchement allumé. Tous les deux on passe assez de temps ensemble pour que ce soit crédible. Et en bonus, je l'ai déjà vu ! »

Oui... et Yue allait se dire que les anciens agents du FBI n'étaient pas très sérieux. Mais au moins, applaudissons cette franchise à son égard, il ne se voilait pas la face, il n'y avait pas plus abruti que lui. Il était en tout cas assez bizarre pour permettre de faire hausser simplement les épaules quand d'autres déclencheraient des questions. Le "c'est Naoki, laisse tomber" passait très bien avec lui. Et même si elle lui avait envoyé des messages hier soir, il n'avait rien répondu qui puisse l'éliminer de la liste des suspects. Il passait juste pour un crétin qui avait continué sa plaisanterie jusqu'au bout en ne l'avouant pas avant de croiser son meilleur ami le lendemain.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né sur la grande île Hokkaido il y'a 23 belles années, en hiver, dans le froid. Cherche le soleil depuis mais il s'est vite rendu compte qu'il brûle et que c'est relou.

Activité de fainéant :
Etudiant en première année de chant à Eita depuis septembre, rêve oublié remis au goût du jour, il est également barman au Dai Bar pour avoir un semblant d'indépendance.

Statut marital :
En quête du respect avant de trouver l'amour.


Frienzoné depuis 15 ans mais never give up, make ur dream come true #JesuisShiaLabeouf

Kimchi or Carbonara ? ♥

#NoHomo

Mes trucs à moi :

The real me. ♦ A beaucoup voyagé et a vécu quelques années en Espagne puis au Mexique ♦ Connait Yue depuis l'enfance et est revenu au Japon pour la retrouver et concrétiser leur rêve ♦ Persuadé d'être Mexicain au plus profond de son âme



Fan de Quesadillas et de Paty Cantú (pour son physique surtout, tavu) ♦ Peut passer des heures à réfléchir sur un détail insignifiant ♦ Son père l'a abandonné enfant, il n'a que très peu de contacte avec sa mère ♦ Panique facilement ♦ Une hermana trop hot pour toi ♦ Un peu con, mais c'est pas trop grave, il paraît que c'est bénin ♦ Plus beau que Gab ♦ Plus drôle aussi ♦ Pépikô pour les intimes.




Dim 23 Oct - 2:04
 
I'm fucked up
Naoki & Kô


Le café, oui. Kô avait besoin de café. Et de hurler mais non, tout allait bien. Ils allaient trouver une solution contre Yue, ils allaient en parler, ils allaient bien trouver un truc pour le sortir de cette horrible situation. Ces messages, il n'aurait jamais du les envoyer. Il n'aurait jamais du boire non plus. Mais l'alcool, c'était de famille. Sa mère prenait toujours un verre de Bordeau après le boulot, parfois deux, il ne pouvait pas lutter, c'était dans ses veines ! Respirant profondément, il tenta de se calmer. C'était dans ses veines mais ce n'était pas insurmontable, allez. Il pouvait le faire. Il pouvait trouver une solution. Yue était un peu bête parfois, il était plus malin qu'elle.

Naoki le rassurait. Un peu. Kô lui faisait confiance, il savait qu'il avait souvent des merdes du genre, c'était un peu son quotidien. Entre lui et Mikio, il savait qu'il était tombé sur le bon pour résoudre ce problème et il commençait à reprendre confiance en voyant que son ami semblait avoir une idée. Nerveusement, il porta la tasse à ses lèvres, reprenant ses esprits. Tout irait bien. Tout allait bien. Il n'allait pas en mourir. Naoki allait trouver une idée lumineuse et le Mexicain restait pendu à ses lèvres en attendant que ce dernier ne lui trouve l'idée du siècle.

Kô se maudissait d'avoir été aussi personnel. Il n'aurait pas pu rester vague non. Il avait envie de s'accrocher au plafond et de demander à Naoki de le frapper comme une Pinãta. Pauvre de lui. Pauvre Shirota Kô bourré qui n'avait pas pensé à devenir moins personnel. Quel con. Hochant la tête, dépité, il écouta sagement son ami faire sa petite analyse. Faire accuser quelqu'un d'autre lui semblait bien, mais qui ? Il se rendait compte qu'il n'avait que trop peu d'amis à accuser. Gabriel ? Il pouvait aisément lui faire croire qu'il l'a fait. Il avait une petite tête, il était un peu bête, pourquoi pas ?

Cependant, que Naoki se propose, il ne s'y était pas attendu et sa bouche s'ouvrit sous la surprise. « ... Toi ? » Mais non, il ne pouvait pas ! Enfin si, bien sûr qu'il pouvait. Il en était tout ému. « Putain Nao... Tu me fais comprendre le vrai sens de l'amitié. » Un peu plus, et il chialait. En réalité, il savait qu'à sa place, il aurait fait exactement la même chose. C'était ça, bros against hoes, ou quelque chose du genre. « C'est vrai tout ça... » Il n'allait pas mentir en disant à Naoki qu'il n'était pas con. Il l'était. C'était bien pour ça qu'il l'aimait. « Mais je dis quoi du coup ? Désolé c'est Naoki, ahahaha, le con. Oublie ! Ou bien ? Je peux pas lui dire ça. C'est trop suspect. » Et qu'il stressait à nouveau. Il devait oublier la vie sociale. Définitivement.


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


our love story will die with us
it takes ten times as long to put yourself together as it does to fall apart. ✻ “over the course of my long life, i have come to believe that we are bound forever with those we share blood, and while we may not choose our family, that bond can be our greatest strength, or our deepest regret.”
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

I'm fucked up |#| NAOKÔ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Odaiba :: Quartier résidentiel Osamu :: Immeuble Subaru (Les appartements)-