------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 She's so hot, she's on fire ♥ ft. Yuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Ven 10 Juin - 18:58

She's so hot, she's on fire
Maiko & Yue



Cela faisait deux heures qu'elle s’entraînait. Qu'elle répétait inlassablement les mêmes pas, seule dans cette salle de danse. Parfaite. Elle devait être parfaite. Ou du moins, devait-elle en avoir l'air... Yue enclencha le bouton pour le remettre la musique depuis le début. Encore une fois... Ce pas là, elle l'avait raté, elle n'avait pas été assez précise. Resserrant l’élastique qui retenait ses cheveux en une queue de cheval plutôt approximative, la jeune idole inspira un grand coup avant de s'élancer à nouveau dans l’enchaînement. Deux pas à droite, on descend au sol... plus sensuellement on lui avait demandé. Ce mouvement, elle avait du mal à le réaliser. Pas qu'elle ne savait pas être sexy mais... Si clairement, elle avait du mal avec cette attitude là. Erena y arrivait bien mieux qu'elle...  D'accord, la danse était leur point faible, mais son aînée était moins maladroite qu'elle. Elle était douée. En chant, nouvellement en rap.. Elle apprenait vraiment vite en dépit de son recrutement tardif. Yue avait vraiment beaucoup de respect pour sa partenaire. Et elle se montrait patiente avec elle, quand l'Osakan était censé être la plus assurée des deux … Mais elle ne pouvait pas continuellement la solliciter.

Si depuis qu'elle avait intégré B.A.G Yue passait beaucoup de temps avec la cadette des Kamiya, le recrutement du début d'année avait apporter un nouveau souffle de joie pour son cœur quand elle avait vu sa meilleure amie entrer dans le label. Maiko. C'était le rayon de soleil qui égayait chacune de ses journées. Si elle passait difficilement une journée sans parler ou penser à Kô, elle gardait constamment un œil sur son téléphone pour ne rater aucun message de la jeune fille. Un coup de foudre entre elles. Et un déchirement quand Yue avait dû précipitamment quitter Eita pour démarrer sa carrière... Mais heureusement, la vie s'était montré clémente et les avait réuni de nouveau quelques mois plus tard. Bon... les efforts, la passion et le talent de Maiko y était pour beaucoup. Elle méritait entièrement son intégration chez les Jewels. Parmi tous les danseurs qu'elle connaissait, Maiko était de loin celle qu'elle préférait admirer. Son attitude était extraordinaire... elle dégageait ce quelque chose qui la rendait fascinante. Terriblement attrayante.
Quoi on ne devait pas penser ce genre de chose de sa meilleure amie ?
Mais c'était la vérité ! Même l'innocente Yue ne pouvait nier la puissance de son aura et de son pouvoir de séduction. L'avoir en tant que backdanseuse, c'était même effrayant... Elle était beaucoup trop bonne pour ne pas éclipser les idoles qu'elle n'était censé qu'accompagner.
Mais Yue n'était pas un brin jalouse. Enfin, seulement de sa technique à la danse, mais rien de malsain. Elle n'avait que de l'admiration pour elle. Elle voulait être comme elle. Aussi belle, aussi naturelle, aussi... aussi Kotani !
Mais surtout... rien n'égalait le bonheur de la jeune idole de pouvoir retrouver sa précieuse amie chaque jour à l’entraînement. Oui, même si c'était pour travailler, sa simple présence la motivait d'avantage. Même si Yue était fatiguée, même si la raison voulait qu'elle rentre vite chez elle pour se reposer, elle poussait un peu les heures passées à Eita pour rester avec son amie à la fin des entraînements. Elles parlaient de tout et de rien, disaient beaucoup de bêtises et même la plupart du temps elles ne faisaient rien de bien constructif, le simple fait de passer du temps avec elle lui donnait ce sentiment à Yue d'avoir réussi sa journée.

Aujourd'hui, Yue s'était rendu plus tôt à la salle. Pour travailler d'elle-même. Depuis que le projet de la sous-unit était en place, elle était redevenue intransigeante avec elle et si ces quelques mois avaient été plus reposants, elle n'avait pas ménagé ses efforts. Se méfier de ce perfectionnisme maladif, elle savait qu'elle le devait... Là, elle pouvait se permettre de faire plus d'heure parce que son emploi du temps était plus libre... mais quand leurs activités reprendraient, il faudrait qu'elle fasse attention à ne pas s'épuiser. Elle avait peut-être échappé à un accident une fois, mais elle n'aurait pas de seconde chance.
Mais Yue balaya une énième fois cette idée, reportant son attention sur la porte qui s'était ouverte. Son visage s'illumina immédiatement quand sa meilleure amie fit son apparition ! Elle se mit à trépigner sur place, contenant son envie de se jeter sur elle.

« Soldat Maiko ! Toujours à l'heure ! »

Un salut militaire un peu trop crispé pour ne pas trahir son enthousiasme débordant. Il céda néanmoins à cette pulsion de franchir les derniers pas qui la séparaient d'elle et attrapa ses deux poignets qu'elle serra doucement. « Merci d'être venue. » Elle lui avait demandé de la rejoindre plus tôt dans cette salle, elle lui en avait donné la mission.
Prenant un visage plus sérieux, Yue détailla son amie de la tête au pied, s'attardant peut-être un peu trop sur le corps excessivement bien taillé de sa cadette. Serrant un peu plus ses poignets, l'idole avait replongé son regard grave dans celui de son amie. « Soldat Maiko, j'ai besoin de votre aide.... » Yue laissa planer le suspens avant de biser ce silence insoutenable :

« Aide moi à devenir sexy ! »

Musique dramatique. Réaction scandalisée de la foule.... Et une Yue toujours aussi sérieuse. Maiko était l'élue. Elle était la seule à pouvoir l'aider. La senpai se faisait kohai, elle remettait entièrement son sex-apeal entre les mains de sa meilleure amie.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + JUNIOR BY EITA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3763-kotani-maiko-cellphone#266118 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3762-kotani-maiko-ft-park-ji-yeon http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3766-kotani-maiko-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3746-kotani-maiko-what-s-up-doc

Carte d'identité :
Née dans la jungle le 8 juillet de l'année 1996 mais sur ses papiers la brousse porte le nom de Yokohama ce qui fait donc de Tarzan une japonaise de 20 ans.

Activité de fainéant :
Étudiante en section danse à Eita, membre des jewels, co-capitaine de la Kotani Team 7j/7.
Esclave affranchie/ ancienne assistante d’affaires pour le démon


Statut marital :
Célibataire, fidèle à Patrick & Sancho
#Teamcatin ♥️
Family always wins ♥️


Mes trucs à moi :

5ème enfant de la compagnie des 7 Kotani ❧ Fan secrète de Dirty Dancing et de Grease, Patrick est son amour de jeunesse ❧ Elle vit dans un appartement à Shinjuku avec la majeure partie de sa fratrie ❧ A pour mère une poule pondeuse absente et pour père le parfait inconnu ❧ Deeply in love d’une fournisseuse de peluches, TOHH ♥️, LHF ♥️ ❧ Travailleuse, elle est ceci dit très capable de perdre un boulot plus vite que l’éclair quand elle se prend pour John Rambo ❧ A pour big bro un tacos maker, le mexicain le plus caliente du monde ♥️ ❧ Elevée par des loups, Kowgli from the jungle bites ❧ Adoptée par Taï Bunny, future femme de son grand frère (on y croit) et alliée jedi dans la lutte contre le côté obscur ❧ Addict aux motos bien que ce qu’elle ait possédée de plus proche soit une trottinette Buzz l’éclair ❧ Fuira un jour sur Tatooine pour devenir championne de courses de modules ❧ Allergique au gui ❧ Membre de l'Alliance Rebelle avec son frère Ren ❧ Responsable de la disparition de Chopin le Yorkshire et de bien d'autres crimes ❧ Fondatrice du mouvement "si toi aussi ton patron est con, joue au Tétris"




Dim 12 Juin - 0:09

She's so hot, she's on fire
Maiko & Yue




Boulot. Boulot. Et boulot. ça résumait plutôt bien sa vie ces derniers temps. Plus que d'habitude pour elle qui était pourtant une bosseuse. Mais ça lui allait bien. Oui, ça lui allait parfaitement bien de se plonger entièrement dans le travail. La danse, c'était sa passion. Cette promotion, elle ne s'en était jamais plainte. Encore moins quand en option il y avait une Yue, bien plus qu'une cerise sur le gâteau. Alors en réalité, ce moyen de se changer les idées, c'était loin d'être une torture. Et c'était bien avec un sourire qu'elle avait accueilli ce rendez-vous avec sa meilleure amie. Evidemment, elle avait accepté sans se faire prier. Mais qu'est-ce qui était différent là dedans ? Yue pouvait lui demander n'importe quoi, ce serait toujours un oui. Parce que c'était Yue. Et la raison lui semblait évidente quand en quelques années, sa collègue, amie, voir soeur avait pris une place si importante dans sa vie. Si elle l'avait aimé dès qu'elle avait regardé cette première vidéo sur internet, aujourd'hui l'idole s'élevait au même rang que les membres de sa fratrie. En d'autres termes, elle ne pouvait pas se passer d'elle.

Pas franchement de quoi se plaindre. Elle le pensait tous les jours en se rendant au travail. Parce qu'elle avait de la chance aujourd'hui dans sa vie et ce n'était pas une image un peu trop traumatisante qui allait lui ruiner le moral. Non, ça ce n'était pas elle. Ce n'était pas très Kotani. Pleurer, c'était pour les filles ! Elle l'avait bien assez dit depuis qu'elle était petite, de sa première chute à aujourd'hui. Et elle était bien trop fière pour reconnaître que la guerrière en avait pris un coup. C'était faux. Si elle commençait à raisonner de cette manière, elle ne tarderait pas à s'enfiler un pot de glace devant un film à vous faire larmoyer un russe.

Mais aujourd'hui, sur le chemin de la salle de danse, elle se sentait plus légère. Comme toujours quand elle passait du temps avec sa meilleure amie. Sa famille. Yue. Kô. Ji Hoon. Ses amis. Tant qu'elle avait tous ces gens là, elle ne voyait aucune raison de rentrer la tête et d'attendre que la journée se termine. Et quand elle était convoquée par la plus belle des idoles, quoi de plus normal que de pousser la porte de la salle de danse avec un grand sourire sur les lèvres ? Bon, ça c'était avant le salut militaire et le sérieux forcé retrouvé pour rendre la formalité à sa camarade de régiment dans un salut militaire un peu trop soudain pour qu'on ne la soupçonne pas d'avoir oublié l'usage. Elle l'accepterait la corvée de patates :

« Soldat Yue ! J'ai pourtant bien failli avoir du retard, j'ai été retenu sur le front Est par le Commandant Papouilles ! »

Le commandant Papouilles ? Et elle se disait bonhomme ? Ok... Yue faisait ressortir son côté enfant de 3 ans... et d'accord elle aimait beaucoup les peluches. Particulièrement celles offertes par sa meilleure amie dont le petit ours auquel elle venait de faire référence « Lui et le Sergent Drake ont eu un soucis avec la livraison des sabres laser. »

... leur guerre se passait dans une lointaine galaxie ? Aujourd'hui oui en tout cas.
Secouant la tête au remerciement de son amie, elle s'était contentée d'un normal et sincère « Pour toi, je viens à n'importe quelle heure ! » 3 heures du matin, comme maintenant. Mais est-ce que c'était se répéter que de dire que Yue comptait beaucoup pour elle ? Des amies, elle en avait eu, elle en avait d'autres... mais des comme Yue... jamais ! Et elle se sentait chanceuse de l'avoir rencontré un jour dans ce couloir d'Eita pour apprendre à la connaître autrement que par ses vidéos. Être sa plus grande fan, c'était bien. Être sa meilleure amie, c'était encore mieux.

Si son air sérieux face à la demande d'aide avait remplacé son sourire, une expression plus surprise n'avait pas tardée à prendre place sur son visage quand l'idole s'était expliquée « Moi ? » non imbécile, l'autre fille de 20 centimètres qui se cache derrière toi. « C'est vrai ? » pourquoi est-ce qu'elle souriait comme une abrutie ? Simplement parce que Yue avait pensé à elle pour l'aider.... C'était idiot de se sentir honorée ? Ok... peut-être que c'était ridicule cette expression un peu trop touchée sur son visage.... et elle avait eu bien du mal à reprendre un air digne quand elle s'était éclaircie la voix pour répondre un pas très sérieux « D'accord ! On va commencer par une cinquantaine de pompes ! »... la remercier de sa demande en la faisant flipper ? Bonne idée. Parce que pour le coup, demander à une Kotani qui avait quelques côtés d'un Yasuo... oui Yue, c'était peut-être un appel à la souffrance « Je plaisante... désolée... mais c'était un peu marrant... non ? » Oui... et la connerie, elle était définitivement Kotani. Mais pour ce qui était du sourire retrouvé ensuite... « Je suis contente que tu me demandes à moi... »

... il venait seulement de son coeur.
Parce que Yue, même si elle était devenue sa meilleure amie, elle n'avait jamais cessé de l'admirer.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight. Risin' up to the challenge of our rival and the last known survivor stalks his prey in the night, and he's watchin' us all in the eye of the tiger▵ ©️endlesslove.


Dernière édition par Kotani Maiko le Mer 17 Aoû - 8:56, édité 2 fois
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Mer 20 Juil - 0:09

She's so hot, she's on fire
Maiko & Yue



Sacré Commandant Papouilles. Retarder Maiko était impardonnable... Yue avait froncé les sourcils, portant ses poings sur ses hanches avant de secouer doucement la tête. Non, elle n'avait pas le coeur de sermonner une peluche. Maiko était là, à l'heure ! C'était le plus important. Parce que la joie débordait de son coeur à l'heure actuelle, le Commandant Papouille pouvait s'estimer heureux et s'en tirer sans les remon... « Quoi ?! » -trances... ? C'est les sabres laser c'est ça ?
Oui. Mener à bien cette livraison était une mission hautement prioritaire et les deux meilleures amies ne pouvaient pas se permettre de livrer bataille sans arme.
Quoi ... ?
Non, vraiment, c'est inadmissible. Yue voulait bien se montrer indulgente, mais il y avait des choses qu'elle ne pouvait pas laisser passer. Poussant un soupire embêté, elle gratta son crâne d'un air embarrassé avant de finalement exprimer son désarroi :

« C'est pas vrai... Comment on va arriver à bout de cette invasion de mogwai sans ça ? Je vais devoir en toucher deux mots au Général Polo ! »

Sérieusement ? Outre les titres douteux d'une armée plus que douteuse.... Vous aviez vraiment pas l'impression que le niveau de connerie était trop élevé là ? Juste comme ça... ?
Plus tard Yue, plus tard. Elle aurait tout le temps de parler de cette guerre avec son régiment pelucheux plus tard. De toute façon, la guerrière Kotani lui faisait déjà reporter son attention sur autre chose. Un sourire niais répondit aux paroles chaleureuses de son amie. Y'avait-il un mot plus fort que la "chance" pour décrire son amitié avec cette fille ? Chanceuse, Yue l'était par bien des choses. A commencer par le lien qu'elle avait avec Maiko sur qui elle pouvait compter aveuglément. Elle ne la connaissait peut-être pas depuis des années, mais elle avait une pleine confiance en elle et leur complicité ferait bien des jaloux. D'accord, Yue n'était la fille la plus asociale, on vous l'accordait... Mais sincèrement, Maiko avait ce quelque chose qui la rendait unique aux yeux de la jeune idole.
Alors oui, l'avoir à ses côtés et pouvoir travailler avec elle c'était une chance. Tout semblait sourire à Yue en ce moment... Sa carrière, la promotion de Maiko, le retour de Kô... C'était tellement beau que ça en devenait louche. Se méfier, elle le devait. A trop planer, la chute risquait d'être plus que douloureuse.

Et justement, Maiko la faisait déjà redescendre brusquement de son petit nuage. La rendre sexy, ok... Mais à quel prix ?
« Hé ? » La remercier, oui oui... Mais Yue avait cessé de hocher la tête comme une idiote pour assurer à Maiko que c'était bien à elle qu'elle le demandait. Quoi ? Elle n'était plus très sûre à présent... Cinquante pompes ? Sérieusement ?
Et tu veux gagner une guerre ?! C'était ce que la petite voix de guerrière lui avait soufflé tandis que la jeune idole se raidissait avant de s'exclamer : « Ah ! Chef oui chef !! » Bien sûr qu'elle était en train de se jeter à plat ventre pour effectuer sa série, mais heureusement, Maiko eut l'idée d'arrêter le massacre avant que l'Osakan ne prenne appuie sur ses bras. Une plaisanterie... Oui, c'était bien de le préciser pour Yue... Oui... Cette idiote.
Se remettant droite avec un équilibre made by Yue, cette dernière haussa les épaules : « Je les aurais fait tu sais ! » Non. Tu serais tombée au bout de 3 et demi. Tais-toi.

Un nouveau sourire naquit sur ses lèvres, tandis qu'elle entortillait distraitement une mèche dissidente de ses cheveux autour de son doigts.

« J'aurais pu demander à personne d'autre, tu sais ? Je connais personne qui bouge aussi bien que toi ! T'es tellement belle quand tu danse, Maiko... Vraiment ! T'es faite pour ça, c'est évident. » Son sourire s'étira tandis qu'elle hochait la tête pour confirmer ses propres paroles. « J'aimerais être aussi à l'aise que toi... » Ca n'arriverait probablement jamais, mais Yue était rêveuse, ça n'était pas nouveau. « Et puis, tu sais, tu dois être la seule à m'aimer assez pour ne pas perdre patience... Alors ça ne peut être que toi l'élue ! » termina-t-elle en la pointant d'un doigt déterminé. Elle rit un peu, baissant le visage, elle s’aperçut que son lacet était défait. Avant de mourir bêtement et probablement attirer Maiko avec elle, Yue s'accroupit pour le refaire. Elle ajouta un ton plus bas : « En plus, j'aimerais éviter que Kô se moque de moi la prochaine fois qu'il me verra... » Une moue boudeuse avait chassé son sourire quelques secondes.

Wait. Si tu veux devenir sexy... c'est pour Kô ? .... Non ! Non !! C'était pas du tout ce qu'elle entendait ! Cette pensée était idiote et Yue espéra que Maiko ne se méprendrait pas. Heureusement, elles étaient souvent sur la même longueur d'onde, elle ne s'en fit donc pas trop. Ses lacets opérationnels, l'idole se redressa dans un petit bond et reporta un regard enthousiaste sur sa meilleure amie. Elle désigna l'enceinte où était branché son téléphone dont elle se rapprocha.

« En fait, j'ai un problème avec une partie de la nouvelle chorégraphie... Tu sais, quand on descend au sol... on me reproche de pas être assez sexy... » Franchement, comment elle, pouvait-elle l'être ? Enclenchant la musique, Yue se repositionna au centre pour illustrer son propos. Elle enchaîna les pas d'une façon très mécanique et une fois passé la partie dite problématique, Yue resta assise au sol sans effectuer la suite. Dans un soupire, elle releva des yeux dépités vers sa nouvelle coach. « Bon... en vrai, la catastrophe, c'était peut-être toute la chorée.... » Indéniablement. Comment Yue pouvait-elle être idole quand elle était si peu gracieuse dans ses mouvements ? Et encore, elle avait progressé... si si.. !

Son regard changea l'espace d'un instant quand un éclaire passa dans ses yeux qui fixèrent Maiko. « Ah ! Bien sûr, tu auras un salaire hein ! ... Une glace à la fin de l’entraînement, ça te dit ? » Encore fallait-il qu'elles en arrivent à bout.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + JUNIOR BY EITA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3763-kotani-maiko-cellphone#266118 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3762-kotani-maiko-ft-park-ji-yeon http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3766-kotani-maiko-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3746-kotani-maiko-what-s-up-doc

Carte d'identité :
Née dans la jungle le 8 juillet de l'année 1996 mais sur ses papiers la brousse porte le nom de Yokohama ce qui fait donc de Tarzan une japonaise de 20 ans.

Activité de fainéant :
Étudiante en section danse à Eita, membre des jewels, co-capitaine de la Kotani Team 7j/7.
Esclave affranchie/ ancienne assistante d’affaires pour le démon


Statut marital :
Célibataire, fidèle à Patrick & Sancho
#Teamcatin ♥️
Family always wins ♥️


Mes trucs à moi :

5ème enfant de la compagnie des 7 Kotani ❧ Fan secrète de Dirty Dancing et de Grease, Patrick est son amour de jeunesse ❧ Elle vit dans un appartement à Shinjuku avec la majeure partie de sa fratrie ❧ A pour mère une poule pondeuse absente et pour père le parfait inconnu ❧ Deeply in love d’une fournisseuse de peluches, TOHH ♥️, LHF ♥️ ❧ Travailleuse, elle est ceci dit très capable de perdre un boulot plus vite que l’éclair quand elle se prend pour John Rambo ❧ A pour big bro un tacos maker, le mexicain le plus caliente du monde ♥️ ❧ Elevée par des loups, Kowgli from the jungle bites ❧ Adoptée par Taï Bunny, future femme de son grand frère (on y croit) et alliée jedi dans la lutte contre le côté obscur ❧ Addict aux motos bien que ce qu’elle ait possédée de plus proche soit une trottinette Buzz l’éclair ❧ Fuira un jour sur Tatooine pour devenir championne de courses de modules ❧ Allergique au gui ❧ Membre de l'Alliance Rebelle avec son frère Ren ❧ Responsable de la disparition de Chopin le Yorkshire et de bien d'autres crimes ❧ Fondatrice du mouvement "si toi aussi ton patron est con, joue au Tétris"




Mer 24 Aoû - 21:46

She's so hot, she's on fire
Maiko & Yue



ça, elle voulait bien la comprendre la réaction de Yue, avec un tel manque de professionnalisme, il y avait un sérieux remaniement à faire au sein de leur armée. Si elles ne pouvaient plus compter sur les poilus, elles ne pourraient plus compter que sur elles-mêmes. Et s'il était évident que jamais Maiko ne remettrait en doute sa confiance envers sa meilleure amie, il était bien plus facile de s'en prendre à des peluches pour les quelques désordres au sein des rangs.
Dites, vous avez conscience que ce sont vos cerveaux qui sont sérieusement dérangés là non ?... « Non tu peux pas. » oui, parce que c'était une peluche et... « Il est parti avec Ashley dans les Caraïbes, l'une des barbies de ma voisine du dessous. »
...
Est-ce qu'elles se pensaient dans un Toy Story ?
On pouvait voir les choses de cette manière. Et manifestement Polo était un sacré tombeur.

Mais au final, peut-être que Yue aurait préféré que le sujet reste orienté sur ce remix étrange.
Etrange, étrange, elle était certaine que leur scenario aurait fait un excellent Toy Story 4. Celui qui aurait rencontré le plus de succès d'ailleurs !
Mais pour l'instant petit soldat Kotani avait décidé de faire dans l'humour effrayant manifestement. Heureusement pour sa meilleure amie, elle avait eu la clémence de l'arrêter avant qu'elle ne commence à exécuter cette torture nommée "pompes". Ceci dit, l'empressement de l'idole avait eu le temps de lui faire penser qu'elle avait probablement la plus mignonne des meilleures amies et c'est non sans un sourire amusé qu'elle l'avait regardé se redresser.

Si elle n'avait plus opté pour la connerie, elle n'avait pas pu se retenir de laisser trahir qu'elle se sentait probablement un peu trop touchée par la demande de son amie.
A elle, Yue lui demandait à elle. Pas à quelqu'un d'autre, non, à elle.
... on a compris le principe Maiko. En plus, y'a que toi dans cette pièce et on n'est pas non plus complètement con.
Mais le plus surprenant là-dedans, ce n'était pas deux imbéciles seules dans une salle, ce n'était pas non plus le fait que Polo partait en vacances avec Ashley alors qu'il sortait avec Amber aux dernières nouvelles (la soeur d'Ashley), non le miracle il était dans les joues kotaniennes qui s'étaient rougies un peu trop fortement.
Oh ça... Yue savait le faire ! Mais très sincèrement, il y avait peu de dons que la jeune femme ne possédait pas. Et assurément, elle avait celui d'avoir volé son coeur... sans lui demander son avis d'ailleurs, mais Maiko n'avait songé à porter plainte une seule seconde. Elle ne regrettait rien. Et pour être tout à fait honnête, elle se sentait plus que chanceuse de pouvoir dire "Futaba Yue est ma meilleure amie", plus niaisement, elle était même capable d'ajouter sans douter une seule seconde "et elle le restera pour toute ma vie".
Un compliment de Yue, c'était bien normal qu'il parvienne à l'atteindre autant. Surtout quand, à la base, elle était fan de ce que l'idole savait faire. Il n'y en avait pas de plus parfaite des amies. Il n'y en avait pas de plus douées des idoles. Et il n'y en avait pas de plus fourbes des flatteuses.
Se frottant le nez du bout du doigt, un peu gênée, sa voix avait fini par sortir dans un « Arrête, tu vas me faire rougir. » euh… c’est trop tard « Mais merci, ça me touche venant de toi. » se reprenant un peu, elle n’était pas partie dans l’élan d’amour qu’elle aurait pu avoir et tandis que son amie se sauvait la vie au moyen d’un lacet refait, elle avait hoché la tête « Perdre patience, y’a pas de risques ! Du temps avec Futaba Yue, je ne sais même pas ce que je vais raconter en premier dans mon journal intime ce soir. Ce moment où tu m’as salué, celui où j’ai eu le privilège de te voir attacher son lacet, quand tu m’as fait un compliment ou alors quand tes cheveux ont fait ce truc façon pub pour les shampoings ! » … ouais… en même temps, ça faisait trop longtemps qu’elle n’avait rien dit de stupide ! « Kô se moquera pas de toi ! » oui, parce que Yue était déjà un peu trop parfaite pour ça et d’ailleurs « Tu sais, j’ai un peu l’impression que je vais bosser pour rien. T’es déjà un peu trop belle. Même si tu dansais un truc ridicule pour les gosses, tu serais la plus belle. » c’est pas bientôt fini les flatteries ? Et puis ne tente pas trop Yue ! « Si j’aimais les femmes, ou si j’étais un mec, y’a bien longtemps que je t’aurais demandé d’être ma petite amie ! » … bah, vous faites déjà un peu couple toutes les deux d’une certaine manière alors bon !

Mais puisqu’on parlait de Kô…
… non après. Ce sujet-là, il attendrait la fin de l’entraînement pour être abordé. Elle comptait en parler oui, mais si son air s’était fait plus sérieux c’était bien pour se concentrer sur le boulot avant tout.
Et le fait qu’elle ressemble pendant de trop longues secondes à un instructeur militaire nous faisait craindre le pire pour la Futaba. Heureusement qu’elle était la chouchoute du prof. Parce que même en l’étant, la demoiselle avait eu le droit à un regard réprobateur tandis que la tête de sa prof du jour se secouait.
C’était si terrible que ça ?
S’accroupissant face à son élève, et elle aimait peut-être un peu trop ce terme, Maiko avait regardé son amie plusieurs secondes sans répondre pour la glace ni parler « Non, la catastrophe c’est que tu ne te regardes pas assez dans un miroir » clairement, Yue n’avait pas conscience d’être aussi jolie. Elle avait définitivement les moyens pour « Et que du coup tu n’oses pas. » pitié Maiko, ne lui donne pas de cours de striptease, il faut y aller en douceur « En fait, du coup t’es un peu trop scolaire parce que t’es convaincue d’être mauvaise. Alors peut-être qu’en restant dans le chemin de l’écolière, tu penses limiter les dégâts. » Hey ho Freud, elle t’as demandé un cours de danse pas de psychologie. Prenant les mains de son amie dans les siennes, elle s’était relevée en la tirant vers le haut avant que son poing ne se dresse en signe d’encouragements bien connu « Mais you can do it ! » oublions l’accent, merci… « Oublie qu’on peut te voir Yue et fais le comme t’as envie de le faire. Mais sans oublier le fait que t’es un peu trop belle pour ce Monde. » ah bah oui, bonne idée ! Comme ça, elle allait le faire de manière scolaire et en rougissant !

Relâchant la main de son amie, elle s’était dirigée vers l’enceinte pour remettre la musique au début et faire la chorégraphie sous les yeux de l’idole. Même si dans le fond, le problème n’était pas les pas mais la manière de les exécuter. Peut-être même que Yue les avait un peu trop appris ces pas. A l’aise mais appliquée, elle s’était donnée plus que pour une simple répétition afin de permettre de montrer à son amie où elle voulait en venir. Pourtant, quand la musique s’était terminée et qu’elle s’était tournée, son commentaire n’avait rien eu de très professoral « Pour les pas, t’as déjà tout. Tu pourrais presque les oublier un peu aujourd’hui. Juste un peu hein ? Il te manque pas grand-chose. » oui, juste une dose de confiance en danse et de « je suis hot » répétée plusieurs fois par jour devant un miroir… en fait, l’exercice n’était pas un si mauvais conseil que ça.
« Et je marche pour la glace. Si je fais des heures supplémentaires, y’aura une gaufre avec ! » mais avant de prendre des calories il fallait en brûler ! « Refais la première partie pour l’instant, je viens t’embêter si je vois quelque chose. Fighting ma femme ! »

Non vraiment Maiko, vous n’êtes pas un couple !
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight. Risin' up to the challenge of our rival and the last known survivor stalks his prey in the night, and he's watchin' us all in the eye of the tiger▵ ©️endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Dim 2 Oct - 0:33

She's so hot, she's on fire
Maiko & Yue



Polo était parti dans les Caraïbes. Avec Ashley. Il avait déserté le régiment pour une femme - une barbie ! Il avait failli à sa mission et aujourd'hui les forces armées des deux amies - guerrières - étaient au plus mal parce que sans sabre laser, les ennemies prendraient bientôt le dessus sur elle. C'était une catastrophe. La situation de crise était des plus sérieuses. Elles devaient faire quelques choses ! Yue devait...
Non, sérieusement. Arrête de prendre cet air scandalisé. Polo était toujours dans la chambre à Maiko parce que c'était une peluche. Qu'il ne pouvait pas avoir de relation quel quel soit avec des barbies. Et qu'il n'avait par dessus pas les moyens de s'offrir un voyages dans les îles. Et surtout... Surtout, les sabres lasers ça n'ex...
NON. Le narrateur ne devait pas aller plus loin. Parce qu'il allait blesser, que dis-je, détruire, toutes les croyances de deux petites filles qui vivaient pourtant heureuses avec ce monde fabuleux dans leur tête.
Non, elles ne prendraient pas leurs pilules non plus.

Et puis que l'on se rassure, Yue avait troqué sa tête affolée contre une expression plus attendrie face à la réaction de Maiko. Visiblement, cette dernière était plus que touchée que Yue lui demande l'aide. Pourtant, ça lui semblait évident à elle... A qui d'autre pouvait-elle demander ? Tout ce qu'elle venait de dire sur sa meilleure amie, elle le pensait sincèrement. Et que Maiko en rougisse ... oh non, elle connaissait le code d'honneur Kotanien, elle ne lui soulignerait pas. Ou seulement d'un large sourire trop bright dont Maiko avait bien le secret pour le lui soutirer. Oui, d'accord, Yue n'était pas la personne la plus difficile à faire sourire... mais Maiko, elle le faisait plus et mieux !
Un léger rire gêné fit vibrer sa gorge quand ce fut la danseuse qui suscita à son tour chez l'idole une vague d'émotion. Couvrant ses joues de ses mains, Yue baissa la figure dans un léger « Arrête, c'est toi qui va me faire rougir... ! » Trop tard pour toi aussi. Mais Maiko venait de transpercer son coeur de centaine de flèches d'amour tandis que la jeune fille riait doucement à chacune de ses bêtises. « Ce truc avec les cheveux... tu le fais mieux que moi ! » Non, elle n'allait pas se bagarrer pour une chose aussi idiote. Mais c'était un fait. Maiko transpirait la séduction au moindre geste qu'elle faisait. N'en déplaise à son statut de guerrière, elle était une guerrière particulièrement trop belle pour la vision des mortels. Yue ne savait pas très bien par quel miracle elle survivait à ce privilège de la côtoyer si près chaque jour. « Et crois moi que je pourrais écrire des pages sur ta façon de faire ce salut militaire ! » Yue, Yue, Yue.... Arrête. Ca devient bizarre. Bizarre ? Evidemment qu'elle n'y voyait pas le mal... C'était Yue ! Heureusement qu'elle n'avait pas rajouté l'adjectif "sexy" dans sa phrase, sinon même Maiko aurait pu douter de l'orientation sexuelle de cette pauvre fille... Bien que le mot "sexuelle" soit un mot des plus étrange quand il concernait Yue. Bref.

En revanche, passé les compliments, Yue n'avait pas pu s'empêcher de froncer le nez à l'affirmation de Maiko. « Kô se moque toujours de moi. » Malgré son ton résolument convaincu, ce n'était pas tout à fait vrai. Kô était même celui qui l'avait toujours le plus encouragé depuis qu'il se connaissait. Mais il était taquin. Et si elle savait qu'il n'était pas méchant et dépourvu de mauvaises intentions envers elle... elle avait cette volonté maladive de toujours l'impressionner. Et puis, il fallait bien avouer que la plupart du temps... Kô avait bien raison de se moquer d'elle !
Mais Maiko était déjà reparti dans une salve de compliments qui n'avait fait que davantage empourprer les joues de l'Osakan et elle n'avait réussi qu'à sauver les apparence en rebondissant sur la dernière bêtise de Maiko. Belle même en dansant un truc ridicule ? « Pas sûr, » ricanna-t-elle alors qu'elle.... non. Yue, tu arrêtes tout de suite la danse des canards ! Heureusement, après un tour sur elle-même en battant des ailes, elle s'était secouée le popotin, avait malheureusement fait coin-coin mais grand bien nous fasse, avait cessé de détruire son image. C'était à se demander comment Maiko pouvait affirmer la chose suivante qui n'avait fait que faire sourire un peu plus la jeune idole. « Mooowh, Maiko-chan ! » avant qu'elle ne prenne cette dernière dans ses bras en collant sa joue contre la sienne. Yue aimait un trop Maiko. Elle était la femme parfaite. Et si Yue aimait les femmes.... ok, cette question était bizarre. Elle était à peu près sûre qu'elle aimait les hommes, mais elle ne connaissait pas la moitié de sa sexualité alors bon... Mais ce n'était pas la question. Maiko, c'était Maiko. Proches, elles ne pouvaient pas l'être moins. Prendre son amie dans ses bras, elle le faisait souvent et parce qu'elle en avait envie.
... Yue, t'as déjà oublié que la dernière fois, celle que tu prenais pour ta grande-soeur t'avais quand même volé un baiser ?
Oui, mais Maiko c'était différent ! C'était pas sa "grande-sœur" mais sa femme ! .... Wait. Oui, bah au moins, le contrat était passé et il n'y avait aucune ambiguïté. Non... ? Peu importe qu'on ne le comprenait pas. Yue avait confiance en Maiko, elle l'aimait, elle était sa meilleure amie, et c'était tout ce qui comptait.

Afin d'illustrer son problème - oui parce qu'on oubliait pas qu'à la base, Maiko était là pour l'aider... - Yue avait effectué un morceau de la chorégraphie jusqu'au passage au sol où elle n'avait pas eu la force de continuer, jugeant qu'elle en avait suffisamment massacré en à peine une minute. Son regard s'était immédiatement relevé vers Maiko, attendant son verdict... et vu sa tête, l'idole compris que ce n'était pas bon. Un soupire lui échappa. C'était même sans doute pire que ce qu'elle croyait.
Cependant, ce que Maiko lui annonça, elle ne le comprit pas vraiment. Pas tout de suite. Elle arqua un sourcil. Pourquoi se regarder dans la glace ? Elle se voyait déjà. Et elle constatait suffisamment de fois à quel point elle était quiche quand il s'agissait de danser. Des progrès, elle savait qu'elle en avait fait. Mais pas assez. Elle en avait conscience... pour l'instant, ça passait peut-être.... Mais elle avait désormais deux unité à assurer. S'ils étaient assez nombreux dans B.A.G sans compter les backdanseurs, ce n'était plus le cas de Hanabi où seule Erena l'accompagnait, plus une poignée de danseuses. Mais elles étaient bien le centre d'intérêt et de ce fait, moins d'erreur lui était permise...
Pour autant, refusant de se morfondre, Yue se montra à l'écoute. Ca restait tout de même très flou... Elle n'osait pas ? Que pouvait-elle oser ? Elle faisait de son mieux... elle faisait en fonction de ce que son corps lui permettait de faire, mais il n'était jamais très coopératif quand il s'agissait de danser. Et pas que... Sa maladresse n'était pas qu'un mythe.
Mais l'analyse de Maiko semblait loin d'être bête... attrapant les mains qu'on lui tendait, Yue se plongea dans une certaine réflexion. Yue avait toujours fait ça... Apprendre les chorégraphies par coeur. Elle s'entrainait toujours d'arrache pied pour ne commettre aucune erreur... pour qu'au moins, on ne puisse pas lui reprocher un manque de rigueur. C'est ce qui la sauvait toujours. Mais aujourd'hui, elle comprenait bien que ce n'était pas ça la danse. On ne récitait pas une leçon devant un public. On devait laisser son corps s'exprimer... Sauf que le corps de Yue, il était un peu dangereux et raide.
Néanmoins, les paroles encourageantes de Maiko avaient sû toucher et attendirent son aînée qui lui avait sourit quoiqu'un un peu gênée. Elle ne voulait pas remettre les mots de son amie en doute, cependant... elle ne savait pas si c'était bel et bien le fait qu'on la regarde qui la bloquait en revanche, elle ne savait pas non plus si l'expression "trop belle pour ce monde" était réellement correcte vis à vis d'elle. Mignonne, ça elle l'était. Elle le savait, elle avait appris à mieux l'accepter depuis sa promotion. Son jolie visage, il n'était pas pour rien dans sa popularité. Mais c'était bien ça le problème. Yue était mignonne. Pas sexy. Elle ressemblait encore à une gamine. Plus que Maiko qui était pourtant sa cadette d'un an. Etre sexy... Ca ne collait pas à son image... et à vrai dire, elle ne savait pas très bien si elle était celle qui se l'interdisait, ou si elle en était réellement incapable.

Effectuer la chorégraphie comme elle en avait envie... Elle voulait la faire... bien ? Pas très ambitieux. Ou trop. Mais ce n'était déjà pas évident.
Pas aussi évident que voulait bien le faire croire la prestation que venait de lui offrir Maiko. Yue l'avait suivit des yeux et dès que la jeune fille s'était mise en mouvement, ces derniers s'étaient arrondis et pas une seule seconde Yue n'avait été capable de détourner le regard. Subjuguée par la beauté de chacun de ses gestes. Le souffle même coupé par la pureté de ses pas et enchaînements. Magnifique. C'était tout comme elle lui avait dit un peu plus tôt... Non, c'était même mieux que ça ! Yue en mourrait d'admiration. Son cœur s'était lui-même emballé, hurlant son émerveillement... Evidemment qu'il ne pouvait y avoir que Maiko pour l'aider !!
Lorsque la danseuse était revenu vers elle, sa mâchoire n'avait pas su se clore et Yue l'observait toujours avec admiration infini dans le regard. Ce que Maiko avait pu dire... D'accord, Yue ne l'avait pas enregistré. Elle avait à peine entendu. « Maiko... » était bien la seule chose qu'elle avait su prononcer. Quelques secondes plus tard, elle était tout même parvenu à ajouter : « Maiko, tu es tellement... tellement... » encore un petit effort, ça allait venir... « … parfaite ! » Et elle trouvait tristement que le mot était faible. Ses mains avaient trouvé celles de Maiko qu'elle avait serré doucement avec ce même sourire béat sur le visage. Comment ne pouvait-elle pas être fière ? Maiko était sa meilleure amie, à elle ! Une telle créature ! Yue était tellement chanceuse... et c'était si difficile de ne pas la jalouser ! « Je voudrais tellement être comme toi ! » Ce n'était pas possible. Jamais. Et ce n'était pas le but... Elle n'était pas là pour devenir comme Maiko. Elle en avait plus ou moins conscience... pour autant, elle se plaisait à fantasmer d'être aussi gracieuse et talentueuse que son amie. Mais Maiko avait un don, perfectionné par un long travail... Et Yue aurait beau fournir le même, c'est tout juste si ses mouvements deviendraient potables.

Elle était tout de même sorti de sa rêverie quand Maiko avait reparlé de la glace. Un nouveau sourire avait étiré les lèvres de Yue et elle avait hoché la tête. « Ca marche ! Vous serez gracieusement payé pour le temps que vous m'accordez, Maiko-sensei ! » Et puis, Yue n'était pas contre une gaufre. Parce que oui, à ce rythme... Des heures supp, il y en aurait. Et de toute façon, Yue était bien trop contente de passer du temps avec sa meilleure amie. Que ce soit pour l'entrainement ou tout autre chose.
Néanmoins, Maiko lui rappela son objectif et Yue dû atterrir brusquement pour assimiler la nouvelle consigne. « Ah ! Euh... oui, d'accord ! » Bah oui, tu te souviens, t'es là pour ça ? Comme un vieux réflexe, Yue resserra sa queue de cheval sur sa tête et pris une grande inspiration avant de se replacer au centre pour attendre la musique. Se concentrer... Elle devait se concentrer... Ou pas ? Qu'avait dit Maiko juste avant ? Qu'elle était trop scolaire... Devait-elle se montrer moins rigoureuse ? Elle devait faire comme si elle était seule... Mais c'est ce qu'elle faisait toujours quand elle l'était, non ? … non ? Elle ne savait pas... Trop de questions se bousculaient dans sa tête, si bien que la confusion lui fit oublier le début de la musique. Prise de court, Yue tenta de se rattraper tant bien que mal, ajustant au mieux le tempo une fois qu'elle eut rattraper sa bêtise... Mais sa nervosité était assez visible, si bien qu'elle s'embrouilla avant même d'atteindre la partie supposément problématique.
Marquant une pause, elle se tourna penaude vers son amie et secoua la tête, un brin honteuse.

« Pardon... Je vais refaire... Je n'étais pas concentrée... »

Elle devait se détendre avant tout. Elle se trouvait tellement idiote.. à refaire les mêmes erreurs qu'à ses débuts. Voire même avant ses cours particuliers. Maiko la regardait... Ce n'était pas le moment d'avoir nulle... Elle voulait la rendre fière sa Maiko. Et Kô aussi ! Elle voulait qu'il la complimente quand elle serait sur scène... Mais pour l'instant, elle faisait juste n'importe quoi.
Reprenant l’enchaînement du début, cette fois-ci, elle ne rata pas le départ et s'appliqua au mieux, pas après pas... Elle devait y arriver... il fallait qu'elle y arrive !
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

She's so hot, she's on fire ♥ ft. Yuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Eita Academy :: (Rez de chaussée) La salle de danse-