------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 I don't need you |#| JUNGRIN&JIHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Lun 6 Juin - 16:44
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Ji Hoon n'était pas gay. Il n'était pas attiré par les hommes, il ne les aimait pas. Vraiment pas. Il trouvait ça repoussant, comme idée, ça n'avait rien d'intéressant. Les femmes étaient mieux. Vraiment mieux. Lui-même avait l'impression de s'en convaincre. Il essayait clairement de s'en convaincre. Non, pas les hommes, juste Haruto. Il ne comprenait toujours pas le principe bizarre, ce qui s'était passé. Il ne savait pas. Il regardait son téléphone vingt fois pour voir s'il ne lui avait pas laissé un message, s'il avait posté quelque chose, mais rien. Jamais rien. Un soupir lui arracha la gorge et il leva le regard vers la cuisine, observant Jung Rin silencieusement. Ça faisait quelques jours qu'il squattait là et il ne la supportait plus. En réalité, ce n'était pas elle particulièrement. Il ne supportait plus personne. Il essayait de sortir le plus possible, mais il finissait toujours par s'embrouiller avec le premier venu, le premier qui osait lui tenir tête, qui ne lui revenait pas. C'était stupide.

Stupide, comme lorsqu'il avait sélectionné cette photo avec Jung Rin, prise en février dernier, peu de temps après l'avoir recroisé. Elle avait été prise par l'une de ses amies. Ses lèvres se pincèrent un peu en regardant à nouveau le poste, lisant les commentaires d'Haruto. Il avait peut-être espéré au fond de lui une réaction de sa part et il se sentait un peu bête maintenant. Comment lui expliquer ? Il ne pouvait pas lui dire qui était Jung Rin. C'était compliqué de répondre à ses messages, mais il l'avait cherché.

« Rinnie, tu veux pas revenir là, un peu ? » Pour lui changer les idées, il en avait marre de se torturer l'esprit avec des histoires aussi compliquées. « Ma sœur me harcèle pour avoir une photo de toi en meilleure qualité depuis qu'elle a vu celle sur instagram. »

Il fallait qu'il la largue. Jouer la comédie, il n'y arrivait plus. Ji Hoon était excédé, que ce soit par elle, par les autres. Le problème de Jung Rin, c'était qu'elle était vraiment bonne, et que ne plus pourvoir se la faire, ça allait lui manquer. Presque autant que son fric. S'appuyant sur l'accoudoir, il laissa son menton reposer dans sa main en la fixant toujours. Il n'avait de toute façon jamais aimé les petites bourgeoises, il trouvait ça chiant, ça n'avait pas d'intérêt. Si ce n'était que son corps, il pouvait en trouver des aussi bonnes partout. Il y avait de ça, oui, mais Jung Rin le rassurait, bizarrement. Elle faisait partie d'un passé où tout n'était pas aussi flou. Un passé encore pire. Mais qu'il pouvait gérer.

Quittant le canapé, il se décida à la rejoindre de lui-même. Il n'avait pas envie de rester seul. Si déjà il devait rester ici pour que son frère puisse baiser, autant qu'il en profite un peu. « Pourquoi tu restes loin de moi ? » Alors qu'elle avait la chance de l'avoir sous la main. N'importe qui serait ravi. Collant son corps au sien, il la souleva pour qu'elle s'installe sur le plan de travail, se glissant entre ses jambes, il laissa ses lèvres rejoindre les siennes. Il ne pouvait s'empêcher d'y penser. C'était horrible. À chaque fois. À chaque fois, il pensait à Haruto, à cette cuisine, et il devait embrasser Jung Rin plus fermement, glissant sa main derrière sa tête. Il allait se le faire, puis ne plus jamais la revoir, il était temps que ça s'arrête, que tout s'arrête. Il devait se reprendre en main. Absolument.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Oeuvre d'art de 25 ans made in korea, assez bien adaptée au Japon, terre de liberté.

Activité de fainéant :
Artiste peintre & propriétaire d'une petite galerie d'art indépendante de Shibuya. Accessoirement héritière d'une compagnie de croisière coréenne que ses parents rêvent de refiler à un gendre prometteur.

Statut marital :
Cruellement larguée par l'homme aux mains divines ... & célibataire, aux dernières nouvelles, à moins que ses parents aient officialisé la chose avec leur vieux chinois de fiancé arrangé...Si seulement il la laissait indifférente... Maudites jambes!


Mes trucs à moi :
Elle a un sal caractère, vraiment A une peur panique de l'eau et ne sait pas nager... adorable pour une future pro de la croisière! Catastrophe #1 en terme de choix de mâle, plus ils sont des causes perdues, plus elle les aime! Elle porte rarement des manches courtes, de peur qu'on voit les tâches de peinture sur ses bras, classique peintre! Elle déteste la corée et il est pour impossible de marier un local, retourner près de ses parents? JAMAIS. En amour avec la peinture à l'huile, vraiment Disney = life Elle a la certitude de finir dans un mariage arrangé,à ses termes, telle Jasmine! Ne sais pas danser, ou plutôt, elle bouge comme un robot mal huilé.



Sam 9 Juil - 21:53
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Quand Ana lui avait proposé d’héberger le frère de sa nouvelle conquête, afin qu’elle ait tout le loisir de visiter le monde, de dépenser une fortune et de s’envoyer en l’air avec un moche qu’elle connaissait à peine – Rinnie avait eu la réaction que toute meilleure amie mature, posée et réfléchie aurait eu à sa place : elle avait donné sa bénédiction à la russe, lui avait filé une boite de préservatif, lui avait rappelle les ravages des ITS et des grossesses non désirées et l’avait envoyé affronter sa destinée, cuisses écartées. Ok, on vous l’accorde, elle ferait une mère merdique et son raisonnement n’avait absolument rien de bon seulement… à sa défense, l’escapade sexuelle de sa colocataire lui permettait de passer, pour la première fois depuis genre… toujours, une semaine complète avec le coréen qui faisait battre son cœur. Ji Hoon pour elle toute seule, Ji Hoon sous SA douche, dans SON lit, n’importe quelle femme aurait vendu père, mère et meilleure amie pour pouvoir tâter des mains de dieux. Sur son petit nuage, elle vaquait à ses occupations dans sa cuisine, laissant son ‘’amoureux’’ finir son prétendue boulot, attendant comme un chien de poche qu’il la réclame.

Heureusement pour elle, il ne fut pas long et, à sa demande, elle s’était déjà levée de son tabouret pour lui faire face, pour l’accueillir avec ce sourire tellement doux, tellement tendre, qu’on avait peine à croire que pas plus tôt qu’il y a une seconde, elle se torturait l’esprit d’avoir encore une fois, eu une pensée de merde pour un certain chinois… Dire qu’elle avait des sentiments pour son fiancé aurait été une exagération énorme, indue, mais elle devait se rendre à l’évidence : une certaine complicité platonique subsistait entre elle et le danseur, rien à voir avec la passion qui l’unissait au coréen, rien du tout… mais assez pour qu’elle puisse s’imaginer, une seconde, une minute, que l’avenir ne serait pas si cauchemardesque avec lui………..dans un monde sans Ji Hoon. Parce que forcément, dès qu’il s’était approché, sa pompe à sang s’était affolée et elle s’était immobilisée, prête à tout lui offrir : son cœur, son corps, son compte en banque… Pas étonnant que ses veux l’aient exilée outre-mer, ses choix en homme était merdiques. « T’as mis une photo de moi si Intagram? » … Sa voix semblait agréablement surprise alors qu’elle s’approchait, posait une main sur son bras et souriait, idiote. « On peut en prendre une autre ensemble si tu veux… » En voilà une bonne idée. On te rappelle que t’es fiancée… Oh ça va, fiancée… mais très certainement pas fidèle! De toute façon, ils n’avaient pas parlés de fidélité avec Xialei, ni de sentiments, dans son livre à elle, ça serait un mariage vide, distant, et il aurait comme épouse nocturne sa main droite… alors qu’elle, aurait golden hand.

Fronçant les sourcils, elle s’était mise à dévisager le coréen qui semblait bien songeur. Pourquoi? Elle aurait pu avoir milles suggestions, milles raison, mais elle se disait bêtement que, ça devait être dur pour lui, de la voir autant, de voir ce qu’ils seraient, ensemble, et de savoir que c’était une semaine, une toute petite semaine avant qu’elle épouse un autre ‘’Li’’. Alors qu’elle allait ouvrit la bouche pour le bombarder de question, elle s’était retrouvée soulevée, et, c’est sans grande protestation que ses doigts s’étaient glissés dans les cheveux du jeune homme alors qu’elle lui rendait son baiser avec une fougue qu’on imaginerait pas venant d’un si petit brin de femme. La ferme, profitée du moment, juste… de Ji Hoon…

« Hoonie? » … Abrutie! Ses doigts s’étaient immobilisés alors qu’elle encadrait le visage du jeune homme dans ses mains délicates, lui tirant le plus tendre des sourires, l’œil brillant d’adoration. Elle avait finalement poussé un soupir, son cœur battant à tout rompre alors qu’elle prenait la décision merdique de foncer… d’abandonner toute logique. « Je vais rompre mes fiançailles. » …… Toujours ce sourire, et sa petite silhouette qui se blottissait contre lui,  bien inconsciente qu’il se jouait d’elle depuis……..toujours. « Mes parents vont certainement me couper les vivres, je devrai me contenter de mon salaire mais... » … mais rien, c’est la pire idée qui soit, t’es pas bien? Ah les hormones… « Et on pourra être ensemble. Pour de vrai » Foutre ta vie en l’air? Et pourquoi tu poses un baiser sur ses lèvres hein? Pourquoi cet air heureux, réjouis? Parce qu’elle pensait vraiment, du fond du cœur, lui faire plaisir… « Je t’aime tu sais. »


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


They smile, that smile. They bat those eyes. They steal you with "hello", they kill you with "goodbye". They hook you with one touch and you can’t break free ♥️ The trouble with girls

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Dim 31 Juil - 23:46
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Oh oui, une autre photo ensemble, qu'ils seront beaux, à montrer à Mei Lin, qui ne devait même pas croire en la sincérité de cette relation vu le peu d'entrain avec lequel il lui en avait parlé. Jung Rin était si belle, qu'il pouvait bien prendre des photos avec elle, il n'insultait pas son capital beauté, vraiment pas. Si sa connerie était visible sur la photo, probablement que si. Mais il n'allait pas être mauvais, il n'allait pas le dire. Parce qu'il se souvenait de son compte en banque et il se rappelait de combien il devait être amoureux d'elle. C'était triste, qu'aussi riche qu'elle pouvait être, il n'avait jamais réussi à l'aimer. Qu'un homme avait mieux réussi à le charmer qu'elle. Même lui ça le surprenait. Mais Haruto valait bien toutes les pauvres Jung Rin du monde.

Assurément, ils en prendront une autre. Et assurément, il trouvera que toutes les photos débiles qu'il avait pu prendre avec Haruto quand ils avaient trop bu, où ils avaient des têtes improbables, étaient mille fois plus beaux que cette photo qui ne valait rien. Mais non, il devait arrêter de penser comme ça, arrêter d'être sentimental, arrêter de croire que ce n'était que passager. Il voulait oublier ça, le plus vite possible, ne plus y penser. A ses sentiments dérangeant. Les oublier en embrassant Jung Rin, même si parfois, il repensait à Haruto, à quand il l'avait embrassé lui et qu'il se faisait violence pour chasser ça de sa tête, ne pas repousser Jung Rin.

« Oui ? » Il lui sourit doucement, toujours collé à elle. Son bras enlaça plus fermement sa taille, attendant qu'elle reprenne. Rompre ses fiançailles ? Il se redressa un peu. Comment ça, rompre ses fiançailles ? Qu'est-ce qu'elle racontait encore, comme connerie, cette idiote ? Il la serra dans ses bras, heureux qu'elle ne puisse pas voir son visage blasé. Pourquoi est-ce qu'elle était aussi conne ?

Couper les vivres ? Oh non. Quelle idiote. Vraiment. Il posa sa main derrière sa tête, il avait envie de voir si elle avait un cerveau. Son salaire à la con, elle voulait qu'il en fasse quoi ? Elle ne pensait jamais à lui ou quoi ? Être ensemble, pour de vrai. Mais oui, bien sûr, il avait mieux à foutre que ça. Il devait la dissuader, trouver un truc. Vraiment. « Moi aussi... » Non. Pas lui aussi. Il ne l'aimait pas. Encore moins maintenant. Bon sang. « Rinnie... Tu peux pas faire ça... » L'écartant doucement, il posa sa main sur sa joue qu'il caressa tendrement. « Tu peux pas mettre ta famille à dos... Tu as besoin d'eux. » IL AVAIT BESOIN D'EUX SURTOUT. Ses chemises, ses cadeaux, son argent, bon sang. « C'est ce qui est le plus important. Tu sais que je veux être avec toi, que tu es la plus importante, l'amour de ma vie... » Oui, les violons, ils sont où ? « Mais je préfère qu'on garde notre relation comme ça, plutôt que de te voir malheureuse loin de tes parents. Ils t'ont élevé, ils t'aiment, tu leur dois beaucoup. » Son compte en banque, qu'il aimait tant. « Je veux pas que t'épouses ce vieux moche mais... Je veux pas non plus que tu sacrifies tout pour moi. » Désespérément, il la serra contre lui, fort, comme s'il avait peur de la perdre. Parce qu'il avait peur oui. De perdre oui. De perdre beaucoup d'argent.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Oeuvre d'art de 25 ans made in korea, assez bien adaptée au Japon, terre de liberté.

Activité de fainéant :
Artiste peintre & propriétaire d'une petite galerie d'art indépendante de Shibuya. Accessoirement héritière d'une compagnie de croisière coréenne que ses parents rêvent de refiler à un gendre prometteur.

Statut marital :
Cruellement larguée par l'homme aux mains divines ... & célibataire, aux dernières nouvelles, à moins que ses parents aient officialisé la chose avec leur vieux chinois de fiancé arrangé...Si seulement il la laissait indifférente... Maudites jambes!


Mes trucs à moi :
Elle a un sal caractère, vraiment A une peur panique de l'eau et ne sait pas nager... adorable pour une future pro de la croisière! Catastrophe #1 en terme de choix de mâle, plus ils sont des causes perdues, plus elle les aime! Elle porte rarement des manches courtes, de peur qu'on voit les tâches de peinture sur ses bras, classique peintre! Elle déteste la corée et il est pour impossible de marier un local, retourner près de ses parents? JAMAIS. En amour avec la peinture à l'huile, vraiment Disney = life Elle a la certitude de finir dans un mariage arrangé,à ses termes, telle Jasmine! Ne sais pas danser, ou plutôt, elle bouge comme un robot mal huilé.



Mar 2 Aoû - 20:59
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Ses doigts s’étaient resserrés sur le chandail du coréen, l’attirant un brin plus contre lui, jalousement, alors qu’elle s’emparait de ses lèvres avec une passion peu contrôlée ou plutôt, avec une passion désespérée. Quelque chose était différent, quelque chose lui laissait un goût amère dans la bouche et ce, peu importe combien Ji Hoon pouvait lui rendre son baiser ou participer à l’échange. Elle voulait plus, et ce petit quelque chose n’y était pas. Et si c’était elle? Et si elle s’était souillée au contact de son chinois de fiancé? Peut-être qu’une exposition trop grande à un vieillard lui avait volé sa joie de vivre… il faut dire qu’avec ses cheveux sombres et son air sérieux, Xialei pouvait tout à fait passer pour un détraqueur tout droit sorti de l’univers d’Harry Potter s’il enfilait une capuche… Remarquez, elle ne l’avait pas embrassé… mais elle n’avait pas non plus tenté de s’en protéger……Oui, probablement que ça venait d’elle… Rin faisait mentalement son procès, s’accusant d’avoir bousillé cette relation unique, ce grand amour qu’elle partageait avec son amant secret, alors que cette sensation horrible ne la quittait pas. Elle le sentait, il lui échappait, à chaque seconde, à chaque parole, il y avait un tel mur de glace entre eux qu’elle ne savait plus quoi faire.

Elle s’était reculée pour mieux l’observer, refusant de croire que saint Ji Hoon pouvait avoir la moindre responsabilité dans l’état actuel des choses. Il devait être plus froid parce qu’il souffrait, de devoir la partager… non? Il n’y avait pas d’autres explication, il était absolument parfait, en tout point, chaque parcelle de son anatomie – et elle avait fait le tour, croyez nous – il est clair qu’il n’avait rien à se reprocher! Et elle ne voulait pas s’en séparer, jamais. Quelque part, elle  était accrochée à cette sensation d’affection qui lui inspirait, à son physique tout bonnement incomparable, à la perfection de sa personnalité dont elle ignorait heureusement les pires tournants… Pour lui, elle aurait tout sacrifié, absolument tout. Ça irait, ils seraient ensemble. Et égoïstement, l’entreprise de ses parents était loin d’avoir la même importance que ce coréen. C’est sans doute pour cette raison qu’elle avait proposé de rompre ses fiançailles, pour lui… Ce qui n’avait pas eu l’effet escompté. « Ji Hoon? » Warning warning! L’alarme déferlait dans son esprit alors qu’un sourire faux – si faux – venait étirer ses lèvres sous les paroles du jeune homme. Elle avait presque envie de lui mettre une claque, de le secouer, d’être aussi brave, aussi inaltérable devant cette proposition. Dans les drama, le mec, il aurait pleuré, il aurait hurlé de joie…..il ne l’aurait pas renvoyé directement dans les bras d’un bouffeur de chien!

Son regard incrédule – oui, c’est le mot, on aurait dit un poisson rouge en pleine contemplation de la main qui le nourrit – s’était figé sur le visage du coréen alors qu’encore une fois le mot « faux » raisonnait dans son esprit. L’avait-elle perdu sans le savoir? En mode panique, elle avait usé de toute son éducation mondaine pour lui sourire tendrement alors que sa cervelle déjà fort peu fonctionnelle s’était mise en quête d’un plan B……..et déjà que son plan A – faire confiance au métis – était un plan merdique – il fallait qu’elle soit en recherche d’une alternative tout aussi catastrophique. Ici – jeune lecteur – nous voulons blâmer sa colocataire, cette brillante russe qui fut sa seule référence sentimentale. Forcément, si votre coach amoureux c’est anastasia, il va sans dire qu’en proie avec le risque imminent de perdre l’homme de votre vie, vous sombrez dans la folie. Rinnie avait mentalement fait la liste des conseils reçus par sa guru, des trucs genre « utilise les hommes » ou alors « mens leur pour avoir ce que tu veux » ou pire encore « soumets les » ne faisaient qu’un tourbillon dans son esprit déjà affolé par la situation. C’est pour cette raison que, plutôt que d’agir en adulte, elle avait ouvert la bouche pour balancer, avec un air parfaitement sincère : « Je veux passer ma vie avec toi… » … ok, c’est franc, mais fermes-là… « Je suis enceinte de ton enfant. » ….. T’es conne?

Totalement conne! Elle avait regretté son mensonge aussitôt fut-il sorti. Souriant naïvement, comme si elle espérait que son calme suffirait à éviter une tempête, elle s’était mordue la lèvre en justifiant son comportement débile. C’était la faute de son ancienne vie! On est habituée à raconter cette connerie aux mâles de la joueuse, Karina l’avait possédé momentanément, elle n’y était pour rien………….et il allait être content, non? S’Il l’aimait autant qu’il le disait, il serait réjouis…. Il allait avouer tenir à elle, ils seraient heureux, elle lui dirait la vérité…… et ils iraient vivre sous un arc-en-ciel avec des licornes…….. Oui Rinnie, exactement. T’arrêtes la drogue maintenant?



electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


They smile, that smile. They bat those eyes. They steal you with "hello", they kill you with "goodbye". They hook you with one touch and you can’t break free ♥️ The trouble with girls

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Mar 23 Aoû - 23:30
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Franchement, c'était injuste, s'il y avait un dieu quelque part, de lui avoir fait des penchants gays. Enfin bon, non, là, ce n'était plus des penchants, il était clairement amoureux d'un homme mais voilà, là n'était pas la question. Il supportait Jung Rin qui lui cassait quand même clairement les couilles avec ses niaiseries et on le remerciait comme ça ? Okay, il admettait que souffrir dans une belle jaguar, dans de beaux vêtements, c'était quand même pas trop mal comme condition de vie, mais bon, voilà quoi. Un homme, son meilleur ami, quelle idée. Non, il n'était pas gay, ce n'était que passager. Ça lui passera comme tout passait. Là, c'était juste une passade ridicule, bientôt, il n'y pensera pas, ou en tout cas, il fera tout pour ne plus y penser. Même la bêtise de Jung Rin ne l'aidait pas à l'oublier.

Avec ses conneries de mariage, d'abandonner sa famille. Sans son argent, elle n'avait plus aucune valeurs, comme une bouteille, qui, lorsqu'on en buvait la dernière goutte, perdait absolument toute sa valeur. Que pouvait-il bien faire d'elle ? Franchement, non, elle devait garder son fric. Il pouvait bien l'épouser si elle voulait mais elle devait trouver une astuce, quelque chose qui lui ferait garder son argent, et qui l'aiderait à en profiter aussi. Après tout, il ne devait rien à personne, pas même à Haruto qui vivait tranquillement sa vie avec sa petite-amie. Il s'en fichait. Totalement. Pas vraiment. La sienne était plus conne, donc plus bonne. Sa Coréenne de Busan avait quelque chose que la sienne n'aura jamais. Des millions sur son compte en banque. Et rien que ça, ça l'excitait sérieusement. Alors l'entendre dire qu'elle voulait bien tout perdre, c'était scandaleux.

Passer sa vie avec lui. Pauvre enfant, sa vie sera bien courte dans ce cas. Il l'userait petit à petit, toujours un peu plus, elle sombrerait pour au final succomber totalement et disparaître. Il serait parfait aux yeux de tous, et le pire à ses yeux à elle. Cependant, il sourit simplement. Doux, tendre. Oh oui, il voulait aussi passer sa vie avec elle. Il n'eut pas le temps de lui dire qu'elle avait reprit la parole. Enceinte de son enfant. Une seconde d'absence. Elle le prenait pour un con ? Elle était sérieuse ? « Rinnie... Vraiment ? » Il la fixa quelques secondes, une main devant ses lèvres ému. « Oh mon Dieu, Rinnie, c'est merveilleux ! » Ses bras l’entourèrent et il la serra contre lui, tentant de faire passer son émotion. Elle le prenait pour qui, sérieusement ? Comme si elle aurait attendu que la situation devienne bizarre pour lui dire. Et si c'était vrai ? Eh bien, elle allait accoucher d'un batard qui aura la chance d'avoir des gênes parfaits, ce n'était pas son problème.

« On va avoir un bébé, j'arrive pas à y croire... J'ai l'impression que c'est un rêve, que je vais me réveiller. » Éloignant la Coréenne, il posa sa main sur sa joue, joignant leurs lèvres dans un baiser qu'il tentait de rendre le plus passionné possible tandis que mille choses couraient dans sa tête. Il cherchait un moyen de l'utiliser, une dernière fois. Eh non, loin d'ici, l'image d'un certain Koiichiro paniqué se dessinait. Hors de question de paniquer, puisqu'il s'en foutait totalement. Elle pouvait avorter, le garder... Au fond, il était certain qu'elle lui mentait. Et il allait se venger. « On doit se marier. » Oui, puis elle allait lui donner son fric. La moitié. « C'est nul comme demande en mariage... » Bon, en même temps, fallait pas trop lui en demander. « J'arrive pas à y croire... » Peut-être bien que sa nouvelle bisexualité, il la méritait un peu, à jouer comme ça avec elle. Un tout petit peu. Enlaçant plus sensuellement sa taille, il colla à nouveau ses lèvres aux siennes. « Je veux passer ma vie avec toi aussi, Rinnie. Tous les trois. » A mourir de rire. Et l'embrasser à nouveau pour ne pas le faire, pour réfléchir. C'était déjà tout réfléchi lorsqu'il glissait ses doigts sur son corps.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Oeuvre d'art de 25 ans made in korea, assez bien adaptée au Japon, terre de liberté.

Activité de fainéant :
Artiste peintre & propriétaire d'une petite galerie d'art indépendante de Shibuya. Accessoirement héritière d'une compagnie de croisière coréenne que ses parents rêvent de refiler à un gendre prometteur.

Statut marital :
Cruellement larguée par l'homme aux mains divines ... & célibataire, aux dernières nouvelles, à moins que ses parents aient officialisé la chose avec leur vieux chinois de fiancé arrangé...Si seulement il la laissait indifférente... Maudites jambes!


Mes trucs à moi :
Elle a un sal caractère, vraiment A une peur panique de l'eau et ne sait pas nager... adorable pour une future pro de la croisière! Catastrophe #1 en terme de choix de mâle, plus ils sont des causes perdues, plus elle les aime! Elle porte rarement des manches courtes, de peur qu'on voit les tâches de peinture sur ses bras, classique peintre! Elle déteste la corée et il est pour impossible de marier un local, retourner près de ses parents? JAMAIS. En amour avec la peinture à l'huile, vraiment Disney = life Elle a la certitude de finir dans un mariage arrangé,à ses termes, telle Jasmine! Ne sais pas danser, ou plutôt, elle bouge comme un robot mal huilé.



Sam 24 Sep - 17:05
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Quelle maudite mouche l’avait piqué! Rinnie avait beau être un peu égoïste et enfant gâtée, elle était en général quelqu’un d’assez franc, de plutôt direct et de beaucoup trop émotive, mais jamais au grand jamais elle n’aurait pensé être le genre de femme assez désespérée pour mentir sur un sujet aussi sérieux qu’une grossesse. Pour l’amour de dieu (aux mains parfaites!) son test pottermore l’avait classé chez les Poufsouffle! Elle n’avait pas la moindre fibre cruelle en elle… Et pourtant, dans un instant de panique, dans un élan de pure connerie, c’est l’affirmation qu’elle avait faite au coréen en lui jurant qu’elle voulait passer sa vie avec lui. Lequel d’eux deux tentait-elle de convaincre hein? Quelque part, bien ancrée au fond d’elle-même, elle s’en voulait de voir peu à peu son fiancé se tailler une place dans son affection, et elle lui en voulait à lui, Ji Hoon, d’être de plus en plus distant et de la pousser à s’éloigner…Ce n’était pas tant le perdre qui la mettait dans cet état, ô non, c’était plutôt une fureur étrangère qui la prenait, la tordait et lui faisait haïr le côté passé de son amant… Si elle portait vraiment son enfant, elle n’aurait pas à faire face à ce dilemme débile non? Ses parents la renieraient à n’en point douter, elle serait débarrassée du chinois et pourrait passer sa vie dans la plus grande joie, en compagnie du Casanova de son cœur…

Quelque part dans l’océan de bêtise qu’était sa vie en cet instant, une pointe de culpabilité l’avait traversé alors que les bras de son ‘’petit ami’’ se refermaient autour de sa taille et qu’il semblait vraiment… réjoui de la nouvelle. Sur le coup, elle se serait rouée de coups de fouets, disciple infidèle, comment avait-elle pu douter ne serait-ce qu’une seconde des intentions du coréen hein? N’était-il pas douceur, honnêteté, humilité et soutient depuis le jour 1? N’était-il pas l’altruisme incarné en humain? Encore une fois, il venait de lui prouver non, en l’enlaçant et en affichant cette moue heureuse à l’annoncer de sa paternité à venir? Encore heureux qu’elle ait refermé ses bras autour du cou du jeune homme et enfouie a tête contre son épaule, sinon il aurait pu voir le doute dans ses yeux sombres. Devait-elle se confesser, dire qu’elle plaisantait, rattraper le coup? Sa gorge était pourtant nouée et, en toute franchise, il semblerait que son temple dédié à l’admiration du bridé avait une nouvelle divinité dont les enseignements passaient en boucle dans son esprit. Rinnie pouvait entendre les mises en garde d’Ana, ses enseignements comme quoi le hommes sont des profiteurs qui doivent être utilités… Oui, elle avait trouvé une nouvelle déesse sans même le réaliser et, d’un coup, malgré leur proximité physique, elle ressentait toujours cette distance entre elle et le coréen. Quand est-ce que c’était arrivé hein?

Mentalement, elle se priait de revenir à de meilleurs sentiments, de calmer sa paranoïa, d’écouter les paroles de l’homme de sa vie qui venait… de lui faire une demande en mariage? GOD ! Ses yeux s’étaient écarquillés et, une nano-seconde, elle s’était demandée si elle ne rêvait pas, c’était la plus belle proposition de toute sa vie! « Oh Honnie!  »  main au cœur, larmes aux yeux, difficile à croire qu’elle venait de mentir effrontément la seconde d’avant…Le rouge lui était monté aux joues, un sourire avait étiré ses lèvres et son cœur avait loué un maudit battement alors qu’elle lui rendait son baiser avec un peu trop de fougue. Pour un instant, elle avait bien voulu le croire, chasser ses doutes … et oublier qu’il venait probablement de dire ça uniquement parce qu’il la pensait engrossée… Elle avait délicatement encadré le visage du jeune homme de ses mains, plongeant son regard dans le sien, toute once de malice dissipée – quand diable était-elle devenue une aussi bonne actrice hein? On aurait presque pu penser qu’elle croyait, à son mensonge…- elle avait murmuré, émue : « Oh oui je le veux. Je veux t’épouser. Je veux qu’on soit ensemble pour toujours… tous les trois!  » Et pourtant… le doute persistait.

Si elle s’était raisonnée à lui dire la vérité, lorsqu’elle ouvrit la bouche, sans aucune trace de malice ou de mensonge sur son visage, ce fut pour enfoncer un peu plus la dague, qui sait… elle en avait peut-être marre, elle aussi, de jouer sur deux camps… « Je vais l’annoncer à mes parents dans la minute!... Il va falloir que je déménage… enfin…    » parce que oui, ils ne paieraient certainement pas pour son appartement si elle les défiait ainsi… d’un air candide, elle avait ajouté, comme si c’était une formalité. « Mais on peut emménager ensemble… et si tu vends la voiture……….on pourra payer pour les meubles de bébé… et le mariage?    » ……… pourquoi tenait-elle tant à le tester hein? N’avait-il pas prouvé, déjà, qu’il tenait à elle? … Une partie de son être pourtant, en doutait…


electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


They smile, that smile. They bat those eyes. They steal you with "hello", they kill you with "goodbye". They hook you with one touch and you can’t break free ♥️ The trouble with girls

▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Dim 23 Oct - 0:59
 
I don't need you
Jung Rin & Ji Hoon


Jung Rin était si stupide que Ji Hoon en était encore surpris. Lui dire qu'elle était enceinte. Comme s'il en aurait quelque chose à faire si c'était réellement le cas. Au fond, il ne la croyait pas. Et si c'était vrai, grand bien lui fasse, il était heureux pour elle qu'elle porte un enfin divin. Qu'il ne reconnaîtra pas, qu'il refusera de rencontrer. Parce que ce n'était pas son problème. Elle avait été stupide, elle était tombée dans un piège grand ouvert sans même s'en rendre compte. Et lui, il en profitait. Il essayait d'en profiter jusqu'au bout. Profiter de tout ce qu'il pouvait avoir avant de la jeter comme l'objet quasiment répugnant qu'elle était devenue. Heureusement qu'elle était bonne.

La demander en mariage, sans exploser de rire en la voyant émue. Lee Jung Rin, ce serait si mignon. Ils pourraient parler du prénom de leur enfant plus tard. La belle blague. Il se demandait, si elle n'était pas réellement enceinte, comment elle ferait pour ce mensonge. Jouer à la nympho et coucher avec lui en priant pour tomber enceinte ? Puis prétendre que le bébé est un prématuré ? Elle acceptait de l'épouser. Ensemble pour toujours, tous les trois. Oui, bien sûr. Dans sa tête, elle ne faisait pas partie du trois en question, et le bébé était plus blanc, plus doux, plus mignon. « On sera si heureux tous ensemble ! » Si ça devait réellement arriver, il se serait déjà tiré une balle pour ne pas vivre ça.

Annoncer à ses parents. Elle allait se faire jeter. Ce n'était pas son affaire non plus, ça. Se collant doucement à elle, il l'obligea à s’approcher également, mordillant un peu sa lèvre. « Non, leur dis pas maintenant. Je veux te garder un peu contre moi. Profiter de ma fiancée, la plus belle de toutes. » Bon, il ne mentait pas vraiment, c'était difficile d'avoir une fiancée aussi canon. Mais il la méritait bien.

Ji Hoon se retenait de ne pas avoir l'air excédé de la voir encore trop parler. Il voulait se la faire, pas parler pendant des heures. C'était stupide. Vendre sa voiture ? Il prit une petite moue triste, baissant les yeux. Du cinéma, il savait qu'il allait la garder, cette idiote l'avait contracté à son nom et les papiers étaient chez lui. « Mais... » Mordillant sa lèvre, il releva le visage, souriant gaiement. « On en achètera une autre un jour. Plus grande, moins cher. Pour partir en vacances avec le bébé. » Hochant la tête, il l'approuva. « On va la vendre. Et on va vivre ensemble. Dans un bel appartement, pas grand, juste assez grand pour nous. » Le cauchemars. Souriant à sa belle, il l'embrassa à nouveau, espérant qu'elle allait réaliser son vœu le plus cher: se la fermer.

electric bird.
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

I don't need you |#| JUNGRIN&JIHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Shibuya :: Quartier résidentiel Sakura :: Immeuble Kûdo (Les appartements)-