------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Boucle d'or et le nudiste ft. Tada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Dim 29 Mai - 14:18
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada
Avant toute chose, nous tenons à préciser qu’Heaven avait une relation assez spéciale avec ses meilleurs amis, une relation dans laquelle les limites de l’espace personnel n’existaient à proprement dire, pas. Pas étonnant donc qu’un ranger jaune soit son conseiller personnel en lingerie et ce, malgré la relation platonique qui les unissait et le fait qu’il était financé à une autre, et que sa meilleure amie lui ait laissé la clé de son appartement et le droit durement acquis de pouvait s’y rendre quand elle le voulait. Après tout, elle en avait vécu des choses avec Haley, cette femme était parfaite, le seule capable de lui faire regretter son hétérosexualité tant elle était son âme sœur sur tous les aspects. Même fanatisme, même esprit logique et idées brillantes (on en doute), sans compter qu’elles étaient toutes les deux blondes. Si ce n’était pas un signe du destin! En plus, nous ne mentirons pas, à l’exception de sa propre famille, Haley était la seule étrangère qu’elle appréciait, une des rares à gagner une immunité contre le racisme pro-japonais non dissimulé de notre boucle d’or. Enfin, toujours est-il que, dans un tel niveau de camaraderie, la suite des évènements ne devrait surprendre personne…

Il devait être environ que dix-sept heures, un mardi soir. Ces jours-là, Haley finissait normalement de travailler tôt, et, n’ayant dans l’esprit de notre boucle d’or par encore à l’affut des derniers évènements, pas de petit ami avec qui passer du temps, elle serait certainement pas contre une soirée de filles. Après tout, n’avait-elle pas suggérer à Heaven de passer la voir si elle ne se sentait pas bien, ou si elle avait envie de se dénicher une complice de crème glacée? Parce que oui, noble mortel, quand une femme est en peine d’amour et ne désire que s’alimenter de sucrerie pour être bien certaine de prendre un nombre considérable de poids pour combler le vide sans son cœur, c’était un devoir de meilleur ami d’engraisser en symbiose, par solidarité! … Ou du moins, dans leur amitié, c’était le cas. C’est probablement la raison pour laquelle Heaven avait fait un arrêt au supermarché pour y acheter une quantité surprenante de glace… ça aurait au moins l’effet bénéfique de ne pas tuer ses neurones comme l’alcool l’aurait fait, un net avantage! Pour dire vrai, boucle d’or était dans un état pas trop chouette coté humeur, mais elle s’était quand même accroché un sourire en s’approchant de l’appartement de la femme de sa vie. Après tout, celle-ci n’était ni la source, ni la responsable de son cœur brisé. À tout prendre, elle avait été la seule à la mettre en garde… dieu qu’elle aurait dû l’écouter. Elle méritait donc une amie moyennement joyeuse à qui elle n’aurait qu’à changer les idées. Déterminée à surprendre sa douce moitié comme elle le faisait toujours, Heaven avait glissé sa clé dans la serrure et était entrée dans l’appartement dans un : « Mon amour, je suis rentrée ~    » des plus clichés.

… Et elle ne faisait même pas ça pour Kazuya. Non mais, franchement, plutôt que d’être jaloux de Jin, il aurait dû voir Haley comme une compétition féroce. Personne ne résistait à ses yeux bleus… Dieu merci, elle n’avait pas dit une telle connerie à voix haute au chanteur, des plans pour qu’il se remette encore plus en question. Fouillant l’appartement des yeux, à la recherche de sa reine des neiges, elle s’était avancée vers la cuisine pour mettre la crème glacée au froid. Oui, elle faisait comme chez elle. Mais à sa décharge, son amie avait les mêmes privilèges à Heavenland. « Haley? T’es ou?  » … Nulle part. Il était rare que son amie arrive après elle, mais elle pourrait l’attendre… lui préparer un petit souper en amoureux qui sait, elle le méritait pour tout le support psychologique qu’elle lui donnait depuis des semaines. Tendant l’oreille pour s’assurer que l’appartement était vide, elle perçu enfin, le bruit de l’eau qui coule. Se pourrait-ce que sa douce joue aux sirènes? « Ah!  » Le ton victorieux, le sourire fier, il n’y a quand même rien d’exceptionnel à dénicher ton amie dans son logement de trois pièce… Si si! Et ça méritait un prix Nobel. Pauvre lecteur, la suite des évènements pourrait en troubler plus d’un mais, elle est hors de notre contrôle… Ayant plus d’une fois partagé un sauna avec son amie, notre blondie n’avait pas hésité une seconde à se diriger vers la salle de bain, pour annoncer sa présence.

Et si, une vague salutation à travers la porte aurait suffi, c’était bien mal connaître notre boucle d’or nationale. Elle aimait plaisanter, et Haley avait toujours été un bon public pour ce genre de connerie. Ouvrant donc la porte de la salle de bain, elle avait remarqué une silhouette à travers le rideau de douche. Sans trop se poser de question – qui diable pourrait être dans la douche outre la propriétaire des lieux, elle avait eu la brillante idée de glisser une main par le côté du rideau pour la poser sur ce qu’elle pensait être le bras de son amie dans un : « Besoin d’aide pour te laver le dos mon ------------  ». MAMAMIA. Sa main s’était arrêtée nette sur le bras qui n’avait…. Pas totalement la consistance de celui d’Haley. Non. Vraiment pas même. À moins qu’elle ne se soit mise à l’entrainement? Son esprit avait passé en mode panique, et pour information, c’était le mode dans lequel elle cessait d’avoir des idées logiques ou même intelligente. Plutôt que de tourner les talons, fuir à toute jambe ou appeler la police, la brillante idée de notre blondie avait été de balader sa main sur le bras, le suivre vers la buste……….beaucoup trop plat pour appartenir à son amie. Certes, elles faisaient parties du clan des dérobée du buste, les malaimés des seins et les quasi-planches à pain… mais pas à ce niveau quoi. Plutôt que de se raviser et de opter pour une fuite – il n’était pas trop tard, Heaven avait décidé de tirer le rideau de douche pour voir qui était l’infâme propriétaire qu’elle venait accidentellement de ploter sans le vouloir. Son regard passa de haut en bas, de bas en haut, alors qu’elle était absolument horrifiée et qu’elle tentait de faire de l’ordre dans son esprit. Puis, finalement, le cri de la réalisation…. Et de terreur : « HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIi  ». De tous les nudistes spécialisés en infiltration de domicile, il fallait qu’elle tombe sur le mec qui s’imaginait déjà qu’elle était sa plus grande stalker…. Super.

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Dim 29 Mai - 16:26

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Pourquoi la réunion était si longue ? Pourquoi cet homme parlait autant ? Sérieusement, c'était pas humain de débiter autant en si peu de temps... Un rapide regard vers sa droite et il haussa légèrement les yeux au ciel dans une faible grimace. C'était sans doute possible, étant donné que Shota répondait avec le même enthousiasme. Et le même débit.
Ou alors ces deux-là n'étaient pas humains. Voilà. Ils devaient être des aliens, ou une bestiole du genre. Devait-il appeler leur maison pour eux ? Ca ferait du bien à tout le monde. A lui, surtout.

Ce n'était pas comme s'il avait quelque chose contre les réunions. Elles étaient essentielles, surtout en ce moment avec la tournée qui approchait. Mais là, il n'en pouvait plus. Le temps ne passait pas et la discussion ne semblait pas avancée non plus. Il ne savait même pas quel était le problème. Il n'avait pas écouté. Oups.
Depuis que ses fesses s'étaient posées sur cette chaise dans cette salle, il n'avait fait que soupirer. Aujourd'hui, il n'avait pas envie. Il était fatigué, puis il avait faim. Et il voulait voir Haley, aussi.

Sa tête tomba en arrière dans un nouveau soupir et il fixa le plafond d'un air désespéré. Une limace géante ne pouvait pas débarquer à l'agence, histoire de distraire tout le monde le temps qu'il parte de l'autre côté ?
Il gonfla les joues, le « tic tac » de l'horloge murale résonnant de plus en plus fort à ses oreilles. Et Shota qui parlait, parlait, et parlait encore. Il ne s'arrêtait pas pour respirer ?
Ils firent ensuite une pause, à son plus grand soulagement. Il sortit immédiatement son téléphone de sa poche et un sourire vint aussitôt éclairer son visage. Il répondit avec enthousiasme et intérêt au message de Haley... il en profita pour râler, en gros. Et la questionna, afin de savoir à quelle heure elle finirait son travail.

Et quand il lut la réponse, l'ampoule dans sa tête s'illumina. Il avait eu une idée. Une idée géniale ! Il allait lui faire une surprise.
La réunion reprit, et il tenta de participer. Avec un peu de chance, le temps passerait plus vite ainsi.

Et le temps passa plus vite. Cette dernière réunion avait eu raison de lui, il était encore plus épuisé qu'avant. Mais ça ne l'empêcha pas pour autant d'être le premier à quitter l'agence, son sac posé sur l'épaule, dans un « A demain !! » bien trop excité pour être vrai.
Il alla donc directement à l'appartement de sa petite amie. Il ouvrit la porte le plus doucement du monde, tendant l'oreille pour s'assurer que Haley n'était pas encore là. Un fier sourire orna ses lèvres alors qu'il se déchaussait tout en fermant la porte derrière lui. Il prit d'ailleurs soin de cacher ses chaussures. Quitte à faire une surprise, autant la faire jusqu'au bout.
Un rapide coup d’œil sur l'heure et il partit dans la salle de bain. Il avait le temps de prendre une douche avant qu'elle ne rentre.

Les yeux fermés, un fin sourire aux lèvres, il profitait des bienfaits de la pression de l'eau sur ses muscles. Il ne faisait pas attention à ce qu'il se passait autour ; il était seul. Non ?
Non. Sinon, pourquoi cette main serait-elle sur son bras ? Minute... une main !? Un faible sursaut fit trembler son corps alors que son regard se poser sur ces doigts agrippés à son bras. Il les fixa un long moment, les sourcils faiblement froncés. Techniquement, ça ne pouvait être que Haley. Qui d'autre cela pourrait-il être hein ? Malgré tout, cette main lui paraissait étrangère. Et il lui parut un peu plus quand elle s'aventura librement sur son torse. Okay. D'accord.
Il prit une profonde inspiration, tentant de faire taire cette petite voix qui lui disait de fuir, et vite. Haley. Ca ne pouvait être qu'elle.

Sans qu'il ne puisse dire ou faire quoi que ce soit, le rideau s'ouvrit et il tomba nez à nez face à... pas Haley. Mauvaise blonde. C'était pas la sienne. Ses paupières papillonnèrent un nombre incalculable de fois avant qu'il n'enregistre ce qu'il se passait, et qui elle était. La panique grimpa en lui, et il en oublia presque la situation dans laquelle il était.

D'un geste vif, il referma le rideau de la douche, les yeux grands ouverts. Son cœur battait à tout rompre, pas parce qu'il était content, oh non, mais parce qu'il était gêné, en colère aussi un peu et paniqué.

« Bordel de merde », oh voyons Tadayoshi... c'était avec cette bouche que t'embrassais Haley ? « Qu'est-ce que vous foutez là !? », qu'il s'écria de derrière le rideau.

Il l'avait presque oublié elle... Fallait dire que ça faisait un moment qu'il ne l'avait plus croisé. Il avait pensé qu'elle s'était lassé, qu'elle l'avait sorti de ses pensées. Mais voilà qu'elle se pointait, chez Haley, alors qu'il était sous la douche. Pour faire fort, elle tapait en plein dedans.

« Les loges ça suffisait pas non !? »

Ben non, apparemment.

Sa main tenta une sortie, dépassant le rideau pour aller s'égarer contre le mur dans des gestes imprécis. Il grogna tout en cherchant frénétiquement cette satané serviette. Une fois le bout de tissu en main, il l'entoura immédiatement autour de sa taille, et ouvrit le rideau, posant un regard colérique sur la jeune femme devant lui.

« Je le répéterai pas deux fois... », grinça-t-il entre ses dents, le regard de plus en plus sévère, « Sortez »

Quelqu'un pouvait-il lui expliquer que c'était assez difficile de paraître féroce et enragé, sous la douche, devant une inconnue, dans l'appartement de sa petite amie ?

« Dehors ! », cria-t-il une nouvelle fois en pointant la porte du doigt.

Bon sang... il allait devoir se racheter une fierté, et vite. La sienne venait de mourir.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Lun 30 Mai - 17:34
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada
Son cœur avait loupé un battement en se posant sur un bras inconnu, encore heureux qu’elle avait une cervelle dysfonctionnelle prête à lui confirmer que ce qu’elle tâtait appartenait à sa meilleure amie parce que sinon, pour sûr, elle aurait fait une crise cardiaque. Pas trop certaine que cette fermeté puisse appartenir au petit bout de femme qui lui servait de meilleure amie – et encore moins ce torse large pas forcément désagréable sous ses doigts – elle pouvait se faire détective et toucher un peu hein? Pour la science, à gauche, à droite… non, pas Haley, un gigolo peut-être?... Ahem! Boucle d’or avait décidé d’en avoir le cœur net et de tirer le rideau pour dévoiler….Pas Haley. Encore pire que la présence dans cette douche d’une autre personne que la propriétaire des lieux fut l’identité du gougeât qu’elle dévisageait avec des yeux ronds et un air ahuri. Son sourire avait littéralement figé sur son visage alors qu’il faisait place à l’horreur. Lui, ici? Et avec un langage aussi ordurier? Elle devait avoir un penchant suicidaire pour avoir lancé, choquée par son choix de mot plus que par ses fesses : « C’est pas des façon de parler à une femme! Surveille ton langage! » … Priorité Heaven, priorité… Autant dire que sa pompe à sang s’était mise à battre à une cadence infernale alors qu’elle avait fait un pas de recul. Il était peut-être dangereux. N’y avait-il pas un film d’horreur sur un terrible homme grenouille qui se trempait dans les baignoires de ses victimes avant de les tuer…. Non. Il n’y en avait pas. Mais elle pourrait suggérer un scénario et… Pardon? Il se permettait de demander ce qu’ELLE faisait ici. Pleinement vêtue?


Panique, panique. N’ayant pas le temps ni la force d’inventer quelque chose de très élaboré, elle avait balancé, comme si c’était super logique un : « Je vis ici! » … Idiote. T’aurais pu dire la vérité non? Non! Si ce type venait s’en prendre à Haley, il était mieux qu’il pense s’être trompée d’adresse, le temps qu’elle puisse fuir avec la secrétaire médicale et lui éviter de finir violée par un maniaque… un maniaque propre, au moins ! …« Enfin, pas dans cette salle de bain mais…ici quoi! ». … Ouai bon, il avait l’air au moins aussi choqué qu’elle de la trouver ici, mais à sa décharge, le fait qu’elle soit venue aider Haley à se frotter le dos était une excuse fort plausible pour quiconque connaissait le duo de conneries qu’elles formaient. Mais lui… lui il n’y avait aucune raison logique pour qu’il soit là… D’autant plus que, plissant les yeux, elle reconnut enfin l’intrus! « C’était une erreur les loges! Pourquoi je vous suivrais, vous êtes géant. Rien à voir avec Ryo, c’est lui le plus beau des Kanjani! »… Heaven… ok ok, il n’était pas SI mal, mais si elle l’avait reconnu avant, elle n’aurait pas osé le reluquer, par orgueil… On vous avoue qu’ayant préféré regarder tout sauf son visage – on ne crache pas sur le paysage si facilement offert – et elle n’était pas encore assez fan pour le reconnaitre à sa silhouette…

Mais… il faisait quoi ici, lui? Ce débile qui l’accusait de tous les maux de la terre quand elle le croisait et qui avait plus d’une fois agit comme si elle eut été une dangereuse détraquée en liberté et prête à lui couper une mèche de cheveux pour son temple à son effigie. Non merci. Elle avait beau l’avoir reluqué de haut en bas – plus d’une fois, pour confirmer que c’était un homme dans toute sa splendeur – elle ne révisait pas sa position : il était indigne d’avoir un hôtel dans son garde-robe… Il était trop grand, trop mâle trop… elle les aimait plus petit et avec des cheveux de princesse et une peau impeccable. Non, pas de temple pour lui. Focus Heaven! Oui. Papillonnant des cils sous les nouvelles accusations du nudiste qui prenait apparemment soin de s’enrouler dans le rideau de douche, puis dans une serviette, elle avait fait un nouveau pas en arrière. Une personne normale aurait profité de son moment d’inattention pour prendre la fuite, appeler la police…. Mais c’était bien mal connaître l’égo d’une Calaway! Il y avait un mec nu sous la douche de sa meilleure amie, un tas d’explication possibles, et elle, elle ne pouvait se concentrer que sur une chose : il venait de lui ordonner de sortir.

Lui? Comme s’il était roi des lieux! Et pourtant, elle avait marché à reculons hors de la pièce. Sa cervelle fonctionnait en vitesse grand V – un de ses  nombreux talents lorsqu’elle paniquait. Le hic avec des neurones hyperactifs, c’est que les idées qu’elles formulent ne sont pas nécessairement bonnes. Être plus posée, elle aurait pu se dire que peut-être qu’Haley voulait ce mec à poil chez elle, peut-être qu’elle l’avait commandé en ligne, peut-être que les Johnny’s faisaient de la prostitution pour arrondir leurs fins de mois (qu’on lui envoie Junnosuke et maintenant si tel était le cas!). Mais non, dans son émoi, Heaven ne pouvait qu’envisager une seule explication pour cette intrusion : c’était un maniaque, un pervers qui venait sans doute ici pour piquer les sous-vêtements de son amie. Ce mec était dangereux et c’était son devoir de femme platonique de sauver la demeure de ce fou furieux tout nu! Et c’est avec cette volonté de joindre des Avenger un jour qu’elle s’était emparée d’une poêle abandonnée sur le comptoir avant de revenir vers la salle de bain. Encore heureux que la poignée ne ferme pas à clé, une brisure dû à l’âge, puisque la seconde d’après, elle ouvrait la porte toute grande…

« Haut les mains!! » … Dans un remake presque parfait de Raiponce. Il ne lui manquait qu’un caméléon parce qu’elle avait les cheveux blonds, la pose semi-menaçante et la poêle levée, prête à s’abattre sur le premier nudiste à s’approcher d’elle. « J’vous laisserai pas poursuivre vos habitudes déviantes ! » … Heaven, tu creuses ta tombe… Mais avec bravoure! Elle avait même fais un pas vers le pauvre chanteur, arme levée avant d’ajouter, le regard aussi furieux que le reste de sa personne. Haley sera tellement fière que sa femme ait défendu leur nid d’amour au péril de sa vie! … En même temps, il n’était pas armé… avec quoi comptait contrattaquer hein? Il n’avait rien pour frapper, il était tout nu! (et on était pas dans un films fantastique 18+). « Vous allez ranger votre matériel pornographique » … crédible que tu désignes d’un signe de tête ce que la serviette cachait. « Et quitter sans faire d’histoire, et sans petite culotte volée non plus! »

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Lun 30 Mai - 21:45

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



C'était un cauchemar, n'est-ce pas ? Rien de tout ça n'était réel. Ce n'était que le fruit de son imagination. Imagination plutôt tordue, d'ailleurs. Mais rien, absolument rien, ne s'était vraiment passé. La blonde stlakeuse n'était absolument pas libre comme l'air dans l'appartement de Haley – elle était entrée comment d'ailleurs ? Et la même blonde ne l'avait pas, genre pas du tout, vu nu. Non. Totalement faux.
Quand la réalité était trop dure, trop violente et trop difficile à avaler, il n'y avait rien de mieux que le déni. Et vivre dans le déni, c'était un peu une de ses passions cachées. Après la lessive et les courses.

Le cri de la jeune femme résonna comme un écho mal réglé dans sa tête, comme pour le ramener sur Terre. Comme pour lui dire que vivre dans le déni, ce n'était toujours pas une bonne solution. Mais aussi pour lui rappeler que tous ces événements s'étaient bien et bel déroulés.
A coup sûr que son ange gardien était trop occupé – enfermé quelque part, ou alors en train de boire avec ses amis – pour s'occuper des problèmes d'un pauvre mortel tel que lui. Il ne comprenait pas pourquoi ça n'arrivait qu'à lui. Il n'était pourtant pas quelqu'un de cruel, malgré tout ce que pouvait raconter Kazuya. Il était plutôt gentil. Okay il râlait souvent mais qui ne râlait pas ? Oui, certes, il avait tout le temps faim et sommeil. Mais un grand corps tel que le sien, ça s'entretenait.
Evidemment, qu'en demandant à la jeune femme ce qu'elle faisait ici, il s'attendait à tout, sauf à une réponse logique, et franche. Il s'était préparé, psychologiquement, à tout entendre. Tout, sauf ça. Elle vivait ici ? Ah bon ? Elle habitait dans le placard alors. Parce que, bizarrement, il ne l'avait jamais croisé. Puis, Haley lui aurait sans doute dit qu'elle avait une colocataire. Il ne pensait pas qu'elle était au courant, mais elle aggravait de plus en plus son cas.
Il faisait preuve de tout le self-control qu'il avait pour ne pas dire toutes ces choses à haute voix. Il ne fallait pas énerver un fou. Alors encore énerver une folle furieuse qui le suivait partout... Mauvaise idée. Il resta donc muet, se rendant compte que le monde était rempli de personnes dangereuses.
Hm, il devrait peut-être lui demander si ses meilleurs amis ne seraient pas des hommes en blanc. Et si son domicile principal avait comme nom « Asile ». Non. Vraiment. Il s'inquiétait... presque.

Et ce qu'elle prononça ensuite n'avait vraiment aucun sens. Ca voulait dire quoi ça, qu'il était géant ? … Oui, forcément, à côté de Ryo, il faisait bien grand. Pas de sa faute si son collègue avait arrêté de pousser. Pas de sa faute si lui s'était bien arrosé pour devenir aussi grand. Puis, eh, elle n'avait pas besoin d'exagérer, il n'était pas un géant ! Il ne mesurait pas 6 mètres non plus. D'ailleurs, devrait-il lui dire qu'il ne lui avait pas demandé son avis ? Savoir qu'elle trouvait Ryo plus beau ne lui changeait pas la vie, genre vraiment pas. Ca ne la faisait pas disparaître d'un coup, comme ça. Alors à l'avenir, ses avis, elle pouvait les passer en sourdine, ça l'arrangerait.
Il se retenait bien de lui dire qu'il n'avait pas besoin de lui plaire à elle, le temps qu'il plaisait à Haley. Mais ce serait avouer indirectement qu'elle était sa petite amie. Mieux valait garder ce détail secret, qui savait de quoi Miss Monde était capable...
Elle n'expliquait pas non plus pourquoi elle le suivait. Pourquoi elle s'acharnait à suivre ses pas. Et oh bon sang, qu'est-ce qu'elle l'agaçait... Et qu'est-ce qu'elle avait besoin de soins aussi.

Qu'elle arrête de vivre dans le déni et qu'elle déguerpisse. Et le plus vite serait le mieux.
Il avait d'ailleurs cru que son souhait se réalisait quand elle quitta la salle de bain. Son ange gardien était revenu de vacances alors ? Ou avait-elle retrouvé la raison ? La première solution était très sûrement la plus plausible des deux.
Il fixa un moment l'espace où elle se tenait quelques secondes plus tôt, avant de souffler et de fermer la porte. Bien. Il faisait quoi déjà ? La douche, c'était foutu. Il ne pourrait plus se détendre maintenant. Il ne lui restait plus qu'à s'habiller et à attendre Haley dans le salon.
Sauf qu'apparemment, Miss Monde semblait avoir d'autres projets. Et par projets il sous-entendait « bêtises », bien sûr. Il cligna doucement des yeux, observant tour à tour la jeune femme et la poêle qu'elle tenait. Elle voulait se faire une omelette ? Très bien. La cuisine était de l'autre côté – ou autant dire que son « Haut les mains » ne l'impressionna pas des masses.
Il lui lança un bref regard blasé, avant de lever les yeux au ciel et de fixer le plafond dans une question silencieuse : Pourquoi ?

« Mes habitudes déviantes ? Vous parlez des vôtres plutôt non ? »

C'était pas elle qui le suivait ? C'était pas elle qui venait de s'introduire dans un appartement et de le surprendre sous la douche ? Mais bien sûr, dans le lot, c'était lui qui avait des habitudes déviantes. Franchement, aujourd'hui, il aurait tout entendu.
Il se sentit obligé de faire un pas en avant lorsqu'elle en fit un : c'était l'heure du duel ! Ou pas. C'était pas son truc la violence. Puis ça ne se faisait pas de frapper une femme... Quoiqu'il avait pas mal d'arguments en sa faveur. Il pourrait se vanter d'avoir redonné sa prisonnière à une cellule vide.
Il fronça légèrement les sourcils, baissant le regard pour chercher ce qu'elle désignait de la tête.

« Et si vous cachiez votre bêtise, pour commencer ? Ce serait pas mal non ? »

Que ce garçon était charmant et poète. Débile, aussi.

« Et je vole pas de petites culottes ! Vous me prenez pour qui ? », lâcha-t-il, offusqué. Il avait l'air d'un pervers ou quoi ? C'était elle qui était venue dans la salle de bain sans y être invitée et qui avait ouvert le rideau, pas lui !

Il pointa soudainement un doigt accusateur en sa direction, le regard menaçant. Fini de jouer. Elle devait sortit, et maintenant. Ou il risquait de l'assommer avec la poêle qu'elle tenait entre les mains.

« Sortez d'ici. Tout de suite. Ou j'appelle la p... »

Ha. Son doigt se baissa légèrement, pointant à présent le sol. Il était coincé. Il ne pouvait pas appeler la police. Enfin, il le pouvait, mais il se retrouverait bien coincé lorsqu'il allait devoir expliquer la situation. Que faisait-il dans cet appartement ? Pourquoi prenait-il une douche ? Quelle était sa relation avec Haley ? Il devrait avoué qu'elle était sa petite amie. L'affaire serait très probablement rendue publique d'une manière ou d'une autre, et il lui créerait des soucis. Et la chose qu'il ne voulait absolument pas était de créer des problèmes à Haley.
Viendrait ensuite l'agence, qui serait constamment sur son dos. Qui chercherait à le faire rompre, démentir, raconter n'importe quoi. Ou même pire, qui le mettrait dehors. Il aimait trop son travail, il ne voulait pas qu'on l'oblige à arrêter. Et plus de travail signifiait plus de revenus. Il finirait à la rue, pour sûr. Haley ne voudrait peut-être même plus de lui à ce moment-là, parce qu'il lui aurait mis trop de tracas sur le dos. Ce serait la fin des haricots.
Devait-il demander à Miss Monde à combien revenait une nuit dans son asile ou... ? S'ils se débrouillaient bien, ils pouvaient devenir amis. Une folle alliée et une idole à la dèche, ça pourrait faire une bonne paire. Non ? Probablement que non.

« La personne qui habite à côté », effectivement, c'était menaçant. Pour sûr qu'elle tremblait rien qu'à l'idée qu'il serait capable d'appeler le voisin ; wow, le fou.
Ah bah tiens, lui aussi avait une place à l'asile finalement.

« Allez remettre cette poêle à sa place, et sortez », reprit-il un peu plus calmement, « Si vous vous en allez tout de suite et sans faire d'omelettes, je... porte pas plainte », un rapide coup d’œil vers ses mains et il enchaîna directement, « Si vous tenez à cette poêle, je vous l'offre », il en achèterait une nouvelle à Haley.

A part ça, il commençait à faire frais par ici... Elle pouvait pas le laisser s'habiller au moins ? Qu'il ait l'air un peu moins con.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Lun 30 Mai - 22:53
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada
Oh qu’elle se sentait puissante avec la poêle entre les mains et l’air de terreur alors qu’elle repoussait l’infâme voleur de douche! Ne vous méprenez pas, une boucle d’or en furie c’était de loin une vision tout droit sortie de l’enfer. Et au besoin, elle n’hésiterait pas à lui ramasser un brutal coup de batterie de cuisine au visage, mais pour l’instant, il avait l’air inoffensif. Le fait qu’il soit encore en tenue d’Adam et pas franchement séché de sa douche aidait à le rendre moins menaçant. Mais comme n’importe quelle bonne chasseuse d’animaux sauvages (ahem?) elle savait qu’il ne fallait jamais sous-estimer la force et la colère d’un grizzli. Ce géant devait réagir comme les ours de cette espèce non? Vu les accusations qu’il lui portait et le pas qu’il avait fait dans sa direction, forçant notre amazone à serrer de plus près la poêle au point où ses jointures pâlirent « Mes habitudes ? J’suis un ange…. Et puis d’abord, d’où tu tiens tes sources rambo? » … pas crédible pour être un ange quand ta première réaction face aux accusations est de plisser les yeux et de demander qui lui a révéler… Bah, à sa décharge, elle avait certaines habitudes d’entré par infraction dans les loges à son actif, sans compter son manque de talent au volant et ses abus d’alcool. Oui, elle n’avait d’ange que le minois.  Devant ses insultes à peine voilée, Heaven avait bombé le torse d’un air menaçant. Déterminée à lui montrer la femme mature et en contrôle qu’….« … Le plus bête c’est celui qui le dit! »  Qu’elle n’était pas. Visiblement pas. Elle avait la même tolérance aux insultes qu’une enfant! Ok, mais une enfant armée, ne l’oublions pas!

Dans un effort de survie – ou la réalisation soudaine qu’elle n’aurait pas grand chance de succès dans un combat au corps à corps, Heaven avait fait un pas en arrière alors qu’il lui demandait si elle le prenait vraiment pour un maniaque. Euh, élémentaire mon cher Watson! Il était à poil dans une douche étrangère, il s’agitait comme un possédé et chaque seconde qui passait ne faisaient qu’accentuer le diagnostic de psychologue qu’elle voulait lui filer : il était bon à enfermer. Oh rien de grave, une belle camisole de force et il serait comme neuf. Mais, si sa profession lui avait appris une chose, c’est qu’il est dangereux de faire remarquer à un débile qu’il est fou… très même. Raison pour laquelle elle avait répondu à sa question par un : « J’invoque le 5ème amendement! » … et bien bravo championne, on comprend que répondre à cette question t’incriminerait et que t’as le droit de t’y soustraire, mais lui citer le peu de justice américaine dont tu te souviens alors que vous êtes en terre nipponne? Pas fort! Ok ok, elle était rouillée en mode détournement de sujet!

Et elle avait peur. Elle ne s’était pas attendue à trouver le monstre du Loch Ness dans le bain de sa meilleure amie! Mais les mots lui brûlaient les lèvres, elle ne pouvait pas contenir tant d’émotion en ce moment, pas quand son cœur entier était occupé à ne pas mourir d’un attaque, et à oublier Kazuya. Dans un soupire, brandissant toujours la poêle, elle avait poursuivi, résignée : « Et puis merde! J’te prends pour le louche qui se douche dans la salle de bain d’une parfaite inconnue. C’est un crime d’ailleurs! Et bien plus grave que le vol de dessous en dentelles! » … Wow, tes connaissances judiciaires nous épatent… idiote! Hey! On aimerait vous y voir, elle ne pouvait pas se concentrer avec un mâle en serviette devant elle, il avait peut-être la rage, elle devait être sur ces gardes en tout temps! … Un seul moment d’inattention et le pire pouvait se produire. Son cœur battait à tout rompre et elle avait abaissé un brin la poêle, ça commençait à peser sur ses bras. Elle n’avait pas l’habitude d’employer ainsi des accessoires de cuisine.

Son regard passa de menaçant à consterné alors qu’il semblait échafauder une menace. Il allait faire quoi hein? Appeler la police? Pour se rendre? Non parce qu’elle, elle avait légitimement le droit d’être ici, elle avait un double de la clé et, quand elle était vraiment ivre, Haley lui faisait même une place dans son lit. Elle avait une amitié à toute épreuve avec la proprio’, au point où plus d’une fois, elles avaient eu des discussions personnelles comme quel Johnny’s a la plus belle paire de fesses. Le nudiste avait pourtant côté haut dans le palmarès… Visiblement par sur celui de l’intelligence alors qu’il proposait d’appeler la voisine… L’air surpris de boucle d’or se fit excité, elle aimait la voisine. Elle faisait de bons pots de confiture et avait toujours une drôle d’histoire.« Kimura-san? Mais appelles là! Elle m’adore! » … Chère Madame Kimura, qui avait toujours un jeune homme en vue, toujours une nouvelle victime… ALLÉLUIA.

Tout était clair désormais! Se parlant d’avantage à elle-même, elle s’était mise à marmonner : « En même temps ça fait du sens que tu la connaisses, elle aime les petit jeune, c’est sous sa douche que t’aurais dû aller ! ». Puis, relevant un air triomphant et son arme, elle s’était adressé au jeune homme « À moins que tu te sois trompé d’appartement? Ça fait du sens, je me suis bien trompé de loge moi aussi quand je voulais voir k… ….. » Merde. Merde. Pas étonnant qu’elle aime autant Haley, elle avait la même manie de parler trop.« Personne! »… si tu te la jouais subtile avec ta bévue, on repassera…

Et voilà qu’il lui demandait encore de partir. Mais il était lourd à la fin. Peut-être qu’il ne parlait pas bien japonais? Peut-être qu’il était trop stupide pour comprendre qu’elle avait le droit d’être ici et que lui, non? La johnny’s engageait des débiles léger? Ça faisait du sens aussi, les subventions fiscales…. Et pour danser dans une cage comme junior, ça ne prenait pas grand talent… mais lui, il avait un groupe non? Oh… avec Ryo, personne ne verrait ses soucis de compréhension. Saint Ryo. Ramenée à la réalité par les nouveaux ordres du nudiste des plaines, elle avait soupiré, franchement lasse de cette conversation. « Je ne vais certainement par partir. Et encore moins avec la poêle! T’en rate pas une! » elle ne voulait pas, et encore moins à Haley! « Donner des trucs qui t’appartiennent pas! Tu ne manques pas de culot. Allez, bouges plus, et assis toi où j’te prive du droit de te reproduire pour toujours ! » … Agiter la poêle près de ses bijoux de famille et fait un pas vers lui. C’était la guerre, et elle gagnerait. Elle avait des années de chamailleries avec ses frères en guise de pratique! « Les mains derrière le dos, et dis-moi clairement ce que tu fais ici. Et pas de mensonge! » …… On y croirait presque blondie, au look méchant flic… si elle n’avait pas ajouté, histoire de bousiller toute crédibilité : « Qui a commandé un stripteaser à Haley ? Mon cadeau de fête va être minable à cause de toi. Allez, parles! C’est qui ton pimp?   »

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Lun 30 Mai - 23:47

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Nom d'un pingouin perdu au beau milieu de l'Afrique. Mais elle avait quel âge ? Pour sortir ce genre de trucs, elle devait tourner dans les.. allez, 6 ans ? Et encore, il était gentil. Il était certain qu'un bambin de 6 ans baragouinerait des choses beaucoup plus compréhensible qu'elle. Maintenant encore plus qu'avant, il n'avait aucun doute. Elle était folle. La plus folle des folles qu'il n'ait jamais rencontré – il n'en avait pas vu beaucoup cela dit – mais elle pouvait s'estimer heureuse d'être numéro 1 dans un de ses classements.
Bon, à la rigueur, elle avait de beaux yeux ; mais loin derrière ceux de Haley, fallait pas déconner. Et... c'était probablement sa seule qualité ? L'intelligence... ce mot devait lui être inconnu. Il lui présenterait la définition un de ces jours, quand il lui rendrait visite à l'asile. Parce que oui, il lui rendrait visite, pour vérifier qu'elle était bien à sa place, derrière des barreaux. Mieux encore, il rêvait qu'elle soit placée à l'isolement. Entourée de béton et séparée de la liberté et les autres par une porte blindée, qu'une Miss Monde comme elle ne pourrait à peine soulever. Elle avait déjà du mal à tenir une poêle pendant plusieurs minutes alors encore faire sauter les gonds d'une porte blindée et la pousser... Il serait tranquille pour 3 vies le temps qu'elle réussisse.
Il en conclut donc que des deux, elle était la plus bête – vraiment Tadayoshi ?

Et plus le temps passait, moins il comprenait ce qu'elle disait. Le 5ème amendement ? C'était pas quelque chose de japonais ça, si ? Non, on lui aurait dit. Sans doute. Il avouait en avoir entendu parler dans les séries qu'il regardait, mais ne savait pas exactement ce que ça signifiait. Si c'était étranger, pourquoi invoquait-elle une telle chose ? Blonde, les yeux bleus, un peu trop grande pour être japonaise... Tiens, ça aurait dû lui sauter aux yeux plus tôt. Elle était étrangère ? Américaine ? Chouette. Ca lui permettrait de l'envoyer se faire enfermer encore plus loin. Il serait d'autant plus tranquille de la savoir à l'autre bout du globe. Il allait lui laisser ce détail aussi en qualité, il se montrait généreux.

Une nouvelle idée de génie illumina soudainement sa connerie. Il pouvait l'avoir encore plus loin. Sur la lune. Ou Mars. Après tout, ils y avaient envoyé des singes alors pourquoi pas une Miss Monde et sa poêle. Ils feraient des découvertes sensationnelles tous les deux.
Son éclair d'intelligence – si on pouvait appeler ça ainsi – fut coupé par la prochaine femme à mettre les pieds sur Mars.

« Parce que s'introduire chez les gens et les menacer avec une poêle, c'est pas un crime peut-être ? »

Hum... quelqu'un pouvait-il dire à cet enfant qu'il n'était pas chez lui ? Mais il se sentait comme chez lui, pas sa faute. Puis il n'était pas chez n'importe qui non plus. Il était chez sa petite amie, et cette folle venait et le menacer. On marchait à l'envers !
D'ailleurs, ce n'était pas son genre de s'introduire chez les gens qu'il ne connaissait pas. Il avait certes des passions douteuses – construire des cabanes avec Kazuya par exemple. Puis bon, il avait la clé... alors il ne s'introduisait pas.

« Ouais... ben je l'appelle pas. Exprès ! »

Imbécile. Et c'était toi, la moins bête des deux ? Le niveau de maturité n'était pas très élevé par ici...
Non mais elle se prenait pour qui Miss Monde ? Il n'était pas petit. Jeune, oui. Il n'avait que 31 ans. Il avait encore la vie devant lui. Han, il venait quand même de se prendre un coup de vieux, en plein dans la fierté. Ca faisait mal, mais il allait survivre. Il avait plus important à faire pour se pencher un peu plus sur la question de toute façon.

« Quand tu voulais voir K... ? », demanda-t-il, le sourcil arqué, « Et je ne me suis pas trompé. Mais toi, je suis sûr que oui »

Confondre sa cellule avec l'appartement de Haley, fallait le faire quand même !
Il balaya d'un revers de la main son « Personne », il n'avait vraiment pas le temps pour ça. Puis ça prouvait bien qu'elle ne faisait que le suivre. Elle ne se trompait pas de loge, elle le faisait exprès. Depuis le début. Les premières fois, il admettait que ça pouvait faire penser à une pure coïncidence... mais cela s'était reproduit bien trop souvent. Bien trop souvent pour paraître anodin et innocent. Stalkeuuuuuse !!

« Parce que t'en rates une toi peut-être ? », rétorqua en fronçant les sourcils. C'était quoi cette dispute de gamins subitement ?

Il fit néanmoins un léger pas en arrière, une main devant lui sur la poêle alors qu'il se tournait quelque peu pour protéger ses bijoux de famille. Folle. Elle était vraiment folle. Et elle lui prouvait une fois de plus. Elle était tellement dans son délire qu'elle serait capable de faire ça ? De l'empêcher d'avoir des enfants ? Mais elle était horrible ! Que quelqu'un vienne le sauver !

« C'est moi qui devrais te poser cette question ! », répondit-il, « Et puis j'étais là avant. Alors c'est à toi de me dire ce que tu fais là ! »

Quoi ? C'était quoi cette logique à la con ? Franchement, Tadayoshi, t'avais déjà fait mieux...
Mais ce n'était pas de sa faute, il se mettait au niveau de la demoiselle. Histoire de parler sa langue et qu'elle le comprenne. Elle semblait plus attirée par les discours de gamins que par ceux des adultes alors... Gentil et attentionné comme il était, il s'assurait de se rabaisser, histoire d'être aussi bas qu'elle niveau intelligence – il n'avait pas eu besoin de se « rabaisser » de beaucoup cela dit...

« Comment tu connais Haley !? »

Et c'était la seule chose sur laquelle il allait revenir. Comment la connaissait-elle ? D'où ? Pourquoi ? Elle l'avait suivi jusqu'à savoir ça !? Depuis quand ? Oh mon dieu, il avait mis Haley en danger. Mais il ne s'était pas rendu compte qu'elle le suivait encore. Il pensait vraiment qu'elle avait lâché l'affaire ou qu'elle avait jeté son dévolu sur quelqu'un d'autre. Alors qu'en réalité elle le suivait depuis tout ce temps. Et maintenant, elle savait que Haley habitait ici. Ô misère. Qu'elle ne lui fasse surtout pas de mal ! Ou il la jetterait dans l'enclos des crocodiles.

« Si tu la blesses, ça se passera vraiment mal pour toi » qu'il déclara sur un ton menaçant.

Qu'elle le suive, à la rigueur, mais qu'elle laisse Haley tranquille !
Il allait lui dire qu'elle devait déménager. Il engagerait des gardes du corps pour elle. Il ferait installer des caméras de sécurité dans son nouvel appartement. Des barbelés aux fenêtres. Des pièges à ours, enfin à folles plutôt. Des lasers, ça pouvait être sympa et pratique. Puis il irait prendre des cours de self defense. Il suggérerait à Haley de le faire aussi. Par exemple, en ce moment, ça aurait pu lui être utile. Il aurait pu la mettre à terre rapidement, sans vraiment se salir et sans totalement la tuer non plus.

« Je vais finir par appeler la police. C'est encore pire que du harcèlement », souffla-t-il, « Tu te rends compte de ce que tu fais ? De ce que ressentent les gens qui subissent ça ? De ce que je ressens ? »

Il ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre qu'il reprit.

« Non, bien sûr que non, tu t'en rends pas compte ! T'es tellement dans ton délire que tu comprends rien »

ll soupira bruyamment, une main posée sur son front avant qu'elle ne glisse sur son visage. « Sors. Tout de suite », qu'il expira d'une voix rauque et basse, animée par la colère et le mépris.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Mer 1 Juin - 17:25
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada
Bon, il n’appellerait pas la voisine, c’était déjà ça de gagné… Crétine, dans un monde idéal, elle aurait dû souhaiter pour qu’il appelle la voisine, ça lui aurait au moins permise de ne pas se retrouver seule avec un obsédé! Non parce que pour sûr, Kimura-san aurait pris pour boucle d’o : un mec nu comme un vers, dans votre douche, sans prévenir, c’est louche…. Sauf que ce n’était pas sa douche. Et alors? Elle défendrait le logement d’Haley jusqu’à ce que mort s’en suive! Elle était une farouche amazone, la meilleure même, avec une rapidité d’esprit légendaire et… « Oooouh. Je tremble de terreur devant ta menace! »  Vraiment? On allait faire l’éloge de ses qualités de gestionnaire de guerre mais, vu sa réaction, poings sur les hanches, ton provoquant de gamine qui est trop fière d’avoir gagné une bataille, on en doute. Elle était aussi dérangée que le mec en face d’elle. Et elle avait une poêle, ne pas l’oublier. Fronçant les sourcils, elle tentait vraiment de saisir quel était le problème du bridé. Elle l’avait surpris, ok, elle avait sans doute raté son plan pour kidnapper Haley, mais était-ce une raison pour agir comme si c’était elle la méchante? Elle ne faisait rien d’illégal, elle! Au mieux, elle protégeait Haley d’une mort certaine aux mains de ce ravisseur!

Et lui, au lieu de se mettre un peu dans ses chaussures, de comprendre comment, de son point de vue de blonde, sa présence ici était effrayante, il fallait qu’il ramène sur le tapis un accident anodin, soit, la foi où elle s’était infiltrée dans sa loge par erreur. À sa décharge, elle cherchait Kazuya, et elle avait dû fuir la sécurité en franchissant la porte de la première loge à disposition, la sienne… Le hic, c’est qu’elle n’avait aucunement le droit de révéler la nature de sa visite, et encore moins son lien avec la tortue des plaines, alors elle l’avait laissé se  méprendre. Une pure coïncidence… qui aurait été passé sous silence s’il n’y avait pas eu récidive, alors qu’elle cherchait la loge de Ryo… Ok, elle l’avait cherché. Mais il était hors de question qu’elle l’avoue! Ni maintenant, ni jamais, et surtout pas contre lui, contre ce fourbe qui osait remettre en question sa bonne foi et sa maladresse en terme d’orientation. S’Il la connaissait un peu, il aurait cru son histoire sans broncher, elle se perdait presque dans son propre appartement… « J’te dis que oui! Ça arrive à tout le monde de se tromper de loge par accident! C’est pas comme si j’étais en petite tenue quand c’est arrivé, t’en fais tout un plat pour rien! J’pari que…   »  … Contrairement à la fois où elle avait surpris Kazuya, remarquez, ce détraqué des douches aurait certainement chialé moins si ça avait été le cas… Heaven… ça va les chevilles?

Butée dans sa mauvaise foi, elle avait même poussé l’affront jusqu’à surenchérir d’un : « T’es juste jaloux parce que c’était pas toi que je voulais voir! Et tu m’emmerde juste pour ça! Ah! » … et le pire, c’est qu’elle levait son index comme si elle était rudement fière de sa découverte qui venait de mettre une toute nouvelle lumière sur les fâcheux évènements… Non Heaven, pauvre idiote, c’est de loin l’explication la plus ridicule, et ça n’explique pas ce qu’il fait ici… Bah, avec du recul, elle l’avait croisé tellement souvent, sans vraiment y porter attention, et maintenant chez Haley, quand elle y était. Tatataaaam. Son cœur loupa un battement et, pour la première fois depuis leur rencontre impromptue, elle se mis à avoir peur. Se pourrait-il que ce maniaque la suive elle? Qu’elle soit la victime désignée de son harcèlement? Qu’elle ait un stalker? *w* Son propre stalker……… HEAVEN. Ok, on focus, ça avait beau flatter son égo, s’il était là pour elle, elle  n’était pas en sécurité… et encore moins si elle parlait de la raison de sa présence, ça l’aiderait à la retrouver après. Non, refus. Jamais. Il fallait le faire parler, le temps qu’elle trouve une idée de génie et puisse fuir pour appeler la police. « Peut-être, mais moi j’suis pas toute nue! Donc tu réponds avant! »… ne pas le provoquer, surtout pas. Elle essayait vraiment, mais lorsqu’il la questionna sur Haley, sa crainte grimpa d’un cran.« Minute papillon, c’est personnel comme question! C’est entre ma douce et moi! Et toi hein, d’où tu la connais? J’veux bien te donner qu’elle est canon et que si je penchais pour les femmes, moi aussi j’serai à poil sous sa douche, mais ce n’est pas une raison! » …ce qui n’a absolument rien à voir. Mais elle paniquait, qu’on la comprenne. Ce débile était ici pour l’achever, et Haley aussi, elle était en danger!

Et en plus, il utilisait une technique étrange pour tenter de communiquer, genre, l’accuser de vouloir faire du mal à Haley. Est-ce qu’il faisait de la projection? Elle avait lu là-dessus dans ses cours de psychologie…. Les maniaques parfois… « T’es pas bien? » Son visage avait passé de surpris à scandalisé devant l’affirmation du chanteur exhibitionniste. Faire mal à Haley, et puis quoi encore? C’était bien la dernière chose à son agenda! Heaven pouvait compter sur les doigts d’une main ses amis, et Haley avait la tête de liste, cette blondinette était probablement la seule à l’accompagner dans ses délires, à la soutenir coute que coute… et depuis peu, la seul à être au courant pour sa maladie… Elle n’aurait jamais levé le petit doigt sur elle et, plutôt que de craindre le dangereux maniaque de la douche, elle était hors d’elle qu’il puisse ne serait-ce que penser une telle chose. Ce mec était dangereux, il devait être enfermé coûte que coûte avant que ça ne tourne mal. Des plans pour que sa meilleure amie finisse attachée dans une cave et utilisée comme esclave par un dépravé qui n’avait visiblement pas pris ses médicaments aujourd’hui. Dans sa longue carrière de psychologue, boucle d’or avait côtoyé des débiles, mais celui-là, il remportait la palme… Euh, Heaven, on veut quand même souligner que vous parlez visiblement la même langue, les paranos abrutis, en cas d’invasion policière, ils vous enfermeront dans la même cellule. Vous êtes aussi fou l’un que l’autre… et toi en plus t’es armée d’une poêle… Blondie allait ouvrir la bouche pour monologuer sur ô combien Haley était merveilleuse, belle, brillante et combien elle avait assez de soucis sans avoir à se soucier d’une pseudo-idole qui jouait les voleurs de douche, lorsque son vis-à-vis se mit à débiter un nouveau flot de conneries.

L’air toujours aussi choqué, elle avait pourtant ordonné à sa pompe à sang de se calmer, à son visage de se tordre dans un sourire forcé alors qu’il s’agitait de plus en plus. Elle avait de l’expérience avec les fous, et il valait mieux ne pas les contredire. Ils pouvaient devenir violents. Et vu la grandeur de celui-là, elle ne ferait pas long feu s’il se mettait à la frapper. Et il le pourrait non? Sa voix forte et ses accusations presque criées étaient le premier signe d’une tempête…. Bah… au moins il parlait de ses sentiments? Ok. Abdiquant la guerre – temporairement, elle avait fait un pas de recul, « Ok, je sors. .» Mais levée, en signe de paix, elle avait reculé une nouvelle fois vers la porte et, profitant d’un instant d’inattention, elle l’avait franchi, non sans se saisir des vêtements que l’intrus avait laissé trainer sur le comptoir de la salle de bain. Refermant victorieusement la porte derrière elle, elle se dit qu’il n’irait pas bien loin sans ses fringues! Et pour être vraiment certaine de cela, elle s’était approché de la porte d’entrée en prenant soin de faire beaucoup de bruit – qu’il la croit partie, et  y avait jeté les vêtements, dans le couloir, pour être certaine qu’il ne les prenne pas. Elle aurait pu fuir, même, elle aurait dû, mais son côté guerrier, son désir de protéger Haley et de s’occuper elle-même de son stalker était plus grand. Remarquant une corde à danser dans l’entrée – sans doute un vestige de leur tentative de remise en forme maison entre filles, elle s’en saisit. Refermant la porte d’entrée, elle s’était faufilé à pas de souris vers la salle de bain, s’appuyant sur le mur du couloir, de façon à pouvoir le surprendre et à ne pas être vue à sa sortie. Restait plus qu’à attendre, la chasse était commencée!

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Mer 1 Juin - 20:03

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Il se demandait de plus en plus à qui il avait à faire. Une adulte ? Une enfant ? Une folle adulte qui se prenait pour une enfant. Ou qui se croyait en guerre. Devait-il lui dire que l'on était en 2016 ? Elle pouvait déposer les armes et se rendre. On lui pardonnerait ses crimes de guerre d'ici une bonne vingtaine d'années. Au moins. Tout dépendait de la nature de ses crimes, et qui étaient les victimes. Miss Monde semblait s'en prendre à tout le monde. Le premier qui passait se voyait affublé d'accusations hautes en couleurs et se voyait en plus de ça, menacé. Une poêle, un couteau suisse, un lacet... La blonde semblait avoir recours à vraiment quoi pour faire peur aux gens. Si on suivait l'avis de Tadayoshi, elle n'avait pas besoin d'avoir d'objets dans les mains pour faire peur. Sa seule bêtise suffisait amplement. Sa folie aussi. Et entre les deux, cette dernière était beaucoup plus effrayante.
Il en vint même à se demander comment faisaient ses proches pour la supporter. Enfin, à bien y réfléchir, elle semblait le genre de fille à retenir ses proches enfermés dans sa cave pour qu'ils ne s'éloignent pas, pour qu'elle ne soit pas seule. Il avait vu un film qui parlait de ça un jour, c'était flippant. Il eut une pensée pour ces pauvres personnes attachées dans un coin sombre du sous-sol. Courage les gars, Tadayoshi était de tout cœur avec vous.
D'ailleurs... si ça se trouvait, elle allait finir par l'enfermer, lui aussi ! Son nom s'ajouterait à sa longue liste de victimes, de corps cachés dans la forêt pour qu'on les retrouve jamais.
Hors de question qu'il ne devienne qu'un nom sur un petit bout de papier. Il se battrait. Jusqu'au bout. Et il protégerait Haley. Il ne la laisserait pas lui faire du mal. Ja-mais.

Cela dit, il se demandait bien comment il allait pouvoir faire. Miss Monde semblait connaître Haley. Enfin, connaître, c'était un bien grand mot. Peut-être s'était-elle juste penchée sur le nom à la porte. Ou alors, pire encore ! Elle était allée faire connaissance avec Haley. Pour devenir son amie. Pour la trahir plus facilement. Pour lui faire du mal plus facilement. Et pour l'atteindre, lui ; il avait aussi vu un film sur un cas de ce genre.
Elle était une harceleuse. Elle s'était inventée toute une vie fictive à laquelle elle croyait. C'était même plus que ça, elle vivait cette vie. Du moins, elle pensait la vivre. Pauvre petite.... elle avait dû passer par des choses affreuses pour se réfugier dans de tels mensonges.
Sauf que bon, ce n'était pas vraiment son souci. Aujourd'hui, elle était une folle furieuse – avec une pôele – dans l'appartement de sa petite amie. C'était ça, son vrai souci.
Enfin, en gros, son souci, c'était elle.

Comment ça, ça arrivait à tout le monde de se tromper de loge ? Elle n'avait aucun sens de l'orientation ou quoi ? Puis, c'était quoi cette excuse bidon !? Se tromper de loge... non mais franchement. Il aurait absolument tout entendu aujourd'hui ! Personne, même au sein des Kanjani8, n'était capable de débiter autant de bêtises à la minute. Elle battait des records.
Et c'était quoi le souci de Miss Monde là ? Heureusement qu'elle n'avait pas été en petite tenue dans sa loge ! Elle lui aurait paru encore plus dérangé qu'elle ne l'était. Cela dit, il aurait appelé la sécurité et elle serait loin maintenant.

« Tu paris que quoi ? »

Elle avait un truc. Commencer des phrases, sans les finir. Un peu de respect pour lui merde ! Qu'elle termine ses phrases, qu'elle aille au bout de ses pensées. Déjà qu'elle était difficile à suivre avec des phrases complètes – pas forcément pleines de sens – mais elle le devenait encore plus si elle s'arrêtait au beau milieu de ses paroles. Il faisait quoi lui ? Il imaginait la suite ? Un nouveau jeu, c'est ça ? Parce que, bien sûr, ils avaient tous les deux de jouer. Qu'elle sorte un paquet de cartes, ils allaient régler tout cela au poker !
Savait-il jouer au poker, pour commencer ?

« Jaloux !? », elle s'enfonçait de plus en plus dans son monde fictif. Pauvre fille, si jeune et déjà si folle. « Pardon ? C'est moi qui t'emmerdes ? Tu te moques de moi, là, hein ? »

Et elle n'avait pas besoin de lever son index de la sorte ! Elle se prenait pour qui !? A dire que c'était lui, qui l'embêtait alors que c'était elle qui ne faisait que le déranger. Tout le temps. C'était elle qui s'introduisait partout, sans son accord. Mais c'était lui qu'elle accusait ? Elle avait un steak grillé à la place du cerveau ou quoi !?
Et sa phrase suivante lui confirma vraiment qu'elle n'avait rien à la place du cerveau. C'était le vide là-haut. Le néant. Un gros trou noir. Ses neurones dansaient la macarena alors que les fils qui étaient censés lui faire dire des trucs intelligents s'étaient déconnectés. Même eux avaient abandonné le navire !

« Personnel ? Ma douce ? », et ses propres neurones semblaient avoir sautés à ce moment-là.

Oh. Oh mon dieu. Il avait compris !
Ce n'était pas lui qu'elle suivait, mais Haley ! Alors elle le considérait comme un rival. L'homme à abattre. Le seul obstacle sur sa route.
Stop. C'était stupide. Elle squattait sa loge avant qu'il ne connaisse Haley. Et il était clairement impossible que Miss Monde ait pu deviner qu'ils finiraient par se rencontrer puis se mettre en couple.

« C'est personnel comme question », répondit-il du même ton qu'elle, « Tu crois vraiment que je vais te répondre ? »

L'espoir faisait vivre ; et elle, elle semblait beaucoup espéré...

Pourquoi lui demandait-elle à lui, s'il allait bien ? Elle se foutait vraiment de lui...
Agitant soudainement ses doigts, il se rappela que sa mère lui disait toujours qu'il ne fallait pas frapper les filles. Sauf que là, ça le démangeait. Un peu. … Beaucoup. Il ne voulait pas lui faire du mal, juste l'assommer, pour qu'elle se taise. Il pouvait toujours dire que l'argument de sa mère ne tenait pas. Il avait le choix. Elle le menaçait : auto-défense. Voilà. Il avait assommé la criminelle.
S'il pouvait un peu plus la réflexion, il pouvait même dire qu'elle n'était pas une fille. Encore moins une femme. Il n'était même pas sûr qu'elle soit humaine, en fait.
CQFD, il pouvait l'assommer.

« Je te retourne la question », se contenta-t-il de répondre dans un souffle long.

Il était pourtant calme en général. Mais Miss Monde avait le don de mettre sa patience à rude épreuve.
Elle pouvait l'ajouter à ses compétences sur son cv.

Il ouvrit la bouche une nouvelle fois mais fut coupé quand elle déclara qu'elle allait sortir. Elle allait s'en aller ? Genre... loin ? Elle n'allait plus revenir ? Genre... plus du tout ? Il plissa néanmoins les yeux face à cette déclaration, n'y croyant pas du tout. C'était une ruse, elle allait attaquer. Elle faisait semblant de partir, de quitter les lieux. Elle faisait semblant de battre en retraite...
Cependant, le son de la porte d'entrée qui se fermait et le silence qui régna ensuite dans l'appartement, lui confirma qu'elle était bien partie. Levant les yeux vers le plafond, un bruyant soupir de soulagement pulvérisa ses poumons. Bon sang... elle lui avait donné du fil à retordre. Il espérait ne plus la croiser.
Il allait tout de même dire à Haley de changer la serrure, au cas où. Et de se trouver un autre logement. Elle n'était plus en sécurité ici.

Ses yeux se baissèrent en même temps que ses épaules. Le nœud qu'il avait derrière la nuque semblait se dissiper. Un fin sourire vint se poser sur ses lèvres alors qu'il se permettait d'observer la pièce dans les moindres recoins, heureux d'être enfin seul. Heureux qu'elle soit enfin partie.
Il n'allait cependant pas traîner. Elle pouvait changer d'avis, et revenir. Il allait devoir contacter la police, parce que c'était quand même très flippant tout ça, et s'habiller. Ce serait bien, ça aussi.
Malheureusement, il y avait un « mais ». Ils étaient ses fringues !? Son poing se serra fortement alors qu'il rouspétait contre Miss Monde qui avait dû lui piquer ses affaires. Qu'elle soit maudite ! Que ces vêtements ne lui apportent que du malheur ! Un faible grognement explosa dans le fond de sa gorge alors qu'il passait lentement sa main sur son visage. Aujourd'hui était vraiment la pire des journées.
Il allait devoir fouiller dans l'armoire de Haley. Il n'était plus sûr s'il avait laissé des habits à lui ici, ou non. Il en aurait le cœur net une fois dans la chambre de toute façon.

Il ouvrit donc la porte de la salle de bain, tendant l'oreille pour s'assurer que ce n'était bien que le silence qu'il entendait. Il se pinça les lèvres, et haussa les épaules, quittant la salle de bain dans un soupir non retenu.

« C'est pas croyable... », qu'il grommela en avançant, les yeux fermés et la tête baissée, qu'il secouait à intermittence.

Il allait avoir besoin d'un long repos pour se remettre de tout ça. Il allait attendre Haley puis il irait directement se coucher, sans passer par la case « manger ». Miss Monde avait réussi à lui couper l'appétit.
Elle était peut-être un programme minceur en fait ?

Il fit un autre pas, avant de s'arrêter brusquement. Il fronça les sourcils, alors qu'il se sentait soudainement vulnérable. Oui mais... pourquoi ? Il était seul. Il n'avait pas de raison d'avoir peur, ou de craindre que quelque chose n'arrive. Ou bien ?
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Mar 21 Juin - 16:45
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada
Ce type était bon à enfermé, un maniaque de la pire espèce, un détraqué en liberté! Et comme si cette liste for élogieuse digne d’un profil de site de rencontre en ligne – or not, je veux quand même dire que feu Thaïs aurait eu un faible pour une description aussi troublante – n’était pas suffisante en soi pour faire de lui un prédateur à craindre, il fallait en plus que ce disjoncté ait du goût en matière de femme et qu’il ait décidé de s’en prendre à Haley! Sa pauvre Haley qui ne saurait se défendre si un débile pareil se jetait sur elle, pauvre et naïve petite Haley… Bon allez, ça suffit Heaven, t’es pas bien menaçante comme garde du corps, tes cheveux sont trop courts pour que tu l’attaches Raiponce-style! … La ferme! Une partie d’elle comprenait comment le bridé avait pu en arriver là, la Johnny’s était un endroit contrôlant, on l’avait privé de femmes trop longtemps et voilà que toute sa testostérone le poussait à faire des trucs graves. D’accord, elle voulait bien lui donner le bénéfice du doute sur les causes de son mal, et même lui faire une lettre de référence lors de son internat pour qu’il puisse revenir à la vie civile une fois ses traitements complétés, elle avait bon espoir pour son rétablissement, mais pour l’heure, il devait comprendre que ce n’était pas socialement acceptable de se cacher dans la douche d’une inconnue! Et pourtant, il semblait de plus en plus de furie, au point où notre amazone avait décidé de replier la formation et de faire un pas vers l’arrière. Elle n’y arriverait pas par le force brute, ses muscles dégoulinant d’eau chaude - *Q* pardonnez-nous l’image mentale et la flaque de bave – auraient raison d’elle en une fraction de seconde. Pas le choix, elle devrait user de ruse pour bannir l’intrus.

Et c’est donc sur sa cervelle fort peu fonctionnelle qu’elle avait tout misé, lui chipant ses vêtements avant de s’en débarrasser et de venir se planquer, corde à danser en main, contre le mur du couloir, à l’abri des regards. Si elle avait su que ce maniaque finirait par passer la bague au doigt à l’homme de sa vie, pour sûr qu’elle n’aurait pas hésité à l’assommer d’un coup de poêle au lieu de tout bonnement l’attacher. Mais le futur, aussi étrange soit-il, était une infime possibilité qu’elle n’avait pas envisagé, elle avait encore des progrès à faire côté stratège. Boucle d’or, le dos posé contre le mur, la respiration calme et posée, attendait son moment de gloire. Une personne normale aurait été terrorisée par ce qui allait suivre, une personne normale aurait plutôt fait de téléphoner à la police et non pas de se faire justice elle-même…  Et plus tard, oui, elle aurait probablement peur, elle ferait des cauchemars et refuserait certainement de dormir seule, plus tard, pour l’heure, elle avait un dangereux nudiste à traquer. Son cœur battait rapidement, comme une chasseuse en attente d’une proie, ses mains serraient la corde alors qu’elle attendait, à l’affut du moindre bruit. Et s’il ne sortait pas? Et s’il restait là?  Haley risquait de rentrer et alors là, l’amour obsessif de l’intrus serait un sérieux danger. Plongée dans ses pensées, elle s’était demandé s’il avait pu fuir par la fenêtre de la salle de bain, se rassura qu’elle l’aurait entendu sortir, ou que des voisins auraient hurlé d’exhibitionniste… Juste comme elle allait faire un pas vers la pièce, le son caractéristique d’une poignée qu’on tourne la ramena à sa concentration.

Oui, c’était bien la poignée. Retenant son souffle pour ne pas se faire surprendre, Heaven avait plaqué son corps svelte contre le mur, espérant sincèrement qu’il ne la trouverait pas. Son cœur battait si fort sous l’angoisse qu’elle craignait presque de s’effondrer là. N’eut été de son envie maladive de sauver sa meilleure amie, elle aurait probablement bougé pour avaler quelque cachets. Mais pas maintenant, pas quand le sort de la plus belle blonde du japon – oui, Haley la battait selon son propre avis non impartial envers celle qui aurait pu être sa femme -  elle se devait d’être forte. Prête à bondir, tous muscles tendus, elle se concentrait sur les pas qui se rapprochaient, refoulant une nouvelle fois la peur qui lui retournait l’estomac. Il était grand, il semblait fort… peut-être que son idée était stupide finalement, les bêtes blessées sont plus agressives, peut-être que les humains tout nus aussi? Le temps ne semblait pas vouloir s’écouler assez vite, la nervosité lui serrait la gorge et enfin, ENFIN, le fourbe fit le pas de trop, le pas qui le perdrait, celui qui le menait vers le salon, hors de son petit couloir de protection, hors de la douche qui ne lui appartenait pas…. Et directement dans les filets de boucle d’or.

Experte en film d’action, elle avait attendu qu’il passe devant elle, un pas, pas plus, pas de chance qu’il ne l’ait vu, pour l’attraper par le torse dans son lasso improvisé et, serrant en ramenant les cordes conte elle pour l’immobiliser comme un gibier – et se maintenir en place, elle avait cru bon de se jeter sur son dos dans un : « AHIAAAAA…   » d’amazone. Oui. Le plan ultime, serrer sa corde heureusement résistante, pour lui immobiliser les bras, et s’assurer de l’encercler de ses cuisses dans une prise de pretzel qui aurait eu plus sa place dans un cirque que dans le salon de sa meilleure amie. Toutes ses forces y passaient, elle ne le laisserait pas s’en tirer, pas aujourd’hui, pas comme ça, pas quand la virginité – AHEM – d’Haley était en jeu! « On ne bouge plus! T’es en état d’arrestation pour exhibitionnisme! » … et toi t’as l’air totalement idiote, perchée sur son dos, en pleine tentative de lutte pas trop concluante. Mais elle avait réussi, il était entre ses mains, elle pouvait le livrer à la justice. Batman serait fier!

Persuadée d’avoir vaincu un grand mal – ou n’ayant pas envisagé qu’il puisse résister à son arrestation médiocre et frôlant presque un porno très mal dirigé – boucle d’or n’avait pas entendu les bruits dans le couloir, pas plus qu’elle n’avait envisagé que la porte, devant l’étrange duo, s’ouvre lentement… Première idée paranoïaque : il avait un complice! Forcément, ils devaient être tout un clan de Johnny’s en manque prêt à se désaper chez la première venue! Deuxième réalisation? Ce dernier 20 minutes était une suite de mauvaise idée. Si elle était préparée à mourir assassinée par des chanteurs troublés, perchée sur le dos de chef de clan des tous nus bridés, elle ne s’était pas attendue à ce que cette porte s’ouvre sur……… la propriétaire deux lieux?

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Elle est né à Tokyo, un certain jour de juin et bien qu'elle soit japonaise, elle ne peut s'empêcher de mentir sur sa nationalité la plupart du temps, prétendant être américaine.

Activité de fainéant :
Elle a toujours rêvé d'être actrice mais elle travaille à l'hôpital en tant que secrétaire médicale.

Statut marital :
Secretly, In relationship with... ♥️



Mes trucs à moi :
Elle est fière de sa famille et a 2 frères qui sont plus jeunes qu'elle • Rares sont les fois où elle ne sourit pas • Elle n'en reste pas moins une personne sensible • A seize ans, on lui a détecté des problèmes de santé • Un garçon qu'elle aimait l'a quitté à cause de ça • Elle rêvait de devenir actrice et a toujours voulu rencontrer Johnny Depp • Elle aime aussi la science et l'informatique • C'est une grande gourmande et raffole avant tout des pâtisseries, le sucré c'est sacré ! • Elle est fan des Kanjani, particulièrement de Ryo, mais elle ne l'assume pas • Elle ne se complique cependant pas la vie et un rien suffit à la rendre heureuse






Mar 21 Juin - 20:55

xxx
Heaven, Tadayoshi & Haley
Sa journée avait été des plus ennuyeuses et longues, terriblement longues. Haley n’avait pas de mot pour décrire à quel point le temps qui n’avançait pas lui avait paru horrible. Peut-être parce qu’elle avait beau essayé de se l’ôter de la tête, elle ne parvenait pas à effacer son petit ami de son esprit. Elle avait déjà hâte de le retrouver alors qu’elle commençait à peine à travailler. C’était malin ça. On voyait ô combien cette demoiselle était studieuse dit donc... Les patients devraient certainement s’en inquiéter néanmoins aucun d’eux ne sembla anxieux, surtout pas lorsqu’ils croisaient le sourire radieux de la secrétaire qui les accueillait à chaque fois. Evidemment qu’elle s’ennuyait seulement si elle commençait à être désagréable, pour sur qu’elle n’aurait pas vu le soir avant un long, très long moment. Le faire avec le sourire était mieux puis de toute manière, elle était de bonne humeur parce qu’elle avait toujours Tadayoshi auprès d’elle. Ils se parlaient assez souvent par messages, messages pour lesquelles Haley s’empressait de répondre à chaque fois, sans se douter ce qui se préparait à son appartement ensuite. Si elle l’avait su, probablement qu’elle serait rentrée plus tôt, qu’elle aurait agité ses bras dans tous les sens pour se faire voir tout en indiquant à sa meilleure amie que l’idole n’était pas un vieux pervers qui en avait après son pauvre petit corps mais qu’il était juste l’homme avec qui elle partageait sa vie désormais. Cela ne serait pas arrivé d’ailleurs si elle avait eu la merveilleuse idée de lui en parler plus tôt toutefois ce n’était pas de sa faute... Pour sa défense, la jeune femme déclarerait qu’elle avait cru bien faire. Elle était parti dans l’optique de l’avouer à Heaven, elle était sa meilleure amie et elle savait tout d’elle néanmoins dés que cette dispute avec le Kat-tun était tombé, Haley n’avait pu s’imaginer lui étaler son bonheur alors que sa camarade souffrait. C’était injuste. Elle avait pensé avoir largement le temps de lui révéler la vérité plus tard cependant ça c’était avant que les deux squattent tranquillement son appartement. Une note à inscrire pour plus tard d’ailleurs : soit changer de serrures, soit reprendre le double des clés à la barmaid. Non pas que ça la gênait qu’elle débarque chez elle à pas d’heure cependant désormais qu’elle avait une vie amoureuse un peu plus approfondie, elle votait pour l’intimité. Puis, de toute façon, si Heaven l’appelait, la secrétaire serait la première à rappliquer au moindre problème. Bref tout ça pour le moment de toute manière était inutile puisqu’elle ignorait encore ce qui se déroulait chez elle. Et peut-être que c’était mieux ainsi. Ou peut-être pas car le pauvre Okura, il était en train de passer un sale quart d’heure.

Quittant enfin l’hôpital, Haley ne résista pas qu’elle envoya même un message à sa moitié pour lui déclarer qu’elle rentrait enfin, qu’elle était épuisée même si elle avait déjà connu pire journée que celle-ci.

Sans se douter ne serait-ce une seule seconde ce qui se déroulait dans son salon, la jeune femme pénétra à l’intérieur du logement, se déchaussant avant de mimer une mine déçue de ne pas voir les chaussures du ranger. Cela signifiait que lui n’avait probablement pas encore fini, peut-être même avait-il été retardé. D’où sa profonde surprise lorsqu’elle s’aventura plus loin et qu’elle aperçu cette scène des plus inimaginable devant elle. Ses pupilles menaçaient de s’échapper de leurs orbites tant elles s’étaient dilatées alors que sa bouche s’était grande ouverte. Pas moyen pour la demoiselle de saisir la situation ni pourquoi Tadayoshi était là - presque nu - alors qu’il y avait aucune chaussure à l’entrée et pourquoi Heaven essayait durement de l’attacher avec une corde à sauter. Tout un tas d’hypothèses tournoyaient dans son esprit alors qu’elle les dévisageait, ne pensant pas une seule seconde qui se passait quoi que ce soit entre eux. Cela aurait été stupide de le faire dans son appartement s’ils avaient voulu être discrets ceci dit... Et pourtant... Haley croisa sévèrement ses bras à sa poitrine, la remontant vivement avant de froncer les sourcils, faussement outré de ce qu’elle avait devant elle.

- Je peux savoir ce qui se passe ici ? S’offusqua-t-elle, alors qu’elle avait juste envie de rire en vérité, son amoureux n’avait pas l’air en bonne posture, Pourquoi ma meilleure amie attache mon petit ami en serviette dans mon salon ?

Avec eux tous les scénarios étaient possibles et certainement qu’il était préférable qu’elle ne le sache pas. En tout cas si Heaven ne savait pas pour la jeune femme et l’idole, maintenant c’était réglé. Pareil pour l’inverse d’ailleurs. Drôle de rencontre certes mais quel importance.

- Vous tentez un remake SM ? Est-ce que je dois aller chercher une caméra ?

Sérieusement, Haley, tu n’as pas autre chose à faire que lancer de telles bêtises ? Espèce d’idiote.




Emi Burton
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


If there's life after this, I'm gonna be there to meet you with a warm, wet kiss. And I'm gonna love you like nobody loves you♡ fucking face.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Mar 21 Juin - 22:26

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Il aurait dû s'y préparer. Il aurait dû s'y attendre. Il aurait savoir que cette folle bonne à enfermer au fond d'une cave n'était pas partie. Il aurait dû le sentir. Et pourtant, il avait cru être enfin tranquille. Il pensait s'être débarrassé d'elle en tapant un peu du pied, en mode pas content. Il se disait qu'il avait été assez effrayant pour la faire fuir et peut-être même réfléchir. Il pensait qu'elle aurait repris conscience sur le chemin, qu'elle aurait retrouvé la voie de la raison, quelque part au fond d'un trou, loin de lui, mais non. Elle semblait être têtue. Un peu trop. Et très folle ; trop pour son propre bien et celui des autres pour être honnête. Parce que, vraiment, il devait lui manquer une case. Voir deux. Si ce n'était pas plus.
Quoiqu'en y pensant, rien ne le préparait à ça. Il aurait pu essayer de penser à différentes façons qu'elle aurait de le surprendre, elle aurait sans doute pensé à tout. Sauf à ça. Il aurait cru qu'elle se serait cachée dans un placard et y serait restée jusqu'à ce que la nuit ne tombe. Ou qu'elle se cache sous le lit. Dans le congélateur même – ça lui aurait rafraîchit les idées en plus – mais il n'aurait pas cru qu'elle lui sauterait littéralement dessus. Et avec une corde, en plus. Ils en étaient arrivés là alors ? Ils en étaient arrivés à agir comme de vulgaires animaux et à se jeter l'un sur l'autre avec la première « arme » qui leur tombait sous la main, tout en trouvant un prétexte tout aussi sordide que leur attitude. N'étaient-ils pas des adultes ? Ne pouvaient-ils pas s'asseoir et discuter comme tels ? - parce que l'on discutait souvent avec la folle qui venait de s'introduire chez sa petite amie, bien sûr.... il croyait encore au Père Noël lui ou quoi? -
D'ailleurs, si l'on pouvait omettre le petit cri pas très viril qui lui avait échappé quelques secondes plus tôt... Ce serait top. Il apprécierait. Mais eh, il avait une excuse, on l'avait pris par surprise. Une grande blonde totalement attardée l'avait surpris avec une corde autour de ses bras alors qu'il se pensait seul et en sécurité. C'était d'une lâcheté... Qu'elle l'affronte en face !
Pas sûr qu'il aurait réagi différemment cela dit...

Sérieusement, en état d'arrestation pour exhibitionnisme ? C'était totalement infondé. Surtout qu'elle ne l'aurait pas vu tout nu si elle ne s'était pas sentie obligée de tirer le rideau. Sérieusement... Elle réfléchissait avant de parler et d'agir ou elle le faisait exprès ? Non. Elle devait le faire exprès. Réfléchir devait lui coûter trop d'énergie alors elle préférait y aller et se jeter dans le tas sans bien y penser. Plus le temps passait, plus il se disait qu'elle avait vraiment des fils qui se touchaient là-haut. Les plombs devaient sauter plutôt deux fois qu'une... Ce n'était pas étonnant qu'elle était aussi perturbée alors, la pauvre enfant. Son cerveau n'arrivait pas à suivre. Ou c'était pas elle qui n'arrivait pas à suivre son cerveau ? Bref, en gros, ils ne se suivaient pas.
Et en plus, il l'avait sur le dos. Dans le sens propre comme figuré. Elle n'était pas très épaisse mais elle pesait lourd après une dure journée de travail.

Ca le frustrait de ne pas pouvoir bouger comme il le souhaitait, même si ce n'était pas vraiment elle qui l'en empêchait. Il avait surtout peur de perdre sa serviette. Donc c'était avec une légère terreur que ses doigts restaient accrochées au tissu, le tenant avec force, de peur qu'il ne cède. Il n'avait aucunement envie d'être nu devant elle à nouveau. Il tenta de la faire descendre, gesticulant un peu à gauche, un peu à droite, se penchant parfois un peu en arrière pour la faire lâcher. Mais rien à faire. Elle était pire qu'une sangsue !
Trop concentré à tenter de faire tomber ce pot de colle humain de son dos, il n'avait pas entendu la porte d'entrée s'ouvrir, et encore moins les pas qui avançaient vers eux. Il n'avait pas vraiment le temps de focaliser son attention sur autre chose que Miss Monde.
Ce fut la voix de Haley qui le ramena sur Terre. Il arrêta tout mouvement alors que ses pupilles brillaient d'émotions. Ô Haley, ô douce Haley... Elle était enfin arrivée ! Elle allait le sauver ! Elle allait pouvoir le libérer. Elle allait vaincre le maudit dragon avec sa belle épée et son armure étincelante, accompagnée par son fidèle destrier, Maximus Premier du nom – il était fatigué okay ?
Elle allait le secourir et venir à bout de ce démon blond sur son dos. Et ensemble ils appelleraient la police pour faire arrêter... la meilleure amie de Haley.

Euh ?

« Ta quoi !? », s'exclama-t-il dans une grimace, « Ta meilleure amie ? »

Il plissa les yeux, la bouche légèrement ouverte, comme si ces trois mots avaient du mal à rentrer. Il ne connaissait même plus leurs signification. C'était quoi, une meilleure amie ? Qu'on le rassure, ce n'était pas la chose sur son dos hein ? Ce n'était pas Miss Monde, la stalkeuse la plus folle que la Terre n'ait jamais connu, hein ?

Il balaya la nouvelle rétorque de sa petite amie dans un grognement et signe de tête exaspéré. Avaient-ils l'air de tourner un remake SM ? Son regard tomba sur la corde entourant ses bras et sur le seul bout de tissu qui couvrait son corps. Bon, d'accord, ça pouvait porter à confusion.

« Mais non ! », qu'il lâcha dans un soupir, au bord du désespoir, « On tente un remake de rien du tout ! »

A part peut-être un remake d'un vieux western, les cow-boy contre les indiens... Qui était qui, au juste ? Au vu des événements, il devait être l'indien. Accusé à tort, attaché, ligoté. On lui coupait son droit à la liberté, au droit de se défendre, d'être son propre avocat. On lui ôtait avec un bout de corde et une Miss Monde blonde sur le dos le droit de parler, de revendiquer son innocence.
En parlant de Miss Monde sur son dos, il commençait vraiment à en avoir marre qu'elle soit perchée là-haut. Il se mit à bouger le haut de son corps, tenant toujours la serviette d'une main – comme il pouvait – afin de la décoller, et continua à gesticuler de la sorte jusqu'à ce qu'il sente le poids sur son dos se dissiper. Un soupir de soulagement le quitta alors qu'il se redressait bien droit dans une fine grimace. Il se tourna légèrement, jugeant Miss Monde du regard, avant de se tourner vers Haley, les sourcils froncés.

« Elle peut pas être ta meilleure amie », et son regard se posa sur Miss Monde à côté de lui, la scrutant de haut en bas. « C'est pas possible », qu'il conclut en plongeant son regard dans celui de Haley.

Il secoua plusieurs fois la tête, puis se décala d'un pas, au cas où la folle furieuse tenterait de se jeter sur lui une nouvelle fois. Il articula discrètement un « Elle est barge » à sa petite amie dans l'espoir qu'elle comprenne à qui elle avait à faire et qu'elle prévienne la police, les militaires, le samu, le plombier... Quelqu'un. N'importe qui.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Jeu 7 Juil - 22:54
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada & Haley
Que dieu bénisse Haley qui, loin de se douter de la scène qui envahissait son salon, venait très certainement d’éviter à sa meilleure amie un coûteux procès dans lequel elle devrait se défendre d’accusations de voie de fait et de tentative d’agression sexuelle. Sans compter le meurtre potentiel, à voir comment son prisonnier était barge, il pourrait très bien ajouter cette accusation-là dans le lot! Grimpée sur le dos d’une célébrité qu’elle n’appréciait pas spécialement, Heaven peinait à retenir les bouts de corde, tentant tant bien que mal d’immobiliser l’agresseur et de protéger Haley du maniaque en liberté. Un fou, un infâme, qui s’imaginait que les douches de logement étaient un terrain public ! Boucle d’or avait déjà eu affaire à de tels dégénérés, lors de son séjour outre-mer, selon son opinion d’experte, tous les américains avaient un sens assez flou de la notion d’espace personnel, et si le jeune homme entre ses griffes avait été une racaille d’étranger, elle aurait pu s’expliquer son comportement digne d’un sauvage. Mais non, son otage était on ne peut plus japonais, de la tête aux pieds et, suite à sa démonstration de pur exhibitionnisme sous la douche, elle pouvait confirmer qu’il était bel et bien 100% fait local. Ah les beaux produits du terroir… Enfin. Loin de se laisser démonter par l’adversité, Heaven en était à gagner son combat lorsque la porte s’ouvrir sur sa meilleure amie…….et son air absolument surprise.

Forcément, elle était choquée, effrayée, terrorisée à l’idée de….Ouai non. Heaven avait beau froncer les sourcils, forcer un sourire rassurant, elle ne parvenait pas à s’expliquer le comportement trop calme de son amie. La pauvre semble plus surprise de l’étranger duo en pleine guerre dans son salon, que de la réalisation qu’un maniaque s’était faufilée sous sa douche. Peut-être ne comprenait-elle pas le danger? Après tout, elle aimait bien ce chanteur-là, alors elle pouvait s’imaginer à quel point il était dangereux et… « Recules Haley, il est dangereux j’te dis. Un vrai maniaque! » … Toujours pas. La propriétaire des lieux semblait plutôt amusée, voir même inconsciente, elle avait même fait un pas vers eux en rigolant. S’était-elle cogné la tête? Boucle d’or avait resserré son étreinte sur les cordes, elle peinait déjà assez à retenir l’intrus sans qu’en plus il soit aguiché par sa meilleure amie. Vraiment Haley… n’avait-elle donc aucune idée du danger qui s’était faufilé jusque dans son salon? Comme si le choc de découvrir Tadayoshi en tenu d’Adam sous la douche n’était pas assez pour son pauvre cœur, il fallait qu’en plus, sa femme vienne lui annoncer sa trahison, son union à un gueux, son acceptation d’un bridé comme… petit ami?

Ok… Ça serait peut-être le temps de descendre de son dos Heavy? Non? NON. Incrédule, en état de choc, elle avait ouvert la bouche comme un poisson hors de l’eau en fixant son amie avec un air tout à faire ahuri. Le même genre d’air que la pauvre secrétaire avait dû avoir en apprenant que son amie se faisait une tortue. Un air de choc, de terreur, et sa pompe à sang qui manquait un battement. Ce gougeât était son copain? Impossible ! IMPOSSIBLE. Elle allait se réveiller, c’était un mauvais rêve, il n’y avait pas une seule raison possible pour que sa chère et tendre se soit abaissé à fréquenter un mec qui n’avait même pas sa propre douche! « Haley non! Dis-moi que c’est faux! » … Bah… elle devait quand même le savoir non, avec qui elle sortait? Pas si elle avait perdu la tête. Ça arrivait parfois… Et voir un kanjani en serviette dans son salon lui avait certainement fait perdre le nord… « Ça peut pas être ton petit ami, il est pas net, il s’expose indécemment devant mes yeux purs! »  … Purs? On doit te rappeler une certaine plage? Trop secouée pour maintenir convenablement sa prise sur le fugitif, elle s’était retrouvée debout, en équilibre précaire à côté de lui, toujours cette gueule d’ahurie alors que son regard passait de son amie au chanteur, sans qu’elle ne daigne comprendre…Enfin, qu’il la traite de barge, elle saisissait. L’œil réprobateur, elle avait croisé les bras et tiré un air menaçant au jeune homme.

« Woaaah attentions les insultes! »  Puis, vers Haley. « Ça ne peut pas être ton petit ami Haley. Il est dingue. Et dangereux. Un vrai fou. Allez, laisses-moi appeler la police… » Elle avait pris un ton plus doux pour son amie, comme on parlerait à une enfant malade. Et croyez nous, si elle s’abaissait à cette relation, elle était malade. Gardant un instant le silence – il semblerait qu’il avait fallu plusieurs minutes à sa cervelle pour enregistrer l’information sur le nouveau couple qui se tenait devant elle, boucle d’or avait finalement, ENFIN, réagis comme une amie le ferait. Oui. Après le choc venait un autre choc. Haley sortait avec Okura Tadayoshi. SQUEEEEE –insérer ici un cri de fangirl-. D’ailleurs, elle avait même les yeux brillants lorsqu’elle ouvrit à nouveau la bouche. « KYAAAAAAA Tu sors avec un Kanjani!!! » …. Heaven… un, deux … pas de réponse, cervelle déconnectée, encore fut-elle existente… « Ok c’est pas Ryo mais bon il est pas mal ! »  Et il est encore dans la pièce tu sais…. Pauvre fille. Ignorant totalement les règles de civilités qui auraient dû lui indiquer que le pauvre jeune homme était un humain et pas un animal, Heaven avait posé une main sur son bras, tâtant le biceps sans lui demander. Oui. Tout permis. Absolument tout permis. On se dit que, considérant le mariage à venir avec SA tortue, elle pouvait se permettre. Sans vraiment saisir qu’elle venait de grimper sa folie d’un cran, elle avait zieuté le pauvre bridé de haut en bas avec un sourire appréciateur avant de reposer ses iris bleutés sur son amie. « Il est pas mal, un peu grand à mon goût, des mains de géant »  Heaven… pourquoi tu te saisis de sa main pour valider… Pour la science! « Mais il est pas mal. Ok……. »  Relâchant la main du pauvre Tada, elle avait conclus, comme si elle avait son mot à dire. « Je l’accepte dans nos vie. »  … Oui. Parce que forcément, la vie d’Haley était liée à la sienne. Qui ne comprendrait pas ça!


code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Elle est né à Tokyo, un certain jour de juin et bien qu'elle soit japonaise, elle ne peut s'empêcher de mentir sur sa nationalité la plupart du temps, prétendant être américaine.

Activité de fainéant :
Elle a toujours rêvé d'être actrice mais elle travaille à l'hôpital en tant que secrétaire médicale.

Statut marital :
Secretly, In relationship with... ♥️



Mes trucs à moi :
Elle est fière de sa famille et a 2 frères qui sont plus jeunes qu'elle • Rares sont les fois où elle ne sourit pas • Elle n'en reste pas moins une personne sensible • A seize ans, on lui a détecté des problèmes de santé • Un garçon qu'elle aimait l'a quitté à cause de ça • Elle rêvait de devenir actrice et a toujours voulu rencontrer Johnny Depp • Elle aime aussi la science et l'informatique • C'est une grande gourmande et raffole avant tout des pâtisseries, le sucré c'est sacré ! • Elle est fan des Kanjani, particulièrement de Ryo, mais elle ne l'assume pas • Elle ne se complique cependant pas la vie et un rien suffit à la rendre heureuse






Ven 8 Juil - 21:11

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Elle aurait pu se taire, râler, les réprimander également parce qu’il était clair et net que cette situation n’avait strictement aucun sens. Seulement, la jeune femme avait jugé bon de plaisanter, de sortir une bêtise comme elle avait souvent l’habitude de faire. Si Heaven était « barge », en soit, on pouvait très bien comprendre pourquoi ces deux là étaient amies. Haley n’était pas vraiment seule dans sa tête non plus. A croire que si sa route avait croisé celle de sa camarade dans le passé, ce n’était pas anodin. Deux blondes au Japon, avec un caractère aussi stupide pour l’une comme pour l’autre, elles étaient forcément faits pour s’entendre. Sauf que les apparences étaient souvent trompeuses et derrière la personnalité un peu particulière de sa meilleure amie se cachait quelqu’un de formidable. Elle agissait excessivement parfois, se perdait dans des scénarios invraisemblables néanmoins cela ne faisait pas d’elle une personne immature, folle ou tout autre adjectif qu’un inconnu pourrait la qualifier en la voyant. Heaven était tellement plus que ça et elle lui avait apporté beaucoup. Certainement que si elle n’était pas rentrée dans son existence, la vie de la secrétaire aurait été différente. Elles s’étaient toujours soutenus, toujours respectés et ne s’étaient jamais abandonnées dans les coups durs. C’était quelqu’un de précieux pour elle et c’était probablement la raison pour laquelle, elle n’avait pas douté une seconde lorsqu’elle était entrée dans son appartement. Elle lui faisait confiance. Comme à son petit ami. Haley était sûr que si tous les deux y mettaient du leur, ils pourraient s’entendre parce qu’il s’agissait là de deux personnes qui avaient une très grande place dans le creux de son coeur. Des personnes que pour rien au monde, elle ne souhaiterait voir disparaître de sa vie.

« Puisque je vous dis que c’est la vérité, je sais encore qui sont mes proches ! » Avait-elle déclaré, les yeux plissés faussement outré qu’ils puissent douter d’elle.

Leur réaction en réalité était tout bonnement mythique et elle hallucinait de voir ô combien ses vis-à-vis étaient autant idiots l’un que l’autre. Tellement que la demoiselle n’avait pas eu d’autres choix que de répondre à son bien aimé que sa meilleure amie n’était pas barge. Il ne la connaissait pas vraiment mais à présent qu’ils auraient l’occasion de se côtoyer plus souvent, Tadayoshi pourrait constater de lui-même qu’Heaven était quelqu’un de bien.

« Et non, on n’appelle pas la police ! »

Elle y tenait à son petit ami. Elle n’avait pas envie qu’on lui enlève et qu’on l’enferme en prison. Lui parler au travers d’une simple vitre, Haley ne le supporterait pas. Ce serait si difficile donc tant qu’à faire, si elle pouvait le garder auprès d’elle, elle le ferait. Perdu dans ses rêveries, la jeune femme ne put que sursauter face à la réaction de sa camarade. Quant elle disait que celle-ci réagissait excessivement, elle ne se trompait pas bien qu’il faudrait ajouter qu’Heaven s’excitait avec un petit train de retard quand même. Un sourire égaya son visage face à cette attitude avant qu’elle ne se mette à rire et fronce les sourcils à la mention de celui qui était, à la base, son idole favorite.

« Il est mieux que Ryo ! »

Sûrement parce qu’elle n’était pas objective, qu’elle ne pouvait plus préférer le ranger jaune à son petit ami alors que ce dernier, en plus d’être beau, il était formidable. Un rien et il parvenait à la faire chavirer. Tadayoshi avait un tel pouvoir sur elle, c’était incroyable. Les bras croisés, elle observa sa vis-à-vis tripoter sans la moindre gêne son petit ami alors que ses sourcils se fronçaient de plus en plus. Eh ! Il n’y avait qu’elle pour le toucher ainsi, non mais ! Bon parce que c’était Heaven, ça ne la dérangeait pas tant que ça mais... Un peu quand même. La jalousie était un vilain défaut, que voulez vous ?

« C’est sur toi tu préfères les nains ! » Avait balancé la secrétaire au tac au tac « Un grand c’est mieux, au moins tu peux te mettre sur la pointe des pieds quand tu l’embrasses ! »

Euh... Vraiment ? Comme justification, tu n’as que ça pour ta défense ? Idiote... Mais ce qu’elle racontait n’était pas faux, elle aimait cela. Tout comme elle aimait un tas de choses chez lui... Il était parfait. Quoi que dise Heaven sur ce sujet là, elle avait tort. Tadayoshi était bien mieux que Kamenashi et si sa meilleure amie n’était pas déprimée à cause de ce dernier, probablement qu’Haley pourrait lui faire un exposé pour se justifier.

- J’espère que vous vous entendrez bien.

Elle les avait observé tous les deux sur ses dires, une esquisse au coin des lèvres, avant qu’elle ne s’aperçoive d’un détail important.

- Je peux savoir pourquoi t’es encore là d’ailleurs ?! Demanda-t-elle d’une voix sévère, destinée à son petit ami. Elle le dévisagea de cet air qui signifiait qu’il ne valait mieux pas la contredire puis désigna la porte de la chambre de son index, Va t’habiller ! Je n’ai rien contre le fait de te voir à moitié nu mais quand même... On n’est pas tout seul.

Bah oui, voyons. Ce Tadayoshi alors, quel culot !
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


If there's life after this, I'm gonna be there to meet you with a warm, wet kiss. And I'm gonna love you like nobody loves you♡ fucking face.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Ven 8 Juil - 22:08

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Plus il passait du temps à côté de Miss Monde, plus il se disait que, tout compte fait, il était normal. Un peu parano sur les bords avec une tendance à tout exagérer, mais il était normal. Il n'entrait pas chez les gens et ne s'introduisait pas non plus dans leur salle de bain. Il ne touchait pas sans prévenir la personne en face – nue d'ailleurs – alors qu'elle prenait sa douche. Il ne la traitait pas non plus de pervers et ne menaçait personne avec une poêle. Et heureusement pour tout le monde, il ne se jetait littéralement jamais sur personne pour pouvoir les capturer.
Non sérieusement, elle avait cru quoi ? Qu'il était un Pokémon ? Elle était au courant que ces bêtes-là, ça se capturer avec des Pokéball et pas avec une corde et la force d'un moineau ? Galant comme il était, Tadayoshi ne dirait rien. Il était qui au final, pour lui briser ses rêves hein ? Si elle voulait croire qu'elle était capable de capturer des gens ainsi, eh bien, il la laisserait croire ce terrible mensonge.

Il était vraiment reconnaissant que Haley soit venu le sauver. Encore un peu et... Non, il ne préférait pas imaginer ce qui aurait pu arriver. Elle aurait pu réussir à l'attacher, d'une façon ou d'une autre. Et sa vie aurait viré au cauchemar. Dans tous les sens du terme. Elle l'aurait sans doute emmené dans sa cave, avec ses autres victimes. Et qui pouvait bien savoir ce qu'une Miss Monde déjantée comme elle était capable de faire... Elle investissait déjà les appartements des autres comme s'il s'agissait du sien alors que pouvait-elle bien faire à un corps qui ne lui appartenait pas ? Cette seule pensée le fit frissonner d'horreur.
Ou peut-être bien qu'il avait froid... Il se baladait en serviette depuis un moment quand même.

Un air choqué prit soudainement place sur son visage alors qu'il posait son regard sur Miss Monde. Pardon !? Elle, des yeux purs !? Bah bien sûr et il était quoi, la Reine d'Angleterre ? Cette femme n'était décidément bien. Quelqu'un devait se porter volontaire pour lui montrer le chemin – de la sortie de préférence. Gentil comme il était, il se sacrifierait pour le bien de tous.

« Oui, appelons la po... »

Une moue déçue étira les traits de son visage alors que Haley précisa qu'ils n’appelleraient pas la police. Mais pourquoi ? N'était-ce pas le devoir d'un bon citoyen que de remettre un lion en cage ? Ou plutôt une folle dans sa cave. Bref, de remettre Miss Monde dans sa camisole et à la rendre à l'asile.

Il rouvrit lentement la bouche, pour contester la décision de sa petite amie, mais fut interrompu par.. par quoi ? C'était quoi ça, un phoque ? Ah non, Miss Monde. Il se mit d'ailleurs à observer cette dernière d'un air perplexe et désemparé. Quand il disait qu'elle était barge, il ne plaisantait pas. Elle avait un sacré train de retard, en plus. D'accord elle était grande mais l'information ne mettait pas autant de temps à monter au cerveau, si ? … apparemment si.
Encore une fois, ses lèvres bougèrent mais aucun son n'en sortit. Ryo ? Les sourcils froncés, il était prêt à riposter, commenter tout ce qu'il se passait. Il était prêt à se défendre – okay il était pas aussi génial que Ryo mais hey, il avait des centimètres de plus c'était pas rien !
Sauf qu'encore une fois, on ne le laissa pas vraiment parler. La main de Miss Monde se reposa sur son bras et son corps entier se glaça. Un air de panique la plus totale s'empare de son visage alors qu'il ne savait plus quoi faire, ni quoi dire. Il sentait les doigts de la blonde en face de lui palper sa peau – encore, elle prenait de mauvaises habitudes – et il n'avait qu'une envie : fuir. Sauf que la fuite était impossible. Il était trop choqué pour bouger. C'était à peine s'il osait respirer, se disant que s'il faisait un mauvais mouvement, elle serait capable de lui briser la nuque, juste comme ça.

Comment les choses avaient tourné de cette façon ? Il n'était qu'un Johnny's, un petit Tadayoshi en pleine croissance, et il n'avait demandé qu'une seule chose : passer du temps avec sa petite amie. Alors pourquoi c'était Miss Monde qui s'amusait avec sa main hein ? Il n'écoutait même pas ce qu'elle racontait, il n'entendait que le son de son cœur qui tambourinait à ses oreilles. Ses pensées s'affolaient dans tous les sens, l'alarmant que s'il ne bougeait pas bientôt il risquait d'y laisser sa peau.

Brusquement, ses yeux se mirent à papillonner avant de se poser sur Miss Monde d'un air perdu.

« Tu m'acceptes dans vos vies ? »

Ca voulait dire quoi ça, hein ? Une blonde pouvait en cacher une autre ? Non non non. Il avait signé – mentalement – pour être avec Haley. Elle, et seulement elle.

« Hein ? Qu'on s'entendra bien ? », et il grimaça légèrement en scrutant Miss Monde du regard. Il ne voyait pas vraiment comment il pouvait bien s'entendre avec une folle pareille...

Un léger sursaut fit bouger son corps, et regard se reporta sur Haley. Pourquoi c'était lui qui se faisait engueuler !? C'était à cause de Miss Monde s'il n'avait pas encore eu le temps de s'habiller !
Il ne se fit cependant pas prier et partit immédiatement dans la chambre, non sans lâcher un lourd soupir de soulagement, Miss Monde étant loin de lui à présent.
Par chance, il trouva des habits qui traînait dans l'armoire de Haley. Il ne prit pas vraiment le temps de savoir s'il s'agissait des siens ou de ceux d'un des frères de sa petite amie, il n'avait pas le temps pour ça. Il voulait simplement remettre des bouts de tissu sur sa peau.

Il retourna au salon quelques minutes plus tard, passant maladroitement une main dans ses cheveux. Son regard se posa directement sur Miss Monde, et il plissa légèrement les yeux tout en effectuant un pas sur le côté, se glissant délicatement vers Haley. Il se pencha quelque peu pour lui murmurer un rapide « Change tes serrures » au creux de l'oreille avant de se redresser, non sans déposer un doux baiser sur sa chevelure en guise de bonjour. Il en avait oublié les bonnes manières avec tout ça.

« Tu t'introduis souvent chez les gens comme ça ? », demanda-t-il en direction de la meilleure amie de Haley, trouvant cette information plus que troublante. « Ou plutôt, tu t'invites souvent dans les salles de bain des gens ? Ca craint tu sais »

Il secoua lentement la tête pour appuyer ses paroles. Oui, ça craignait, et pas qu'un peu. Le pire était qu'elle avait tiré le rideau de douche. Et une partie de lui avait l'envie folle de la dénoncer en la pointant du doigt. Une autre avait plutôt envie de rester silencieuse sur le sujet, se disant que s'il n'en parlait plus, il oublierait tout ça...
Même si, concrètement, il n'était pas prêt d'oublier ce genre de rencontre.

« Sympa la rencontre sinon », ironisa-t-il, « Ravi de te connaître »

Oh oui, il était ravi. Il rayonnait tellement il était ravi – enfin presque.

« D'ailleurs », reprit-il rapidement, « Tu les as mis où, mes habits ? »
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Dim 10 Juil - 14:11
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada & Haley
Heaven avait eu une moue absolument boudeuse en écoutant son amie l’informer qu’aucune force policière ne serait appelée ce soir-là. Vraiment? Ne devait-elle pas exercer son devoir de citoyenne et informer les forces de l’ordre qu’un dangereux nudiste s’était échappé d’une plage spécialisée pour les gens comme lui? Et si elle ne pouvait communiquer avec les flics, elle pourrait au moins communiquer avec son manager à lui non? Exposer son corps – aussi canon soit-il, en toute objectivité – risquait de lui valoir de gros ennuis avec son agence, il serait temps que quelqu’un l’informe qu’il ne pouvait pas continuer à s’infiltrer dans les douches de gens comme ça… Mais bon, si la volonté de sa compatriote blonde était de laisser le nudiste en liberté, elle ne s’y opposerait pas. D’autant plus qu’elle avait d’autres chats à fouetter, notamment son amie qui glissait de minute en minute dans la folie. Allant même jusqu’à renier leur dieu tout puissant! Choc, horreur, damnation, les oreilles pures de notre bouclée n’étaient pas prête à de telles révélation. Ryo était l’unique, le meilleur, et accessoirement son meilleur ami, elle ne pouvait laisser personne au monde le classer à un rang inférieur à ce Tadayoshi! Jamais! S’il le fallait, elle trainerait le yellow ranger à poil dans le salon d’Haley, qu’elle puisse juger sur un pied d’égalité! « Haley! » Air choqué, mains devant la bouche, on aurait pu croire que son amie venait de profaner la pire ineptie jamais imaginée… en même temps, revoir le classement longuement étudié durant leurs soirées de groupies au bout desquelles elles avaient fini par s’entendre sur la suprématie du yellow ranger, ça frôlait l’hérésie! « Je t’interdis de blasphémer devant témoin! Si le dieu Ryo t’entendait…   » et même s’il n’entendait pas, soyez assuré qu’elle lui répèterait. Passant une main dans sa tignasse blonde, elle s’était mise à tâter le pauvre Kanjani, histoire de pouvoir conclure quant à son acceptation… Un travail minutieux, qui malheureusement fut interrompu par son amie qui venait de lui lancer une pique sur son choix d’homme.

« Les nains, c’est vite dit. Tu sauras que 172 centimètres c’est une taille parfaitement normale au Japon! On n’est pas des barbares d’américains! » … Décidément, on n’y échapperait pas, elle ne pouvait jamais passer une journée complète sans verbaliser sa haine de l’Amérique, on aura beau dire, la fibre raciste typiquement nipponne, elle en avait à revendre! Et puis…Heaven, juste comme ça, tu as une grandeur bien précise qui trace la ligne entre le nanisme et la taille parfaite? Et cette grandeur se trouve être précisément celle qui caractérise une certaine tortue de ta connaissance? Oui et alors! On faisait des statistiques avec ce qu’on avait. Oubliant un instant le nudiste qui se tenait non loin – encore heureuse que le dit intrus soit également un membre de la Johnny’s parce que sa tête de linotte pourrait lui coûter cher sinon, elle avait pointé un index accusateur vers sa meilleure amie, avant d’ajouter, tout aussi sérieuse que l’avait été la blonde dans son explication du baiser parfait : « Et tu sauras, jeune fille, que c’est encore mieux quand Kazuya se met sur la pointe des pieds pour t’embrasser! ». Malheureusement pour elle, cette affirmation totalement véridique l’avait renvoyé valser dans la spirale de douleur et de réalité merdique : elle pouvait y penser, elle pouvait le revoir nouer ses bras autour d’elle et l’étreindre, mais ça ne se produirait plus jamais, elle n’avait plus de petit ami nain. Boucle d’or avait eu une moue boudeuse, une seconde, et avait rapidement chassé la douleur dans ses yeux clairs lorsqu’elle avait réalisé que l’intrus – toujours aussi peu vêtu – se tenait toujours là.

Merde. Roulant des yeux, elle avait fini son analyse avant de relâcher sa main digne de Godzilla, et de conclura favorablement quant à son acceptation dans la vie de son amie. Ok, il était un peu barge, exhibitionniste sur les bords, mais au fond, ça aurait pu être vachement pire. Elle avait souvenir de certains crétins – sans toutefois en connaître l’identité – qui avait beaucoup blessée son amie dans le passé, alors qu’est-ce que c’était qu’un peu de folie hein? Notre peste s’était retournée vers le jeune homme avec un sourire aux lèvres, faussement angélique, faussement doux. « Fais pas cette tête Casanova, crois-moi, c’est vachement mieux pour toi de m’avoir dans ton équipe… », oh oui, vraiment, sinon, dieu sait ce qu’elle pourrait faire pour se débarrasser de lui. Profitant du fait qu’Haley avait détourné la tête un moment, elle avait fait un signe au bridé, passant son indexe devant sa propre gorge comme pour lui faire savoir qu’elle n’hésiterait pas à lui trancher la sienne, s’il osait emmerder son amie, puis, elle avait repris cet air d’ange blond dès qu’Haley avait retourné la tête. « Enchantée. Je suis certaine qu’on va bien s’entendre. » … ou pas. Enfin, Haley ça allait, son futur mariage… beaucoup moins. Elle avait roulé des yeux avec un sourire amusé alors que son amie ordonnait au pauvre nudiste d’aller ce couvrir. Ouai non, ça suffit, elle aussi avait besoin d’une pause visuelle. À voir autant de peau, elle retournait forcément à la peau immaculée de sa princesse tortue… et c’était un no-go.

« Ce n’est pas une entrée par infraction si j’ai la clé. » une moue boudeuse, un signe de tête vers son amie, qu’elle lui vienne en aide. Franchement, entre elles, il n’était pas rare que l’une soit sous la douche et de l’autre attende sagement de l’autre côté du rideau en entretenant une conversation, normal quoi? Après tout, elles se connaissaient depuis si longtemps, elles n’en étaient plus à ça près. « Et pas dans n’importe quelle douche, Haley est d’accord! J’pouvais pas prédire qu’elle avait des visiteurs! » Oh voilà, nous y somme, boucle d’or venait enfin, ENFIN, de trouver la coupable de toute cette mésaventure et, d’un index accusateur, sans vraiment être menaçante vu le grand sourire qui trônait sur son minois, elle avait ajouté à l’intention de son amie : « Si tu m’avais dit que t’avais un petit copain aussi! C’est pas le genre de truc qu’on cache à sa meilleure amie! » …. Heaven… Heaven… « J’veux tout savoir Hay’ enfin… bon, j’suis déjà au courant, il a pas de tâche de naissance sur les fesses, et j’ai assez bien saisis l’équipement …. » … Barge, totalement barge, surtout alors qu’elle ajoutait, à l’intention du chanteur, comme si c’était super normal : « J’ai balancé tes fringues dans la chute à ordure… pour t’empêcher de fuir. » … Et tu dis ça comme si de rien était? Oui. Retour à blondie. Au mieux, on comprend pourquoi Haley et elle s’entendent si bien, elles disent les pires conneries sans le réaliser… « Alors, tu l’as rencontré ou?   »

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Elle est né à Tokyo, un certain jour de juin et bien qu'elle soit japonaise, elle ne peut s'empêcher de mentir sur sa nationalité la plupart du temps, prétendant être américaine.

Activité de fainéant :
Elle a toujours rêvé d'être actrice mais elle travaille à l'hôpital en tant que secrétaire médicale.

Statut marital :
Secretly, In relationship with... ♥️



Mes trucs à moi :
Elle est fière de sa famille et a 2 frères qui sont plus jeunes qu'elle • Rares sont les fois où elle ne sourit pas • Elle n'en reste pas moins une personne sensible • A seize ans, on lui a détecté des problèmes de santé • Un garçon qu'elle aimait l'a quitté à cause de ça • Elle rêvait de devenir actrice et a toujours voulu rencontrer Johnny Depp • Elle aime aussi la science et l'informatique • C'est une grande gourmande et raffole avant tout des pâtisseries, le sucré c'est sacré ! • Elle est fan des Kanjani, particulièrement de Ryo, mais elle ne l'assume pas • Elle ne se complique cependant pas la vie et un rien suffit à la rendre heureuse






Ven 29 Juil - 20:47

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Pourquoi Heaven était-elle si choquée ? Evidemment qu’il était mieux que Ryo et peu importait à quel point sa meilleure amie essaierait de lui faire croire le contraire, Haley ne reviendrait pas sur sa parole. Ce n’était pas du yellow ranger qu’elle était amoureuse mais bel et bien de Tadayoshi, c’était donc normale de le préférer aux autres. Elle n’en admirait pas moins Ryo, il était réellement un jeune homme formidable qu’elle espérait avoir l’opportunité de rencontrer un jour, il restait l’idole qu’elle respectait plus que tout et qu’elle ne se lasserait jamais de regarder à la télévision néanmoins il ne serait jamais aussi fantastique que son petit ami. Ca non. On pouvait lui citer toutes les justifications qu’on voulait, cela ne fonctionnerait pas parce qu’à ses yeux, le garçon était parfait. Il n’y avait pas plus parfait et elle l’aimait toujours un peu plus chaque jour. Donc, elle choisit volontairement de ne pas répondre à la riposte de sa camarade, haussant les épaules pour faire signe qu’elle n’avait que faire de ce genre de détails puisque de toute façon, ce n’était pas comme si elle pouvait aller à l’encontre de ses sentiments. Qu’on se le dise, si Heaven devait placer sur un podium Ryo et Kazuya, est-ce qu’elle mettrait réellement le ranger en premier ? Dans ce cas là, le Kat-tun aurait de sérieux souci à se faire... Quant on aime, ce genre de chose ne compte plus car on en vient à idéaliser tellement cette personne qui partage notre vie que le reste n’a plus aucune importance si ce n’est le bonheur de cette dernière.

« Je préfère quand même avoir quelqu’un de plus grand que moi ! » Avait rétorqué la demoiselle alors que sa vis-à-vis mentionnait la taille moyenne des japonais.

La secrétaire ne le niait pas cependant cela n’empêchait pas qu’elle peinait à s’imaginer avec plus petit qu’elle, japonais ou pas, c’était perturbant. Sauf que vraisemblablement, sa meilleure amie avait plus d’un tour dans son sac et avait encore d’autres choses à dire sur le sujet. Ses pupilles s’arrondirent de stupéfaction à sa rétorque avant qu’un « Ah ?! » complètement choqué ne s’échappe de ses lèvres.

« Un gars qui se met sur la pointe des pieds pour embrasser sa copine, c’est pas viril ! »

C’était même bizarre et ça n’avait aucune classe.

« Tu m’étonnes qu’on pense qu’il est gay après ! »

Pour sa défense, Heaven avait mentionné Kazuya en premier, ce n’était donc pas de sa faute. Bien que ce genre de remarque n’avait strictement aucun rapport avec ce qu’elle racontait. Probablement qu’elle avait juste désiré associer le « pas viril » avec le « gay ».  Ne perdons pas de temps à tenter de comprendre cette jeune femme - ces jeunes femmes d’ailleurs - cela ne servirait à rien. Elles étaient dans leur monde.

Un soupir franchit sa bouche alors que croisant ses bras à sa poitrine, elle avait envoyé son petit ami s’habillait, ne souhaitant pas à ce qu’il se balade ainsi devant sa camarade. Bien que celle-ci avait du en voir plus qu’assez, ce n’était pas une raison. Ce corps n’appartenait qu’à elle, non mais !

Une fois le jeune homme partit, Haley échappa un soupir profond avant de prononcer à haute voix qu’ils l’épuisaient avec leurs bêtises mais ça la faisait sourire. Un sourire qui s’agrandit lorsque son bien aimé revint pour lui embrasser suavement la tempe. Hum... Ca, ça lui avait manqué. Hors ses sourcils se froncèrent de plus bel lorsque les deux individus se provoquèrent à nouveau et elle se retenait de justesse de ne pas les assoir sur une chaise et les frapper l’un après l’après l’autre.

« Je n’ai pas eu le temps de te le dire » Avait avoué la jeune femme qui se retrouvait accusée « Puis tu devrais savoir que ce genre de choses ne se dit pas facilement ! »

Car Tadayoshi était une célébrité, tout comme c’était le cas pour le Kat-tun. Heaven ne lui en avait jamais parlé, c’était par hasard qu’Haley l’avait découvert bien que pour sa part, elle avait la sincère intention de lui en parler. Néanmoins puisque sa meilleure amie était triste et en pleine rupture, elle s’était refusé de lui étaler sa joie en pleine face. Jamais, elle ne se permettrait un tel acte.

« Ouais bah pour l’équipement tu oublies ça ! Pense à d’autres et pas celui de mon petit ami ! »

Décidément... Il n’y en avait pas une pour rattraper l’autre. Ce n’était pas croyable. Le ranger risquait de se demander dans quel endroit il était tombé.

« Comment ça t’as balancé ses fringues ? » S’était-elle exclamée, stupéfaite.

Mais... Le pauvre. Sur cette question, elle avait détourné son regard vers le garçon lui mimant une expression des plus désolé alors qu’elle songeait déjà à lui racheter une paire de vêtements. Certes, Tadayoshi n’était sûrement pas à la rue et pas au point de finir à poil parce qu’il n’avait plus d’habit néanmoins c’était par principe.

- Où est-ce que je l’ai rencontré ?

En pleine réflexion, la secrétaire se demandait s’il était vraiment judicieux d’expliquer leur première rencontre. En soit, c’était Heaven et elle se disait tout. Ce n’était pas mieux que de se croiser dans la loge d’un autre en petite tenue hein ?

- Dans une chambre d’hôtel. Il y a eu une erreur et on a du partager la chambre. Après il a du s’improviser livreur à cause de ma mère puis de fil en aiguille, bah voilà.

Quand on y songeait, leur histoire était plutôt original... Ils n’avaient rien fait comme les autres mais ça lui convenait ainsi. Parce qu’à ses yeux, c’était drôle à côté puis ils pouvaient se qualifier de couples uniques. Il n’y avait pas plus beau qu’eux. Elle en était certaine bien qu’au vue de sa position, Haley ne saurait guère être objective.

© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


If there's life after this, I'm gonna be there to meet you with a warm, wet kiss. And I'm gonna love you like nobody loves you♡ fucking face.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Ven 29 Juil - 21:51

boucle d'or et le nudiste
Heaven & Tadayoshi



Toute cette situation était vraiment du n'importe quoi. Il ne pouvait pas le dire autrement. Même les Kanjani en voulaient faire du n'importe quoi s'assuraient de toujours faire un petit brin de quelque chose de cohérent. Ca ne marchait pas à tous les coups, certes – mais personne n'était parfait, hein.
Hors là, la situation actuelle était tellement digne d'un film comique au budget moyen et au réalisateur louche. Les scénaristes devaient l'être aussi. Un peu. Beaucoup. Devait-on leur dire à eux là-haut, que la moquette, ça se posait ? Non parce qu'ils semblaient préférer la fumer...
A dire vrai, il n'était pas non plus certain d'avoir réellement tout suivi. Il avait dit oui, il avait hoché la tête, il avait suivi les directives... en gros il était dans son rôle, mais il ne savait pas vraiment dans quoi il s'était lancé. Il aurait dû lire le script avant d'accepter. Ca lui apprendra.
Déjà que le monde ne tournait plus rond, mais si en plus maintenant, Tadayoshi s'amusait à dire oui à tout et n'importe quoi, il n'était pas couché.

Sa stalkeuse était donc la meilleure amie de Haley. Très bien. D'accord. Mais encore ? C'était tellement dingue que ça en paraissait réel. Et au vu de la manière de discuter de sa petite amie et Miss Monde, elles semblaient effectivement bien se connaître. Pourquoi la folle aux oiseaux n'avait-elle pas tout simplement qui elle était ? Elle risquait moins que lui à avouer qu'elle était sa meilleure amie. Il se serait mal vu dire à une parfaite inconnue qu'il prenait pour une folle très dérangée que Haley était sa petite amie. Alors que Heaven n'aurait rien risqué avec lui. Puisqu'il était parfaitement normal – ah bon ?

Et comment la conversation avait dévié sur les nains ? Il se souvenait vaguement que Miss Monde avait mentionné Ryo. C'était sans doute de là que tout était parti. De toute manière, il valait mieux pour lui de s'en aller et de les laisser débattre là-dessus. Parce que si on l'écoutait, être grand, c'était le pied, être petit moins. Tout était une question de point de vue.
A la première occasion, et quand Miss Monde le relâcha, il partit dans la chambre pour se changer, comme le lui demandait Haley. Parce qu'il était un garçon gentil et obéissant – mais aussi parce qu'il commençait à avoir un peu froid.
Il revint quelques minutes plus tard pour poser quelques questions à la deuxième blonde de l'appartement.

Une mine perplexe se colla à son visage à sa rétorque. Lui, il n'en savait rien qu'elle avait la clé ou non. Elle était entrée sans y être invitée, c'était tout ce qu'il retenait de cette affaire. Elle s'était même invitée dans la salle de bain, presque sous la douche, en y étant encore moins invitée. Il penserait à fermer à clé au moins la prochaine fois. Ou alors par mesure de précaution, il prendra une poêle avec lui, histoire d'assommer tout malfaiteur qui tenterait de le reluquer sous la douche – ou plutôt toute Miss Monde qui traînait dans les environs. Mieux valait être équipé.

Haussant faiblement les sourcils, il s'exclama d'un « Hey ho » alors que Miss Monde parlait de sa personne, dans sa tenue d'Adam. Il n'avait pas de tâche de naissance non, en revanche, il avait un grain de beauté. Et toc – il aurait moins fait le malin si elle avait eu le temps de bien noter ce détail.

« La chute à ordures !!? » qu'il s'écria, l'air perdu, les yeux grands ouverts.

Mais... elle était vraiment folle ! Qui balançait les vêtements des autres dans la chute à ordures, hein ? A part une évadée de l'asile en quête d'aventures palpitantes à raconter à son compagnon de cellule le mur – il ne devait pas être très bavard celui-là d'ailleurs.
Un lourd soupir lui échappa alors qu'il tourna rapidement sur lui-même. Il n'en revenait pas. Genre pas du tout. Ses habits avaient fini au fond d'un trou. Et pas n'importe lequel, celui des déchets !

Il laissa Haley raconter comment ils s'étaient rencontrés, parce que de toute façon, lui était occupé à autre chose. Il était resté sur ses habits. Ses pauvres habits..

« Dans la chute à ordures... », chuchota-t-il en se massant le front et en secouant la tête, « J'en reviens pas. La chute à ordures. Elle a balancé mes fringues dans la chute à ordures... »

Il allait rester bloqué là-dessus un petit moment.

« T'as de la chance que t'es sa meilleure amie », dit-il en la pointant du doigt, « Et la cop... »

Euh. Que voulait-il dire ? La copine de Kazuya ? Il était grand. C'était pour ça que l'information avait mis du temps à monter ; fallait bien lui trouver une excuse.

Son doigt tomba lentement, pointant le sol à présent. Heaven. Il aurait dû faire le lien tout de suite. Heaven. Il aurait dû réagir avant.

« Heaven ! », lâcha-t-il en se tournant vers Haley, montrant Miss Monde du doigt – il savait que ce n'était pas bien et s'en excusait, « Heaven ! »

Voilà. Il avait un bug maintenant...

« Je suis presque désolé d'avoir cru que t'étais une folle qui venait de s'échapper de l'asile », ajouta-t-il en se tournant vers Miss Monde, « Presque hein », se permit-il de murmurer encore,
« Mais pour ma défense, t''es plutôt convaincante dans le rôle de l'échappée de l'asile sortant de nulle part et qui se pointe là où on l'attend le moins »

Oh mais c'était presque un compliment ça !
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
JPN + MODO DU CLAN KRYSTAL
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Boucle d'or de 27 ans, 100% made in japan! Oui oui, ça existe, mais c'est rare! Demandez votre autographe ♥️

Activité de fainéant :
Psychologue de formation, Barmaid de profession. Du pareil au même me direz-vous, il n'y a que la quantité d'alcool qui change ~


Statut marital :
Ça serait stupide de penser qu'il pourrait y en avoir un autre que lui ♥️ Même dans son état précaire, son coeur ne veut qu'une chose, battre pour une tortue sauvage ♥️ #TREX4EVER



Accessoirement porteuse d'un enfant tortue en devenir.♥️


Mes trucs à moi :
Diplômée en psychologie A peur des enfants Athlète en talons hauts Dépendante au chocolat et aux chaussures Croqueuse d'homme Manipulatrice chieuse Alcoolique à ses heures Plus grande fan de Ryo et de l'enfant Jésus Fan de KAT-TUN, grave Mourrante, ah aussi, à ces heures Obsédée par les tortues ninjas Danger au volant Reine des mauvaises idées



Mar 23 Aoû - 16:22
Boucle d'or et le nudiste × ft. Heavy & Tada & Haley
Et voilà qu’Haley s’y mettait à nouveau, impliquer que la tortue de son cœur avait des airs de gay… et puis quoi encore! Il suffisait qu’elle mette sa cervelle en marche pour remonter à leur toute première rencontre, dans les loges, qu’elle revoit l’air un brin pervers qu’il avait eu en la détaillant de la tête aux pieds pour être certaine que son petit ami – enfin, s’il l’était encore depuis leur temps de séparation - était le plus hétéro des hétéro – et un pervers aussi… enfin… passons. Tout cela pour dire que c’est avec un regard stupéfait et une moue choquée qu’elle s’était exclamée, en agitant les bras, un : « Mais personne au monde pense qu’il est gay! Personne sauf toi Hay’ ! » … bel effort, on est malheureusement certain que plusieurs bridés ont cette conception… Soupirant en baissant les bras, elle avait décidé d’abandonner cette lutte perdue d’avance. Haley était butée dans sa mauvaise foi et, fort probablement un brin aveugle pour oser profaner de telles inepties! Heaven avait passé une main dans sa chevelure dorée en secouant la tête, ajoutant comme si ça pouvait au moins lui donner le dernier mot. « … J’vais laisser passer, pour cette fois, mais je te jure quand si tu fais encore cette remarque, je tourne une vidéo XXX juste pour te prouver qu’il est hétéro! » .. .et dieu sait qu’elle en serait capable! Encore heureuse que le chanteur ne soit pas ici pour entendre de telles conneries…. Il aurait pris la fuite depuis longtemps!

Passant d’un sujet douteux à un autre – le niveau de connerie dans cette pièce était astronomique, pas étonnant vus les trois occupants – notre peste avait décidé de croiser les bras et de passer la femme de sa vie à l’interrogatoire, tout, elle devait tout savoir du nudiste d’appartement, du maniaque des douches, elle ne pouvait plus croire Haley sur sa parole quant à l’intégrité de son copain, ô que non, pas quand elle l’avait surpris en pleine invasion de domicile. Penchant la tête, elle avait laissé son amie s’expliquer, sa bouche prenant peu à peu la forme d’un ‘’o’’ surpris… jusqu’à ce que le jeune homme fasse un retour choc dans une tenue un peu plus décente que son habit de naissance. Dieu seul sait ce que notre blondie aurait ajouté si elle n’avait pas été contrainte de s’expliquer sur la mystérieuse disparition des fringues du chanteur. Elle avait agi avec bravoure, détermination, elle avait tenté de protéger son amie de l’envahisseur et tout ce qu’elle se méritait c’était les regards exaspérés et profondément choqué du duo? Pfff. Poings sur les hanches, elle n’avait pas perdu une seconde pour rouler les yeux et ajouter, un brin vexée qu’on la pointe ELLE du doigt alors que la plus tard qu’une minute plus tôt, Tadayoshi jouait les nudistes dans le salon… « C’était un cas de vie ou de mort Haley! Comment je pouvais savoir que ce type était ton petit ami hein! Jolie comme tu es, ça aurait très bien pu être un stalker ! » … ce qui ne rend pas nécessairement le geste logique, mais passons. Elle s’était immobilisée, écoutant avec intérêt l’épopée de leur rencontre, son sourire s’élargissant.

Franchement, elle était vraiment heureuse pour son amie, et ne serait-ce que pour la façon dont elle souriait, vraiment contente, en jetant un regard en coin à Tadayoshi, Heaven voulait bien lui donner une chance. S’il pouvait rendre Haley aussi souriante, il méritait bien qu’elle fasse un effort… même si ça impliquait s’excuser pour une tentative de sauvetage ratée… Oh oui, il n’y a que pour Haley, qu’elle voulait bien écrabouiller son égo comme ça, en maugréant un : « J’suis désolée pour l’attaque sournoise… », Comme une gamine prise en faute. Elle allait proposer de laisser les amoureux à leurs plans de soirée -  pas besoin de la bousiller avec ses soucis et sa peut-être rupture avec la tortue de son cœur dont elle était encore sans nouvelle, lorsque le géant sembla être touché de la révélation céleste. Ou du moins, c’était tout comme, vu la façon dont il avait réagi en hurlant son nom. Et c’était elle la folle? Elle avait loupé la crise cardiaque en sursautant et encore maintenant, elle avait porté une main à son cœur en le fixant, totalement perplexe que faire sa connaissance le trouble à ce point.

Prenant un voix douce – comme on parlerait à un malade mental, et c’était peut-être ce qu’il était vu la façon qu’il avait de la pointer de répéter son nom comme un débile, elle avait commencé un : « Oui… Heaven. » … Elle s’était désignée du doigt en prononçant lentement son nom, le pointant ensuite en ajoutant « Tadayoshi. » puis, se pointant encore, comme si elle tentait de parler avec Tarzan … « Heaven. » … dieu, faites les enfermé. « Amis? » Heureusement pour lui, il avait retrouvé l’usage de son cerveau alors qu’elle tenait encore une communication digne des hommes des cavernes puis, réalisant son erreur, elle avait affichée une moue boudeuse et avait ajouté, en soupirant. « … Échappée de l’asile? » coup d’œil suspicieux, air outré, elle avait poursuivi : « Et toi alors! … J’suis PRESQUE désolée d’avoir pensé que t’étais un maniaque sexuel… » oui, elle prenait le même ton que lui, s’en était presque étonnant qu’ils ne s’entendent pas mieux vu leur ressemblance et leur… maturité respective. « Mais faut pas m’en vouloir, c’est pas tous les jours que je surprends un géant nu sous la douche ! » puis, elle s’était retournée vers Haley, un sourire rassurant aux lèvres, en ajoutant. « Mais faut avouer qu’il est vraiment convainquant en stalker. D’ailleurs, d’où tu connais mon nom hein? », elle avait reporté son attention sur le géant, pas franchement rassurée. « Parles! Je sais que je suis fabuleuse mais personne est AUSSI éblouis de me connaitre. Enfin, sauf Haley’ mais Haley, c’est mon âme sœur. »

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


It’s the only time I’ve ever felt like this. After all this time you’d think I’d be used to the pull of your gravit. But after flying so high for so long, who would think I’m still learning, still burning, still falling... ♥️

Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Boucle d'or et le nudiste ft. Tada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Ginza :: Quartier résidentiel :: Les appartements-