------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Advices ? Uh, well, okay... ? (ft Haruna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Dim 3 Avr - 15:25

Advices ? Uh, well, okay... ?
Haruna & Tadayoshi



Aujourd'hui, Tadayoshi avait décidé de se rendre dans l'un des restaurants de sa famille ; de préférence celui où sa mère se trouvait, histoire de les revoir, de discuter, de rigoler... De manger, surtout. Son ventre criait déjà son envie de déguster l'un des plats au menu du restaurant. La cuisine de ses parents, de sa mère surtout, était définitivement la meilleure. Et dit de cette façon, l'idole de 30 ans passait encore pour un « fils à sa maman » ; c'était pas tout à fait faux cela dit.

Une casquette vissée sur le haut de son crâne et un masque couvrant la moitié de son visage, Tadayoshi voyageait aisément entre les différents passants. L'avantage d'avoir de grandes jambes étaient de pouvoir marcher plus vite que les autres. Il marchait d'autant plus vite qu'il était vraiment motivé à arriver au restaurant. Et plus le temps passait, plus son estomac le secouait pour qu'il se dépêche ; il n'allait pas courir non plus, ce serait suspect de toute façon.

Un large sourire étira ses lèvres quand, enfin, il passa la porte du dit restaurant. Il prit une profonde inspiration, savourant les odeurs flottant dans l'air et ferma les yeux pour mieux les assimiler et en profiter. Un long soupir de bien-être frôla ses lèvres alors qu'il rouvrait les yeux tout en ôtant son masque et sa casquette.
Il salua d'un grand sourire et d'un signe de tête la serveuse du restaurant, pas qu'il était content de la voir mais juste qu'il était content d'être ici.
A présent son esprit ne lui disait qu'une seule chose : mangeeeeer. Il chercha un instant sa mère du regard, la trouvant assise à une table en face d'une jeune femme. Il pencha légèrement la tête, quelque peu troublé de la trouver assise à discuter plutôt qu'à cuisiner. Il se mit à faiblement froncer les sourcils, tout en s'approchant. Elle lui voulait quoi au juste, à sa maman ? Elle paraissait jeune pour être amie avec cette dernière, non ?

Il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que sa mère se tourna vers lui, comme si elle l'avait senti venir ; le radar Tadayoshi fonctionnement carrément bien chez elle.

« Ha, tu tombes bien toi ! », il arqua un sourcil avant de sourire. Pourquoi ? Elle avait concocté un nouveau plat et voulait qu'il le goûte ? Très bien, il était son homme ! « Je te présente Haruna, une amie. Et cliente régulière », dit-elle en désignant la jeune femme en face d'elle, un immense sourire aux lèvres. Elle semblait être tellement fière, c'était mignon.

Il se tourna légèrement vers la dite Haruna et se courba quelque peu, avant de se redresser, murmurant un « Enchanté », un fin sourire aux lèvres. Il aperçut vaguement sa mère faire un signe de main à la serveuse derrière lui avant qu'un plat tout chaud tout fumant se posa comme par magie sur la table. C'était une impression ou sa mère le connaissait un peu trop bien. Un peu comme si elle l'avait fait... ha. Oui.
Ses yeux s'écarquillèrent brièvement avant de briller d'envie. Un large sourire vint se poser sur ses lèvres avant qu'il ne s'installe sur la chaise en face du plat à côté de sa mère. Mangeeeeeeeer.

« Itadakimasuuuuu » qu'il lâcha un peu trop joyeusement.

Sa mère sourit chaleureusement avant de se tourner vers son amie de l'autre côté de la table.

« Si tu as des questions, n'hésite pas maintenant qu'il est là »


Son regard jongla entre les deux femmes pendant plusieurs secondes, un sourcil haussé. Quelles questions ? Pour qui ? Pour quoi ? ... hein ?

© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3929-oda-haruna-ft-sawajiri-erika http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3925-oda-haruna-dans-haruna-il-y-a-hana-il-y-a-donc-une-fleur

Carte d'identité :
Haruna est née le 19 août 1992 à Sendai. Famille assez riche, eh oui c'est une petite princesse.

Activité de fainéant :
-Étudiante en comédie à Eita,
-Fait partie du fanclub de Tachibana Rin et du fanclub de Sakamoto Ryota

Statut marital :
Célibataire, Haruna est un cœur à prendre... Enfin s'il n'est pas déjà pris par un beau danseur ou une idole

L'un des deux a d'ailleurs vu ses boobs, on joue au qui est-ce ? :c

Mes trucs à moi :
Haruna est un petit lion né le 19 août 1992 ♦️ Son rêve se réalise car c'était d'étudier la comédie à Eita ♦️ C'est une personne qui porte souvent un masque, sauf en présence de ses amis ♦️ Ou des idoles car elle les admire beaucoup ! ♦️ Kame est l'exception qui confirme la règle ♦️ Gaki-san est l'idole qu'elle adule le plus au monde. Son temple est en construction ♦️ Fane des B.A.G, fait parti des fanclubs de Rin et de Ryota ♦️ Pour Haru, Ryota est un prince charmant ♦️ S'intéresse à un jeune danseur qu'elle a rencontré par hasard ♦️ Saori est sa colocataire mais elle est de loin sa meilleure amie ♦️ Il y a peu Li Mei a rejoint leur colocation (lien en cours de construction ♥️) ♦️ Kaito est également un de ses amis ♦️



Lun 4 Avr - 23:57


Advices ? Uh,
well, okay... ?
Tadayoshi & Haruna
On avait tous besoin de manger, c'était quelque chose d'important puisque c'est ce qui permettait à tout le monde d'être en vie et en forme. Selon les personnes, la quantité de nourriture variait et si on prenait Haruna, cette gourmande comme pas deux adorait manger et le mieux ? Elle arrivait à prendre aucun kilos ou alors très peu et en profitait parfois un peu trop. Cependant cela ne la dérangeait guère d'un point de vu financier et, surtout, d'un point de vu social puisque la demoiselle s'était prise d'affection avec certains restaurateur comme madame Okura. Oui, oui, comme l'idole Okura Tadayoshi des Kanjani8… Par contre, l'étudiante ne savait pas s'il savait un lien de parenté ou non. D'ailleurs, bien que, d'après elle, Tadayoshi se rapproche de l'homme parfait, la demoiselle s'en fichait un peu de ce lien de parenté puisqu'elle allait là-bas surtout pour la nourriture tout simplement divine. Elle était sûre que des étoiles pétillaient dans ses yeux lorsque ses papilles avait droit à cette succulente cuisine.

Après son cours, Haruna alla ranger ses affaires dans sa chambre puis pris un sac-à-main dans lequel elle rangea son portefeuille ainsi que son téléphone et des lunettes de soleil. Pour éviter d'avoir trop de choses dans son sac et s'y perdre, elle mettait toujours le strict minimum… Et oui, ses lunettes de soleil faisaient parties des choses importantes pour la demoiselle.

Une fois ses affaires prêtes, l'étudiante prit la direction de Ginza pour aller dans ce fameux restaurant où il y avait cette adorable madame Okura. Sans trop savoir pourquoi, la petite s'était attachée à cette dame qu'elle pouvait l'écouter pendant des heures et Haruna savait que si elle avait besoin de parler, elle saura l'écouter.
C'était la mère attentive qu'elle n'avait jamais eu.

Un sourire au lèvre, la demoiselle entra dans le lieu avant de suivre une serveuse qui lui attribua une table de quatre. Peu après un plat qui avait l'air succulent se posa devant elle et Haruna leva les yeux pour tomber sur le sourire de madame Okura.
Pendant quelques minutes, l'étudiante parla à son interlocutrice de quelques petites choses qu'elle voyait comme des obscurités dans ses cours. Elle travaillait vraiment dur, connaissait bien le sujet mais des choses continuaient de lui échapper puisqu'elle restait une simple élève de l'académie sans aucune expérience.

Puis, sans vraiment comprendre le pourquoi du comment, un homme vint les rejoindre et Haruna ouvrit des grands yeux. Heureusement qu'elle était seulement en train de souffler sur la nourriture parce que, sinon, elle se serait certainement étouffée avec.

S'inclinant respectueusement lorsque madame Okura la présenta, Haruna ne mit pas longtemps à détourner un peu son regard perturbée par la présence du nouveau venu. C'était la première fois qu'elle voyait Tadayoshi d'aussi près, c'était impressionnant surtout qu'il semblait encore plus parfait, grand et charismatique.

Cependant, et heureusement pour elle, la nourriture se rappela à tout le monde puisqu'un plat arriva pour lui. Cela permit à l'étudiante de recouvrait ses esprits pour se remettre à manger son délicieux plat… Avant de s'étouffer avec.

Un verre d'eau plus tard.

« Ah non, Okura-san, je ne voudrais pas embêter votre fils avec mes questions. »

Elle avait parlé de ce lien de parenté sans réfléchir, après tout madame Okura pouvait être aussi la tante ou la cousine de l'idole. Avec ses bourdes dues à la présence de beaucoup trop d'idole elle allait passer pour une groupie, un jour.

« Je m'appelle Oda Haruna, j'étudie à Eita Academy en section comédie et avant votre arrivée, j'expliquais à votre mère qu'il m'arrive de ne pas comprendre certains détails techniques qui semblent exiger de l'expérience… »

Aussi intimidée, on aurait dit une petite poupée fragile ou un petit chat voulant de l'attention ainsi que des câlins.

« Mais ne vous inquiétez pas, je ne veux pas vous embêter avec cela. »

Ce n'était pas parce que son binôme était partie qu'Haruna allait demander à une idole de bosser avec elle sur certains points… Ils avaient un emploi du temps beaucoup plus chargé que le sien.

« C'est un grand honneur de vous rencontrer Okura… San. »

L'hésitation pour la particule "san" venait simplement du fait que, à la dernière minute, Haruna avait retenu un Okura-sama. Cette petite était une vraie fane.
© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Love
I want to be your desire ♥️
-byendlesslove
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Mar 5 Avr - 22:09

Advices ? Uh, well, okay... ?
Haruna & Tadayoshi

Secouant discrètement la tête, il se rangea du côté de la demoiselle ; parfaitement Okura-san, il ne fallait pas embêter votre fils en plein repas pour des questions. Des questions de quoi au juste ? Par rapport à la batterie ? Si c'était ça, il était bien d'accord d'en faire tout un exposé, de deux heures minimum. La batterie, c'était un peu sa vie ; avec son groupe, bien évidemment.

Un peu de politesse dans ce monde ne tuait personne, pas lui du moins, et ce fut pour écouter la jeune femme qu'il arrêta tout mouvement. Son regard se posa un instant sur son visage avant qu'il n'ouvre la bouche pour la refermer... pour finalement froncer les sourcils. C'était pas des questions sur la batterie alors ? Triste vie, il avait déjà préparé les premiers chapitres de son récit : il aurait commencer par expliquer ce qui consistait l'instrument. C'était important de savoir ce qui se trouvait en face de nous. Ca permettait de bien comprendre, de mieux maîtriser, aussi.
Sauf que non, la jeune femme voulait poser des questions sur la comédie. Pas que ça le dérangeait, au fond il se sentait un peu fier et gêné, mais il ne se définissait pas comme le meilleur comédien qui puisse exister... et que cela risquait d'être difficile pour lui de répondre aux questions. C'était plutôt le rayon de Ryo, ça.
Pourquoi il n'était pas là quand il en avait besoin ? Il lui en faudrait un de poche tiens, pour les situations d'urgence.

« Tu ne l'embêtes pas voyons ! Il va t'aider » que sa mère déclara avant qu'il n'ait le temps de répondre quoi que ce soit. Eh, et le droit à la parole alors ? Eh bien, si c'était ainsi, il allait porter plainte en sortant ! Pour le motif d'enfant ignoré, ou non respect des droits à la parole d'une idole, un truc comme ça. Il allait bien finir par trouver.

Il observa un instant sa mère du coin de l’œil, faisant de son mieux pour ne pas rouspéter à cause des coups de coudes discrets qu'elle lui donnait. Enfin, discrets... Tout était affaire de perception.
Un fin sourire effleura ses lèvres ; oui, lui aussi il aurait été content de se rencontrer. Un peu d'auto appréciation gratuite, encore. Il devait vraiment arrêter ça ou ça finira bien par le tuer.

« Ca ne me dérange pas. Je tenterai de répondre du mieux que je peux », et là où il aurait sûrement le mieux répondu, ça aurait été sur la batterie.

Pour une fois, il allait cependant se garder ses commentaires, se mordant la lèvre pour s'empêcher de râler. Pas qu'il avait peur des représailles de sa mère, mais un peu quand même. Faible, cet homme était faible. Non. C'était sa mère qui était trop forte, voilà.
Il avala deux grandes bouchées de son plat pour se donner du courage, pleurant intérieurement tellement c'était bon, avant de se focaliser sur... Mince. C'était quoi son prénom déjà ? Hana, non. Haruka, non plus. Quoi quoi... il avait un doute. Abracadabra peut-être ? Non, là, non. Haru... Haru... Haruna !
Il allait devoir songer à manger plus de poissons prochainement.

« Alors... hm », dit-il avant de se racler faiblement la gorge.

Il espérait qu'elle ne vienne pas avec quelque chose de trop compliqué, ou qu'il ne pourrait pas expliquer.
Mais il avait un peu d'espoir. Il savait jouer, et même s'il n'en connaissait pas toutes les ficelles, il s'en était sorti jusque là. Il avait juste besoin de se répéter ça plusieurs fois, comme pour se rassurer, se donner confiance.
Il avait le droit à un appel à un ami ?

« Qu'est-ce qui vous pose un souci, exactement ? »

Et le 50/50 alors ? Il avait le droit ?
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3929-oda-haruna-ft-sawajiri-erika http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3925-oda-haruna-dans-haruna-il-y-a-hana-il-y-a-donc-une-fleur

Carte d'identité :
Haruna est née le 19 août 1992 à Sendai. Famille assez riche, eh oui c'est une petite princesse.

Activité de fainéant :
-Étudiante en comédie à Eita,
-Fait partie du fanclub de Tachibana Rin et du fanclub de Sakamoto Ryota

Statut marital :
Célibataire, Haruna est un cœur à prendre... Enfin s'il n'est pas déjà pris par un beau danseur ou une idole

L'un des deux a d'ailleurs vu ses boobs, on joue au qui est-ce ? :c

Mes trucs à moi :
Haruna est un petit lion né le 19 août 1992 ♦️ Son rêve se réalise car c'était d'étudier la comédie à Eita ♦️ C'est une personne qui porte souvent un masque, sauf en présence de ses amis ♦️ Ou des idoles car elle les admire beaucoup ! ♦️ Kame est l'exception qui confirme la règle ♦️ Gaki-san est l'idole qu'elle adule le plus au monde. Son temple est en construction ♦️ Fane des B.A.G, fait parti des fanclubs de Rin et de Ryota ♦️ Pour Haru, Ryota est un prince charmant ♦️ S'intéresse à un jeune danseur qu'elle a rencontré par hasard ♦️ Saori est sa colocataire mais elle est de loin sa meilleure amie ♦️ Il y a peu Li Mei a rejoint leur colocation (lien en cours de construction ♥️) ♦️ Kaito est également un de ses amis ♦️



Jeu 7 Avr - 0:10


Advices ? Uh,
well, okay... ?
Tadayoshi & Haruna
Comment est-ce que ça avait pu arriver ? Comment Okura Tadayoshi, THE Okura Tadayoshi était-il venu manger à sa table et être à l'écoute pour lui donner des conseils ? Comment ? Elle était où la caméra ? Elle était où la faille ? C'était une mauvaise blague ou une récompense pour être l'une des meilleures clientes du restaurants, il n'y avait pas d'autres explications logiques.
Sauf celle que Tadayoshi soit le fils de cette adorable Okura-san…Tiens, d'ailleurs, elle lui aurait bien demandé si la couleur verte de l'idole dans le groupe était du au Yoshi dans son prénom. Après tout Yoshi était vert, on avait autant envie de le câliner que Tadayoshi, d'après Haruna, son explication tenait la route.

Après avoir eu bien du mal à reprendre ses esprits, la demoiselle réussit à s'excuser, dire à madame Okura qu'il ne fallait pas embêter son fils pour elle. C'était de simples problèmes d'étudiants, rien qui ne valait de déranger une idole, aussi parfaite soit-elle. L'étudiante idéalisait beaucoup ce monsieur.

« Merci beaucoup, Okura-san. »

Oui, hein, elle pouvait bien le remercier après tout, il allait quand même prendre son temps pour l'aider. L'homme parfait qu'elle disait, il caractérisait bien cela surtout que Tadayoshi aurait certainement préféré un autre sujet comme la batterie… On en parlait de la batterie ? Haruna pourrait casser les oreilles des gens habitants en France si elle s'y essayait, c'était pour dire la cacophonie que ça allait créer. Alors que Tadayoshi, quand il jouait de la batterie, c'était beau, c'était parfait et ses bras… Haruna pourrait en parler pendant des heures des bras de l'osakan quand il jouait de la batterie, comme elle pouvait parler de ses chevilles, de son sourire, de son visage, de l'homme en général pendant des heures.

Sinon, il ne fallait pas croire qu'elle était une fane ou une groupie, c'était à des années lumières… Dans l'univers du déni.

« En fait, hm, je me demandais si le tournage des drama étaient finis lorsque le drama était diffusé et dans quelles situations on a besoin de doublure. »

Ce n'était pas non plus des questions très importantes aux yeux des autres mais alors que pour Haruna c'était une vraie question existentielle. Ses yeux se baissèrent sur son plat avant qu'elle fronce légèrement les sourcils.

« Ah oui, hm, c'est vrai lorsqu'on dit qu'un couple s'est formé à l'issue d'un film, d'un film ou c'est juste promotionnel ? Pour faire parler du film ou d'un drama ? »

Là, comme ça, la demoiselle n'avait pas d'exemple japonais mais elle en avait des américains comme Kristen Stewart et Robert Pattinson aux sorties des opus de Twilight… Et personne ne voulait entendre cet exemple, tout le monde devait le connaitre… Haruna n'était pas la seule japonaise à avoir faibli dans sa jeunesse.

« D'ailleurs, vous enseignez à Eita ? Je me posais la question il n'y a pas longtemps. »

Quand elle avait croisé Nishikido Ryo et d'autres idoles qui donnaient des cours là-bas. Cependant, ce n'était non plus la matière qu'il pouvait enseigner qui l'intéressait même si elle était curieuse il ne fallait pas pousser le bouchon… Puis, elle l'imaginait bien enseigner la batterie. Elle allait se féliciter de ne pas avoir pris les cours donnés par Niigaki Risa et Tadayoshi, pour elle c'était deux perfection. C'était sure que si elle avait ces professeurs, elle n'aurait pas pu suivre un cours en entier parce qu'elle perdait trop facilement ses moyens en présences des idoles qu'elle admire par-dessus tout.

Oui, elle s'était un peu perdue toute seule et allait manger, ça allait l'éviter de faire l'huitre ou le poisson qui allait ouvrir puis fermer la bouche. Tout ça n'avait rien de glamour puis, surtout, son plat allait refroidir et il ne fallait pas gâcher la nourriture !
© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Love
I want to be your desire ♥️
-byendlesslove
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Jeu 7 Avr - 22:13

Advices ? Uh, well, okay... ?
Haruna & Tadayoshi


Il hocha simplement la tête, un léger sourire aux lèvres, avant de se redresser quelque peu. Il garda ses mains devant lui sur la table, autour de son plat, à qui il lançait quelques regards furtifs de temps en temps. Oui, lui aussi il t'aimait. Oui, à lui aussi, tu lui manquais.
C'était vraiment en manque d'amour, la nourriture. Ou alors était-ce Tadayoshi en manque de nourriture ? Bref, c'était pareil, de toute façon.

Se pinçant doucement les lèvres à la première question de la demoiselle, la réponse lui paraissait plutôt évidente. Enfin, pour la première partie surtout. La deuxième, il ne savait pas trop. Il n'avait pas eu de recours à une doublure ; du moins, pas à ses souvenirs. Il fallait surtout dire qu'il n'avait pas vraiment fait de scènes d'action dangereuses. Quand son personnage devait tomber, c'était généralement lui qui le faisait. La chute était amortie en réalité, donc aucun Tadayoshi n'était blessé. Les scènes de combats... Il les avait lui-même tournées dans Ohoku. Ce n'était pas des scènes de combats dignes de Hollywood, mais cela restait une scène de combat. Contre Ninomiya, en plus. C'était pas n'importe quoi eh !

Il commença à ouvrir la bouche, pour répondre, puis la referma. Il écouta donc sa question interrogation.
Et il devait bien avoué que la question le surprenait quelque peu. C'était quoi le rapport avec le fait de jouer ? Il ne comprenait pas réellement, mais soit. Il arqua malgré tout un sourcil, puis croisa finalement les bras contre son torse, toisant la demoiselle du regard. Elle ne travaillait pas pour un magazine louche au moins, hein ? Si c'était le cas, ce serait la faute de sa mère et c'était elle qui enverrait dans le bureau de Kitagawa.
Même si en réalité, il ne voulait pas qu'ils se rencontrent, étant sûr que sa mère trouverait quelque chose d'embarrassant à raconter à son patron. Une légère grimace se forma sur son visage à cette pensée, et il se secoua faiblement la tête pour se remettre les idées en place.

Il resta silencieux, attendant d'être sûr qu'il n'y avait plus de questions pour pouvoir parler. Et heureusement qu'il avait attendu puisqu'une ultime question se présenta à lui. Il sourit simplement, tout en hochant quelque peu la tête.

« Je n'enseigne pas à Eita », répondit-il avant d'ajouter. Que pourrait-il enseigner à part la batterie, de toute façon ?


Ha, la batterie... Non, Tadayoshi, il ne fallait pas perdre son objectif de vue !
En soit, il n'était même pas sûr que des cours de batterie puissent intéresser quelqu'un. Il était pourtant sûr d'être un meilleur professeur là-dedans que dans une autre discipline. En danse peut-être aussi, il pourrait bien s'en sortir. Le reste... bof.
On pourrait croire qu'il s'en sortait bien en cuisine, mais non. Il était doué pour manger, pas pour faire. Enfin, il savait se débrouiller en cuisine, mais il était loin d'être un chef.

« Le tournage des dramas n'est pas toujours fini quand la diffusion commence », dit-il pour répondre à sa première question, « En général, quand le 3ème épisode est diffusé, le tournage se finit. Il arrive que ce soit au 4ème ou 5ème épisode, mais c'est plutôt rare. Ca peut arriver avant, aussi »

Il étudia un instant ce qu'il venait de dire, et pensant qu'il avait tout dit là-dessus, il enchaîna :

« Et pour les doublures, je ne sais pas vraiment. Je suppose qu'elle intervient lorsque l'acteur est en vrai danger ? »

Genre avec des serpents. Brr.
Une doublure serait obligée d'intervenir pour lui si ce cas se présentait. C'était terrible, ces bestioles. Et ça lui faisait peur.

« Pour les rumeurs... Je pense qu'à partir du moment où les journalistes savent que x et y vont tourner un drama ensemble, ils ne cherchent pas plus loin. Pas souvent, du moins. Ce n'est pas quelque chose de prévu par les agences en tout cas, même si cela fait indirectement de la promo », finit-il en riant légèrement.

Rire qui s'arrêta net. Eh. Ca ne lui était pas beaucoup arrivé à lui, tout ça. Il avait pensé à Ryo en répondant à la question, parce qu'il s'agissait de la personne la plus proche de lui qui vivait ça assez régulièrement. Ca devait être vraiment embêtant... Même s'il y avait cette promotion pour le drama/film/autre gratuite. Ce n'était même rien comparé à la gêne occasionnée.

« Vous comptez devenir paparazzi dans les prochains jours pour me poser cette question ? », ne put-il pas s'empêcher de demander, en riant faiblement. Parce que, vraiment, la question lui paraissait un peu étrange, dans le fond. Et même s'il avait répondu honnêtement... C'était la première fois qu'il avait à faire à une demande de ce genre.

Un léger sourire étira ses lèvres avant qu'il ne continue de manger son plat, ne voulant pas le laisser devenir froid. Il releva le regard de temps en temps, scrutant discrètement la jeune femme face à lui, puis se replongea sur son plat, concentré dans sa tâche de ne rien laisser dans son assiette.
Quand, enfin, il eut fini de tout déguster, il murmura rapidement à sa mère que c'était délicieux puis tourna toute son attention sur Haruna.

« Il y a encore d'autres choses que vous ne comprenez pas ? », questionna-t-il dans un sourire, « Vous songez à devenir actrice, alors ? »

Si oui, elle allait devoir avoir du talent, et se démarquer des autres filles d'une manière ou d'une autre. Et être sacrément accrochée parce que ce n'était pas toujours évident de percer dans le métier. Surtout dans celui-là.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3929-oda-haruna-ft-sawajiri-erika http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3925-oda-haruna-dans-haruna-il-y-a-hana-il-y-a-donc-une-fleur

Carte d'identité :
Haruna est née le 19 août 1992 à Sendai. Famille assez riche, eh oui c'est une petite princesse.

Activité de fainéant :
-Étudiante en comédie à Eita,
-Fait partie du fanclub de Tachibana Rin et du fanclub de Sakamoto Ryota

Statut marital :
Célibataire, Haruna est un cœur à prendre... Enfin s'il n'est pas déjà pris par un beau danseur ou une idole

L'un des deux a d'ailleurs vu ses boobs, on joue au qui est-ce ? :c

Mes trucs à moi :
Haruna est un petit lion né le 19 août 1992 ♦️ Son rêve se réalise car c'était d'étudier la comédie à Eita ♦️ C'est une personne qui porte souvent un masque, sauf en présence de ses amis ♦️ Ou des idoles car elle les admire beaucoup ! ♦️ Kame est l'exception qui confirme la règle ♦️ Gaki-san est l'idole qu'elle adule le plus au monde. Son temple est en construction ♦️ Fane des B.A.G, fait parti des fanclubs de Rin et de Ryota ♦️ Pour Haru, Ryota est un prince charmant ♦️ S'intéresse à un jeune danseur qu'elle a rencontré par hasard ♦️ Saori est sa colocataire mais elle est de loin sa meilleure amie ♦️ Il y a peu Li Mei a rejoint leur colocation (lien en cours de construction ♥️) ♦️ Kaito est également un de ses amis ♦️



Sam 16 Avr - 18:57


Advices ? Uh,
well, okay... ?
Tadayoshi & Haruna
C'était plus fort qu'elle, Haruna était curieuse et ne pouvait s'empêcher de poser des questions quand elle avait l'occasion d'apprendre des choses d'une idole. Cette petite les adorait, les adulait et Tadayoshi ne faisait pas exception à la règle surtout que c'était l'un de ses chouchous dans les Kanjani8. Ils étaient tellement parfait tous, de bons chanteurs, de bons acteurs, de bons musiciens, avec ce petit grain de folie qui faisait la différence. Haruna était vraiment fan et savoir que madame Okura était la maman de Tadayoshi c'était peut-être la meilleure nouvelle de sa journée. Son idole masculine se tenait juste devant elle, en train de manger. C'était sûr qu'elle allait se réveiller de ce beau rêve mais, en attendant, elle voulait en profiter le plus possible. N'osant pas vraiment poser les questions qui la travaillait, Haruna y allait doucement, se disant qu'elle était en train de dire n'importe quoi, qu'elle était trop curieuse et parlait de cas de figure abracadabrant. Pourquoi personne ne lui avait aidé à s'en rendre compte avant ? Ah oui, parce qu'elle n'avait trouvé personne pour y répondre.

Tout en écoutant l'idole, la demoiselle continuer de manger, boire son eau en plus des paroles du jeune homme. C'est pas le ranger qu'elle avait le plus vu à l'écran mais elle savait qu'il avait de l'expérience et, elle trouvait qu'entendre tout cela de la part d'un professionnel sonnait autrement. Ce qu'il dit à propos des doublures fit réfléchir l'étudiante puisque son professeur semblait lui avoir dit le contraire. Peut-être qu'elle avait mal entendu ou avait juste eu envie de dormir à ce moment-là et l'avait réellement fait. Non, il lui aurait fait une remarque, c'était sûr et certain. Quel professeur aimerait que son élève dorme pendant son cours ? Un masochiste peut-être. Non, même là, elle avait du mal à y croire, on parlait d'Eita quand même.

A la question de Tadayoshi, Haruna ne pu retenir un rire qui ne dura pas longtemps avant de sourire. Si elle comptait devenir paparazzi ? Ce serait trop compliqué.

« Non, ce n'est pas du tout mon intention. Je pense que chacun a le droit à de la liberté, surtout vous les idoles. Vous êtes souvent sous pression… »

Encore plus que la bière… La demoiselle avait vraiment un humour qui laissait à désirer, qu'on se le dise.

« Mais sinon, je suis nulle en photographie, les clichés seraient ratés et pour me cacher aussi, ce ne serait pas pour arranger mes affaires, souligna-t-elle pour plaisanter. »

Quand elle jouait à cache-cache petite dans une grande maison, on la trouvait souvent dans les premières. Entre son nez qui la chatouillait, sa gorge qui la grattait, un chat qui voulait la griffer, une chaussure ou un vêtement qui dépasse, on la repérait toujours. Encore aujourd'hui, à moins de passer en mode ninja et quand madame la chance n'était pas trop capricieuse elle y arriver.

« Je pense que je n'ai plus de question, merci beaucoup d'avoir bien voulu m'accorder du temps. Surtout que je suppose que la comédie ne doit pas être un sujet qui vous passionne autant que la batterie, dit-elle avec un sourire. »

Haruna trouvait que Tadayoshi était encore plus parfait que ce qu'elle avait pensé, c'était l'homme idéal. D'ailleurs, elle se demandait qui elle préférait entre Ryota, Rin, Risa, Tadayoshi et les autres idoles… En fait le choix était quand même rapidement fait comme la demoiselle adorait Risa. Un jour, elle lui construirait un temple que ça ne la surprendrait pas tant que ça.

« Oui, c'est un rêve que je poursuis depuis que je suis petite et depuis que j'ai pris des cours de théâtre. Je sais que ce milieu n'est pas facile, qu'il est semé d'embuches mais j'ai envie d'avoir confiance en moi et de me battre pour réaliser mon rêve. »

Ainsi, elle montrerait à ses parents qu'elle avait eu raison de vouloir étudier à Eita et de s'enfuir pour ne pas devenir une femme au foyer. Pour elle, il était hors de question de rentrer la tête basse parce qu'elle aurait échouer. C'était inimaginable, surtout qu'elle savait que ses parents n'allaient plus lui laisser le choix.

« Mais ce n'est pas pour autant que je vais faire n'importe quoi pour avoir un rôle à l'écran ou sur scène. Je veux que ce soit pour mon talent… Dis comme ça, je me rends compte que ça fait narcissique alors que c'est simplement avoir confiance en soi. »

L'amalgame était trop souvent vite fait mais ce n'allait pas décourager Haruna qui savait ce qu'elle faisait. Enfin dans ses projets de carrière parce que le reste lui échappait parfois, surtout quand il s'agissait d'idole. D'une idole. Pourquoi est-ce qu'elle pensait à lui d'ailleurs ?

« Je suis désolée, je dois vous embêter avec tout ça, s'excusa-t-elle avec un rire gêné. En tout cas si je peux faire quoique ce soit pour vous rendre la pareille n'hésitez pas ! »

C'était le banquier de papa et maman qui verrait les zéros s'envoler mais bon, un de plus un de moins pour eux, ça ne changeait plus grand-chose… Qu'est-ce qu'elle avait en horreur leur côté radin, c'était horrible ! Surtout qu'ils avaient largement de quoi vivre sans pour autant travailler. La mentalité de ses parents lui avait toujours échappé de toute façon et la sienne leur échappait aussi apparemment.

« Ah, si j'ai encore une question ! Qu'est-ce que vous me conseillez comme dessert ? »

Aucun joker autorisé, cette question était très facile. Trop facile même.
© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Love
I want to be your desire ♥️
-byendlesslove
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4592-okura-tadayoshi-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4582-okura-tadayoshi-ft-okura-tadayoshi http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4571-okura-tadayoshi-la-faiblesse-j-en-fais-mon-metier
Carte d'identité :
Japonais, né le 16.05.1985, à Osaka. 1m79, taureau. Groupe sanguin : O.


Activité de fainéant :
Idole au sein de la Johnny's Entertainment depuis 1997 ; fait parti des Kanjani8. Batteur, chanteur, acteur.

On peut l'entendre/le voir dans :
× Janiben tous les mercredis.
× All Night Nippon Saturday Special Okura-kun to Takahashi-kun tous les samedis.
× Kanjam Kanzen NenSHOW tous les dimanches.
× Kanjani Eight Chronicle tous les samedis.

Statut marital :
That's a secret but... she's the one. ♥️



(il est marié à Kazuya dans une autre vie #itmustbetruelove #orstupidity #idk)


Mes trucs à moi :
Son groupe × Sa batterie × Ses fans × La nourriture × Son lit × Râler × Fan inconditionnel de Taylor Swift × Toujours râler × Ses amis × Sa moto × Tenir tête à quelqu'un juste parce qu'il pense avoir raison (alors que c'est pas toujours le cas) × Taquiner ses amis × Dire ce qu'il pense × Avoir peur de beaucoup de choses × Râler encore un peu × Collectionner les peluches × Bon public ; il rit à tout et n'importe quoi × A côté un prude × N'aime pas faire du fan service juste pour faire du fan service × Sa batterie. ♥️

To you, what's Kanjani 8?
There's nothing I can really say other than it's something I live for



Mar 19 Avr - 23:08

Advices ? Uh, well, okay... ?
Haruna & Tadayoshi


Il cligna faiblement des paupières durant quelques secondes, penchant quelque peu la tête sur le côté. Un fin sourire vint alors s'étirer sur ses fines lèvres tandis que sa tête se redressait subtilement. Elle n'avait pas envie de devenir paparazzi, c'était rassurant. Enfin, c'était ce qu'elle racontait, Tadayoshi n'allait pas la croire sur paroles. Elle pouvait raconter cela tout en pensant le contraire. Malgré tout, il lui était reconnaissant de reconnaître la pression qui pesait sur les épaules. Ce n'était pas évident à gérer tous les jours. Le plus dur avait certainement été au début ; enfin plutôt à partir du moment où les Kanjani8 furent connus et reconnus. Savoir que ses moindres faits et gestes étaient épiés, photographiés, commentés, avaient boulversants pour lui. Surtout qu'il n'avait jamais compris ; ça leur faisait quoi aux gens, de savoir quelle marque de riz il achetait ? Ca ne leur changeait pas la vie. Ou encore quel gel douche il utilisait.
C'était exagéré, bien évidemment... quoi que. Pour certains c'était la révélation de l'année. Savoir la marque de son boxer aussi. Ca semblait important ce genre de choses, pas pour lui cela dit.

Il arqua brièvement un sourcil, les lèvres faiblement pincées. Bon, si en plus elle disait elle-même être nulle pour les photos et surtout pour se cacher, il n'avait rien à craindre. Un faible rire franchit la barrière de ses lèvres, avant qu'un sourire ne vienne le remplacer sur ses lèvres.
Il inclina légèrement la tête à ses remerciements avant de la relever et de le regarder, surpris. Un nouveau rire s'échappa alors de ses lèvres. Il se frotta négligemment la nuque dans une petite moue gênée. C'était aussi évident que ça ? Son amour pour sa batterie. Sans doute. Il ne s'en cachait pas non plus. Il était celui qui caressait l'instrument parfois, comme s'il félicitait son animal de compagnie. Sa batterie était sa compagnie ; et maintenant qu'il y songeait, ça sonnait un peu... louche. Et ça donnait l'impression qu Tadayoshi était un homme solitaire.

« Vous me connaissez assez pour savoir que j'adore la batterie alors ? », demanda-t-il, un sourire malicieux aux lèvres.

Ou alors son amour pour la batterie dépassait simplement l'entendement et tout le pays le savait. … Tout le pays le savait !? Oh et puis zut si tout le pays le savait. Il ne nierait jamais son amour pour l'instrument ; jamais ! Et ce même sous la torture.
Mais une torture qui ne faisait pas trop mal, hein. Fallait pas abuser non plus.

Il écouta les mots de la jeune femme, secouant la tête ici et là. Au moins elle avait envie de poursuivre son rêve et c'était une très bonne chose. Elle devait juste s'y accrocher et essayer de ne jamais renoncer. Il savait qu'il y avait un tas d'embauches sur la route mais chacune d'entre elles pouvait lui donner envie de baisser les bras, de faire demi-tour. D'abandonner, tout simplement.
Il lui offrit un simple sourire, l'encourageant silencieusement à continuer de croire en son rêve.

Un autre rire, plus léger que le précédent, s'écrasa contre ses lèvres aux paroles suivantes de Haruna. Il secoua plusieurs fois la tête, agitant faiblement sa main devant lui.

« Ca ne fait pas narcissique, vous ne faîtes pas », déclara-t-il doucement, « Je trouve plutôt admirable que vous ayez autant confiance en vous. Gardez cela jusqu'au bout, et croyez-y plus que tout, peu importe ce qu'on vous dit »

C'était sans doute la meilleure chose qu'il ait pu dire aujourd'hui. La chose la plus intelligente aussi. Il devrait l'écrire et le garder quelque part. L'encadrer même. Ca ferait bien dans son salon, au-dessus de son canapé.
Une telle phrase philosophique, ça ne devrait pas s'évaporer dans la nature ! Ce serait du gâchis.

« Ne vous en faîtes pas », répondit-il simplement, « Je euh... n'hésiterai pas ? »

Même si honnêtement, il ne savait pas vraiment quoi lui demander. Il n'était pas du genre à demander quelque chose en retour de ses pseudos conseils. Il n'était même pas sûr d'avoir été utile alors...

Quand Haruna déclara qu'elle avait encore une question, il fronça légèrement les sourcils. Prêt, sérieux, concentré... Il éclata simplement de rire, laissant sa tête tomber en arrière sous ses « Ha ha ha » presque légendaires. Tadayoshi ne serait pas Tadayoshi sans son rire signature !

Il se tut au bout de quelques secondes. Les traits de son visage plissés dans une moue sérieuse. C'était sans doute la question la plus dure à laquelle il avait à faire face aujourd'hui. Franchement, lui demander à lui de choisir ? C'était mission impossible.
Il ouvrit la bouche plusieurs fois, la refermant à chaque fois, ne sachant vraiment quoi répondre. Il jeta un regard désemparé à sa mère, lui demandant en silence de l'aider parce que là, honnêtement, il séchait tel un poisson hors de l'eau.

Sa mère se contenta simplement de rire avant de se lever, soulignant qu'elle allait chercher le dessert.
Un sourire étira ses lèvres alors que toutes ses prières étaient dirigées vers sa maman ; merci maman, à toi qui savait lire mes pensées dans un simple regard.
D'ailleurs, c'était pas un peu flippant ?

Elle revint, et posa l'assiette devant la jeune femme avec un sourire.

« Oui, voilà, celui-là. Je pensais à celui-là », ha bon ? Tu pensais plutôt à rien du tout, « Il est très bon vous verrez »

Il hocha positivement la tête plusieurs fois, comme pour appuyer ses propres paroles. Il ne disait que la vérité et rien que la vérité votre Honneur !

« Pour en revenir à notre discussion, j'espère que vous réussirez », souffla-t-il dans un sourire, « C'est tout ce que je vous souhaite »

Qu'il était gentil.
© ACIDBRAIN
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


once upon a time
there was a boy who loved a girl, and her laughter was a question he wanted to spend his whole life answering

♥♥♥:
 
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Advices ? Uh, well, okay... ? (ft Haruna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Ginza-