------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Food trip in Shibuya ! || Ft Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org
Pomme aime les hommes ♥

Carte d'identité :
Nami est un petit rayon de soleil, née le 20 juillet 1991 à Osaka. Mangeuse de Takoyaki elle est.

Activité de fainéant :
-Élève en section danse
-Serveuse dans un café

Statut marital :
A la recherche de son prince charmant... Si cela vous intéresse ~

Mes trucs à moi :
Nami a un grand frère et un petit frère ♥️ C'est une personne passionnée par la danse et elle aime beaucoup la musique ♥️ Vit à Eita et partage la colocation avec Haruno et Miyuki avec qui elle s'entend bien. Ses petitse soeurs de cœur ♥️ N'aime pas les injustices ♥️ Très peureuse, ne l'emmenez pas dans une maison hantée sans préparer vos tympans et votre bras ♥️ 1m54 mais il ne faut pas croire, elle peut faire peur ♥️ Tient rarement en place et travaille dans un café non seulement pour financer ses études (en plus de l'aide de ses parents) mais aussi pour faire quelque chose.



Mer 23 Mar - 15:49
Food trip in Shibuya !

Hiro ✧ Nami
Tenue ♦ Depuis qu'elle était sur Tokyo, l'osakan avait l'impression de ne pas retrouver toutes ces bonnes choses qu'elle avait pris l'habitude de manger chez elle. Il n'y avait pas de différence énorme entre la nourriture de Tokyo et celle d'Osaka mais les Tokyoïtes n'avaient pas systématique des Takoyaki à chaque coin de rue. Quel dommage ! C'était tellement bon qu'ils ne pouvaient pas savoir ce qu'ils rataient.
Nami avait grandement envie de retrouver un peu tous ces mets qu'elle avait connu dans son enfance. C'est pour cela, et aussi parce qu'il fallait profiter du retour du soleil pour aller vagabonder dans les rues de la capitale japonaise, qu'elle n'avait pu s'empêcher d'envoyer un message à Hiro pour savoir s'il était d'accord pour qu'ils fassent quelque chose tous les deux. Ils s'étaient connus à Osaka et, donc, avant qu'ils se retrouvent à étudier tous les deux à Eita.

Attendant patiemment son ami, la demoiselle observait les alentours de la tour 109. Comme cet édifice était assez connu à Shibuya, c'était plus facile pour qu'ils se retrouvent… Surtout que Nami avait tendance à se perdre facilement dans les rues.

Cette petite avait un sens de l'orientation douteux. Un jour elle allait se perdre dans sa chambre sans que ça ne soit étonnant.

« Hiroooo ! S'exclama-t-elle lorsqu'elle vit son ami. »

Pour être sûr qu'il la remarque, l'étudiante secoua sa main dans les airs tout en souriant. Elle attendit qu'il soit à sa hauteur pour s'incliner rapidement, pour le saluer.

« Tu vas bien ? Il y a quelque chose que tu as changé, non? »

Nami trouvait Hiro plus triste, plus fatigué ce qui l'inquiétait mais elle n'osait pas le questionner directement pour éviter de le blesser. Elle avait envie qu'ils passent un bon moment entre amis !

« Si tu as besoin de parler n'hésite pas, on peut aller prendre un verre ou alors manger des takoyaki ! »

Nami était légèrement addict à cela.
© Starseed
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


kanashimi twilight
Dance with you hear and never give up ♪
-byendlesslove
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4385-takagi-hiro-cellphone#301723 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4384-takagi-hiro-ft-park-jimin-bts#301717 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4397-takagi-hiro-twitter#301881 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4396-takagi-hiro-mails-box#301855 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4340-butfirstletmetakeaselfie
b&w

Carte d'identité :
(22.08.1995) # ♌️ ## 20yo # osaka japan # 176cm # B+ # problem child

Activité de fainéant :



étudiant à eita (cursus comédie, personne ne sait pourquoi) # future idole (priez pour lui) # workaholic # démon de minuit # délégué modèle # petit frère

Statut marital :



phoque soit-disant incompatible avec la vie de couple # friendship is better with her

Mes trucs à moi :



ado à problèmes # ouvre un peu trop sa gueule # tendance à l'autodestruction # constant besoin d'affection et de reconnaissance # devrait probablement avoir plus confiance en lui



Jeu 24 Mar - 1:56
food trip in shibuya
nami & hiro
La bouffe ! Aaah, j’attendais mon heure pour pouvoir vous pondre une intro sur mon amour de la nourriture, un truc qui va vous donner bien faim comme ça vous allez tous aller dans vos frigos comme les daleux que vous êtes et ceux qui ont le frigo vide (comme le mien, là maintenant #Tristesse) bah vous allez me haïr.
Croyez-le ou non, il y a des gens en ce bas monde qui n’aiment pas manger. Incroyable, hein ? Et pourtant, c’est vrai, il y a des personnes comme ça qui boufferait de l’eau et boirait du riz jusqu’à ce que ça sente le sapin pour eux. Eh, on est sur Terre pour passer du bon temps et regarder leur régime alimentaire ça me donne déjà franchement envie de raccourcir le séjour. Puis après il y a les autres, les nous, ceux qui fixent cet énorme gâteau dans la vitrine de la boulangerie jusqu’à ce que le prix nous coupe l’appétit, ceux qui dépensent sans compter pour des merdes à grignoter alors qu’il y a des choses plus importantes à acheter (genre des fournitures scolaires ; ou comment tu te retrouves comme un couillon à écrire tes cours au crayon à papier et à faire la manche pour des feuilles parce que cette boite de sushis te faisait sérieusement de l’œil. #TrueStory) Je vous parle des sacrifices du porte-monnaie, mais on pourrait aussi parler des sacrifices de ton tour de taille alors que ton jean préféré te boudine et que parce que tu refuses d’admettre que manger une semaine chez mamie gâteau c’était une mauvaise idée, tu vas continuer à le mettre. Eh ouais, quitte à ressembler à un rôti mal ficelé dans son Levis. Mais tu vas vite les perdre ces kilos en trop, hein ? Tu vas aller faire ton jogging le matin ? Mon cul ouais, tu vas retourner bouffer une semaine chez la grand-mère parce que t’es étudiant, donc tu gagnes pas un rond et qu’entre t’engrosser et bouffer des pâtes et du riz tous les jours, le choix il est vite fait. #CQFD
Le problème de Hiro Takagi, voyez-vous c’est qu’il accumule un certain nombre de ces contraintes. Premièrement, le budget, majoritairement gaspillé dans le liquide à défaut du solide. Ah, le souci, c’est que la vodka ça nourrit pas bien. Deuxièmement, la grand-mère Takagi, même si elle vous fait des nouilles soba à tomber par terre (mais littéralement, tu te relèves plus) elle est à Osaka, c’est-à-dire bien trop loin pour être le restaurant slash drive-in du petit fils. Heureusement quelque part parce que je vous explique pas les dégâts sur la silhouette, ce qui nous engage sur notre troisièmement ou le fait que Hiro considère qu’il ne peut pas se permettre le moindre excès. Oui, il fait partie de ces grands malades qui surveillent leur poids quasiment autant que ce qu’il mette le matin. Non, il ne grossit pas si facilement que ça et avec un corps pareil il a de la marge de manœuvre. Mais que voulez-vous, chacun ses petites fixettes…
Alors autant vous dire que lorsque Nami ; je vous épargne la bio express ; avait décrété qu’ils iraient ensembles faire un tour, Hiro regardait déjà sa balance avec un air navré, son porte-monnaie avec un air dépité et son estomac avec peut-être l’espoir qu’il trouverait quelque chose d’aussi bourrativement bon que les nouilles de mamie.

« Hiroooo ! » On aurait pu croire à un retour au moins presque aussi enthousiaste que la jeune femme qui ne semble clairement pas tenir en place. Il se contente cela dit d’agiter vaguement la main en jetant un œil dubitatif en direction de la tour 109. Il la voit presque tous les jours, ça n’a donc plus grand-chose d’exceptionnel. « Tu vas bien ? Il y a quelque chose que tu as changé, non ? » Ouais il a utilité un peigne ce matin, c’est pas mal, hein ? En dehors du fait qu’il ait l’air effroyablement silencieux par rapport à d’habitude (non parce qu’il la ferme jamais d’habitude, les gens le supplient pour qu’il ferme sa grande gueule), rien de différent. Oh allez, peut-être les chaussures aussi. « Non ça va, un peu fatigué je m’entraine tard en ce moment. Et toi ? » Wow, Leo il mérite moins son Oscar que toi champion. « Si tu as besoin de parler n'hésite pas, on peut aller prendre un verre ou alors manger des takoyaki ! » A ces mots, il s’autorise un début de sourire (qu’on pourrait apparenter à une très gracieuse grimace, très convaincante, 10/10 au jeu d’acteur, c’est transcendant.)  L’idée des takoyakis ne lui déplaît pas entièrement (bien que relativement prévisible). « Dans ce cas je te suis, si tu tiens une bonne adresse. Parce qu’ici, je crois qu’ils sont pas foutus de les faire comme à la maison. Rien à voir. » Tu m’étonnes, c’est toujours mieux  quand ça vient de chez soi.
electric bird.

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


a house made of cards and us inside
©️ okinnel
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org
Pomme aime les hommes ♥

Carte d'identité :
Nami est un petit rayon de soleil, née le 20 juillet 1991 à Osaka. Mangeuse de Takoyaki elle est.

Activité de fainéant :
-Élève en section danse
-Serveuse dans un café

Statut marital :
A la recherche de son prince charmant... Si cela vous intéresse ~

Mes trucs à moi :
Nami a un grand frère et un petit frère ♥️ C'est une personne passionnée par la danse et elle aime beaucoup la musique ♥️ Vit à Eita et partage la colocation avec Haruno et Miyuki avec qui elle s'entend bien. Ses petitse soeurs de cœur ♥️ N'aime pas les injustices ♥️ Très peureuse, ne l'emmenez pas dans une maison hantée sans préparer vos tympans et votre bras ♥️ 1m54 mais il ne faut pas croire, elle peut faire peur ♥️ Tient rarement en place et travaille dans un café non seulement pour financer ses études (en plus de l'aide de ses parents) mais aussi pour faire quelque chose.



Sam 16 Avr - 17:45
Food trip in Shibuya !

Hiro ✧ Nami
Tenue ♦ Nami était parfois un peu trop énergique pour les autres, surtout ceux avec qui elle était à l'aise parce que sinon, elle perdait tous ses moyens. Certains pouvaient en témoigner, ce n'était pas toujours du joli en plus. Mais ceux qui la connaissaient vraiment savaient que cette petite était une grosse mangeuse s'inquiétait toujours pour les autres et était un peu cruche à certains moments. Elle ne changera cela pour personne, elle ne voulait pas mentir ni se perdre dans cette population d'hypocrite parfois trop présente selon les villes. Oh peut-être que les Tokyoïtes étaient moins hypocrites que les Osakan mais l'étudiante n'allait pas enfoncer sa ville chérie, sa ville d'amour où on faisait les meilleurs Takoyaki de la terre entière, voir de l'univers. Aaaah, les Takoyaki et Nami, une grande et longue histoire d'amour.
Lorsqu'elle était en compagnie de son ami Hiro, la demoiselle ne pouvait s'empêcher de penser à tous les plats du Kansai qu'elle aimait tant. Pourquoi ne pouvait-elle pas se transporter dans sa ville natale ? Ou mieux, transférer Eita à Osaka ? Parce que ce n'était pas la capitale et cette pensée faillit tirer un soupire à l'étudiante qui voulait simplement de la nourriture typique de la région du Kansai !

A la vue de son ami, la nippone ne put retenir un sourire ainsi que sa bonne humeur qui débordait, parfois, un peu trop quand elle était avec quelqu'un qu'elle connaissait, c'était mieux pour elle. Elle était plus à l'aise. Bien plus à l'aise… Après tout, elle n'avait pas à s'inquiéter de le fatiguer avec son énergie. Non, bien entendu, elle n'avait pas été diagnostiquée hyperactive, elle dormait juste beaucoup quand l'occasion se présentait, c'était bien mieux.
Lorsque Hiro fut à sa hauteur, Nami se calma un peu en remarquant qu'il semblait y avoir quelque chose de changer chez lui. Coupe de cheveux ? Non ce n'était pas ça. Style vestimentaire ? Non plus, toujours la classe. Chaussure ? Ben oui, il allait pas toujours mettre les mêmes. Détective Ishida, vous avez besoin de poser la question pour trouver la réponse et un sourire compatissant se dessina sur son minois à l'entente de la réponse.

« Ah ça, c'est vrai que le rythme à l'académie n'est pas de tout repos. Mais n'oublie pas de te reposer, ça n'amène à rien de bon quand on se surmène. »

C'était bien gentil de dire cela mais vu la concurrence qu'il y avait dans le milieu de la célébrité, on avait rarement l'occasion de se reposer car on devait souvent s'entraîner. Il fallait se démarquer le plus possible pour espérer d'avoir une chance de percer… La sienne n'était pas pour maintenant comme les Jewels venait d'être lancé. Bon, il fallait qu'elle pense à autre chose parce que personne ne voulait la voir pleurer sur un plat parce qu'elle n'avait pas intégré ce groupe.
Il fallait juste qu'elle travaille un peu plus et s'organise mieux pour être dans les meilleurs, ce qui n'était pas des plus réjouissant. Hm ? Oui, le sujet était clos.

« Je vais bien, je suis contente qu'on fasse quelque chose ! »

Non, ce n'était pas un mauvais plan de drague, Nami était bien trop pure et un peu naïve sur les bords pour cela.

« Entre les cours, le travail au café et les entraînements, je sentais que j'allais devenir folle si je ne faisais pas autre chose. »

Un rire agrémenta ses dires parce que oui, la demoiselle trouvait cette situation drolatique, elle riait aussi pour un rien. Certainement parce qu'elle était de bon publique pour tout le monde, autant pour les maisons hantées que pour les humoristes. Très expressive cette petite, un poisson avait de quoi être jaloux face à elle… Peut-être que c'était pour cette raison que ses poissons n'avait pas fait long feu ou faisait le grand saut hors de leur aquarium. Madame Ishida devait bien se souvenir de ces derniers vu le nombre de voix qu'elle les avait sentit sous la plante de ses pieds. C'était même devenu une habitude à force.

Pour parler avec Hiro, Nami lui proposa de parler autour d'un bon plat de Takoyaki et sa remarque lui tira un rire franc ainsi que le regard réprobateur de certains passant. C'est vrai, il y avait une certaine pudeur et sonorité à respecter en ville. C'était dur à intégrer quand on débordait de vie comme la petite.

« Je n'ai pas de bonnes adresses à Tokyo, il faudrait essayer les restaurants tenus par des Osakan tu vois ? Ils doivent bien connaître le coin ainsi que faire des Takoyaki comme il faut… »

Pourquoi on pouvait pas avoir une maman de poche avec des Takoyaki succulent ? Pourquoi cette excellente idée n'existait pas ? Et depuis quand Nami avait de bonnes idées d'ailleurs ?

« Le mieux serait de rentrer à la maison mais c'est pas la porte à côté, c'est triste. Sinon… Food Trip à Shibuya très cher ! Sauf si tu préfères faire les magasins, j'en profiterais pour tester un mélange de combinaison improbable. »

Sur Hiro bien évidemment, pas sur elle. Ce serait beaucoup moins amusant et drôle pour elle…
© Starseed
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


kanashimi twilight
Dance with you hear and never give up ♪
-byendlesslove
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4385-takagi-hiro-cellphone#301723 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4384-takagi-hiro-ft-park-jimin-bts#301717 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4397-takagi-hiro-twitter#301881 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4396-takagi-hiro-mails-box#301855 http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t4340-butfirstletmetakeaselfie
b&w

Carte d'identité :
(22.08.1995) # ♌️ ## 20yo # osaka japan # 176cm # B+ # problem child

Activité de fainéant :



étudiant à eita (cursus comédie, personne ne sait pourquoi) # future idole (priez pour lui) # workaholic # démon de minuit # délégué modèle # petit frère

Statut marital :



phoque soit-disant incompatible avec la vie de couple # friendship is better with her

Mes trucs à moi :



ado à problèmes # ouvre un peu trop sa gueule # tendance à l'autodestruction # constant besoin d'affection et de reconnaissance # devrait probablement avoir plus confiance en lui



Dim 24 Avr - 3:12
food trip in shibuya
nami & hiro
Le truc bien avec la bouffe, disais-je, c’est sa vertu curative. Problèmes de cœur, vous dites ? Un pot de glace devant une série à l’eau de rose et au bout d’une semaine vous êtes de nouveau sur pieds, frais comme un gardon ! Votre médecin ne vous recommandera pas mieux, votre cardiologue en a probablement fait son fer de lance, votre pharmacien songe sans doute à se reconvertir et il aurait raison. Fini les dolipranes, aspirines et autres antalgiques qui ne nous donnent pas le sentiment d’avoir le moindre effet sur notre état de santé. On passe à l’air du neuf, du comestible, du bon et du pas cher ; et croyez-moi, rien ne vous remet mieux d’aplomb qu’une bonne bouffe, formule charcuterie&fromage, le truc #BienFat quoi.
Dans le cas de Hiro, bien qu’un lit semble à ses yeux être bien meilleur remède qu’une montagne de nourritures, il est évident que son cas requiert un traitement de choc, du style nostalgique ou #HomeSweetHome pour les puristes. Docteur Player a une solution, Inspecteur Ishida aussi, je vous épargne le suspens : des takoyakis. Et l’idée semble réjouir la demoiselle autant que le patient –non beaucoup beaucoup plus- puisqu’elle trépigne déjà d’impatience à l’idée de s’y rendre. Mais avant, les formules d’usage, et Hiro ne peut que relativiser de voir qu’il n’est pas le seul à ne plus si bien tenir le rythme de vie qu’il mène –même s’il remplace la mention travail par fête, ce qui est tout aussi épuisant-. « J’crois que ce break devenait vital pour tous les deux. J’ai vraiment besoin de me vider la tête en ce moment. » Il soupire. Tu soupires. Je soupire. Bref. Nous soupirons. Et le débat retourne sur le lieu idéal pour subir cette petite thérapie improvisée.
« Je n'ai pas de bonnes adresses à Tokyo, il faudrait essayer les restaurants tenus par des Osakan tu vois ? Ils doivent bien connaître le coin ainsi que faire des Takoyaki comme il faut… »  Difficile de s’opposer à des paroles pleine de sagesse, et bien que Nami soit emplie d’un savoir immense en matière de takoyakis –de bouffe, en général- Hiro s’attriste un peu de savoir qu’elle, justement, n’en sait rien. « Le mieux serait de rentrer à la maison mais c'est pas la porte à côté, c'est triste. Sinon… Food Trip à Shibuya très cher ! Sauf si tu préfères faire les magasins, j'en profiterais pour tester un mélange de combinaison improbable. » Solution tentante approuvée par portefeuille –désapprouvée par le médecin-, il décide de combiner les deux en se souvenant que ah, tiens un téléphone, dans sa poche ! Quelle utilité va-t-il bien pouvoir lui donner ? « Tu sais quoi, on va s’attraper quelque chose à boire et on va faire un tour dans les magasins pendant que je demande une adresse sympa pour manger à des gens qui connaissent bien le coin. » Et au pire, comme dit le proverbe chinois, Google est ton ami. Mais Hiro préfère le proverbe américain du selfie est ton meilleur ami et une fois qu’il a trouvé le temps d’en prendre un, après avoir acheté à boire au premier stand sur le chemin –satisfaisant ainsi son génie narcissique intérieur- il profita de son réseau -digne d’un réseau mafieux- pour savoir où ils allaient bien pouvoir déguster des takoyakis dignes de ce nom.
electric bird.

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


a house made of cards and us inside
©️ okinnel
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Food trip in Shibuya ! || Ft Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Shibuya-