------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 When boyfriends away, mice will play -- Ft. Ji Hoon & Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Dim 17 Jan - 16:40


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

20h30. Frottant ses yeux, Naoki avait étendu la main pour se saisir de son téléphone et couper le réveil qu'il avait programmé à tous les soirs de la semaine. S'il était parvenu à dormir un peu ce soir, ce n'était malheureusement pas toujours le cas. Parfois, le trouble l'emportait sur la fatigue et il attendait que le bruit de la porte d'entrée qui se referme le libère de sa chambre pour la quitter. ça faisait des jours que ce petit manège durait. Après une courte nuit, il se levait, se préparait et filait en cours. Le soir, quand il rentrait, il filait directement dans sa chambre dans un "je vais faire une sieste". Et puis, une fois l'appartement désert, il filait prendre une douche, se préparait et sortait jusqu'à une heure tardive avant de... se faufiler jusqu'à la chambre de Michan ? Depuis ce matin qu'il ne qualifierait pas de "fameux", il n'y avait plus mis les pieds et avait retrouvé comme par magie le chemin de celle qui était supposé être la sienne à l'origine.
Si vous voulez une vérité simple et claire : il évitait Mikio.
Il s'était transformé en un genre de fantôme dans cet appartement et n'y venait désormais que pour dormir ou prétendre qu'il le faisait.

Si Kô savait un peu mieux qu'il était en vie étant donné qu'ils fréquentaient la même école et des cours communs, les choses étaient plus simples avec le mexicain. Parce qu'il parvenait à sortir ses habituelles pirouettes, qu'il souriait normalement et changeait toujours de sujet quand l'actuel commençait à ne pas lui plaire. Il ne ressentait pas l'obligation de fuir comme il le faisait avec le coréen, il tenait mieux l’insouciance avec le plus jeune des deux.
L'ambiance avec celui qu'il surnommait son "Michan" il n'y a pas si longtemps que ça était devenue un peu étrange. Quand ils se croisaient, il ne pouvait s'empêcher malgré lui de ressortir des dialogues distants et sans grand intérêt. Mais sa meilleure parade était devenue de dormir ou de prétendre le faire. Quand il pouvait l'éviter, il le faisait même si... il n'était pas capable de se mentir au point de faire comme s'il ne lui manquait pas. En fait, pour parler franchement, personne ne lui avait jamais autant manqué que Mikio.

Et pourtant, même s'il le savait, ce soir là il était sorti à tâtons de sa chambre jusqu'à confirmer qu'il se trouvait bien seul dans l'appartement. Alors seulement, il s'était détendu et avait filé sous la douche pour se préparer à sortir. Quelques minutes plus tard, café en main, il avait étudié son dressing avec une attention particulière. Ce soir il ne sortait pas avec ceux qui pourraient être qualifiés de "vagues connaissances" en comparaison avec Kô et Mikio. Non, ce soir, il avait eu envie de se changer les idées avec une personne clairement indiquée pour ça. Ce n'était pas une charmante demoiselle bien qu'on aurait pu le qualifier de charmant quand il ne foutait pas de costume bas de gamme pour raccourcir l’espérance de vie d'un italien.
Le sadique et suicidaire Ji Hoon qu'il retrouvait ce soir rentrait dans la catégorie de ceux avec qui on était assuré de ne pas se prendre la tête. Il se souvenait encore du soir où il l'avait rencontré... il l'avait aussitôt reconnu comme l'un de ses semblables, quelqu'un qui lutte pour la survie du bon goût, sait que les total look ce n'est généralement pas bon, et qu'il ne faut pas abuser du bouffant, ne pas en mettre du tout en fait, à part si on a été retenu pour jouer le rôle de D'Artagnan au théâtre. Si on oubliait qu'il avait commis l'impardonnable à un bal et qu'on rajoutait à ça que les "pourquoi ?" ne faisaient pas partie de leur vocabulaire, que l'italien était si simple avec lui, il n'était pas étonnant que Naoki ait recherché sa compagnie ce soir plus qu'une autre.

Avant de quitter l'appartement, il avait attrapé un bout de papier et griffonné rapidement un "je suis sortis, à demain". Un grand classique de ces derniers jours, tellement qu'il aurait tout aussi bien le garder et le reposer chaque soir sur la table du salon avant de quitter l'appartement comme il venait de le faire.
Il était à peine 22h30 quand il était rentré au point de rendez-vous de leurs habituelles parties de... est-ce qu'il y avait un nom pour ça ? Barney Stinson en aurait trouvé un lui.
Bref, s'installant à une table de façon à avoir l'entrée en vue, il avait attendu avec patience que Ji Hoon veuille bien le délivrer de la terrible dernière image qu'il lui avait laissé. Il n'en demandait pas plus que la guérison de traumatisme. Il avait besoin de le savoir guéri, délivré du mal et pas tout gonflé par une allergie.
Oui, c'était con, un poil exagéré mais il préférait cent fois parler des potentiels problèmes de peau qu'avaient pu avoir le coréen plutôt que des problèmes qu'il esquivait en sortant tous les soirs.

Il n'avait pas eu à attendre bien longtemps avant que le fidèle "wingman" ne passe la porte. Sans aucune expression en particulier sur le visage, il l'avait regardé jusqu'à ce qu'il n'arrive à sa hauteur. Naturellement, comme s'il s'apprêtait à lui filer une note, son regard était allé de haut en bas, puis de bas en haut avant de croiser le regard de Ji Hoon « ...» Quoi ? T'es pas satisfait Karl ? Tu vas dire que ton costard est mieux ? Déjà foutre un costard pour aller boire un verre ce n'était pas excessif ?
Aller faire du bowling en costard ça l'était ! Ce soir plus qu'un autre soir était une occasion spéciale. Il fallait délivrer l'âme de Ji Hoon de la malédiction de La Halle :

« Je savais bien que tu pouvais pas t'en être débarrassé ! » finalement, après ce long silence, Naoki avait porté une main sur son coeur dans un soupir de soulagement avant d'enchaîner en coréen, comme toujours avec son camarade de sorties « Je revis ! » il n'en faisait pas un peu trop ? Genre sérieusement beaucoup trop ? « T'as eu chaud ! Je commençais à penser qu'il fallait que j'organise un casting pour te remplacer ! »

Allez Naoki, on le sait très bien que remplacer Ji Hoon ne serait pas si simple. A qui t'aurais pu demander ? Au nain de jardin de ta boutique de vêtements préférée ? Il avait le style mais pas autant que le coréen en face de toi, et puis il lui manquait la gueule. On sait, c'est cool d'avoir un minipouss qu'on peut ranger dans la poche... en même temps, on ne voit pas tellement l'intérêt !


© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Mar 19 Jan - 0:09
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
La mission Oda ne semblait pas énormément avancer ces derniers temps et Ji Hoon s'en voulait sans pouvoir se sentir réellement coupable. Les choses avançaient, juste pas assez vite, comme s'il avait bien trop de choses à faire en même temps. Au final, il se demandait s'il ne préférait juste pas les missions plus « simples ». Des petites vieilles à qui on racontait l'histoire de Causette avec un beau sourire et le tour était joué. Le Coréen s'y était tellement habitué que ses différents rôles étaient presque devenus une partie de lui. Zhang Jie, Park Hee Jun, un jour, il aura le Satô Taisuke. Un jour ! Quand il arrivera à jouer sur son accent, à avoir l'air crédible en japonais. Un jour, surtout, quand il parlera proprement la langue et ne cherchera pas désespérément ses mots. Liang lui disait cependant qu'il n'avait pas tellement à s'en faire, les quelques petits rôles qu'il avait pour l'instant était suffisant à leurs affaires. Plus que suffisant même, vu combien c'était lucratif. Il n'était, au fond, pas peur fier de ses talents d'acteur même s'il n'avait aucun moyen de s'en vanter.

Dans la catégorie, « je n'ai le temps pour rien », on demandait le meilleur ami. Parce que c'était évidemment de la faute d'Haruto... Toujours de la faute d'Haruto ! S'il ne l'avait pas croisé au bal, il aurait peut-être eu le loisir de continuer son ascention vers Haruna, s'il n'avait pas dit qu'il voulait apprendre le kimchi, Ji Hoon n'aurait pas fait en sorte de s'entrainer pour lui apprendre correctement, et bien, un weekend à la montagne. Enfin une perte de temps. Si seulement il pouvait réellement trouver ça regrettable, même pour Oda, il n'en avait que faire, il était bien plus important qu'une cible quelconque. Il savait que l'affaire était dans la poche avec elle. Elle était si naïve, si facilement influençable. Il s'étonnait de la facilité avec laquelle il l'avait approché, il l'avait charmé. Il se savait irrésistible, il n'avait peut-être pas conscience d'être un dieu ?

Le dieu Lee avait d'ailleurs décidé d'offrir au bas peuple sa présence en rejoignant une personne digne de sa lignée. S'il avait l'impression de ne sortir qu'avec le même japonais, il pouvait parfois faire des infidélité. En quelque sorte. Naoki était le fils qu'il n'avait jamais eu... Bon, il avait quoi ? Deux ou trois ans de moins que lui, il n'était pas certain, mais il pouvait aisément le voir comme son fils. Ou son petit-frère. En moins pénible que Seokie, par ailleurs. Cette soirée était décisive, il savait qu'il ne devait rien laisser au hasard. Il s'en voulait tellement de l'avoir croisé au bal dans cette tenue de païen. Personne n'avait remarqué ce costume bas de gamme, évidemment. Tout allait à Ji Hoon, il était parfait. Seul un expert aurait remarqué. Et l'expert, c'était Naoki. Il savait qu'il l'avait déçu, et il ne comptait pas laisser passer ça. Alors évidemment, il n'allait pas risquer son compte en banque. Il allait plutôt risquer celui d'Hanae. Ça faisait quelques temps qu'il n'avait pas vu sa belle actrice, il lui avait proposé une séance shopping avant de passer la soirée dans l'appartement qu'elle lui payait. Il fallait bien qu'il l'écoute chouiner après qu'elle ait dépenser des milliers dans des vêtements. Gucci, Versace, et même Burberry, pour la folie. Mais il était fin prêt pour voir Naoki, un ensemble parfait, de choix, et même une nouvelle Rolex. Bon, elle lui avait confié qu'elle l'avait eu en cadeau d'un créateur, mais il s'en fichait. Il pourra revendre la première, ça sera ça de plus pour sa famille.

Légèrement en retard, il s'arrêta devant une vitrine pour vérifier à nouveau qu'il était parfait. On jurerait qu'il allait à un rendez-vous amoureux, pourtant, Haruto n'était pas là ce soir. Incroyable. Était-il dans un mon parallèle où les Coréens avaient changé de Japonais ? Non, évidemment que non, son côté gay était fidèle. Il aurait préféré ne pas avoir de côté gay, mais il était déjà assez fier d'être fidèle pour quelque chose. Entrant dans le bar, il chercha du regard le jeune Appolon, souriant en le voyant alors qu'il avançait d'un pas décidé vers lui, s'arrêtant sans s'asseoir. Il attendait l'approbation de sa tenue. Toujours de manière virile. Et hétérosexuel. Ils n'avaient absolument rien à voir avec les icons de la mode gay, on allait dire métrosexuel, c'était cool comme mot.

« Me remplacer ? Mais t'aurais jamais trouvé aussi bien ! » Surtout au Japon. Les Japonais étaient laids dans la plupart des cas. Naoki échappait à la règle, mais il était une rare exception. Il se demanderait presque s'il n'était pas Coréen. Un peu comme Haruto, sauf que pour son meilleur ami, il était certain qu'il l'était, on ne pouvait pas avoir ce physique et être japonais, où irait le monde ? « Ta femme va bien ? J'espère qu'elle te traite bien en te faisant du kimchi. » Oui, on sait. Une bonne épouse fait du bon kimchi. Il l'avait dit à Haurto, il allait le dire au monde entier. Inconsciemment, c'est sûrement pour ça qu'il avait appris au Japonais à en faire. « Tu veux commander d'abord ou je t'explique cet horrible événement ? J'aurais pas voulu que tu vois ça, tu sais. Je voulais pas te faire de mal. » Non, vraiment. Il avait décidément blessé trop de monde le soir de ce bal mais c'était plus facile de s'excuser auprès de Naoki pour un costume que d'Haruto pour... Pour quoi en fait ? « Désolé encore, hein. Je voulais pas. Plus jamais. » Il s'était fait beaucoup de mal à lui aussi.


code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.


Dernière édition par Lee Ji Hoon le Sam 23 Jan - 18:51, édité 1 fois
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Jeu 21 Jan - 1:25


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

Il fallait bien l'admettre, Ji Hoon avait fait des efforts. Beaucoup d'efforts pour faire oublier l'image de ce costume. La crise cardiaque que Nao avait manqué de faire ce soir là, il fallait être un fin connaisseur en vêtements de luxe à la coupe parfaite et au tissu de qualité pour la comprendre. Si le commun des mortels, ces pauvres fous, ne voyaient rien même en y regardant de plus près, il avait suffit d'un regard à Naoki pour voir que quelque chose n'allait pas avec son ami. Une maladie grave, un choc émotionnel, un incendie criminel dans son dressing... le coupable paierait ça en portant un total look pink pour le reste de ses jours, sort beaucoup plus cruel qu'une mort rapide et indolore.
L'exagération était justifiée, stupide il le savait, mais justifiée. Ce coréen là l'avait toujours habitué à cette perfection si agréable dans ce monde agressif pour les yeux. Ils étaient un peu devenus "copines de shopping" sauf qu'ils se voyaient généralement le soir dans les bars et que le seul shopping qu'ils faisaient c'était avec les femmes.
...

Passons sur cette réplique débordante de classe et revenons en à la tenue du coréen que Naoki avait étudié avec attention, dans les détails, avant d'admettre enfin que son partenaire de soirées n'avait pas changé.
A la question précédant l'affirmation, l'italien avait jeté un regard circulaire au bar, s'arrêtant sur quelques mâles dans la pièce, fronçant les sourcils à un moment pour pencher la tête à un autre dans un air clairement sceptique « Là t'as pas tort. » trouver un autre "wingman" ce n'était pas chose aisée quand on s'était montré si difficile à la première embauche « Mais tu sais, si un jour les nains fans de Naruto deviennent tendance, t'es foutu. » euh... Nao ? Toi aussi ! Mais si tu trouves quelque chose pour faire rétrécir, éventuellement... hors de question, jamais il ne perdrait les centimètres qui faisaient remonter la moyenne nationale ! Arrêtant son regard sur un groupe de types en costards en pleine fête de bureau, il avait secoué la tête d'un air désapprobateur.

Il aurait probablement fait un commentaire critique sur ces personnes si la question de Ji Hoon ne lui avait pas fait tourner la tête vers ce dernier.
Parler de Mikio ce soir, il ne l'avait pas anticipé. Mais maintenant que Ji Hoon le faisait, il se souvenait de son message. C'est vrai, il l'avait vu à la soirée. Malgré un passage un peu troublant, ce soir là avait été parfait. Tout beau, tout rose. Un autre moment de bonheur volé qui aujourd'hui ne pouvait pas s'empêcher de serrer davantage son coeur « Elle va bien. » vraiment ? Il en savait quelque chose ? C'était quand la dernière fois qu'il avait eu une vraie conversation avec son fiancé ? « Mais on n'est pas mariés, on vient seulement de se fiancer. » c'était probablement ce qu'il aurait dit en temps normal. Il n'y avait pas vraiment réfléchi. Il voulait se changer les idées et voilà qu'il se mettait à parler de Mikio comme si tout était normal « Son kimchi est ... » tout particulièrement pas bon ? Meurtrier ? C'était quoi le mot ? « Unique ! » et curieusement, ce kimchi unique lui manquait aussi...

Le costume. Le costume ô combien horrible, c'était mieux comme sujet de conversation. Le changement de sujet était servi sur un plateau d'argent et évidemment il ne s'était pas fait prier pour le prendre quand il avait secoué la tête « Ma psy dit qu'il faut que j'en parle, qu'il faut que ça sorte. » avait-il appris le coréen pour raconter uniquement des conneries ? « Elle dit que les victimes de traumas commettent souvent l'erreur de garder tout pour eux. » et donc, il avait levé la main pour appeler le serveur... logique « Mais je sens que c'est une histoire que je ne serai pas capable d'entendre sobre. Il va me falloir un verre pour faire passer ça. »  et quand le serveur était arrivé, il lui avait pris la carte des mains pour la tendre à Ji Hoon avant de lui commander deux shots de tequila pour débuter « T'as beaucoup souffert ? »  ne prends pas cet air tragique Nao, Ji Hoon ne s'est pas fait percer les tétons... et heureusement !
Bref, il avait fallu que le serveur revienne avec les deux shot de tequila, que Naoki tienne le sien dans sa main, prêt à le boire sitôt la terrible nouvelle tombée, pour qu'il dise enfin « C'est bon, j'suis prêt... je t'écoute. »

Ou comment une soirée pour se changer les idées s'était transformée en un genre de thérapie alcoolisée avec pour sujet central le costume de l'angoisse

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Dim 24 Jan - 20:03
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
Oui, bon, c'est vrai qu'avec la mode de la kpop, être Coréen aidait pas dans certaines situations. Ouais, enfin, avec les fangirls, mais c'était déjà bien. Elles étaient gentilles et quoiqu'il dise c'était « drôle » ou « mignon ». Allez, il n'allait pas se plaindre ! Par contre, il ne put contenir son air dégoûté à l'idée que les « nains fans de Naruto » reviennent à la mode. Comment dire... Non ? Il n'avait jamais compris. Rien que la tendance aux animés, il ne comprenait pas. Bien évidemment que plus jeune, il regardait des dessins animés, mais voir des vieux de cinquante ans s'exciter pour des dessins, ça le dépassait. C'était quoi cette société bizarre ? Les Japonais étaient majoritairement des losers, pas étonnant qu'ils se fassent culturellement voler la vedette pas les Coréens. Les Coréens étaient mieux, tellement plus normaux que les Japonais. Ça lui manquait, les Coréens.

S'il ne saurait vraiment l'affirmer, il avait l'impression que parler de sa femme n'enchantait pas le Japonais. Peut-être y avait-il eu un petit problème dans le couple ? Ji Hoon ne pourrait pas le dire, mais ce n'était pas non plus son problème. Si Naoki voulait en parler, qu'il le fasse, mais le Coréen savait parfaitement qu'il y avait peu de chance que cela arrive. Ce n'était pas ce type d'amitié où on se raconte nos problèmes en buvant un verre, c'était ce type d'amitié où on s'aidait à oublier les problèmes comme s'ils n'avaient jamais exister. Il se contenta de rire face à l'humour du Japonais. Parce qu'il espérait que c'était de l'humour et qu'il n'était pas vraiment fiancé à ce Coréen. Un couple homo entre un Japonais et un Coréen, mais où irait le monde.

… Il le pensait sérieusement ? Bon il s'en fichait à vrai dire, il se dirait juste que Naoki a bon goût niveau nationalité et l'autre bon goût niveau physique. Donnant donnant. Si en plus son kimchi était unique, c'est qu'il avait fait le bon deal. Il ne savait pas si Haruto avait goûté le kimchi qu'il avait préparé d'ailleurs, il faudrait peut-être qu'il lui demande s'il avait aimé. Ji Hoon avait mis tout son cœur dans la préparation de cette spécialité. Il n'arrivait pas à croire qu'en trois ans, il ne l'avait jamais fait goûter à Haruto. Il avait tellement manqué à son devoir, mais son meilleur ami n'était pas non plus du genre à vouloir absolument adopter une autre culture, Ji Hoon passait plus de temps à le contraindre à le faire, mais il ne s'en plaignait jamais. C'était pourtant lui qui avait demandé pour le kimchi et ça avait profondément ravi le métis de le voir s'intéresser de plus près à sa culture. « J'espère que c'est unique de manière positive ! »

De toute façon, il faudrait vraiment être mauvais pour rater du kimchi. Certes, il l'avait rendu immangeable la dernière fois mais ce n'était pas de sa faute. C'était la faute du Japonais à qui il tentait d'apprendre les techniques ancestrales. Il l'avait énervé. Même s'il ne savait pas pourquoi il s'était emporté, pour trois fois rien, des choses stupides. Mais il préférait juste ne pas y penser, il n'était pas là pour penser, mais pour faire ce qu'il faisait de mieux : être idiot. « Vaut mieux faire passer ça avec un verre », répondit-il, compatissant, tapotant son épaule en hochant la tête. « Faudra que tu me passes le numéro de ta psy, que je lui en parles. Ou que j'aille la voir pour lui expliquer aussi. » Il ne voulait pas avoir deux traumatismes sur la conscience. Ou quoique ? « Elle est bonne ? Pas que je me déplace pour rien. » Aller voir une moche, ça serait triste quand même.

On ramena la tequila et le moment fatidique de l'explication arrivait. Et ça ne le stressait pas le moins du monde, il était habitué à raconter des mensonges, et c'était presque aussi naturel pour lui que de parler de sa perfection physique. Tranquillement, son verre se leva vers Naoki, s'amusant de l'air dramatique qu'il donnait à la situation avant de lever son verre vers lui. « On trinque à quoi ? Au bon goût ? » Qui avait été sauvagement violé pendant le bal ? Il sourit un peu avant de vider le verre, le reposant sagement. Allez. C'était le moment. Il voyait Dieu envoyer un halo de lumière sur lui signalant qu'il devait prendre la parole. Tel Clinton ou DSK, il était temps de faire publiquer son Mea Culpa. « Tu connais Titanic ? » Ok, ça commençait bien. C'était quoi le rapport ? « La gosse de riche qui crève d'ennui à être trop coincé dans son petit monde de bourgeoise ? Tu vois le genre ? » Il devait forcément voir le genre, ces filles qui ont des coques de téléphones avec des diamants et qui s'offusquent quand on leur offre du Chanel plutôt que du Dior. « Elles peuvent être bonnes, seulement si on les décoince. Et qu'est-ce qui les excite ? Les Jack, les pauvres qui vont leur faire découvrir la « vraie vie » ! Pas un mec normal, le mec qui ferait rager son père, tu vois ? Qu'il lui donnera l'impression d'être une vraie rebelle. » Il fallait qu'il se calme, son histoire l'habitait un peu trop, il avait presque oublié qu'il était entrain de raconter n'importe quoi. Enfin, pas entièrement, en soit, c'était un peu le rôle qu'il jouait pour avoir de l'argent. « Alors c'est pour ça que j'avais ce costume au bal. » Levant le regard vers le halo de lumière céleste inexistant, il leva son bras, allant de gauche à droite avec sa main, comme pour souligner un titre invisible. « J'étais... Jack Dawson ! »
Et peut-être bien que, plus qu'être son meilleur ami, Haruto devrait lui devenir son psychiatre aussi. Il en avait besoin. Définitivement besoin.


code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Mer 27 Jan - 0:14


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

En d'autres circonstances, il savait qu'il se serait montré bien plus bavard sur sa fiancée coréenne. Même si ça le faisait sembler un peu gay, il aurait parlé un moment de Mikio comme un petit ami fier de sa copine. Il ne se serait pas contenté d'un "elle va bien" avant le rapide commentaire sur sa façon de cuisiner le kimchi. Le coréen aurait eu le droit à plus de temps d'audience dans la conversation parce que l'italien n'aurait pas pu se retenir de parler un peu de lui quand maintenant il classait rapidement le sujet. Il l'esquivait comme il esquivait le principal concerné ces derniers temps. Penser à lui aujourd'hui le rendait triste quand ça lui donnait habituellement le sourire. Parce que ce soir, après avoir bu quelques verres avec Ji Hoon, raconté pas mal de conneries et peut-être même en avoir fait une ou deux, quand il rentrerait à l'appartement... il jetterait un coup d'oeil à la porte de leur chambre avant de s'enfuir dans la sienne. Il ne pouvait pas lui manquer moins ? Juste un peu histoire de rendre son absence un peu plus supportable.

« C'est une tuerie ! »  

Voilà, c'était le mot juste ! Et il aurait dû ressentir un peu plus de fierté à le trouver avant de s'étaler sur les compétences culinaires de sa fiancée.
Mais non, il s'était contenté d'un sourire et n'avait même pas pris la peine d'avertir Ji Hoon de ne jamais manger un kimchi que l'on pourrait surnommer sans exagération le "kimchi meurtrier". Son arme préférée, fait dont il ne prévenait pas toujours les autres de toute manière.
Est-ce que Kô arrivait à lutter seul ces derniers temps ? Il n'était plus tellement là pour l'aider à esquiver les repas. L'équipe de soutien ne fonctionnait plus tellement quand l'un des membres évitait avec autant de soin tout repas en compagnie du coréen. Mais pour répondre à cette question, il fallait probablement la poser et parler de Mikio, c'était quelque chose qu'il ne faisait plus avec son meilleur ami ou alors de manière assez évasive.

Soulagé de voir la conversation passer sur un autre sujet, il s'était montré plus bavard dans ce nouveau thème malgré l'angoisse passée du bal.
Et si on savait la psy imaginaire, ça n'avait pas empêché à Naoki de sourire dans un malin « Pourquoi tu crois que je vais la voir ? »  très classe les mecs, sérieux ! .... Tout de suite juger des exemples comme eux !  « C'est la meilleure dans son domaine ! »
... non, rien à faire, on refuse de les croire sur cette définition de "bonne". Ou alors il faudrait admettre qu'ils avaient toujours des conversations riches en maturité... les costumes bon marché ce n'était pas...
Un topic sérieux ? Pour votre survie, nous vous conseillons de ne jamais terminer cette phrase !

Levant son verre, Naoki n'avait réfléchi que quelques secondes avant de hocher la tête dans un  « J'allais dire à nous, mais c'est la même chose ! ». Tellement plus simple de retrouver son italien confortable quand il était avec Ji Hoon. Mais on voyait difficilement comment leurs conneries habituelles pouvaient l'empêcher de sortir du chemin débile d'insouciance qu'il voulait emprunter au moins pour cette soirée.
Le costume Nao, n'oublie pas le costume. Cette histoire pourrait filer un trauma à n'importe qui... bon à ces deux-là seulement et il sentait que boire son verre d'une traite avant de l'entendre était la bonne solution.
Titanic. ça, il ne l'avait pas vu venir... « C'est ce truc qui coule à la fin non ? » fais ton petit malin... mais si ça se trouve, Ji Hoon vit un drame couturier et est forcé de porter un costume pourri une fois par mois parce qu'il en a hérité d'un type qui a coulé avec ce paquebot.
... et non, cette connerie là ne méritait pas de sourire.

Attentif, cette première coupure avait été la seule, il s'était ensuite contenté d'intervenir en hochant la tête de temps à autre. Comme pour ces gosses de riches qu'il ne connaissait que trop bien. Et oui, Ji Hoon marquait un point, en plus d'être coincées, beaucoup fantasmaient sur le méchant garçon sans un sou qui les entraînerait néanmoins au bout du monde. Mais généralement, on leur demandait de faire tapisserie alors niveau cerveau... ouais, il n'avait pas de très bons exemples.

« Jack Dawson hein ? » c'est bien ce qu'il vient de dire « ... » et lui ne semblait pas avoir d'avis sur la question vu le silence de quelques secondes qu'il avait marqué en fixant son camarade de bar. Ce n'est qu'en levant la main pour commander une nouvelle tournée que le "verdict" était tombé « Tu sais, même si tu te la fais dans une voiture, Rose te laisser couler à la fin. » et on appelait ça un verdict ? « Les femmes... toutes les mêmes. » et c'était tout ? La conversation n'irait pas plus loin que ça ? « Et y'en a qui osent dire qu'on ne fait jamais rien pour elles... porter ce costume... faut avoir le sens du sacrifice ! » ou être suicidaire... ou vouloir vraiment, mais vraiment, pécho.
Allez, lui aussi il avait déjà inventé des trucs à la con non ? Il lui arrivait bien de changer complètement d'attitude d'une femme à une autre alors on avait du mal à croire qu'il n'avait pas au moins une anecdote, même sans iceberg, sur le sujet :

« J'espère au moins qu'elle valait le coup.»

Oui parce que, le tour en voiture, il ne doutait pas qu'il l'avait eu.    

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Dim 21 Fév - 17:36
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
Mentir, il faisait ça si bien. Ji Hoon se demandait s'il était aussi bon déjà, avant de quitter Jukdo. Probablement, il l'exploitait juste moins. Il ne disait jamais la vérité, toute la vérité, sauf à son frère, il était le seul à qui il parlait aussi clairement, aussi franchement, à qui il ne dissimulait aucune vérité. Le seul. Même Haruto, il ne lui disait pas tout. Il ne lui mentait pas mais s'arrangeait pour ne pas avoir à lui dire certaine chose, quitte à tourner autour du pot, à faire celui qui ne comprenait pas ou à noyer le poisson. Ouais, il était devenu particulièrement pour ça. Menteur pathologique, on y arrivait presque. Si c'était le cas, il devrait demander le numéro de sa psy à Naoki, surtout si elle était bonne ! Il ne se voyait pas raconter ses petits problèmes à une moche, question de principe.

Il nota dans un coin de sa tête qu'il avait des contacts, même s'il craignait un peu de parler à une Japonaise, elle était capable de lui taper un scandale pour rien. Il n'avait vraiment pas confiance en ces bouffeurs de sushi, même si ça énervait Liang quand il critiquait le Japon mais Liang ne pouvais pas encore lire dans ses pensées alors il critiquait s'il voulait. Voilà.

Le Titanic avait été sa meilleure combine, puisqu'au final, c'était vraiment ce qu'il faisait. Il jouait au pauvre, au type plein de rêve sans le moindre sous, qui allait l'aider à se lâcher, à s'amuser, Jack Dawson. Sauf qu'il en avait rien à foutre de son amour, de son affection, que ce n'était pas la femme de sa vie, que ce n'était rien pour lui. Sa Rose n'était qu'un portefeuille mobile, il voulait son argent, qu'elle lui donne tout ce qu'elle pouvait lui donner. Mais dire qu'il voulait se la faire, c'était bizarrement plus noble, et plus légal. Si elle portait plainte parce qu'il avait menti pour coucher avec elle, on lui dira d'arrêter d'être aussi conne, s'il sortait avec pour qu'elle lui donne de l'argent, et qu'elle arrive à la prouver, c'est lui qui serait sacrément dans la merde.

La rétorque de son ami eut comme effet de le faire rire comme un idiot. S'il critiquait souvent les femmes, Naoki ne semblait pas être plus fan. Enfin, les longues relations, soyons d'accord, c'était chiant. Il ne supportait pas être bien longtemps avec une d'entre elles, Hanae était l'exception puisqu'il ne la voyait que très peu, juste assez pour ne pas avoir envie de l'accrocher à un bloc de ciment pour la jeter à la mer. « Limite, porter ce costume pour elle, c'est la plus belle déclaration d'amour que j'ai jamais fait. » Ouais... Bon... En quelque sorte. Il avait fait mieux. Mais on allait pas non plus s'étendre sur le sujet. « J'lui prendrai la place dans le canoë, c'est donnant donnant, pour le costume. Faut avoir les femmes avant qu'elles nous aient nous, un combat quotidien... » Qu'il gagnait toujours. De toute façon, les femmes étaient trop influençables, trop faibles, à force, il savait comment s'y prendre, comment les manipuler. Ça devenait presque trop facile.

« Bah écoute... Le prends pas mal, mais ouais, ça en valait le coup ouais. Comme avec une Japonaise quoi. » Il vida son verre, pinçant les lèvres et haussant les épaules. On allait pas se mentir, c'était pas les meilleurs coups qui existaient. Si encore il avait se la faire. Mais non, non, ce soir là, on l'en avait empêché. Ou plus ou moins. Il aurait pu réussir son coup, il aurait peut-être déjà son fric s'il n'avait pas été perturbé par l'attitude d'Haruto, par sa froideur étrange, sa façon d'agir qui n'était pas usuelle. Il n'avait pas compris, il ne comprenait toujours pas, en réalité. Il avait beau se creuser la tête, ça demeurait un mystère. « Et à part ton Coréen qui n'est pas moi, personne ? Pourquoi tu es venu avec lui d'ailleurs au bal ? Y'avait plus que les moches d'Eita de disponible ? »
code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Dim 28 Fév - 22:03


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

Faisant tourner son verre vide sur la table, Naoki avait hoché la tête à plusieurs reprises à la remarque de Ji Hoon. Il voyait difficilement comment on pouvait donner une meilleure preuve d'amour que ça. Limite, on se serait cru dans Romeo et Juliette, ce genre de tragédies où le personnage principal finit toujours par mourir par amour. Il ne voyait pas comment on pouvait qualifier d'un autre mot que "sacrifice". Et il ne voyait pas non plus quelle autre preuve pouvait être plus tragique que ce costume

« J'espère bien ! Parce que je vois difficilement comment on peut faire pire ! »

Oh on pouvait Naoki, malheureusement pour tes yeux... on le pouvait. Mais dans le cas de Ji Hoon, il avait de plus grandes attentes. Et non, il n'arrêterait pas de dramatiser. Ce n'était qu'un costume... il aurait pu faire pire, genre tuer quelqu'un ou faire  exploser toutes les fabriques de yop... sacrilège ! On ne touche pas au yop, on ne touche pas à Gianni !
Et pour ce qui était de la place dans le canoë, ce n'était même pas négociable, elle revenait de droit à son partenaire de bon goût. Ces valeurs qui se perdaient étaient à protéger en priorité. Si des gens comme Ji Hoon venaient à disparaître, la Terre ne serait bientôt plus peuplée que de personnes qui pensait qu'un pantalon jaune avec un haut violet dégueulasse... ce n'était pas si mal que ça.

« T'as plutôt intérêt ! Je déconnais pour le casting, j'peux pas te remplacer par un amateur ! Tu sais le manque d'investissement qu'on ressent dans les cv de nos jours. Et j'te parle même pas des hobbies. Genre "étudier et recenser les différentes espèces de papillons !" » Nao tu dérives ! En plus t'en as pas fais de casting ! Stop raconter de la merde même si ce soir est la soirée spéciale détente, 0 tracas, 0 blablas, mma « Ils se font appeler lépidoptéristes et tu veux que j'te dise ? Au lieu de travailler leur prononciation, ils feraient mieux de comprendre que : non mec, ce pantalon en velours moutarde dégueulasse, tu ne peux même pas le donner à une association ! »

... bon, bois au moins, ça te donnera une excuse pour t'emporter. Relevant la main pour rappeler le serveur à leur table, l'image du velours avait dû causer la nécessité de l'effacer avec le goût de l'alcool puisqu'il lui avait dit de ramener la bouteille. Un choix raisonnable aurait été de commander une bière ou quelque chose de plus léger mais ce mot ne faisait définitivement pas partie de son vocabulaire ces derniers temps

« Je vois. tu sais ce que tu devrais essayer ? Les finlandaises ! »

Et s'il n'avait pas pris la peine de défendre sa nationalité, après tout il était italien, il ne s'était pas non plus étendu davantage sur le conseil de nationalité, préférant prendre la bouteille que le serveur venait de déposer pour remplir leurs verres tandis que Mikio revenait dans la conversation. Qu'est-ce qu'il pouvait dire ? Que bien qu'il jouait les fantômes en ce moment, son fiancé comptait tellement pour lui que la moindre occasion pour passer du temps avec lui était à saisir parce qu'il savait très bien que les opportunités finiraient par devenir inexistantes... raison pour laquelle il provoquait de lui-même l’inexistence... logique.

« En ce moment j'traîne pas mal à l'hôpital. Je fréquentais une infirmière mais elle est devenue trop collante» et pour Mikio ? « Tu sais, j'évite Eita pour ça. Je mènerai une vie trop dangereuse en allant simplement en cours. » oui... et pour Mikio ? Faisant tourner son verre rempli sur la table quelques secondes, il l'avait bu avant de reprendre le manège et de répondre « J'sais pas trop. » ce petit haussement d'épaules plein de nonchalance venait vraiment de se produire ? Est-ce qu'il espérait se convaincre que c'était juste comme ça ? Une envie du moment ? Evidemment qu'il savait... de la même manière qu'il savait pourquoi il avait proposé à Ji Hoon de sortir ce soir et pas à quelqu'un d'autre. Parce que le manque de celui dont il évitait de parler rendait le souhait de se changer les idées vital « Ce truc ça sonne trop engagement, j'me voyais pas transformer une copine en "épouse moi, fais moi des enfants !" » ouais, donc il avait proposé à Mikio pour ne pas y aller seul parce qu'il ne voulait pas se coltiner une glue qui y verrait de belles promesses de grand amour ? « J'avais envie de passer une bonne soirée et puis, quelque part, mon coréen c'est celui auquel je suis engagé quand on y réfléchit. J'y tiens.... Enfin,  c'est un peu compliqué à expliquer. »

Le lien qu'il avait avec Mikio était trop spécial pour qu'il trouve des mots à mettre dessus si toutefois ils en existaient. S'il savait que ça pouvait sembler un peu étrange pour certains, il l'expliquait en pensant qu'il fallait sans doute le vivre pour le comprendre. Aujourd'hui, même Mikio ignorait à quel point il comptait pour lui... et il ne le saurait sans doute jamais.  En fait, en ce moment le coréen devait même sérieusement douter de l'affection que lui portait son colocataire au vue de son comportement.

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Mer 23 Mar - 19:24
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
Il y avait une chose absolument évidente, Naoki était le frère Japonais qu'il n'avait jamais eu. Il avait bien des frères Chinois, ça va quoi, il pouvait avoir un frère Japonais, qu'on arrête d'être pointilleux. Il lui ressemblait étrangement plus que ses frères biologiques, dans sa façon de penser, d'agir et de s'habiller, oui, surtout. Mais c'était ce qui le ravissait le plus parce que Ji Hoon pourrait clairement passer sa journée à admirer Naoki, ou plutôt, ce qu'il portait, surtout s'il s'agissait d'une marque qu'il affectionnait particulièrement. Mais l'émotion d'avoir retrouvé ce frère perdu, il lui en fera part plus tard, il n'avait pas assez bu pour ça.

« T'as raison. » Ji Hoon se mit à rire, secouant la tête en se demandant d'où ce type pouvait sortir tout ça, même si au fond, il avait raison sur toute la ligne. Enfin, sur la ligne qu'il comprenait. Parce que Naoki parlait coréen, oui, mais il racontait des trucs un peu bizarre que même lui, natif, avait du mal à comprendre. Faudrait vraiment qu'il ouvre des bouquins, il en parlera à Liang dans quelques années, quand sa vie sera chiante et qu'il n'aura que ça à foutre. « J'sais même pas pourquoi t'as essayé les castings, y'a pas meilleur niveau sur terre que Lee Ji Hoon. »

Le suprême, l'indomptable... Bon, il allait se calmer, oui, promis. Il allait plutôt songer à cette idée fabuleuse. Une Finlandaise. Ji Hoon n'aimait pas trop les blondes, sauf si elles étaient Coréennes, là, il aimait bien. Mais il les trouvait bizarres, les occidentales, genre elles avaient l'air un peu agressives, et un peu conne. Comme l'ex d'Haruto par exemple, sauf qu'elle, en plus, elle était moche. Ca le désolait clairement que son meilleur ami ait eu si peu de respect envers lui-même pour se taper une fille comme ça, heureusement que lui, Ji Hoon, ami digne, avait fait en sorte pour renvoyer Honey Boo Boo chez sa mère. Pas le temps pour ce genre de conneries.

« J'sais pas, j'ai jamais essayé les filles du grand nord, mais ça peut pas être pire que les Japonaises, hein ? » Bon, il allait se calmer avec les Japonais, il oubliait un peu que Naoki était Japonais. En même temps, on allait pas lui en vouloir d'oublier, le mec parlait quand même Coréen parfaitement en se vantant de son faux sang Italien, y'a quand même de quoi être troublé.

Le sujet de la "femme" de Naoki revint sur le tapis, ou plutôt, ce mec qui l'avait accompagné à ce bal. Troublant, quand même. Même avec son frère, il aurait trouvé ça bizarre d'aller à un bal comme ça. Ses explications furent écoutées avec beaucoup de concentrations. Il tournait autour du pot, il n'avait pas l'air très à l'aise, c'était bizarre. Et si Naoki était gay et sortait vraiment avec ce type ? Il le jugerait ? Nooon... Bon, peut-être un petit peu. Comment est-ce qu'on pouvait être hétéro et se taper soudainement un autre homme... Et c'était lui qui se permettait de commenter ça ? Non, mais évidemment, Haruto, ça n'avait rien à voir, c'était l'amitié la plus hétérosexuel du monde, rien de bizarre, jamais. Aucun déni, non plus.

« Tu parles comme un gars qui essaie de justifier pourquoi il a trompé sa copine. » Noyer le poisson dans pleins de détails inutiles. « T'as eu raison, le but c'est de passer une bonne soirée, autant la passer avec quelqu'un qui la rendra assurément bonne. » Il ne le jugeait pas ? Il ne se moquait pas ? Peut-être qu'il comprenait un peu ce que Naoki voulait dire ou ce qu'il pouvait ressentir, ça serait hypocrite de le juger, même s'il ne comprenait pas tout. « Explique-moi, vas-y, je suis tout ouïe, si c'est chiant comme histoire je te le ferai savoir. De toute façon, t'es pas pressé, si ? » En tout cas, lui ne l'était pas et Naoki avait bien malgré lui, éveillé la curiosité du Coréen vis à vis de ce mystérieux ami.



code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Lun 25 Avr - 1:15


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

C'est vrai, parler de casting était stupide. Pour ce rôle, ça ne pouvait être que Ji Hoon. En fait, ce poste devrait porter son nom. ça lui avait semblé évident le jour où il avait fait sa rencontre. Ils étaient de bons partenaires, de bons défenseurs des droits des beaux habits, de bons lutteurs de mauvais goûts et il ne pouvait pas citer une seule mauvaise soirée passée en compagnie de Ji Hoon. Ok, il fallait mettre de côté ce faux pas vestimentaire mais il fallait croire que personne n'était à l’abri de faire une erreur, pas même Ji Hoon. Et puis, si c'était pour servir l'un de leur autre passe temps, autant excuser la faute et arrêter de lui mettre la pression avec un remplacement qui ne se ferait jamais :

« Je sais, je sais. Excuse-moi, c'est ton costume, ça m'a bousillé des neurones. »

Et un peu la vue sans doute... même si, oui, il y avait pire. Oublions ça, son partenaire était bien vivant, ne souffrait d'aucune allergie et n'avait pas perdu un bras au contact de ce tissu bas de gamme. Ji Hoon vivrait, lui s'en remettrait. D'ailleurs, l'erreur était déjà pardonnée ! Qu'est-ce qu'on ne faisait pas quand on appréciait quelqu'un ! Car oui, Ji Hoon appartenait à cette catégorie si fermée qu'on pouvait définir du mot "amis". Il faisait partie des personnes qu'il appréciait réellement et avec lesquels il aimait passer régulièrement du temps. Le genre à qui on envoyait un message quand on n'avait pas eu de contact depuis trop longtemps plutôt que le genre facilement remplaçable. Et en ce qui le concernait, le nombre de cette catégorie se comptait facilement avec les doigts sans avoir à se greffer une troisième main :

« Sûrement. Bon, c'est pas mieux que les italiennes. » Hum... il défendait le mauvais pays là non ? « Ou les coréennes. » encore loupé... pardonnons lui, il était coréen par alliance désormais, même si les fiançailles semblaient un peu compromises « Mais il faut sortir un peu. Ne pas consommer que local ! »

... est-ce qu'on pouvait réellement comparer ça à un genre de culture ?
... dans leur monde, probablement.
Et il aurait sans doute préféré parler un peu de la Finlande plutôt que de retourner en terre coréenne. Au final, le sujet qu'il essayait d'oublier ce soir revenait sur le tapis.
Fixant quelques secondes Ji Hoon, il avait hésité. S'il changeait maintenant de sujet, ou disait clairement qu'il n'avait pas plus envie que ça d'en parler, il ne pensait pas que son ami se vexerait ou insisterait. Tous les deux, ils se laissaient plutôt tranquilles avec les questions :

« J'sais pas .... » faisant tourner son verre vide sur la table, il avait gardé le silence plusieurs secondes. Non, il n'était pas pressé. Ce n'était pas comme s'il voulait rentrer de "bonne heure" pour passer un peu de temps avec Mikio avant d'aller dormir. « ... j'suis pas sûr de trouver les mots sans que tu te fasses des idées. »

Bon... d'un autre côté, il l'avouait, les doutes qu'on pourrait avoir ne l'avaient jamais empêché de se montrer proche de son coréen. Pour parler franchement, il s'en foutait pas mal. Autrement, il ne lui aurait jamais proposé de se rendre à ce bal avec lui. Ce qui l'embêtait en réalité c'était qu'il n'était pas franchement à l'aise pour parler d'une personne qui lui manquait ce soir un peu trop. Il voulait se changer les idées, faire semblant d'être le petit con habituel et pas avouer que oui, il n'avait pas tellement le moral quand Mikio n'était plus dans les alentours :

« Tu sais, ça fait pas si longtemps que ça que j'le connais. » quelques mois même s'il avait la niaise impression de l'avoir toujours connu ou attendu... au choix « Mais au final, c'est devenu la personne la plus importante dans ma vie. » c'était peut-être un truc qu'il aurait pu lui dire l'autre matin au lieu de se débattre dans le mensonge avant de tout simplement décider de l'esquiver « Il ne connaît pas grand chose à Gianni, il a une addiction au léo et il fait sans doute le kimchi le pire du monde. En fait, il l'ignore, mais sa cuisine est même meurtrière ! » ou comment expliquer le côté "unique" du kimchi de Mikio tout en essayant de trouver un ton détendu « Et pourtant, si je devais couper les ponts avec lui, j'crois que même son kimchi me manquerait ! »

Pourquoi est-ce qu'il parlait de couper les ponts maintenant alors qu'il essayait de définir une relation indéfinissable ?
Probablement parce que ça faisait un peu partie de leur relation aujourd'hui... ce n'était pas ce qu'il était en train de faire aujourd'hui en l'évitant avec autant de talent ?

« Ouais, si j'étais gay, je l'épouserai c'est sûr ! »

c'est ça Serizawa, plaisante, souris, continue de noyer le poisson comme Ji Hoon le dit. Mais dans le fond, c'était vrai. S'il devait s'engager avec quelqu'un pour la vie, c'était Mikio. Il aurait vraiment aimé pouvoir passer le reste de ses jours avec lui. Ils adopteraient réellement Kô, ils le marieraient à Yue et même les journées banales, il les adorerait.

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Dim 22 Mai - 18:10
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
Ils devaient boire, inventer des plans machiavéliques pour choper des filles, juste pour le fun, leurs gueules suffiraient largement à convaincre, mais ce n'était pas drôle sinon, et à la place, ils se retrouvaient à parler bal et amitié bizarre. Enfin bizarre, ça ne sonnait pas tellement bizarre à l'oreille du Coréen. En fait, ça l’intriguait assez pour le moment, Naoki avait tellement l'air de contourner le sujet, d'essayer de parler d'autres choses que l'autre ne saisissait pas vraiment de quoi il était question. C'était son meilleur ami, quelque chose de particulier. L'amitié, c'était bizarre aussi, du moins ce qu'il avait pu constater quand il avait découvert ce que c'était réellement. En arrivant au Japon.

« C'est bon, je me ferai pas d'idée. Au pire, dis le en japonais. »

Oui, parce qu'en japonais, il avait moins de moyen pour interpréter et ça faisait moins de sous-entendus dans sa tête. Le temps que tout son cerveau se connecte, qu'il comprenne de quoi il était question, ou qu'il ne comprenne pas. Mais Ji Hoon préférait quand même qu'on lui explique en coréen, parce qu'au moins, il était sûr de bien comprendre ce qu'il allait lui raconter. C'était important, ou du moins, ça avait l'air important. Ji Hoon était rarement curieux sur les histoires qui ne le concernaient pas ou qui ne pourrait lui permettre aucun profit, mais pour une fois, il avait l'impression que c'était important.

Se posant davantage sur son siège, il commença à boire en l'écoutant sagement. Pas si longtemps qu'il le connaît, oui. Le temps était une notion vaste de toute façon, ça ne signifiait pas grand chose. Il avait l'impression de connaître Haruto pour toujours alors qu'il connaissait à peine certains des amis qu'il avait lorsqu'il vivait à Jukdo. Subjectif. À la suite, il comprit un peu mieux pourquoi il craignait qu'il se fasse des idées. C'était bizarre, de parler ainsi d'un ami. Enfin, Liang était tout pour lui, sa vie, tout. La personne la plus importante. C'était son jumeau, ça lui semblait normal. Et Haruto ? Il était important aussi. Pas le plus important, mais pas loin. Comme sa famille. En fait, il considérait Haruto un peu comme un membre d'une famille qu'il construisait loin de la sienne, une famille qu'il choisissait, sans trop savoir la place qu'il occupait. Naoki avait l'air de bien placer son Coréen que lui ne plaçait Haruto. C'était son meilleur ami, c'était déjà bien.

« J'vais te dire un truc que mon père me disait toujours quand j'étais plus jeune. » Allons bon, les paroles de Bruce, here we go. « Si le kimchi dégueulasse d'une fille peut te manquer ou te donner envie de le manger pour elle, c'est que c'est la femme de ta vie. » Il avait essayé de garder son sérieux mais il avait bêtement explosé de rire. C'est pour ça qu'il avait appris à Haruto à faire du kimchi, pas de déception comme ça. « C'est vrai qu'on pourrait se faire des idées. Mais je crois que je comprends un peu. » Même beaucoup. « Coupe pas les ponts avec lui alors. Tu vas pas te mettre à regretter du kimchi dégueulasse, c'est le truc le plus triste que j'ai jamais entendu. » A égalité avec le fait de devoir en manger, ça, c'était vraiment horrible. « Bon, ça fait un peu gay, ton histoire. » Sûrement aussi gay que rejouer une scène de Ghost avec du kimchi ou des crises d'il ne savait trop quoi au bal de noël. « On est sûrement tous un peu gay avec son meilleur ami. » Si ça peut t'aider à dormir la nuit.

code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Jeu 26 Mai - 21:24


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

Une belle mission. Proposer à Ji Hoon de sortir dans le but de se changer les idées et plus particulièrement de penser à autre chose qu’à Mikio pour au final venir à en faire un chapitre… pari réussi ! Manifestement, le coréen lui manquait un peu trop pour pouvoir quitter ses pensées le temps d’une soirée. Mais comment se débarrasser de l’idée qu’un jour il lui manquerait encore plus ? Pour bien faire, il aurait fallu ne pas s’attacher à la base. Sa première erreur avait sans doute été de se trouver le colocataire parfait. Sa deuxième, voter pour Mikio en tant que troisième membre de l’équipage. La suivante, s’incruster dans sa chambre. La liste était longue, et sans trop chercher il pouvait s’en trouver jusqu’à la vingtaine. Mais est-ce qu’il devait pour autant regretter ? Malgré tout, il n’était pas certain d’être capable de le faire… les problèmes d’une addiction sévère sans doute.

Pourtant, il le savait, le problème aurait été moins compliqué à régler s’il n’avait pas emménagé dans cet appartement. Et aujourd’hui, il ne serait probablement déjà plus là alors que maintenant il se sentait un peu trop perdu pour prendre une décision autre qu’une provisoire. Esquiver Mikio et attendre… il ne savait trop quoi. Le déclic ou une solution miracle.
Et quoi de mieux pour patienter qu’une conversation hautement gay. Genre de conversation qu’il n’aurait jamais pensé avoir avec son partenaire de sorties et de bon goût au passage !
C’est sûr que, vous deux, les deux copains de shopping, vous ne faisiez pas du tout gay !

Arquant d’abord un sourcil au proverbe Lee, il n’en n’avait pas moins au final hoché la tête, un sourire trop léger sur ses lèvres.
Oui, malheureusement, il la trouvait pas mal cette devise. Et au vu de la qualité du kimchi de son fiancé… non, il ne l’aimait pas qu’un peu son Mikio. Il aurait été d’humeur à mieux plaisanter, il aurait passé un peu de temps à en décrire l’unicité voir à se positionner en héros romantique de roman. Offrir des fleurs, c’était démodé, maintenant il fallait s’empoisonner façon Romeo et Juliette… les morts en moins :


« J’aime bien. »

Te torturer au kimchi ?
Cette devise, qu’il aurait sans doute ressorti à Mikio si ce dernier avait conscience de son non-talent culinaire et s’ils décrochaient plus de trois mots…
Si le demi-sourire n’avait pas disparu, il s’était pourtant fait plus forcé. Non, pas parce qu’il venait de courir le risque de passer pour un gay auprès de son « partenaire » mais parce que le conseil qu’il venait de lui donner… clairement, il avait déjà merdé.
Tournant une fois de plus son verre vide sur la table, il n’avait pas répondu tout de suite, pas plus qu’il n’avait relevé la suite. Après plusieurs secondes, il avait néanmoins fini par hausser les épaules… parce que selon les apparences ce n’était pas si grave quand en réalité il ne pouvait pas s’affirmer avoir le moral au beau fixe :

« Ouais… en fait… je le fais déjà ces temps-ci alors…. » alors il ne pouvait pas suivre son conseil ? Relevant les yeux de son verre pour les poser sur Ji Hoon, il s’était efforcé de garder un ton détaché pour ajouter « J’ai un peu merdé. » Un peu ? Ok… beaucoup « On s’est comme qui dirait disputés et j’avoue que je l’esquive en ce moment…. »

Vraiment réussi ce pari de ce changer les idées quand on terminait par se confesser.
Foutu pour foutu ?
Visiblement non. Parce que malgré l’aveu de ce qui lui brisait le cœur en ce moment, il avait décidé d’enchaîner rapidement sur un sujet nettement plus confortable : la connerie :

« T’es gay avec ton meilleur ami ? »

Ji Hoon avait dit ça ?
Il avait dit « tous ». Un « tous » qui lui permettait de jouer les italiens non dévastés à en juger par le sourire qui était revenu sur ses lèvres.
Sauf que la généralité ne s’appliquait pas dans son cas. Parce que Mikio n’était pas son meilleur ami, c’était Kô. Ok, il l’avait déjà peloté aussi mais ce n’était pas pareil. Il aimait Kô. Penser ne plus le voir un jour lui faisait mal mais il ne dormait pas avec… c’était peut-être là la barrière gayté qu’il avait franchie le jour où il s’était incrusté dans le lit du coréen.

« Cherche pas ! Même si tu l’es, vous pouvez pas nous test ! Y’a pas plus gay que nous ! »

Euh … Nao ?
Oh ça va, ils le savaient tous les deux qu’ils n’étaient pas gays. Et ce concours-là, il était certain de le gagner avec son fiancé ! Où était leur trophée ?
… ok, en ce moment, n’importe qui était plus gay qu’eux.



© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Jeu 9 Juin - 21:19
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
L'amitié qui devait unir Naoki à ce Coréen semblait bizarre dans l'esprit parfois encore un peu trop fermé du Coréen. Il ne n'avait pas grandit dans grande ville, quelque part, la mentalité n'était pas la même, il savait qu'il avait fait beaucoup de progrès depuis qu'il avait quitté Jukdo, il avait vécu dans trois mégalopoles de trois pays différents, et ça l'avait aidé à évoluer. Ce qui n'était pas plus mal, pour pouvoir soutirer de l'argent à des vieux cons, il fallait pouvoir ne pas s'offusquer de tout ce qu'ils aimaient ou raconter et les comprendre. Il pouvait presque tout comprendre. Il n'approuvait quasiment rien, mais il comprenait. Peut-être qu'avant, il aurait trouvé leur amitié bizarre, il aurait trouvé ça bizarre, mais il y avait Haruto. Il avait aussi une relation particulière avec son meilleur ami, ils étaient très proches, quasiment toujours ensemble. Sans doute que c'était pareil. Ou pas vraiment non plus. Il aimait bien l'idée que la relation qu'il avait avec Haruto était unique.

Naoki était en froid avec son Coréen ? Les lèvres de Ji Hoon se pincèrent un peu et il leva les yeux au ciel. Forcément. Il l'avait bien senti. Nao avait un peu merdé. Le métis afficha un léger sourire en finissant son verre. Il l'aurait parié. C'était forcément lui. Naoki était un peu comme lui et s'il y avait bien un truc qu'il retenait sur eux, c'était que si quelqu'un devait merder, c'était eux. Il avait enchaîné sans lui laisser le temps de répondre. Ses sourcils s'étaient froncé, montrant combien il trouvait la question bizarre. Non, bien sûr que non. Il n'était pas gay pour Haruto. C'était quoi cette question. Ils étaient juste très proches, c'était la personne la plus importante à ses yeux en dehors de sa famille, mais rien de bizarre.

« Tu trouves pas ça bizarre ? C'est toi qui a merdé et c'est toi qui l'esquive ? Ça a pas vraiment de sens. » C'est drôle, parce que c'est exactement ce que toi tu fais en général ! « Je vais pas te demander ce que t'as fait, c'est pas mon problème, mais c'est con de rester là à déprimer, on dirait une veuve en deuil. »

Assumer ses torts, affronter les choses. Ji Hoon ne le faisait jamais, il était pro dans l'art de fuir dès que ça chauffait un peu. En même temps, on en attendait pas moins d'un parfait criminel, il l'avait fait à Busan, quand la police commençait à soupçonner leurs activités, d'escroc, il le faisait quand il avait un problème avec quelqu'un. C'était sa spécialité. Mais lui, c'était excusable. Vraiment ? Pas tellement, mais il se plaisait à y croire.

« Et non, je suis pas gay pour mon mei... » Oh. Attendez. C'était quoi ça ? Ce défi, là ? Il le lançait. Il voulait un combat acharné. « Wow. C'est ce que tu crois, tu nous as pas vu ensemble. On a l'air tellement gays que les fans de sa sœur la harcèlent sur twitter pour savoir si on est ensemble après nous avoir vu à une soirée ! »

… Rentre pas là-dedans Ji Hoon, la pente est glissante, tu vas t'emballer, tu vas regretter. Il avait plein d'arguments prouvant combien lui et Haruto avait une relation bizarre. De ce bal, au moment romantique autour du kimchi, il y avait tant à dire. Ça le mettrait presque mal à l'aise mais il n'aimait pas perdre. « Cherche pas Nao, ça va faire quatre ans cette année et c'est de pire en pire. Si le mariage gay était autorisé dans ce pays, il s’appellerait déjà Lee. » Forcément, il aurait pris son nom. Et il ne formait pas son Japonais à devenir une bonne épouse Coréenne pour rien. Riant un peu de ses conneries, il se pencha pour les servir à nouveau. C'était eux les plus gays. Définitivement. Et il ne devrait pas en être si fier, vraiment.


code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Ven 8 Juil - 0:12


❝When boyfriends away, mice will play❞
Nahoon ♥

Un haussement d'épaules, c'est tout ce qu'il avait trouvé à dire sur le moment. Des explications plus claires, il ne pouvait pas en fournir, pourtant il aurait pu trouver mieux que cette vague réponse indécise. Parce que non, ce n'était pas si bizarre que ça. Les questions que Mikio avaient à lui poser, il ne voulait pas y répondre pas plus qu'il ne le pouvait. La suite, il la redoutait. Il ne l'avait jamais tout à fait oublié que tout ceci aurait une fin, mais il l'avait mis suffisamment de côté jusqu'à l'autre soir et cette "plaisanterie" de son oncle. Il les connaissait très bien les raisons qui le poussaient à adopter cette attitude "bizarre". Pourtant... oui pourtant, Mikio lui manquait... un peu trop pour qu'il trouve mieux qu'un haussement d'épaules sur le moment.
Que tout redevienne comme avant, il en avait envie...

« C'est compliqué... » ... ça l'était toujours. Mais "impossible" était probablement le mot juste. Si Mikio lui posait d'autres questions, ils en reviendraient au même point. Et si par chance le coréen se montrait moins curieux... est-ce qu'il n'y avait pas un moment où il serait obligé de prendre à nouveau ses distances ? « ... il me manque, c'est sûr... » ... le verbe était faible.... Il ne faisait pas que simplement lui manquer en réalité. Le vide que Mikio laissait quand il n'était pas là, il occupait sans doute trop ses pensées quand il devrait se focaliser sur autre chose « ... mais tout ce que je peux faire c'est m'excuser. Ce qu'il attend, je peux pas lui donner alors... je sais pas trop, c'est peut-être mieux si je reste une veuve ! »

Un soupir avait précédé un sourire pour cette plaisanterie à laquelle il n'avait pas vraiment le goût. Il ne voyait pas pourquoi il se mettait à parler de ça ce soir, ou même un autre. Et il se comprenait encore moins quand il se mettait à y réfléchir. Se changer les idées, c'était bien le but à la base. Se retourner la tête avec un blocage insoluble, il avait toute la nuit pour ça.
On n'était ceci dit pas certain qu'un concours du meilleur couple gay soit la solution pour se changer les idées. Tout particulièrement quand lui concourait avec son couple qui battait de l'aile actuellement... oui mais voilà...

« ... » ... ce sourcil arqué, ce sourire... qu'il nous rassure, c'était un piège. Il allait retenir ça contre lui. Il ne comptait pas vraiment enchérir pour gagner la "gay fire cup" ? « Ah ouais ? » pitié Nao, non ... « Si le mariage gay était autorisé, on aurait été à votre mariage en tant que couple déjà uni par les liens sacrés ! On aurait déjà trois enfants ! Et un chien... bon, on doit kidnapper celui de la concierge ceci dit ... » oui, ils devaient... mais ces plans semblaient un peu compromis dernièrement. Parce que pour voler le Bobinou de Sharky, il faudrait déjà qu'ils se décrochent plus de trois mots et des qui ne concernaient pas la météo. Et d'ailleurs, pour se parler, il fallait déjà commencer par se croiser « Ji Hoon, cherche pas,  nous on dort ensemble. Vous pouvez pas lutter ! » ... dormait en réalité.... Mais s'il comptait rester sur cette voix, il pouvait rajouter qu'il l'avait plaqué dans un placard. Parce que ça, ça marquait définitivement pas mal de points « C'est pas parce que tu lui as tenu une fois la main ou retiré trois brindilles dans ses cheveux que tu vas gagner ! » non, cette coupe leur revenait ! Même si concourir en ce moment était un peu ridicule « Les vrais gay complexent devant nous ! Ce trophée, il nous revient ! »

... quelqu'un pour leur dire qu'il n'y avait pas vraiment de trophée ? Et qu'en théorie, entre deux hétéros, s'ils tenaient vraiment à faire un concours ils pouvaient faire celui du séducteur qui revenait avec le plus de numéros. Classique... mais moins idiot !


© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
16.12.1991. Made in China, completed in South Korea. Il aime bien les nems, mais il préfère le kimchi, ambivalence d'un métissage qui lui va pas trop mal. 1m83 de perfection, 63kg de sexappeal.

Activité de fainéant :
Homme d'action, acteur privé pour les scénarios de son frère pour soutirer de l'argent. Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'il ne connait pas de pauvre, du coup, il garde les gains, c'est comme ça, pas le choix. Il voudrait faire autrement mais... Non

Statut marital :



There is only one unconditional love.♡♡
_ _ _ _ _

Takoyaki & true love forever ♡



#heterosexual #harutosexual #buysexual


Mes trucs à moi :



Il a un frère jumeau duquel il est tout simplement inséparable depuis toujours. ▬ Il est arrivé au Japon depuis 2012 sans connaitre la langue, il lui arrive souvent de perdre ses mots ▬ Avant d'arriver au Japon, il a vécu en Chine et en Corée du Sud ▬ La magie n'est qu'une façade pour cacher ses vrais activités ▬ Dans le duo d'escroc, il s'occupe d'accomplir les plans élaborés par l'incroyable cerveau de son frère






Depuis décembre, son petit frère Seokie les a rejoint au Japon ▬ Entretenir son corps est primordial ▬ Toyboy d'une actrice ayant deux fois son âge ▬ Adepte de danse ▬ N'y connait absolument rien à la culture nippone, et ne cherche pas à en savoir plus pour autant ▬ Trop beau pour ce monde ▬ Draco Malfoy aurait été mieux si c'était lui qu'on avait pris en acteur. ▬ Peut-être bien qu'il sait parler l'allemand, peut-être pas. De toute façon, personne ne parle allemand alors il peut dire n'importe quoi, german, not german, who knows ? Sexy anyway.



Daddies. ♥️




Lun 1 Aoû - 0:58
When boyfriends away, mice will play × ft. Naoki
Non, définitivement, Haruto et lui remporteraient la médaille. Il en aura la preuve d'ici quelques mois, mais déjà maintenant. Ils se connaissaient depuis quatre ans et étaient de plus en plus gays l'un pour l'autre; sans ambiguïté. Bon, peut-etre qu'il y en avait un peu mais Naoki ne pouvaient pas gagner. Quand Haruto était là, il perdait littéralement toute trace d'hétérosexualité, c'était presque troublant. Ils étaient tellement collés l'un à l'autre, avaient un façon particulière d'agir l'un envers l'autre et, même s'il n'avait pas forcément envie de le redire, s'il devait être avec un homme, ce serait avec Kamiya Haruto. Parce que déjà, c'était super rare pour un Japonais d'être aussi beau. C'était bien le seul à l'être autant.

« Allez, allez, c'est nous qui irions au votre, on est déjà un vieux couple nous ! » Eux, c'était encore la folie des premiers mois, ils avaint connu cette fougue aussi, un jour.

Cette conversation ne devrait pas autant avoir un goût de défi, un besoin de victoire. Oui, parce qu'il voulait gagner le trophé du plys gay, forcément. Lui qui s'insurgeait si on ne le trouvait pas assez hétérosexuel, voilà qu'il débattait avec passion pour se proclamer roi des gays avec son Haruto. Si c'était pas beau.

« J'ai une vie de famille, j'peux pas dormir avec lui tous les soirs, c'est regrettable. Mais si je pouvais, je le ferai ! On dort super bien avec lui, il est vraiment doux, comme mec. » Okay, il eut un moment pour phaser. Ca, c'était super gay. Il allait stopper son argument là, pas besoin de préciser qu'ils se tenaient la main pour dormir.

Le débat pourrait être sans fin, il le savait, il le savait parfaitement. Comme il savait que le couple gay de son ami ne gagnerait pas face au sien. Pour sûr que s'il allait dans une émission type les Z'amours avec Haruto, ils gagneraient haut la main.

« Allez, j'ai soif, j'vais reprendre à boire au bar, quand je reviens, on continue. »

Il aura le temps de faire le plein d'arguments pour cramer son hétérosexualité. Mais oui, comme dit, on est tous un peu gay pour son meilleur ami. Le problème, qu'ils ne remarqueront sans doute que plus tard, c'était qu'ils l'étaient un peu trop. Tous les quatre.


code by lizzou × gifs by tumblr
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



On the top of the world
I'm not a perfect person, there's many things I wish I didn't do. But I continue learning, I never meant to do those things to you and so I have to say before I go, that I just want you to know I've found a reason for me, to change who I used to be: the reason is you hoobastank
(c)LUCKYRED.
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

When boyfriends away, mice will play -- Ft. Ji Hoon & Naoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: shinjuku-