------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 Run Fuerrest, Run !!! - Ft. Yue & Naoki ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Sam 21 Nov - 17:34


❝Run Fuerrest, Run !❞
Ft. Yue & Naoki
Inutile de te demander pourquoi Nao, tu sais très bien pourquoi. Tu l’as cherché, tu as lancé le bâton et maintenant il te revient dans la gueule. Ah tu as voulu jouer au héros ? Tu as pensé que sauver le Mexique était une bonne idée ? Tu t’es dis que si, par la même occasion, tu te sauvais en même temps c’était tout bénef’. Et n’as-tu pas envisagé au moment où la nourriture dans ces plats est malencontreusement tombée toute seule dans la poubelle qu’un instant comme celui que tu es en train de vivre pouvait arriver ?

Franchement oui, mais il avait voulu vivre au jour le jour. Et puis, ne pas s’épargner la veille ne voulait pas forcément dire qu’on s’épargnait le lendemain. Tout ça, c’était une question de survie. On gagnait des batailles, mais on ne pouvait pas toutes les gagner. Au final, ce qui comptait c’était de rester en vie.

Alors c’était quoi ? La concierge était rentrée dans l’appartement et le menacer de le frapper de son parapluie ? Il se trouvait actuellement dans une banque en plein braquage ? Ou il était rentré dans le SWAT ? Qu’est-ce qui faisait que l’heure était si grave ? Si on parlait coréen, on pouvait le deviner en écoutant les paroles d’un Nao adressé à un Michan sur le chemin de la douche :

« Que pour moi ? Waaaah merci Michan, ça a l'air si bon ♥. J’devrai le prendre en photo et l’envoyer à Kô histoire de bien lui foutre les boules ! » oui, et en dessous du message, il ajouterait « Sauve-moi. J’ten prie ! ». Quelque chose de bien suppliant. Pourquoi ne s’était-il pas levé plus tôt ? Pourquoi n’était-il pas parti traîner avec le Mexicain ce matin au lieu de faire la grasse matinée sous prétexte qu’on était dimanche et qu’il s’était couché tard la veille ? « C’est pas exactement la même chose que l’autre soir non ? T’as ajouté un ingrédient spécial ? »

Genre de la mort au rat, de l’arsenic, un truc clairement périmé peut-être.
Voyons… à qui devait-il dire adieu avant de prendre la première bouchée ? Kô, son oncle… laisser un mot à Mikio aussi histoire que la culpabilité ne lui pourrisse pas la vie.
Tout avait pourtant si bien commencé. A 13 heures, il avait ouvert les yeux. A 13h15, il s’était glissé sous la douche. Puis il s’était habillé, coiffé, il s’était préparé à sortir. Mais au moment où il l’avait fait, au moment où il avait dit qu’il sortait et qu’il en profiterait pour ramener à manger, son coréen préféré l’avait appelé pour lui faire cette belle surprise d’une assiette prête.
Voilà, on la tenait aussi la réponse du : Nao’, pourquoi tu lui dis pas simplement que c’est dégueulasse ? Que si tu devais choisir entre 3 kilos de smecta et sa cuisine, tu prendrais le smecta sans hésitation ?
Est-ce qu’il était sans cœur ? Est-ce qu’il pouvait dire à son colocataire manifestement ravi de lui faire plaisir que sa meilleure solution dans la vie s’il ne voulait pas finir en prison c’était de ne plus jamais mettre les pieds dans une cuisine ?
Non, il ne pouvait pas. Et ceci pour la même raison qui avait fait que Mikio avait été retenu en troisième colocataire. Parce que Geri était entré dans son cœur, cette fourbe de rouquine… c’était pour le tuer ? On le disait pourtant de se méfier des rousses !
Aujourd’hui, lui qui ne pouvait pas se vanter d’avoir eu de véritables amis dans sa jeunesse, lui qui ne s’était jamais réellement attaché, si on retirait son oncle qui bossait comme mac’ dans le milieu de la prostitution, et avait toujours menti, ne se forçait en rien quand ça concernait le Mexique et la Corée. Ça allait sonner gay, mais on le dirait quand même, c’était probablement la première fois qu’il se sentait autant attaché à des personnes. Et s’il n’était jamais très honnête le concernant, il l’était complètement dans ses sentiments… la preuve étant de ce mensonge concernant la cuisine de la rouquine. Croyez-nous, bouffer ça… c’était la plus belle preuve d’amour qu’on puisse donner !

Les trois quart du temps il rusait. Avec Kô, ils avaient développé des techniques de survie. Ils se couvraient mutuellement. Parfois ils se regardaient et dans leurs yeux on lisait « mais pourquoi on l’a laissé faire la cuisine ? » suivi d’un pour lui « Fais-moi des tacos ! » et pour l’autre « je veux des pâtes ! ». Et ils étaient si fiers quand ils parvenaient à ne rien manger. Si fiers d’être des cons !
Fierté qui ne se lisait en rien actuellement dans le regard perdu vers son assiette de Nao’. Que Lustucru, Panzani et Barilla lui viennent en aide ! Des pâtes natures, même pas assaisonnées, lui iraient très bien !
Mais ce regard s’était relevé au son d’une porte qui se ferme, son oreille s’était tendue quand l’eau s’était mise à couler et quand il avait regardé son assiette à nouveau, il avait entendu Gloria Gaynor lui chanter « I will survive ». Voilà pourquoi au lieu d’être un homme et de manger, il était redevenu le rusé. Assiette en main, il s’était dirigé vers la cuisine dans un « Mmmh, je me régale ! Ne file jamais ta recette ! » ouais n’anéantis pas l’humanité comme si tu étais une épidémie façon invasion de zombies !
Au dessus de la poubelle, il s’était stoppé. Non… Michan verrait.
Rapidement, il avait parcouru la cuisine des yeux à la recherche de l’issu de secours. Les toilettes ? Par la fenêtre ? Et c’est le rouleau de sac poubelles qui avait déclenché la lumière dans ses yeux. Sans réfléchir davantage, il en avait pris un. Aussi vite, il avait foutu le contenu de son assiette dedans avant de refermer le plastique. Le vide ordures, c’était la seule issue ! C’était sa seule chance !
Après avoir reposé son assiette à sa place, il était allé vers l’entrée sans un bruit. Tout aussi silencieusement, il avait ouvert la porte pour ne pas éveiller les soupçons de Mikio et :


« ... »

Etait tombé nez à nez avec une victime collatérale qui s’apprêtait à frapper.
… ça n’aurait pas été cette victime là, ce merdeux aurait regretté de ne pas avoir attendu deux minutes pour lui offrir son repas. Mais l’inconnue n’en n’étant pas totalement une et entrait dans la catégorie « civiles à protéger », il avait posé un doigt sur sa bouche pour lui intimer le silence, geste qui avait précédé une main levée pour lui demander de patient cinq minutes.
Alors c’est l’histoire d’un aveugle et d’un muet qui reçoivent une nouvelle idole ? Stop les carambars !
Sans d’autres explications, Naoki était sorti dans le couloir pour parcourir la distance jusqu’au vide ordures. Et c’est sans aucun regret qu’il y avait balancé le sac. Tant pis si on appelait la police parce qu’on pensait qu’il y avait un cadavre dans le local, ce n’était plus son problème !

Quelques secondes plus tard, il revenait vers la jolie idole et lui faisait signe d’entrer avec lui d’une main agitée. C’est toujours sans prononcer un mot qu’il avait fermé derrière eux… pour frapper ensuite contre la porte, compter jusqu’à 3 et devenir ensuite un muet coréen :

« Je m’en occupe ! On peut jamais manger tranquille ! » et puis, il avait compté jusqu’à 10 avant d’ouvrir la porte normalement dans un très japonais et adressé au couloir « Bonjour ! Entre. »

Tu sais Yue, il est encore temps de prendre la fuite. Avertis la Russie au passage, sauve des vies, deviens une idole héroïne !
C’est vers l’héroïne que Naoki s’était tourné en refermant la porte. Et enfin il lui avait véritablement parlé :

« Tu viens voir Kô ? Il est sorti. » ... sans lui, il l’avait laissé affronter la mort ici tout seul « Je t’offre un verre ? »

Là on était pris d’un doute, ce n’était pas la première fois qu’il rencontrait Yue ?
Trois mots : idole, émission, Kô. L’autre soir, en bon boyfriend du mexicain, il avait même voté pour la demoiselle dont Kô faisait la promotion. C’était assez pour qu’elle ait le droit d’avoir accès à ce paradis où vivaient trois timbrés dieux. Quoiqu’il en soit, il l’avait invité à le suivre à la cuisine où il avait ouvert de nouveau le frigo pour prendre un yaourt qu’il avait agité dans sa main tout en ajoutant « T’as mangé ? » Nao… Quoi ? Il ne pensait pas à lui offrir quelque chose de cuisiné par Mikio ! C’était contre ses principes de tuer des jolies filles. Et puis Kô ne lui pardonnerait jamais !  Et il n’oubliait rien ? Genre un truc qui faisait qu’on se sentait moins paumé quand on rencontrait quelqu’un ? Tournant la tête vers Yue, il avait terminé du début « Naoki. Je vis avec Kô. Et Mikio, je pense pas que tu l’aies déjà rencontré. Un coréen avec des tout petits yeux. »… hey, il avait été cool, il avait dit qu’il avait des yeux ! « Tu veux un yaourt ? » ... que cette réplique vienne de Mars ou pas, croyez-nous, de tout ce qu'il y avait de "comestible" dans le frigo, le yaourt était le meilleur choix.

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Sam 21 Nov - 23:55

Knock at God's door
Nao & Yue
Un jour, un destin. C'était peut-être comme ça que cette journée aurait dû s'appeler. Ou peut-être bien, le jour où tout à basculer ! Ouai. Quels bons titres ces émissions franchouillardes bien de pas chez nous.
A cet instant, Yue n'avait aucune idée de se qu'elle allait vivre. Et pour être tout à fait honnête, moi non plus. Mais nul doute qu'elle n'en sortirait pas indemne.

L'osakan avait enfin mis la main sur l'adresse de Kô. Ces derniers jours n'avaient pas été de tout repos. Il fallait encore qu'elle digère son nouveau statut et que l'agence mette en place la nouvelle génération du groupe. Bref, Yue profitait de ses derniers jours en tant qu'étudiante ... Comme c'était étrange de se dire qu'elle n'allait plus étudier à Eita. C'était son rêve, elle l'avait presque atteint. Et pourtant, aujourd'hui elle regrettait presque de ne pas être allé jusqu'au bout du diplôme. La peur peut-être ? Qui sait. Sans doute pourrait-elle mettre un mot sur ses émotions plus tard.
Quoiqu'il en soit, elle avait voulu rendre visite à son meilleur ami d'enfance. A l'improviste. Sans prévenir. Uuh ... Yue, sais-tu que là, tu ne risques pas seulement de t'être déplacé pour rien ? Non, non. Tu risques bien plus. Naïve enfant ... Pauvre et naïve enfant.

Elle consulta plusieurs fois l'adresse en vérifiant le numéro sur son bout de papier. Elle avait déjà fait l'expérience de son terrible sens de l'orientation. Néanmoins, Yue semblait être arrivée à bon port. Si tout allait bien, Kô lui ouvrirait - ou non - mais elle ne risquait pas de tomber sur une personne louche qui en voudrait à son intégrité physique. Non non. Elle inspira profondément et s'avança vers la porte en resserrant le petit paquet qu'elle avait sur elle.
Ah ! Elle aurait dû tilter plus vite quand la porte en face s'était ouverte avant même qu'elle ne frappe. Elle aurait dû prendre peur - esprit es-tu là ? - et partir en courant en criant comme une fillette - tant pis pour l'image ! Mais elle avait seulement hausser un sourcil, surprise avant de se retrouver nez à nez avec ....... La Lumière. Pas celle qui sortez de l'appartement, j'entends. Celle de l'individu qui, passé la surprise, s'était précipiter vers elle pour lui coller un doigt sur la bouche.

WOWOWOWO. TOUT DOUX MONSIEUR. On ne se connait pas, je ne vous ai JAMAIS VU et ........... Yue venait de relever des yeux de merlan fris vers ceux du garçon et ..... et .... Et qui était cette personne ? Pas un mortel. Non, non. Un autre ange ? Yue avait déjà fait la connaissance de l'un d'eux pendant son séjour au fond du Lac et elle avait faillit bien ne pas y survivre. A l'ange, pas au lac.
Et lui, c'était un autre level. Dieu ? Yue, à force de voir des apparitions comme ça, un jour tu vas te retrouver enceinte et tu vas rien comprendre à ta vie. A l'accouchement, il y aura un âne et une vache, et trois vieux avec des cadeaux chelous qui sentent bons, mais ça sera même pas des Iphones ! Scandaleux. Bref, be ware, Marie-Yue.
Allez savoir pourquoi, la vierge pas Marie exécuta les ordres du mysterieux inconnu et se tut. Avant de capter qu'il tenait un sac poubelle à la main et qu'il semblait très pressé de s'en débarrasser en toute discrétion. Etrange. .... Encore plus étrange quand on se rendait compte que le dit inconnu sortait précisément de la porte à laquelle Yue s'apprêtait à taper, soit chez Kô. ..... OH ! Qu'est-ce qu'il y avait dans ce sac ?! Serait-il possible que ..... Oh mon dieu !! Kô ! Si ça trouve, ce garçon était un dangereux criminel qui endormait ses victimes avec son handsome face pour mieux les découper ensuite !
Kô, où es-tu ? Et moi, où est-ce que je suis encore tombée ??

Tout en ruminant les pires scénarios possible, Evil God était de retour pour effectuer un drôle de manège. Il lui fit signe de rentrer à l'interieur - vous y croyez vous, qu'elle le fait ? - toujours en silence. Et puis il sembla râler dans une langue étrangère. Eh, oh ... C'était plus à la mode le japonais ou bien ? Néanmoins, Yue fut en mesure d'affirmer, et pas peu frière - oui alors qu'elle allait peut-être mourir, mais vous savez, on est jamais trop heureux hein - que c'était du Coréen. En revanche, elle n'irait pas à dire qu'elle comprenait. Et enfin .... Enfin le garçon s'adressa à elle pour de vrai ! Et .... elle ne comprenait tellement rien qu'elle mit du temps à répondre. Cependant, le prénom "Kô" la fit réagir. Alors, vivant ou mort ?
Tâchons de rester séreine .... !

« Ah ... Oui ... Comment - ? »

... tu sais ? Bon, mis à part l'hypothèse du terrible psychopate qui se resserrait, Yue devait absolument se ressaisir. Oui, il y avait sans doute une explication à tout ça. Et puis au pire, elle avait toujours son téléphone sur elle. Elle pourrait toujours le dégainer rapidement pour appeler à l'aide. Un message sur facebook, un tweet ou bien un appel à Yuuka ...
A la question du garçon, elle fit d'abord non par réflexe, puis oui, parce qu'elle sortait effectivement de table. Elle ne savait pas ce qu'elle venait d'éviter .... Et, ENFIN, il daigna décliner son identité. Naoki. .... C'était vraiment le colocataire de Kô ? Elle hésitait à lui envoyer un message.
Destress Yue, ça va aller ... Elle secoua doucement la tête pour décliner le yaourt. Quoique ... fraise ? Ca avait l'air bon.

Elle tordit légèrement sa bouche, un peu gênée.« Enchantée.» Ohoho, le mot était faible. « J'ignorais que Kô avait des colocataires ... ! J'aurais prévenu si j'avais su. » Mauvaise habitude qu'elle avait prise avec Shinsuke. Elle devrait s'y faire, à se montrer à nouveau courtoise. Ils étaient donc deux. Dont un coréen. Ce qui expliquait beaucoup de choses .... Pas tellement en fait ...
Elle s'inclina poliment. Oui oui, les politesses, les présentations. Même si apparemment, Naoki avait déjà une idée de qui elle était. « Je suis Futaba Y... »

« Ah ! C'est pas vrai ! YU- ..... »

Yu ? Un garçon venait de passer la tête par l'ouverture vers la cuisine. Des tout petits petits petits petits yeux ..... Cela devait être le fameux Mikio. Qui semblait avoir bugguer sur elle. Yu ?

« ... are beautiful ! »

Hein ? Ah oui. Si Yue n'avait été aussi perturbée dans cette maison - et ce Naoki Dieu -, elle aurait peut-être compris que le Coréen avait désespérement tenté de rattraper une gaffe. Bien qu'il n'avait fait que rendre la situation plus bizarre. Yue le regarda avec des yeux ronds - essayait-elle de compenser ceux de l'aveugle ? - puis recentra son attention sur Naoki pour l'interroger du regard. Oui, il était possiblement un meurtrier, mais finalement, il paraissait moins bizarre que le cuisto.

« Tu as faim ? » demanda le très bridé, apparemment très heureux de proposer ses petits plats. Décidément, ça ne parlait que de bouffe ici ! « Il y a du rab si tu veux ! »

Yue se gratta légèrement la joue et au bout d'un moment présenta le petit paquet aux deux garçons. C'était pour Kô mais bon ...

« Merci mais ça ira ... J'avais apporté des biscuits ! »

Tentative de sourire. On se détend.


fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Lun 23 Nov - 22:21


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki
Si Yue avait pris la peine de consulter une diseuse de bonne aventure le matin, elle l'aurait averti. Elle lui aurait dit "non ma fille, n'y va pas aujourd'hui. Je sens grand malheur. Grande confusion.". Mais encore fallait-il en avoir une qui ne donnait pas dans l'escroquerie. Malheureusement pour la récente idole, il était désormais trop tard pour faire demi tour. Elle se trouvait dans l'antre des... débiles ?
Franchement, on préférait de loin le terme démons. ça sonnait plus classe, plus virile, muy macho. Dans un soucis de réalisme, et histoire de trouver un juste milieu, nous conviendrons de dire que pénétrer dans cet appartement donnait l'impression de changer de planète. Mais si on recherchait l'exotisme, on était servi ! C'était un voyage gratuit pour Mars !

« Comment il est sorti ? » Non Nao... on doutait très fortement que ce soit là la question de la demoiselle. Et il devait bien s'en douter aussi. Pourtant, ce petit con avait cru bon d'ajouter comme s'il était un spectateur de Dora l'exploratrice fier d'avoir la bonne réponse : « Par la porte. » est-ce qu'il aurait un bon point ? Parce qu'il en avait déjà 9 et il la voulait son image « Enfin je crois... on est jamais sûr de rien avec lui, c'est un aventurier imprévisible, un homme de danger. »

Et ça c'était quoi au juste ?
... fallait vraiment donner un nom à la connerie ? Parce qu'on aurait pu dire dans ce cas là que c'était un genre de propagande déconneuse qui, en plus d'être stupide, donnait une image d'homme sans peur à son mexicain.
Maintenant, pour savoir pourquoi, il faudrait patienter un peu. Il faudrait d'abord que Nao entraîne l'innocente Futaba jusqu'à la cuisine où il avait ouvert le frigo pour en sortir un yaourt. Parce qu'il était un excellent hôte qui prenait soin du calcium des gens, il l'avait proposé à la demoiselle avant de hausser les épaules devant son refus.
Refermant le frigo pour ouvrir un tiroir où il en avait tiré une petite cuillère, toujours comme s'il avait déjà vu Yue des dizaines de fois, il s'était tourné vers cette dernière, tapotant le couvert contre ses lèvres dans un air de réfléxion. Pourquoi Kô n'avait pas parlé de lui ? Hum... parce qu'il ne voulait pas qu'elle prenne la fuite ou parce qu'il n'assumait pas son homosexualité.
Hein ?
A moins qu'il ne veuille pas déclencher la jalousie de la demoiselle et...
Attends une minute Nao, Kô n'avait pas dit que Yue et lui n'étaient qu'amis ?
... si, il avait mentionné cette partie.... l'italien ne la jugeait juste pas si importante que ça :

« Kô est un homme plein de mystères. » Ok...  il était le secrétaire du mexicain qui comptait se présentait à une prochaine élection dont le slogan serait "Kô for the win" ? « Enchanté, moi en revanche j'ai.... »

Evidemment, s'ils étaient trois à parler en même temps, personne ne terminerait jamais sa phrase ! Dans son cas, ce n'était peut-être pas plus mal. "j'ai beaucoup entendu parler de toi", après une campagne électorale, on allait commencer à se dire qu'il était en réalité en love campagne pour son homme.
Mais cette campagne stupide s'était arrêtée quand son coréen préféré avait fait son entrée tout propre, tout beau et tout aveugle. Haussant les épaules, il avait pris appui sur ses mains pour s'asseoir sur le plan de travail. Et quand Yue l'avait interrogé silencieusement, il avait hoché la tête d'un :

« C'est Mikio.» en même temps, vu les yeux, elle avait dû comprendre. Et aussi parce que ce n'était pas Kô, d'accord « Mikio, c'est Yue. Elle est venue voir Kô, mais il n'est pas là. Il est sorti par la porte. »

... s'il était fier de cette blague, il ne l'avait pas montré, gardant un air sérieux tandis qu'il ouvrait son yaourt. Mais il n'avait même pas plongé sa cuillère dedans que déjà sa tête se relever.
Du rab ? Il avait bien dit du rab ?
Aaaaah c'était donc ça l'odeur dans le frigo ! Lui qui pensait que ce n'était que le chat mort de la voisine ou tout autre animal crevé depuis au moins un an !
... marrant... sauf que ça voulait dire qu'il devait envoyer un code rouge à Kô. Le rab, ils l'auraient ce soir, c'était facile de le deviner. Alors ce serait quoi ? Un restaurant pour une occasion inventée à célébrer ? Ou il lui dirait de ramener quelque chose à bouffer qui devait se manger dans la journée à défaut d'être perdu ?
Pour le moment, il s'était couvert d'un :

« Moi, personnellement, je ne peux plus rien avaler ! J'ai trop bien mangé !»

Et c'était quoi dans sa main ?
Un yaourt. C'était la journée des questions aux réponses évidentes ou quoi ?
...
Il finissait toujours le repas par du sucré !
... sauf qu'il n'avait rien mangé.
D'accord, mais ça, Michan ne devait surtout pas le savoir.
Quelle connerie ! S'il avait su, il aurait jeté le rab en même temps... d'un autre côté, le coréen n'aurait jamais cru qu'il avait eu le temps de manger tout ça en seulement le temps d'une douche.
Bref, plongeant finalement sa cuillère dans le yaourt pour faire le trajet jusqu'à sa bouche, il avait fixé Yue sans ajouter un mot pendant les premières bouchées. C'est sûr que là, il allait la mettre à l'aise ! Il était sponsorisé par gervais ? Dans quelques secondes il allait lui déclarer "les produits laitiers, des sensations pures." ? Chose encore plus certaine, il allait la perturber avec la question qu'il avait fini par poser en désignant les biscuits de sa petite cuillère :

« Et ça se mange ?»

En général des biscuits Nao, ça se mange.
... d'accord, mais prétendument la bouffe de Mikio était sensée être comestible à la base. Le mexicain et lui y avaient cru sur une simple affirmation, et il était beau le résultat ! A partir de ce jour, il serait plus méfiant pour le bien de son estomac. Il était comme Saint Thomas qui ne croyait que ce qu'il voyait, il était Saint.... y'avait un Saint pour la bouffe ?
Saint Porky ? Saint Cyril Lignac ? Saint Glouton... ou c'était un nain ça ? Vu sa culture disney, il n'en n'était pas certain.

« Ah au fait Michan  ! Maintenant que j'y pense... » ne dis pas une connerie Nao, pitié ne dis pas une connerie. Aujourd'hui il y a un public dont les oreilles en ont assez entendues « ...ce serait cool si t'offrais le rab aux voisins. » et sous quel motif Mikio devait offrir cette nourriture prétendument succulente aux voisins ? « On a joué un peu tard l'autre soir et ça entretiendrait les relations de bon voisinage. Ils seraient sûrement moins chiants s'ils goûtaient The Michan Cooking. »

...
D'une pierre de coup et oui il était un génie. Et c'était bien un long rire démoniaque qu'il avait intérieurement.
Si Michan se sentait le besoin d'être un voisin sympa, ils sauvaient une fois de plus Kô et lui par la même occasion.
Et les relations de bon voisinage ?
... ça marcherait. ça les calmerait direct. Dans le meilleur des cas, y'aurait pas mal d'appartements à louer dans l'immeuble.
Il n'était qu'un emmerdeur, mais il le vivait plutôt bien si ça pouvait vous rassurer

« T'es sûre que tu veux pas un yaourt ? »

... il avait un soucis avec les yaourts ou quoi ?

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Sam 30 Jan - 21:13

Knock at God's door
Nao & Yue
Yue aurait dû plus amplement écouter sa Maman. Ne rentre pas chez les inconnus ! Le problème, c'est ce que ce n'était pas censé être chez un inconnu ... Il était censé taper à la porte de Kô. Mais c'était un inconnu qui lui avait ouvert ... avant qu'elle ne frappe !
Alors, Maman ? Comment on fait dans ce cas-là ? C'est pas le genre de cas qu'elles avaient étudié ensemble !
Maman aurait certainement dit qu'il valait mieux repasser plus tard. Ou vérifier encore son adresse.
Mais si c'était Jesus qui ouvrait ? Aaah ! Là on ne sait plus, pas vrai ?
Non, la vérité c'est que Futaba Yoko était trop cartésienne pour y croire et que dans tous les cas, elle aurait demandé à sa fille de fuir. Surtout en voyant le sac poubelle dans la main du supposé être divin.
Mais si Yue avait toujours écouté sa mère, elle ne serait probablement jamais parti d'Osaka. Elle n'aurait jamais étudié à Eita. Et ne serait jamais devenue Idole. Parfois, il fallait savoir se montrer rebelle !

... Oui, enfin là. Elle devait avouer qu'elle ne savait plus trop dans quoi elle s'était embarquée. La chose dont elle était certaine, c'est qu'elle était trop jeune pour mourir. Pas aux portes de la gloire !! Et surtout pas juste après avoir retrouvé Kô ! ... Qu'elle semblait avoir égaré mais ça ... Elle avait bon espoir de le reretrouver bientôt.
Quoiqu'elle avait quand même atteri dans un sacré baraque. L'osakan haussa un sourcil quand Naoki décrit Kô comme un homme mystérieux. Inconsciemment, elle hocha la tête d'un geste approbateur. Oui, Kô avait toujours fait beaucoup d'énigme, et en voilà encore une : sa colocation avec ces drôles d'énergumènes. C'était quoi cette entrée en matière du Coréen ? C'est une façon de saluer les gens dans son pays ? Alors oui, Yue ignorait beaucoup de choses concernant les pays plus occidentaux, elle devait le reconnaître. C'est vrai qu'elle avait du mal à faire la différence entre de l'Italien, de l'Espagnol et du Portugais ... Mais elle pensait quand même s'y connaitre un peu plus concernant les pays avoisinant le sien ! Et même plus pour ce qu'il en était de celui du matin calme ! Après tout, elle s’intéressait autant à la J-pop qu'à la K-pop, et lisait même des manhwa ! Dans aucun de ce qu'elle avait lu, un garçon n'avait dit « You are beautiful » pour saluer une fille qu'il connaissait à peine !
Peut-être que Kô avait raison, qu'elle était décidément trop bête ... mais aussi naïve ?
Elle s'inclina quand même légèrement à l'intention de second colocataire. Parce que si l'osakan se sentait totalement perdu dans cet appartement, elle n'en restait pas moins polie !
Vous croyez qu'elle dirait « Bonjour », « S'il te plait », « Merci » et « Au revoir » si un jour elle se faisait kidnapper ? A méditer.

De son côté, Mikio avait fait de même. Il était peut-être gaffeur mais il accordait une grande importance au respect. Et puis ... De toute évidence, il serait amené à voir la jeune idole souvent à l'avenir - en tout cas, lui et Naoki avait bien l'intention de tout faire que ce soit le cas. Kô leur avait assez rabattu les oreilles avec cette fille pour qu'elle ne fasse pas bientôt parti de la famille !
Quelle famille ?
Bref, frottant l'arrière de sa tête encore humide, avec la serviette qu'il avait exporté de la salle de bain, il eut un soupir faussement concerné à la remarque de Naoki sur leur Mexicain préféré.

« Aaah ! Sacré Kô, on ne lui répétera jamais assez d'arrêter de vivre dans le danger ! »

Oh oui, mon dieu. Passer par une porte. Quel courage !
Sincèrement, Yue ne savait plus qui était le plus bizarre des deux. Entre le presque aveugle qui disait des trucs vraiment bizarres et l'être divin qui .... Pourquoi est-ce qu'il la fixait comme ça ? La jeune idole sentit ses joues rosirent. D'accord, il avait le droit d'aimer les yaourts mais là, à ce rythme, la peau de Yue allait avoir un trou !
Est-ce qu'elle devait partir maintenant ? Est-ce que Naoki essayait de lui faire passer un message avec cette cuillère dans la bouche ? Elle avait vraiment l'impression de regarder un programme qui n'était de son âge. Malgré sa majorité.

Elle était tellement confuse qu'elle releva à la stupidité de la question du garçon. A priori, ses biscuits n'étaient en plastique, il ne devrait pas y avoir de risque ! Elle hocha donc la tête et machinalement, ouvrit le petit paquet pour lui tendre un des biscuits.

Le Coréen avait disparu un instant dans sa chambre - sans doute pour finir de se préparer - mais à l'appel de son Italien, il avait rappliqué dans le salon. Poliment, Yue avait à nouveau ouvert son paquet et après que Nao ait terminé de parler, lui tendit aussi un biscuit en demandant plus timidement qu'elle n'aurait cru.

« Vous en voulez un ? » Interpellé, il sourit avant de hocher la tête. « Tutoies-moi. » Il attrapa le biscuit et le cala entre ses dents en souriant. « Merchi Yuesshan ! » Il croqua dans le petit gâteau et fronça les sourcils pour réfléchir à la requête de Naoki. Le rab pour les voisins ? Est-ce qu'ils le méritaient vraiment ?

« Bon d'accord, je fais ça en partant. Mais c'est bien parce que tu me flattes ! ♥ » Pitié, pas devant Yue. Elle est encore si innocente ... Elle ne sait même pas que c'est possible entre deux hommes .... Est-ce qu'elle le sait au moins entre un garçon et une fille ?? « Par contre, je donne rien à Sharky ! » avait ajouté le plus vieux en prenant un air boudeur. Non, elle ne le méritait pas.

Il alla s'afférer dans la cuisine, sans doute pour récolter le fameux rab et Naoki s'adressa cette fois à la jeune idole. Dieu ce qu'elle était silencieuse ! On se demandait presque si c'était toujours elle l'héroïne de ce post et pas le Coréen. C'était si rare qu'elle ne parle pas ! Où était passé son enthousiasme ravageur ? Sincèrement, ses deux-là la dépassaient tellement qui l'un des présent était aveugle, elle était devenu muette.

« Bon ... Pourquoi pas ? »

Elle se sentait à peine obligée. Elle n'avait pas tant que ça envie d'un yaourt mais vu le regard profond que Naoki lui avait lancé précédemment, elle n'avait pas vraiment envie de le vexer ni de faire les frais de possibles représailles. Après tout, ce gars à la gueule d'ange avait toujours possiblement découpé son meilleur ami d'enfance dans un sac pour le jeter ensuite à la poubelle. Alors elle s'était résignée avec un petit sourire avenant. Soyons amis pour l'instant, nous appellerons la police plus tard.

Mikio repassa devant eux avec plusieurs tupper sous le bras. « Je file, je dois être au bar plus tôt aujourd'hui ! » Il adressa un sourire à Yue. « Ravi d'avoir fait la connaissance, repasse nous voir quand tu veux, Kô va pleurer quand il saura qu'il t'a raté ! » Ah bon ? Son regard se posa sur Naoki et cette fois, il s'adressa à lui en Coréen. « A ce soir, Yeobu ~ Garde moi une place au chaud si tu rentres avant moi ♥ »

Non, Yue ne comprenait pas tout. Mais elle avait le sentiment que ce n'était pas quelque chose qu'elle devait comprendre. Quand le Coréen eut disparu après avoir envoyé un ultime baiser dans la direction de son amoureux, Yue cligna un instant des yeux.
C'était quoi qu'elle venait de vivre là ?
Elle se racla la gorge. Vite ! Trouver quelque chose pour ne pas mourir d'embarras ... D'autant qu'elle était à présent seule avec Naoki ... Est-ce qu'elle allait survivre ?

« C'est drôle que tu saches parler le Coréen.» Ah oui, hilarant, vraiment. « Je t'envie ! » Non, vraiment Yue, ce n'était pas le bon sujet de conversation à lancer .... Mais oui, tu pouvais envier Nao qui était nettement supérieur à toi niveau maitrise des langues ! Et encore, il ne t'avait pas encore parlé Portugays ! .... Enfin, Italien.

« Vous jouez ? Vous étudiez à Eita aussi ? » continua-t-elle en souriant. Oui, parler de musique lui redonnait un peu de contenance. En revanche, elle s'en voulait de devoir poser la question : elle ne connaissait plus les nouvelles têtes de l'académie. Et à présent, elle aurait encore plus de mal puisqu'elle n'y étudierait plus ...



fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Sam 20 Fév - 18:57


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki
Ce n’était que des biscuits Naoki. Après tout, si on parlait un peu en termes de probabilité, le pourcentage de mourir empoisonné de ce biscuit était faible. Kô ne pouvait pas côtoyer deux personnes capables de tuer en se mettant aux fourneaux. Et pourtant, un air de suspicion était passé sur son visage en regardant le paquet ouvert en offrande. Il s’était laissé néanmoins tenter après avoir reposé son yaourt sur le plan du travail duquel il avait glissé. Biscuit en main, il l’avait retourné plusieurs fois. Ce truc se met dans la bouche Nao ? Tu le sais hein ? On ne vexe pas les demoiselles. La moindre des politesses était de se montrer un peu aventurier et de mordre dans cette nourriture.
Pourtant, quand Mikio était revenu, il en était toujours à étudier les probabilités. Son petit ami venait d’en goûter un, et il tenait encore debout. Mais pour parler franchement, ce n’était pas tellement un critère à prendre en compte. Quand on avait déjà goûté à ses plats, on pouvait surnommer le coréen « Iron Stomach ». Héros dans l’âme, l’italien s’était néanmoins risqué et à en juger par la seconde bouchée qu’il avait prise, le mexicain ne menait pas une vie si dangereuse que ça :

« C’est bon. »

Merci Nao pour cette remarque très constructive.
En d’autres termes, la nouvellement idole avait le droit de fréquenter son mexicain sans qu’il n’ait besoin pour autant de le défendre contre de nouvelles attaques culinaires.
Et puisqu’on parlait de ça, les producteurs allaient bientôt s'arracher le scénario de ce nouveau film catastrophe inspiré de faits réels. Plus terrifiant qu'une épidémie de zombie, plus flippant même que ce film bientôt à l'affiche "salle 307 : nuit de terreur à Narnia", cette histoire tragique qui porterait le nom de "ce soir, c'est Mikio qui cuisine !".

« T'es un ange ♥. » oui... enfin plutôt un démon sans le savoir mais est-ce qu'on pouvait ne pas commencer avec la flatterie en présence d'oreilles si délicates et innocentes ? « Les voisins vont finir par te considérer comme le Dieu de l'immeuble. »

Bon... il était plus probable qu'ils le maudissent au-dessus de leur WC... il n'allait pas avoir des ennuis ? Il le protégerait. Il prendrait le blâme pour ces crimes... dont il était en réalité responsable si on prenait un moment pour analyser la situation. On ajouterait ça à la liste des charges où on pouvait déjà lire "trafiquant de yaourts"... est-ce qu'il y avait un nom pour dire qu'il forçait à la consommation ? Yaourtoforceur... mais même pour lui, ça sonnait un peu étrange.
Ouvrant de nouveau le frigo, il avait tendu cuillère et yaourt à l'idole dans un :

« Fais pas ta timide avec moi. Si tu veux un yaourt, dis le tout simplement. »

Mikio ne voulait pas rester ?
... est-ce que c'était préférable ?
On avait comme un doute. Yue avait le choix entre un live de canal gay (la petite veinarde) ou se retrouver seul avec un emmerdeur venu d'une autre planète.
... le choix était difficile. Mais à voir l'italien attraper ce baiser lancer d'une main avant de former un coeur qu'il avait envoyé à l'homme de sa vie... pars Mikio, s'il te plait... va bosser ! Yue ne saura plus jamais la même si on lui laisse regarder "Naomi 12 : chaude nuit d'été en hiver".
Heureusement pour la japonaise, le coréen lui avait épargné de comprendre toute la guimauve qui entourait ces adieux :

« Tu me manques déjà amore ! Je t'attendrai de toute façon, j'ai trop froid quand t'es pas dans le lit. »

Ouais, c'est pour ça que tu dors à moitié à poils imbécile !
Combient de fois allait-il devoir se justifier ? Ce n'était tout de même pas sa faute si ses t-shirts se volatilisaient !!!
Bon... ce n'était pas l'heure pour avoir ce genre de débat. Désignant le canapé à Yue d'un signe de tête pour l'inviter à s'asseoir, il avait terminé son yaourt à côté du frigo, après un rapide passage par la cuisine, et était revenu avec un yop entre les mains pour s'installer sur la table basse.
On vous voyait venir, il n'avait pas manger ! Il fallait tout de même qu'il prenne des forces en perspective de cette grande conversation.
Quelle grande conversation ?
En voilà une juste question... bien que stupide. Il avait Futaba Yue devant lui, est-ce qu'il était utile de se demander ce qu'il pouvait bien lui vouloir ?
... oui ? Non ? Joker !

« Et encore, tu m'as pas entendu parler en hébreux ! » Nao... tu ne parles pas hébreux ! Justement, c'était ça qui était marrant ! Bref... « Yep, de la guitare. Même si j'aurai adoré savoir jouer du triangle. » mais ferme là Nao ! « Je suis en première année. Je regrette qu'on n'ait pas eu l'occasion de se connaître là-bas. »

Une phrase normale... on était presque impressionné sur ce coup-là.
Devissant sa bouteille de yop sans quitter la demoiselle du regard, comme s'il cherchait réellement à la mettre mal à l'aise, il avait attendu de prendre quelques gorgées de drogue boisson lactée avant de lancer la fameuse conversation. La seule qui méritait d'être abordée ici. La plus importante qu'il aurait avec Yue. Celle qui reposait entièrement sur lui maintenant que Mikio avait quitté cet appartement :

« Je suis content que tu sois passée aujourd'hui.... » cours Yue, cours ! « J'ai une question pour toi Yue. Et beaucoup de choses vont dépendre de ta réponse. » ça sent la connerie... oh Yue, tu aurais dû partir quand tu en avais encore le temps, te servir du départ de l'aveugle pour enchaîner sur le tiens. N'as-tu donc aucun instinct de survie ? « Dans les Spice Girls, sachant que Geri est en couple avec Victoria... » depuis quand ? « Est-ce que tu penses qu'Emma et Mel B ont une chance toutes les deux ? »

...
...
Quoi ? Si Yue était une Spice Girls, elle ne pouvait être qu'Emma. Du moins, il pensait que ce serait sur la blonde que son choix se serait porté. D'accord, elle n'était pas un mec et ne pouvait donc pas postuler pour ce rôle... mais ça n'empêchait pas à un serpent de faire ses manoeuvres pour connaître le fond de la pensée de l'idole.
Et oui, pour répondre à votre prochaine question, il le savait qu'il était con mais attendez qu'ils en viennent à étudier les tâches d'encre !


© Pando

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Sam 14 Mai - 19:45

Knock at God's door
Nao & Yue
Décidément, elle était tombée dans un endroit bien étrange. Si elle avait reconsidéré ses chances de survivre à la hausse, Yue ne pouvait pas s'empêcher de lancer un regard plutôt dérouté vers un Naoki qui... il faisait quoi au juste avec son biscuit ? Se mordant légèrement la lèvre, elle hésita à lui préciser qu'elle n'avait pas mis d'arsenic dedans... Seulement du sucre ! Peut-être qu'il était allergique au sucre ? On peut être allergique au sucre ? Si c'est possible, alors l'Osakan plaignait vraiment ces personnes...
Mais le linguiste avait fini par croquer dedans et complimenter le goût au plus grand bonheur de la jeune fille qui lui répondit avec un large sourire. Au moins, il ne risquait de se venger pour lui avoir fait avaler de la mauvaise nourriture !

Si Yue n'avait pas très bien compris le petit manège qui se jouait en coréen devant elle, elle avait à peine noté l'air flatté du plus âgé avant de reporter son attention sur le garçon qui avait de nouveau ouvert le frigo pour... lui refourguer un yaourt. Okay, y'avait quoi dans ses yaourts pour qu'il tienne autant à ce qu'elle en mange ? .... Est-ce que tu avais vraiment envie de le savoir ? « J'en veux ! » On te hait. Toi et ta petite voix faussement assurée pour ne pas vexer Naoki. Mais on haïssait encore plus les deux gays refoulés qui osaient faire ce genre de chose trop sucrés devant des yeux si innocent. Et oui, aussi naïve pouvait-elle être, ils avaient beau parler coréen, elle saisissait quand même tous leur gestes... Quoique, si elle n'avait contre l'homosexualité - est-ce qu'elle avait au moins idée que ce genre de moeurs était marginal ? - son esprit n'était pas assez développé pour saisir le concept d'amour platonique pas si platonique entre deux hommes supposément hétéro. Non... Yue ne devrait jamais savoir ce qu'il se faisait dans ce lit dont Nao priait Mikio de réchauffer. Jamais.

Et finalement, un élément perturbateur en moins, la japonaise s'était retrouvé en tête avec ... le japonais italiano-coréen.... quoi d'autre ?
Ell avait lancé la conversation au lieu de s'excuser et partir. Yue venait de réduire ses chances de suvivre, définitivement. Patientant docilement sur le canapé comme Nao le lui avait indiqué, la nouvelle idole aurait peut-être dû envisager de suivre le Coréen pour retrouver son appartement et une vie meilleure loin de toute cette illégalité qu'elle s'apprêtait à vivre. Oui, si elle pouvait le comprendre, alors elle plaindrait très volontiers ce malvoyant qui semblait subir cela tous les jours.... et toutes les nuits ?
Suivant Naoki du regard, ses yeux s'étaient posé sur... le yop qu'il avait ramené. Sérieusement, c'était quoi ce garçon ? Un junki des produits laitiers ? C'était dangereux ? Si prêtait attention sa gueule, c'était même plutôt le Dieu du produit laitier... Pas moyen qu'il soit humain celui-là, au fond, Yue en restait persuadée.

L'Osakan haussa les sourcils et offrit à Naoki une expression peut-être un peu trop admirative. Bah oui, elle pouvait quand elle était incapable de distinguer l'Italien de l'Espagnol et du Portugais.... Si ça pouvait vous rassurer, elle se débrouillait en anglais...!

« Oh ? Tu parles hébreux aussi ? »
Attendez, c'était où l'"hébreux" ? Sérieusement... Yue ? Ferme-là. Non, elle n'avait pas l'intention de dire des trucs plus intelligent en fait. Un peu comme Naoki... sauf qu'elle, elle ne faisait pas exprès. Souriant doucement, elle avait hoché la tête pour la guitare dont elle jouait aussi et lui avait adressé un regard encourageant à sa mention du triangle : « Il n'est jamais trop tard pour apprendre ! » L'optimisme de cette fille était déconcertant. Si elle n'avait jamais entendu parler de grand triangliste (?) elle trouvait l'idée originale et il n'y avait pas de sous-instrument ! Non non !
Son sourire s'était néanmoins attristé malgré elle quand son aîné évoqua l'académie qu'elle avait quittée depuis peu. « Moi aussi, on s'est loupé de peu, c'est dommage. » Elle avait essayé de ne pas avoir l'air trop affecté. C'était idiot : si elle n'étudiait plus à Eita, c'était parce qu'elle était idole à présent. Elle devait s'en réjouir au lieu de pleurer la fin de ses cours ! Mais la jeune fille avait beaucoup trop de bons souvenirs dans cette école. Et si elle excluait ceux qu'elle partageait avec Kô avant son départ pour l'Europe, alors elle considérait qu'elle avait ses beaux souvenirs là-bas. Dans cet endroit où elle avait concrétisé son rêve et fait des rencontres unique. Naoki était une autre précieuse rencontre et elle pouvait s'estimer heureuse de le connaître en dehors de l'école. Cependant, elle ne pouvait s'empêcher de se demander comment cela aurait été s'il n'avait pas été le colocataire de Kô. Est-ce qu'ils se seraient remarqués ? Bien entendu ?

Délaissant ses pensées un peu déprimantes, elle avait dégluti alors que cet alien accroc au lait la fixait en buvant son yop. Il allait devoir arrêter tout de suite... sinon, elle allait appeler la police des être divins !
Mais pire que ce regard qu'elle peut-être finalement préféré endurer, elle se figea à l'annonce de cette question si importante. Oh mon dieu. Elle allait mourir, c'est sûr. Naoki lui faisait subir le Jugement Dernier, elle ne voyait que ça ! Son coeur s'affola comme s'il avait soudain senti le danger. Retenant son souffle, elle écarquilla les yeux et...

hé ? Les Spices girls ? De.... de quoi ? Geri était en couple avec Victoria ? Ah bon ? « Eh ... ? » Lançant un regard totalement perdu à l'étudiant, elle le dévisagea de longues secondes en se répétant la question. Comment Naoki pouvait avoir ce genre d'information ? Victoria n'était pas en couple avec un homme ? C'était quoi son nom déjà.... Attendez, elle ne comprenait plus rien... « Euh... mais... je.... » Réfléchis, Yue... c'était peut-être ça le test du Jugement Dernier ! « Je... Je ne sais pas... Elles ne sont pas juste de très bonnes amies .... ? » Fail. Bah oui, mais c'était bien trop demander pour son cerveau !

Yue, ou le pouvoir de friendzoner même les Spices Girls.


fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Ven 10 Juin - 11:36


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki
Du boulot, il en avait. Si son petit ami était en route pour le sien où il afficherait son talent un soir de plus sur la scène. Si Kô préparait des cocktails. Lui, il était... l'être le plus chiant que la Terre ait jamais porté ?
C'était une manière de voir les choses... mais ce qu'il s'apprêtait à faire, c'était pour le bien de son meilleur ami !
Ce n'était pas aussi et globalement parce qu'il était con ?
De nos jours, les narrateurs ne nous aidaient plus vraiment à faire le bien. Il y avait un vent de rébellion qui soufflait et malgré les apparences pourtant évidentes, on ne voyait pas que l'italien s'apprêtait à faire une bonne action, un acte duquel il n'attendait aucun retour sinon celui de voir le bonheur d'un mexicain. Non, inutile de le remercier, il ne faisait pas ça pour la gloire.

En attendant de passer à l'action, il s'était égaré sur la voix des conneries... et que la plus jeune semblait prête à croire.
C'était le moment où il démentait, où il avouait simplement plaisanter avant de s'excuser de sa bêtise et ...

« Ken. » et Barbie ? Mais non, ken pour "oui"... ou comment caser l'un des dix mots d'hebreu qu'il connaissait au lieu d'arrêter la connerie. Mais est-ce que c'était pire que le triangle ? Bonne question... disons qu'au moins, l'hébreu, c'était le moyen de caser un peu de culture quand le triangle nous apparaissait être une connerie entière qui n'avait pas découragé la "cuteness" de la demoiselle qui l'avait motivé vers un nouveau savoir. Oh Yue... encourager un con dans la connerie, c'est un peu tendre le baton pour se faire battre. Mais allait-il se montrer cruel avec cet air entre la déception et l'espoir sur le visage « Tu crois ? Tu sais, j'ai entendu dire que c'était mieux de commencer jeune. »

C'était comme le mexicain. Plus on commençait rapidement, mieux c'était... mais ça c'était peut-être un peu trop direct et on remerciait le ciel pour qu'aucun mot de ce genre n'ait franchi les lèvres de l'italien dont la conversation semblait désormais un peu plus sérieuse.
Yue toujours à l'école, avec Kô... son rôle de marieur aurait été plus simple. Aujourd'hui, il avait dû attendre que le chemin des biscuits ne la guide jusqu'à cet appartement... pour en repartir avec hâte dans peu de temps... probablement... certainement ?
Allez, il l'aimait bien Yue. Il la validait en tout cas. Assez pour la juger digne de son meilleur ami pour lequel il espérait le meilleur.

« Au final, j'aurai mieux fait de ne pas voter pour toi ! »

Ouais et pour qui alors ?
...
...
Bon... ok... le nain peut-être. Saka... quelque chose. ça devait déjà pas être facile la peur des hauteurs, le soutenir était un acte charitable à envisager... et qu'il n'avait pas envisagé une seule seconde.
Voter pour Yue, c'était l'évidence. Pourquoi faire compliqué quand on pouvait faire simple ?
Sérieusement, c'était lui et ses énigmes spice girl qui parlaient de cette manière ?
... oui... bon... en même temps "Pécho Kô, mariez-vous et faites beaucoup d'enfants", c'était sans doute un peu trop direct :

« ... » mauvaise réponse, oui, à en juger par la tête qu'il avait secoué avant de reboire de nouvelles gorgées de yop. Reposant la bouteille à côté de lui, il s'était penché quelques secondes le temps d'attraper sa tablette sur le canapé. Il allait devoir tout lui expliquer... avoir plusieurs emplois dans la vie, ce n'était déjà pas simple, mais quand en plus un nouveau job semblait promettre de nombreuses heures supplémentaires « Tu te trompes, mais t'en fais pas, j'vais tout t'expliquer. » pitié... non... encore une fois. Le supplier ne servirait à rien. Il l'aurait tout de même ouvert youtube. Il aurait tout de même ouvert la video recherchée avant de placer l'écran devant lui, face à Yue pour lui donner son premier cours de "comment comprendre que je veux pécho un mexicain - pour les nuls". Commençant par pointer du doigt un premier moment sans faire de commentaire, il avait malheureusement fait part de ses remarques au suivant :

« On va passer sur l'évidence qu'elles sont un peu trop collées pour des "amies" » dis Nao, tu veux qu'on parle de ton coréen ? « , les fans ont deux théories. Soit Mel B essaie de se convaincre qu'il lui reste un peu d'hétérosexualité, soit elle essaie de rendre jalouse Emma parce qu'elle est en manque de contact. » Nao, tu parles à une enfant, reste vague s'il te plait. Et puis, les fans n'avaient pas vraiment de théorie non ? Non... et il improvisait un peu pour le coup en penchant la tête pour saisir les moments capables de décorer sa connerie d'une médaille d'honneur « la » sourcil levé, puis air convaincu, il avait marqué une pause avant d'ajouter « C'est complètement le regard : "honey, i'm ready for more" » ... on t'en as même pas confié la garde de Yue qu'on va te la retirer. Heureusement pour l'idole, l'exposé s'était terminé  sur un dernier élement capté par celui qui remerciait intérieurement ce clip d'en offrir « Des amies... Yue... elles le sont autant que Kô est japonais ! »

... mais Kô était japonais ... non ?
Premièrement, Kô était mexicain.
Deuxièmement... il avait pris le premier exemple venu... juste comme ça... ce n'était que par hasard que le prénom de son meilleur ami avait été casé dans une conversation portant sur une amitié qui promettait quelque chose de plus.

© Pando


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Dim 17 Juil - 11:56

Knock at God's door
Nao & Yue
Ken. Ken ? Yue marqua un temps d'arrêt. Ken était hébreux ?
... Si on veut...
A moins que Naoki n'évoquer une façon vulgaire copuler ? Mais là, elle ne voyait pas vraiment le rapport. Remarquez, elle ne voyait pas non plus le rapport avec le Ken de Barbie. Alors elle n'ajouta rien. Elle venait à peine de rencontrer Naoki, elle n voulait pas passer pour une idiote tout de suite. Surtout qu'il était le colocataire de Kô... Et Kô se moquait d'elle si souvent. Oh, elle était certaine qu'il avait dû lui en dire des vertes et des pas mûres sur elle ! Enfin, s'il parlait d'elle.... Kô parlait d'elle à ses coloc' ? Oui, puisque Naoki avait tout de suite sû qui elle était.
Tu es idole, remember ?
Oui, mais il savait qu'elle venait pour Kô ! Et même l'autre garçon... Mikio ? Oui, voilà. Kô devait leur parler d'elle et se moquer d'elle. A tous les coups. Elle se vengerait, elle le promettait. La prochaine fois, elle emmènerait tout son album photo dossier de lui ici. ... Oui, elle avait ce genre d'album. Et elle n'en avait même pas honte ! Elle était même certaine que l'accroc au yaourt en face d'elle serait ravie de pouvoir contempler ce chef d'oeuvre qu'était Shirota Kô à 14 ans.
Bon, elle n'allait pas se mentir, Kô avait toujours été très beau. Mais heureusement, la photo permettait parfois quelques rares cadeaux que Yue n'avait jamais manqué de chérir. Jamais.

La jeune idole sourit doucement à ce jeune homme qui souhaitait apprendre à faire du triangle. Selon elle, il n'y avait pas de petite ambition. Elle secoua donc doucement la tête sans se défaire de cet air qui se voulait rassurant. « Rien est impossible quand on le veut vraiment ! C'est vrai que plus jeune on commence, plus on a de facilité... Mais tu sais, moi j'apprends à peine à danser alors bon ! » Elle rit doucement. Ne rit pas, Yue. Ce n'est pas drôle. Tu es idole, tu es censé déjà tout faire. De plus, ce n'était pas tout à fait vrai, comme elle avait effectué son lycée à Eita, elle faisait de la danse depuis sa première année de lycée. Mais autant dire que le niveau n'y était clairement pas. Et si elle s'en était toujours sortie de justesse avec un acharnement poussé au point de très souvent tomber d'épuisement, la jeune fille n'avait réellement appris à danser que depuis l'année dernière. Et elle ne remercierait jamais assez Yamashita Tomohisa pour lui avoir donné ces cours particuliers sans quoi, elle n'aurait jamais été recruté par le label. Backdanseuse... sincèrement, elle se demandait encore ce qui était passé par la tête à Eita-san pour la faire danser derrière les B.A.G. Mais elle ne se plaignait pas. Grâce à ça, elle avait gagné en popularité, elle avait remporté le casting et était devenue idole.
Alors, elle ne pouvait qu'encourager Naoki à suivre ses envies.
... oui, enfin, tu es consciente que Nao ne deviendrait jamais idole parce qu'il saura jouer du triangle ?
La vie était pleine de surprise ! C'est pourquoi, elle brandit son poing avec un large sourire made by Yue dans un « Fighting ! » enthousiaste, sans se soucier que comparer la danse et le triangle... c'était sacrément bête.

Un rire gêné avait fait vibrer sa gorge quand Nao exprima son regret d'avoir voté pour elle. Frottant timidement sa joue, Yue inclina la tête. « Merci. » Naoki avait voté pour elle. Ca lui faisait chaud au coeur et en même temps, elle ne savait pas trop comment réagir. Ca lui faisait tellement plaisir, mais elle ne pouvait pas attraper sa main et la serrer avec gratitude en le remerciant indéfiniment... Incliner sa tête, c'était très bien.
D'autant que ça remarque ne le réclamait pas vraiment. L'Osakan pinça un instant les lèvres, se demandant ce qu'il se serait passé si elle n'avait pas remporté sa place au sein du groupe. Peut-être un peu trop sérieusement...
Elle aurait été déçue, c'est vrai... mais elle ne se serait pas laissé démonter. Elle aurait travaillé encore plus et surtout.... Surtout, elle aurait passé un an de plus à l'académie.
Son coeur se serra. Quelle idiote. Elle avait gagné ! Ce genre de question, elle ne devait même pas se les poser ! Elle devait juste être heureuse ! Elle l'était... vraiment ! Mais, ça aurait pu lui arriver plus tard... oui, juste encore un peu de temps.... Ce n'était pas bien, des centaines de personnes rêvaient d'être à sa place aujourd'hui... cependant, elle ne pouvait s'empêcher de fantasmer cette vie d'étudiante qu'elle aurait continuer à mener. Aux côté de Kô, de Naoki, de Maiko... Yue avait l'impression de rater tellement de choses...
Aujourd'hui, elle n'avait plus le droit de formuler ce genre de caprice. Elle n'avait plus le droit d'être une petite fille. Elle jouait maintenant dans la cour des grands, celle où aucune erreur n'était permise. Parfaite, elle devait être parfaite.
Et elle n'avait jamais autant voulu retarder ce rêve qu'aujourd'hui.

Là où l’erreur n'était pas toléré non plus, c'était au test de l'être angélique à côté d'elle. Le Jugement dernier, c'était le moment. Elle ne devait pas échouer....
.... Mais comment était-elle censé réussir avec ce genre de question ?
Emma et Mel B. ensemble ? C'était comme tomber sur un contrôle de maths où l'on avait étudié le chapitre... mais que le problème à résoudre sortait de nul part et que si l'énoncé nous parlait, on avait fichtrement aucune idée de comment résoudre ce bordel ! Toute ressemblance avec le vécu du narrateur est fortuite.
Bref, c'était la même chose. Yue, elle connaissait les Spice Girls. Elle pouvait même chanter Wannabe à Naoki s'il voulait ! Sauf que le professeur n'attendait pas qu'on lui recrache le théorème... mais bien qu'on résolve cette équation à deux inconnues.
Sauf que Yue, si elle n'était déjà pas très bonne en maths, elle était encore plus nulle en relation amoureuse !!
La jeune fille n'avait eu qu'un seul petit-ami à ce jour. Un homme dont elle n'était pas certaine d'être tombé amoureuse... Il l'avait quitté et elle s'était depuis décerné le titre honorifique de "pire petite amie de l'univers".
Alors, non, Yue n'était pas prête pour ce test. Elle n'était pas défaitiste, mais elle connaissait ses limites. Elle allait échouer.

Elle avait échoué. Un soupire avait quitté ses lèvres, déçue mais résignée. Baissant un peu le visage, comme si elle avait vraiment échoué à un test qui déterminerait sa vie, elle redressa uniquement la tête grâce aux paroles rassurante du jeune homme. Docilement, elle hocha la tête, s'en remettant complètement à son professeur improvisé.
Auquel elle jeta un regard perplexe après s'être penché sur la tablette qu'il lui désignait. Elle ne voulait pas remettre en question ses capacités, mais elle n'était pas certaine de comprendre. Trop proches pour être amies ? Ah bon ? Quelle était la limite ? Quand pouvait-on dire qu'on était trop proche pour être ami ? Son attention se porta de nouveau sur Naoki... et le souvenir de cette discussion en Coréen qui restait flou dans la tête de l'idole mais dont elle n'en avait pas moins saisi le ton lui revint en tête. Naoki et Mikio, ils avaient l'air proche... on ne disait pas des mots d'amour à ses amis non ? Elle en tout cas, elle n'en disait pas à Kô ou à Maiko. Pourtant, les deux colocataires n'étaient rien de plus... si ? Bon, elle ne savait pas, elle était trop jeune pour ça.
Yue tenta de se reconcentrer sur le clip... Mais Naoki employait des gros mots. Hétérosexualité.... Bon d'accord, Yue n'était pas ignorante et coincé au point de se choquer de ce simple mot. Mais elle avait le sentiment que ce cours prenait une tournure étrange. Et au moins, elle n'avait plus de doute sur de quoi Naoki parlait... Emma et Mel B, il pensait qu'elles s'aiment pour de vrai. Comme des adultes !
Cependant, Yue avait quand même du mal à soutenir entièrement cette idée... C'était un peu léger comme preuve non ? Et c'était quoi d'abord cet intérêt sur le couple de Spice Girls ? Quand elle croisa le regard de Nao, elle essaya de dissimuler sa détresse au profit d'une réelle tentative de compréhension.... vaine. Ce n'était de toute façon pas compréhensible. A part pour l'esprit extraterrestre de Naoki...
Cependant, on pouvait tout de même souligner l'attention dont Yue avait fait preuve durant tout le clip où elle avait même hoché la tête à chaque démonstration. Yue, cette élève attentive... elle irait loin dans la vie !

« ... »
Bon peut-être pas. Ses sourcils s'étaient froncés. Kô... il était japonais à sa connaissance. Et elle pensait quand même vachement bien le connaître. Elle se mordit légèrement la lèvre. Peut-être qu'il ne leur avait pas dit à Naoki et Mikio. Elle n'encourageait pas le mensonge, mais elle ne voulait pas trahir son meilleur ami alors la jeune fille ne fit aucun commentaire.
Elle s'efforça de faire au mieux pour ne pas décevoir à nouveau son camarade.

« Donc... elles sont ensembles ? » Bon, c'était surtout pour ne pas contrarier Naoki, mais elle n'était pas plus convaincue pour être honnête. Quoique... elle fronça les sourcils en prenant un air pensif : « C'est vrai qu'elles se tiennent beaucoup la main... » Ca avait l'air de rien dit comme ça, mais dans les dramas, c'était de cette façon qu'ils faisaient des bébés ! Et on ne faisait des bébés que quand on était vraiment amoureux... Alors la théorie de Naoki n'était peut-être pas si foireuse. Elle hocha donc la tête avec plus de conviction. « Tu as l'oeil, dis donc...! » Disons que c'était pas bien difficile d'être moins aveugle que toi. Sans rire, Mikio y voyait mieux. Mais c'était surtout l'oeil pour la connerie que Nao avait et on ne pouvait que conseiller à la plus jeune de prendre ses jambes à son cou au lieu de l'encourager dans sa bêtise !!

« Eh bien, j'imagine que si elles s'aiment, c'est le plus important non ? » Vraiment, tais-toi. « Mais tu sais, je trouve que c'est pas très clair quand même... j'espère qu'elles ont pu se le dire clairement, sinon, elles peuvent facilement se méprendre. » Yue, ne le regarde pas aussi sérieusement. Arrête. «  Surtout si Mel B. embrasse un autre garçon devant Emma ! Ca porte à confusion... » L'Osakan haussa les épaules à notre grand désespoir. « Moi en tout cas, je n'aurais pas compris. »

.... Sans rire. On s'en doutait pas.


fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Mar 19 Juil - 23:09


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki

Non, ce ne serait pas facile. Et en réalité, il n’imaginait même pas l’ampleur de la tâche qu’il l’attendait. Et s’il avait su, il aurait probablement renoncé…
Non. Oui, peut-être qu’il perdait son temps malgré un métier plutôt prenant. Mais il n’avait pas le droit de reculer dès les premiers signes de… comment on appelait ça ? Disons de Yueïte. L’idole méritait au moins qu’on lui invente un mot, il ne tarderait pas à le comprendre.
Et si maintenant il se « fatiguait » sur une interprétation d’un clip des spice girls, il le faisait pour d’excellentes raisons.
Premièrement, parce que Kô était son meilleur ami. Et ça, ça valait le coup d’abandonner son boulot de ce soir. S’il fallait renoncer à celui de la semaine pour voir son mexicain préféré vivre une belle histoire avec la femme de sa vie, il le ferait.
Deuxièmement… oui, on sait Naoki, t’es con. Et dans le fond, on le sait que ça t’amuse beaucoup trop de faire un exposé goudou sur les Spice Girls…
Ok… peut-être… mais il préférait qu’on se concentre sur la partie : « les amis avant le boulot ». Parce que c’était sa plus belle motivation et la raison des prochaines souffrances de Yue… à moins que ce ne soit lui qui termine à se trouver des excuses pour prendre la fuite de son propre appartement….

Félicitons néanmoins la concentration de son élève du jour qui avait à présent l’air de résoudre un véritable problème… genre sauver le monde ou libérer Flipper pour lui offrir une belle retraite dans un coin sympa comme les caraïbes « Yue… » Naoki, avant de prononcer le moindre mot, peut-être serait-il bon de te souligner que Mademoiselle Futaba n’écoute pas de trop fortes doses de Britney « … elles ne font pas que se tenir la main... » … note pour l’avenir : ne jamais présenter Yue à son oncle. Le jour même, il se pointait en imper pour lui vendre des bonbons. Malheureusement pour ce plan, le futur ferait se rencontrer l’innocence suprême et la pédophilie à un bal de Noël où lui plaquerait son fiancé dans le placard d’une salle de classe… quelle belle soirée !
Et alors qu’il aurait mieux fait d’aller chercher deux bouteilles de lait dans la cuisine pour expliquer à son disciple comment on faisait les bébés, il avait pris cet air fier de Patrick Jane pour sortir une connerie… pas tellement pire que le triangle au final « J’ai pas tellement de mérite, avant Eita, je voulais rentrer au FBI. J’ai même été à Quantico. »
… t’es en train de la tester pour voir jusqu’où tu peux lui faire gober tes conneries ou t’es juste naturellement incroyablement con ?
Un peu des deux !

Mais allez, franchement, quel abruti ne serait pas tenté à sa place ? « Wah... » … quand Yue était si bon public. Nao… cours avant de perdre patience « Yue, toi et moi, je crois qu’on va être amis. » … quel Saint l’avait mis sur sa route ?
Nao…
Non sans rire ! C’était forcément une œuvre divine pour son inspiration ! C’était si rare un public si réceptif à sa connerie !
Et d’un autre côté, il avait bien envie d’annuler son travail… oui, mais pour préparer un repas à Kô. Il pouvait peut-être aussi lui faire un cadeau. Parce que son ami avait du courage, de la volonté et il ne s’attaquait pas au plus simple pour triompher. Non, Kô avait de l’ambition à revendre et il méritait un peu de soutien et de réconfort pour ça « Tu sais, je suis d’accord avec toi, le dialogue c’est important. Mais Emma est si innocente, je suis sûre qu’elle ne se rendrait même pas compte de sa jalousie. » … définitivement, Yue était Emma « Je crois qu’à ce stade là… il va falloir tout miser sur Mel. » … pas de doute à avoir là-dessus. Les enfermer dans un ascenseur était une idée… un peu extrême mais une idée quand même. De combien de temps avait besoin son mexicain pour faire preuve de la clarté d’une Mel ? Et de quel taux de clarté avait besoin Emma pour comprendre ?
C’était un challenge… un gros challenge. Mais si Kô ne choisissait pas la facilité, il suivrait son meilleur ami sur la voie de la difficulté. Un italien qui baissait les bras était un italien qu’on priverait de yaourts et puisqu’on parlait de ça :

« Tu reveux un yaourt ? »

Ok, sérieusement, y’a de la drogue dans ses yaourts ? Parce que ça expliquerait beaucoup de choses….

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Sam 23 Juil - 23:53

Knock at God's door
Nao & Yue
Oh non. Son prénom dans la bouche de Naoki prononcé aussi sérieusement... Elle n'en avait eu qu'un mauvais pressentiment. Comme si la suite, elle ne devait pas l'entendre. L'envie de plaquer sa main sur la bouche du garçon lui prit... Le faire taire, qu'il ne dise pas un mot de plus que l'esprit fragile de l'idole ne puisse encaisser sans subir un traumatisme. Oh, elle ne connaissait Naoki que depuis moins d'une heure... mais elle savait ! Oh elle avait su dès qu'elle l'avait croisé sur le perron... Ce garçon était un gouffre à scandale ! Déjà, rien que sa tête était scandaleuse ! Sérieusement.... Qui avait des fossettes comme ça ? Même Kô n'en avait pas alors qu'il avait le plus beau sourire du Japon ! .... Bon sans doute du monde, mais Yue ne voulait pas avoir l'air trop fan et...
Non non, on parlait de Naoki là !
Ah oui !
Une gueule scandaleuse on disait ! Et si elle n'avait pas envie de s'attarder sur sa façon de parler à son colocataire... Elle pouvait plus amplement condamner cette façon qu'il avait de manger un yaourt ! Qui mangeait des yaourt comme ça ?! Personne ! Même dans les pubs les filles avaient l'air de prendre moins de plaisir une cuillère dans la bouche !
Alors non, Yue n'était pas certaine de vouloir savoir la suite... Mais elle ne le fit pas taire pour autant. Elle n'était pas sûre que c'était très polie... Kô, elle n'aurait pas hésité à lui faire manger le coussin du canapé mais Naoki... Bah... il avait toujours supposément découpé et jeté son meilleur ami dans un sac poubelle alors Yue ne voulait pas tenter le diable.
Mais elle n'avait pas eu tort de craindre la suite. « Elles ne font pas que se tenir la main... »  Les yeux de l'Osakan s’agrandirent subitement quoique incertaine. De quoi parlait-il ?
Voulait-elle vraiment le savoir ?
De bisous.... Oui, elles devaient se faire des bisous ! C'était sans doute ça... Des petits bisous.......
On va pas vous mentir : le système cérébral de Yue venait probablement de freeze. Et elle eut beau cligner plusieurs fois en dévisageant Naoki - ce qui n'était pas une bonne idée quand on voulait avoir les idées claires hein ! - pour reboot... Il fallut peut-être quelques secondes pour qu'elle se remette à réfléchir plus ou moins correctement. Quand on savait la tour centrale déjà déficiente, fallait pas non plus s'attendre à quelque chose de fou.

Heureusement - ou pas - la nouvelle connerie de Naoki eut le mérite de détourner les pensées de Yue qui l'observa de nouveau avec de grands yeux admiratifs. Le FBI ? Vraiment ? Non, bien sûr que non. Mais toi, tu y crois... Évidemment. Par contre, Quantico, elle ne voyait pas trop ce que c'était. Un jeux télévisé ? Non, elle ne voyait pas trop le rapport. C'était sans doute une école ou quelque chose du genre....
Bon allez, on se console : elle savait au moins ce qu'était le FBI...
« C'est vrai ? Wouah c'est fou ! Oh mais... » Attendez... Le monde va se voir chambouler dans 3 ... 2 ... 1 .... « Ca veut dire que tu ne viens pas d'ici alors ? J'veux dire... le FBI c'est en Amérique ! » QKSEJDMRFMGJN. Évacuez la Terre, celle-ci courre un grave danger, un astéroïde risque de la détruire... je répète ceci n'est pas un exercice !
Vous avez pas fini de vous foutre de sa gueule ? Franchement, si Yue lisait le narrateur, elle serait terriblement vexée ! Encore heureux qu'elle savait où exerçait le FBI ! Comme tout le monde, elle regardait des séries américaines....
Bref.

La curiosité de l'idole était piquée mais elle fut d'autant plus intriguée par la déclaration de Naoki. Arquant un sourcil, elle le regarda un peu surprise, ne comprenant pas vraiment où il voulait en venir... « Ah euh... bah oui... je l'espère ! » Elle lui adressa un sourire plus timide à son camarade avant de hocher doucement la tête. « Il n'y a pas de raison qu'on ne le devienne pas. Après tout, si tu es ami avec Kô c'est qu'on devrait pouvoir s'entendre. » Oui, s'il ne l'avait tué, tu te souviens ? Non, mais elle allait lui envoyer un sms pour vérifier qu'il était bien vivant. Et puis de toute façon, si Naoki avait voulu intégrer le FBI c'est qu'il ne pouvait pas être un meurtrier, n'est-ce pas ? Logique !
.... Non, ben elle avait vu des séries américaines mais pas Dexter !
Est-ce que ça étonnait seulement quelqu'un ?

Son sourire se mua en un nouvel air étonné quand Naoki reparti dans son analyse des Spices Girls. Heureusement, son esprit avait dû boycotter l'image qui l'avait fait buguer, tentant de comprendre cette nouvelle explication de Nao-sensei. Hochant doucement la tête, ses yeux se fixèrent le coin de la table, soudain pensive. « Peut-être que tu as raison... » La jalousie, Yue la connaissait malgré elle mais elle avait mis du temps à l'accepter la première fois. Quand elle avait compris que la fille dont était amoureux Shin ressentait la même chose à son égard, son coeur s'était affreusement serré. Alors qu'elle aurait dû se réjouir, elle avait simplement eu peur qu'on lui prenne son ami... A l'époque, l'ex-étudiante avait probablement développé des sentiments pour lui ou une forme d'attachement qui dépassait la simple amitié. Elle ne lui pas avait dit... Shin était parti avant qu'elle n'en prenne réellement conscience.
Avec un peu de recul, Yue s'était rendu compte que sa possessivité - qu'elle mettait tous les efforts du monde à cacher - envers les personnes qui comptaient le plus pour elle, venait très certainement du départ de Kô six ans auparavant... Et maintenant qu'il était revenu, la peur de le perdre une nouvelle fois lui broyait souvent l'estomac...
Mordillant sa lèvre, la plus jeune ne s'était pas rendu compte qu'elle avait cessé de parler pendant au moins plus d'une minute, emporté par ses pensées. Elle releva soudainement le regard avant de hausser finalement les épaules pour ajouter dans un souffle très sincère : « Mel n'a qu'à lui dire, tout simplement. » Pourquoi se prendre la tête ? Puisque Emma était trop innocente pour s'en rendre compte, alors il fallait lui forcer à ouvrir les yeux. Ca lui semblait logique.

Son regard se posa immédiatement sur le yaourt qu'elle tenait toujours en main et qu'elle n'avait pas touché alors que Naoki lui en proposait déjà un autre. Embarrassée, elle ouvrit la bouche comme si elle pensait lui faire un affront en déclinant. Mais elle ne pouvait pas les accumuler et les emporter à la fin... ! Fuyant le regard de l'étudiant, elle chercha une excuse mais globalement... Elle n'avait rien fait de mal. Ils avaient parlé, elle en avait oublié le petit pot entre ses mains... Pourquoi avait-elle aussi peur que Nao lui veuille ?
Parce que cet homme était probablement capable des pires représailles du Japon !

« E-Eh... Je... je vais finir le mien d'abord... Merci, c'est gentil ! »

Et commencer par l'ouvrir déjà, c'était une bonne étape. Reportant son attention sur l'emballage, elle dégluti comme si elle s'apprêtait à ouvrir yaourt piégé, et enleva lentement la protection. Un sourire un peu gênée, puis elle plongea la cuillère dans le dessert avant de la portée à sa bouche.... non sans une drôle de prière silencieuse.
C'était peut-être la fin de sa vie. Son dernier yaourt, ses derniers instants... Au moins, elle les passait avec un beau garçon mais elle aurait préféré les passer avec Kô ou Kimi... Et Maiko ? Elle allait être triste si Yue mourrait... par un yaourt en plus ! Le déshonneur sur leur alliance... Oh, sa mort ne serait que déception... Elle s'en voulait tellement. Mais elle refusait de pleurer. Non ! Elle allait mourir la tête haute !
Refermant sa bouche sur la cuillère, Yue avala en fixant Naoki droit dans les yeux. Non, il n'obtiendrait pas la moindre souffrance d'elle. Elle le promettait. Yue était une guerrière. La descendante de Nathan Drake et Elena Fisher !
Oui, elle avait pris que les mauvais côté de ses parents, c'était triste.

« Ils sont bons ! » Prends ça Serizawa Naoki  ! Aucune plainte, aucune larme et en plus elle savourait sa mort... Non mais c'est vrai qu'ils étaient plutôt bon. Passant une langue sur ses babines, Yue hocha la tête. Elle sourit à l'ennemi … comme si elle venait soudainement d'oublier qu'il l'était. « Je comprends pourquoi tu les aimes autant ! » Alors non, clairement, c'était pas ''autant '' qu'il fallait dire mais ''trop''. Beaucoup trop ! Un petit rire fit vibrer sa gorge. « C'est une de tes autres passions le yaourt, c'est ça ? » … Franchement, Yue. Non, tu ne veux pas que Naoki se lance dans ce débat là. Tu ne veux rien savoir. Tu veux quitter cet endroit.  


fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Mer 24 Aoû - 21:47


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki


Yue était unique. Genre vraiment unique. Il en était à peu près certain maintenant, il ne devait pas en exister deux comme elle sur la surface de cette Terre. Terre où, quelque part, il y avait l’Amérique. Et c’est ça qu’il allait retenir l’imbécile ? Parce que oui, au passage, vous faites bien la paire. Ce qui nous marque le plus nous, dans tout ça, c’est qu’elle pense réellement que t’as bossé au FBI ….
Ah… oui… bah, il s’était toujours senti un peu Mulder dans le fond. Il ne venait pas tellement d’une autre planète mais il essayait de comprendre le mystère planant autour des autres vies venues d’ailleurs.

Ok, il était plus martien que chasseur, un point pour la suspension ! Et on était presque certain que Mikio le donnerait aussi ce point s’il se trouvait encore ici et s’il n’avait pas abandonné Naoki à son triste sort.
… enfin Yue. Oui. Mais pour une fois, on avait bien envie de le faire passer pour victime et non criminel.

« Non j’ai passé 4 ans aux Etats-Unis. » oui, le temps d’étudier à Quantico manifestement. Mais pour le coup, on était impressionné, c’était quoi cette réponse sérieuse qu’il venait d’offrir à l’idole « Mais de base je suis italien. » … il n’avait pas osé ? « Donc je viens d’Italie. » alors premièrement, Yue doit le savoir ! Deuxièmement, Serizawa Naoki, est-ce que tu viens de profiter de la naïveté d’une innocente jeune femme pour lui faire croire ce mensonge dont tu sembles trop convaincu qu’il n’en soit pas un ?
… bah… c’est que personne n’avait l’air de vraiment y croire.
Sans blague…
… et pour une fois, il s’était dit que ce serait sympa que quelqu’un pense qu’il venait vraiment de ce pays dont il aimait… disons à peu près tout !
Et puis, dans son cœur, le Naoki qu’il était ici désormais, il l’était vraiment… italien.
Clairement, ce n’était pas au Japon qu’on faisait une espèce aussi peu pudique, le scandale ambulant marque un point !

Maintenant, soyons honnête. Il aimait beaucoup trop cette yaourt party hein ?
… Yue était le meilleur public qu’un crétin puisse rêver ! Evidemment qu’ils allaient devenir amis ! Il avait encore tellement de choses à lui dire !
Mikio revient ….
Il devait lui parler de cette fois où il avait rencontré E.T. surtout.
… dis à Naoki de se taire s’il te plait !
Allez, d’un point de vue plus « mignon », c’est vrai qu’il n’y avait aucune raison pour qu’il n’aime pas Yue. Si elle plaisait autant à Kô, son meilleur ami, c’était bien pour une raison qu’on pouvait en réalité écrire au pluriel.
Un sourire en guise de réponse plus tard et le futur ami enchainait sur la prise de conscience par Spice Girls. Un cours particulier, on vous l’accorde. Mais probable que pour un italien qui a bossé chez le FBI, parle hébreux et rêve de jouer du triangle comme personne c’est tout à fait normal.

Un peu trop attentif au retour de la demoiselle alors qu’il ne venait dans le fond que de raconter des conneries, sa tête s’était hochée face à la conclusion. Oui, Mel n’avait qu’à lui dire. Mel devait se lancer parce qu’il était clair qu’Emma ne le ferait pas. Ça, il était bien d’accord sur ce point !
Mais quand on aimait la même fille depuis autant d’années, c’était sans doute plus facile à dire qu’à faire. Certes, il manquait d’expérience dans l’hésitation sur ce domaine mais on ne pouvait pas dire que niveau attachement, il ait trop d’exemples à donner. La difficulté qui reposait sur les épaules de Kô/Mel n’avait pas empêchée ceci dit l’approbation de l’italien « Tu as raison. Mais je crois que Mel a peur qu’Emma ne l’aime pas autant qu’elle. » est-ce qu’on peut partir ? « Moi je suis sûr qu’Emma considère Mel plus que comme une amie mais elle ne l’a pas encore compris. » parce qu’on a poney à 19 heures, t’as pas oublié hein Nao ?

Non, mais d’abord, il y avait ce cours sur les yaourts ou cette incitation à la drogue. Vraiment curieux… pour quelqu’un qui vérifiait toujours son stock en produits laitiers. Deux yaourts… pour une personne qu’il venait de rencontrer. C’était louche, très louche. Est-ce que Yue avait pensé à regarder la date de péremption ?
Il n’était pas comme ça…. Ok, que Yue savoure, parce que c’était probablement la dernière fois qu’elle y avait le droit ! C’était juste un geste, un pas important vers elle, une tentative honteuse de séduction pour se la mettre dans la poche et l’offrir à Kô pour Noël. Et non, si vous vous posiez la question, il n’avait pas honte de droguer une innocente idole pour l’offrir à un mexicain. Parce que soyons clair sur une chose, Yue avait bien de la chance que Kô soit accro à elle depuis autant de temps ! Elle ne pouvait pas mieux tomber ! Son meilleur ami, le parfait petit ami pour elle !
… est-ce qu’il ne devait pas plaindre un peu Kô par contre ?
Bah… elle était mignonne ! Et encore une fois, si Kô en était fou, c’était qu’il y avait des raisons !

« De rien ♥. » sourire bright, trop bright… danger !
Ça va, il n’avait fait qu’étudier sa réaction avec attention. C’était important. De cette cuillère dépendrait le sort de nombreuses vies.
Non sérieux Nao, t’as un vrai problème avec le laitage !
… pas tant que ça, c’était juste une préférence en matière de nourriture, pas vraiment de quoi parler d’une addiction. Et puis, il n’aimait pas que les yaourts. Y’avait aussi les glaces. Et puis les pâtes, les pizzas, les trucs pour les gosses genre du fromage à effilocher et… oui, clairement, il avait l’alimentation d’un gosse de 7 ans en pleine rébellion.
Bref, les yaourts étaient bons. Normal. Yue le comprenait et pour ça elle marquait des points ! Parce que ce n’était pas le cas de tout le monde… il le sentait bien que son Michan avait quelques pensées anti-laiterie à la vue des étagères du frigo occupées par le Général Gervais. Et pour ce qui était de sa passion… Yue… ne tiens-tu donc pas à la vie ?
« On peut dire ça. » ça commençait pas si mal que ça mais on redoutait la suite … « Avant d’entrer au FBI, j’avais un restaurant de yaourts. » … non, là Nao tu vas trop loin, c’est impossible qu’elle avale un truc pareil « Bon je faisais aussi des glaces. » oui, et bientôt tu vas lui dire que t’as failli être pris pour le rôle de Felindra dans Fort Boyard.

Naoki non ! Y’a des limites quand même « Et puis tu sais, j’me souviens encore du goût de mon premier yaourt. » c’était pas la pub werthers ça ? « C’était un yop à la fraise. »« Au début, j’ai eu cette étrange impression de me trouver dans cette bouteille. Juste l’odeur en dévissant, je ne sais pas, il s’est passé quelque chose. » ouais, ton cerveau a grillé « Mais alors le goût… » y’a des cures pour toi tu sais ? « C’était comme être véritablement dans un champ de gariguettes. » … pourquoi il était si con ? Hein ? Pourquoi ? « Je crois que ce yaourt m’a fait voyager Yue. » en tout cas, ton cerveau est ailleurs ça c’est clair « Souvent j’ai pensé à fonder un club sur les yaourts. » on appelle ça une secte Naoki, une secte « Mais je ne peux pas faire ça aux glaces ! »

… non, la Mama te pardonnerait jamais ce favoritisme c’est clair !

© Pando
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2818-futaba-yue-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3127-futaba-yue-ft-minah http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2887-futaba-yue-twitter http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2817-futaba-yue-mail-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t2805-one-day-i-ll-be-on-the-top

Carte d'identité :
♦️ Née le 21 Aout 1995
♦️ 20 ans
♦️ Originaire d'Osaka, Japon

[CERTIFIÉE PROPRIÉTÉ DE SHIROTA KÔ]

Activité de fainéant :
• Ex-Etudiante d'Eita Académy en chant ♪

• Promue Idole en novembre 2015 - Chanteuse Principale des B.A.G 2.0 ♥️
• Membre de Hanabi, sous-unit formée avec Erena ~



Statut marital :
Si l'amour était un gâteau ce serait sans doute celui qu'elle réussirait le moins.

A un faible pour les biscuits sablés à moitié chocolatés ♥️

Oui j'aime bien les images avec de la bouffe, et alors ? Tu vas faire quoi ? #racailledecShanghai #Jievitenmoi



Mes trucs à moi :


Bouffeuse de mangas ♦️ Chanteuse sous la douche professionnelle ♦️ Possède une chaine YouTube ♦️ Aimerait devenir seiyu ♦️ Petite quiche en danse ♦️ S'est néanmoins grandement améliorée suite à ses cours particuliers avec Yamapi ♦️ Maladresse est son second prénom ♦️ Bonne humeur est son premier ♦️ Elle aime préparer des gâteaux pour ses proches ♦️ A peur du vide depuis sa chute dans le lac ♦️ Ryota est son partenaire depuis son entrée dans le label ♦️ Elle connait Nishikido Ryo depuis sa plus tendre enfance ♦️ L'amour et elle ça fait 78 ♦️ Genre vraiment .... ♦️ Elle a récemment retrouvé , son meilleur ami d'enfance ♦️ Etre nulle en amour ne lui a pas empêché de trouver son âme soeur #BFBSErpz ♦️ Jamais seule, au bout du palier vit Haruto, son héros ♦️ S'est beaucoup rapproché d'Erena depuis leur intégration à B.A.G ♥️




Dim 2 Oct - 0:29

Knock at God's door
Nao & Yue
Quatre ans aux Etats-Unis ? Les yeux de Yue s'écarquillèrent un peu plus à la fois surprise et admirative. Elle trouvait déjà que Naoki était un être extraordinaire – vraiment, genre, littéralement – mais ces révélations ne firent que renforcer son impression. D'avantage tandis qu'il lui confiait ses origines italiennes. Italien... et bridés... avec un nom franchement japonais... D'accord, ce n'était pas impossible mais Yue, quand même tu ne vas pas...
Woaw ! Il avait vraiment tout ça dans le sang ? Le regard brillant de la jeune idole nous arracha un long soupir désolé. Le sourire de Yue s'adoucit mais son timbre laissa transparaître la pointe d'admiration qu'elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver. « Tu es vraiment quelqu'un d'exceptionnel, Naoki. Je comprends que Kô se soit lié d'amitié avec toi. » Parce qu'il était aussi exceptionnel son Kô. Elle ne voulait pas comparer, ça serait injuste pour Naoki. Cependant, elle trouvait ça tout à fait normal que les amis de Kô le soit aussi. Particulier, certes, mais tout de même exceptionnel.

Ce qui l'était également c'était la capacité de Yue à se laisser entrainer dans les bêtises du rital. Ce cours ayant pour thème les Spice Girls... Yue s'y était peut-être un peu trop plongé. Parce qu'à présent, elle couvrait son aîné d'un long regard interrogatif, comme si elle cherchait sérieusement à comprendre le fin mot de cette histoire. Marquant une pose un peu trop sérieuse... Non, vraiment Yue, arrête de réfléchir comme s'il s'agissait d'un vrai débat ! Et pourtant, voilà qu'elle faisait la moue comme si quelque chose la chagrinait. Sérieux, tu vas faire quoi ? Trouver une solution et conseiller Emma ? Tu vois vraiment pas le problème... ? Ou plutôt... les problèmes...

« Mh... Peut-être que tu as raison... » Oui ? En tout vas, il avait raison sur bien des points : à commencer par ton incroyable naïveté ! « Je veux dire, parfois on peut se méprendre sur ce que l'on ressent pour quelqu'un... parce qu'on ne sait pas très bien ce que c'est... » How ironic is it ? Non sérieusement, tu te sers de ton vécu au moins ? … Pas vraiment. Elle avait juste lu des centaines de shojô qui traitaient du sujet. Et elle n'était toujours pas capable d'en appliquer les conseils. C'était peut-être le plus triste. Appuyant un doigt sur son menton, la plus idiote des idoles hocha la tête comme si elle en arrivait à une bonne conclusion. «  Mais bon, il n'y a qu'Emma pour le savoir ! J'espère que Mel trouvera le courage de lui dire et qu'Emma y verra plus clair sur ce qu'elle ressent ! » Nous, on espérait surtout qu'Emma n'était pas aussi idiote que toi. Le pire, c'est qu'elle était convaincu par ce qu'elle disait. Yue haussa finalement les épaules. « Sinon, elles resteront amies, non ? » Outch, cette main sur notre front était douloureuse.
Irrécupérable, elle l'était. C'était un beau retour à la case départ …

Son yaourt, Yue ne le méritait peut-être pas tant que ça. Mais puisque Nao insistait et qu'au vu de ce sourire trop brillant pour ne pas être dangereux, cela lui faisait plaisir... L'Osakan n'avait pas su refuser. Mais elle aurait pu fermer sa bouche et ne pas poser de questions idiotes qui formaient de parfaites rampes de lancement trop aguicheuses pour le roi de la connerie.
Ah... Toutes ses paroles, Yue les avaient gobé comme cette dernière cuillère à la fraise. Si bien qu'à la mention du restaurant de yaourts, elle arqua un sourcil intrigué. Vraiment ? Non, bien sûr. Mais Vraiment ? Elle ignorait que ça existait... Peut-être parce que ça n'existait tout simplement pas ? « En Italie ? » crut-elle bon de demander... Mais non ! Non, Yue ! Ne lui témoigne pas autant d’intérêt ! Est-ce que tu veux sortir de cet appartement oui ou non ?!
Apparemment non, puisque la cadette n'écoutait que trop attentivement le récit yopesque de son nouvel ami. Allez, qu'on se rassure, la passion brûlante de Naoki avait tout de même arraché une pensée rationnel à l'idole qui l'avait trouvé un peu.... extrème ? Mais non, il avait l'air heureux. Il avait vraiment l'air d'aimer ça... Yue ne voulait pas le juger. Pourquoi le ferait-elle ? Elle en avait seulement sourit... si seulement...

« Eh bien.. C'est la première fois que je rencontre quelqu'un d'aussi amoureux des yaourts ! » Son rire n'était pas moqueur. Il était malheureusement emprunt d'une bienveillance déplorable. « Mais je pense que je peux comprendre... » Non, Yue, tu ne comprends pas. Personne ne le peut. Naoki est un alien. Point. « Je suis accroc au thé glacé ! » … ben voyons... ? «  En fait, globalement, j'aime tout ce qui est à base de thé... » big up au bubble tea ! « Il m'arrive de le faire moi-même d'ailleurs... Alors si ça se trouve, on aurait pu collaborer ! » … quoi ? Non.. Yue tais-toi omg... « Toi au produits laitiers, moi à la boisson ! » Sérieusement, ça suffit... Bientôt, elle allait inviter Kô et ses tacos ! « Je n'ai jamais essayer de faire de la glace... mais la prochaine fois, j'essaierais et tu me diras ce que tu en penses d'accord ? » Tentait-elle de voler le cœur déjà pris de l'Italien quand un Mexicain s'acharnait sur le siens depuis quinze ans ? C'était moche Yue, vraiment... Mais ça lui faisait vraiment plaisir. Et pour le coup, les colocs' pouvaient se rassurer. Yue était l'exact opposé de Mikio en cuisine.


fiche by coula
——————————————— EITA ACADEMY ———————————————



Je devrais écrire de un truc de loveuse là, mais j'ai rien en tête parce que je me suis trop battu avec cette f*cking signature mais walla quand j'aurais un truc, une flash promis je note, mais en gros ça dira que Kô c'est l'homme de ma vie même si ça fait 15 ans qu'il essaie de me pecho mais qu'il ose pas ptn je vais rester vierge jusqu'à mes 30 ans omg mais ily ily ily plus que tout bb d'amour ♥️
▬▬▬▬▬▬
MADE IN JAPAN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3909-serizawa-naoki-cellphone http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3900-serizawa-naoki-ft-kim-myungsoo http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3910-serizawa-naoki-mails-box http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/t3893-serizawa-naoki-back-from-the-future

Carte d'identité :
C'est au Japon, à Narita que le Naoki a vu le jour en l'an de grâce 1994, un 17 juin. Une rapide soustraction nous apprend donc qu'il a 22 ans, avec un peu de déduction on lui ajoute la nationalité japonaise.


Activité de fainéant :
Etudiant à Eita, en cursus chant, bien qu'il soit destiné au monde de l'aviation et aux cartes gold, il préfère laisser R.Kelly voler à sa place


Statut marital :
Engaged to King Michan, the owner of his heart ♥️



Suitcases dumped between Korea and Mexikô ♥️

Mes trucs à moi :


Héritier secret de Serizawa Airlines, il préfère passer pour un magouilleur, ou tout autre mensonge, qui sort de l'argent comme par magie que pour un membre du F4 Excellent linguiste, il parle couramment japonais, coréen, italien & anglais. Espagnol in progress Beware of the ninja from Barilla Il a vécu 4 ans aux Etats-Unis S'il devait se marier à une femme, ce serait probablement à sa guitare Pour un homme, il choisirait Papi Chukô trop caliente ♥️ Le chien, la maison, les enfants ? Avec son homme, ils ont préféré adopter un rongeur Ils sont un peu cons parce qu'ils auraient dû s'en douter qu'un hamster ne savait pas faire la cuisine Surtout que pour différencier les ingrédients, c'est pas facile Il vit dans un appartement à Odaiba avec le mexicain et le coréen, this is real life Naomikô is love ♥️ Premier de sa classe à l'école, on peut dire qu'il a particulièrement brillé en anglais Inculte des disney Aurait pu refiler le mug du "pire père" du siècle à son père quand tonton Dai aurait pu avoir celui du meilleur oncle Fils caché d'Umberto Probable descendant de Karl Lagerfeld, mais que fait la police ? #stopleleo #ilfautsauverlesoldatnao #unaveuglesuffit




Dim 2 Oct - 21:41


❝Run Fuerrest, Run !!!❞
Yue & Naoki

C'était officiel, Naoki aimait bien Yue.
Tout ça parce qu'elle voulait bien croire qu'il était italien ?
... ok, il y avait un peu de ça ! Mais Yue semblait être ce genre de personnes qu'on avait du mal à détester tant elle semblait être quelqu'un de bien. Une gentille personne, certes un peu naïve mais ce serait mentir que de dire que ça ne lui donnait pas un côté attachant. Il ne pouvait que la valider comme future petite amie de son mexicain préféré. C'était décidé, il donnerait sa bénédiction à Kô. Plus encore, il semblait vouloir venir en aide à son meilleur ami au moyen d'un exposé étange sur les Spice Girls. Oui, on avait déjà fait plus clair mais quand on s'appelait Naoki, on était manifestement obligé de montrer qu'on avait la connerie en nous à un level plus qu'élevé.
Si le crétin pouvait apprécier la concentration un peu trop forte de son élève, s'il avait même hoché la tête au début de réponse de la jeune idole, sa tête avait fait le mouvement inverse dès la sentence de son auditoire trop attentif pour une connerie aussi stupide.
Amies ? AMIES ?
Oui, on sait Nao... on ne touche pas à ton ship, encore moins quand celui-ci peut rendre heureux un certain mexicain qui attend depuis trop longtemps sa Emma.

« Non. » ferme. Court. Aucun "mais" ne serait visiblement permis « Emma, Mel B, c'est le destin ! » un peu comme Victoria et Gerry non ? « ça se fera. » Nao....
Quoi ? Il n'avait pas le droit d'espérer une chose trop fort ? Pourquoi ? Parce que Kô était son meilleur ami et qu'il semblait réellement attaché à la demoiselle qui se trouvait à présent dans leur appartement ? Il en avait des tas d'arguments. Ce n'était pas ses affaires en était également un bon... mais qu'on ne le poursuive pas en justice étant donné les sous-entendus trop cons pour ne pas être trop discrets « Je l'ai lu dans Wannabe Mag' ! » ... revue qui n'existe pas, passons « Et puis j'ai l'oeil pour ces choses là. J'espère juste que ça prendra pas 12 ans, Soeur Mel B... ce serait une mauvaise reconversion » ... quelqu'un pour nous retirer l'image de Kô en bonne soeur ?

L'avantage, c'est qu'avec les gariguettes, on était à des lieux du couvent pour un pauvre mexicain. Parler des addictions d'un italien, voilà un sujet beaucoup plus salvateur pour nos pensées et notre nuit prochaine.
Amoureux des yaourts... il l'était sans doute un peu. Mais le calcium, c'était important pour une croissance déjà terminée. N'agressons pas aujourd'hui un amour des laitages qu'un italien trouvait non exagéré et même tout à fait naturel.
Encore moins lorsque l'addict rencontrait quelqu'un qui ne l'attaquait pas sur une addiction, toujours inexistante au passage, mais prétendait le comprendre. Encore une raison pour valider Yue ? Si elle devait rentrer dans la famille, il était plutôt rassurant de savoir qu'elle n'essaierait pas de réaménager le frigo que ses yaourts avaient beaucoup trop envahi.
Et il lui ferait de la place pour son thé glacé ? « Tu veux du thé glacé ? » principe de drogués, se droguer à deux c'est mieux. C'était manifestement devenu une réunion des alcooliques anonymes version sans alcool et avec drogues conseillées. Une réunion où on parlait même de reconversion. Hochant la tête, l'italien avait malheureusement approuvé l'idée stupide quelques secondes plus tard.

« ça aurait marché ! on aurait ouvert ça dans une région assez chaude ! On aurait embauché Kô et Mikio aussi. Kô aurait cuisiné mexicain et Mikio... Mikio... il aurait mis de l'ambiance sur scène » ... ah bon ? Pourquoi son Michan ne pouvait-il pas travailler en cuisine ? Parce qu'ouvrir un restaurant pour déclencher une fin du monde... ils prenaient peut-être des risques avec la justice « C'est normal de savoir en faire pour un italien. » oui, il était un expert en glaces. Pour les faire, les manger, c'était clairement l'une de ses passions. ça venait de son pays et nous tairons tout autre propos. Parce que l'essentiel était compris pour ceux qui avaient besoin de le comprendre « Mais je suis sûre que la tienne sera bonne malgré ton manque d'expérience. » après tout, Yue avait l'air de se débrouiller en cuisine. Pour les choses sucrées, elle avait en tout cas passé le test plus tôt. Il n'aurait pas peur d'être le goûteur de cette première expérience « T'as l'air d'être une bonne cuisinière. »

Alors ?
Après le yaourt et le thé glacé, il n'allait pas lui proposer une glace ?
Non, c'était encore trop tôt pour Yue.

© Pando

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Be my little spoon and i'll be your bottle ♥️
Ever since I could remember, everything inside of me, just wanted to fit in. If I told you what I was, would you turn your back on me ? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough if this problem lies in me.
code (c) which witch
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

Run Fuerrest, Run !!! - Ft. Yue & Naoki ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Odaiba :: Quartier résidentiel Osamu :: Immeuble Subaru (Les appartements)-