------ AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ------
Bienvenue à Tokyo, la capitale du Japon, ou plus de 13 474 454 habitants se croisent ici chaque jours, et chaque nuit. Le rythme Tokyoïte est parfois stressant, pressant, et pourtant, chaque année, de plus en plus d'étrangers rêvent de passer par la capitale Nipponne, pour parfaire leurs expérience, ou vivre l'expérience la plus folle de leur vie. Il faut dire que le Japon est un pays extraordinaire, tant par sa culture, son éducation, ses traditions et le bien être qui y règne. Les Japonais sont accueillants, souriants, bons vivants, tant de qualités qui font de l'archipel, la destination rêvée. Certes, vous allez vous envoler pour l'autre bout du monde, mais quelle folle aventure vous attend...

Il y a les Tokyoïtes, les travailleurs actifs, du grand PDG au vendeur de tomates sur le marché, en passant par le Cast-Member du Tokyo Disneyland. Les étudiants de Todaï University, le campus Tokyoïte, le plus réputé du pays, mais aussi les jeunes lycéens, les yeux remplis de rêves, d'espoirs et d'ambitions. Et puis il y a Eita Academy. Le phénomène de ces quatre-vingt dernières années. L'école des arts de la scène de Tokyo, qui a fait au fil des décennies, sa renommée, aujourd'hui mondiale. Eita forme les jeunes venus des quatre coins du globe, aux durs métiers de la scène, et depuis 2014, elle les produit officiellement, sous son propre label, Eita Entertainment. Une maison de production qui rafle tout en moins d'un an, avec son groupe pop le plus en vue du moment : B.A.G - Best Asian Generation. Partout ou ils mettent les pieds, ils provoquent l'hystérie, ne faisant que gonfler la popularité de l'école.

Ho tout serait bien trop beau s'il n'y avait pas une ombre à l'histoire. Celle ci se nomme Krystal. Une Gossip-Girl de talent, qui s'il fut un temps, ne s'attaquait qu'aux couloirs d'Eita, elle a aujourd'hui élargit son champs d'attaque à tout Tokyo. Son blog, dans le quel elle publie toutes sortes de rumeurs et secrets les plus intimes, est le plus visité de la toile nipponne. Krystal fait trembler la capitale, et prouve que chacun ici, de la plus grande idole à l'éboueur du quartier oublié, peu devenir un vrai phénomène de foire. C'est elle qui dirige, c'est elle qui décide qui ira haut, et qui retombera bien bas. Un conseil chers amis Tokyoïtes, surveillez vos arrières, Krystal est partout...
>>> The Dream Team
>>> Nos copains
>>> On les attend
Shia, Ryota et Liang sont là pour vous aider, n'hésitez pas à les contacter en cas de problème, ils ne mordent pas. Ils sont aidés par Rin, Erena et Heaven, la modo-team. ♥
>>> FÉLICITATION
>>> Navigation
>>> flash news
Félicitation à Arisa, Odeline, Shia, Rin, Yoko, Ryo, Mika, Yue, Shige, Ryan, Minami, et Risa, pour leur grand cumul de points cette année! Les compteurs sont remis à zéro.
19.02.2016. Attention les inscriptions à Eita en section Danse sont fermées, afin de remplir les cursus Comédie, Mannequinat et Musique. Evitez la section Chant, déjà bien encombrée aussi ;). Les inscriptions aux personnages Coréens, Chinois, Thaïlandais et/ou double nationalités similaires sont aussi fermées, pour cause de petite invasion temporaire. Merci de favoriser les personnages Japonais. Vous pouvez bien évidemment créer un personnage Japonais avec un avatar Coréen, Chinois ou autre asiatique bien évidemment. Plus d'informations sur ce sujet

18.02.2016. Grosse maj' du mois! Nouveau design, installation des fiches partenaires, ouverture du réseau Instagram pour vos personnages, et mise en place des tags pour tagguer les membres dans un sujet. Une boîte à idées a été ouverte pour vous, afin d'y donner vos suggestions, et le système des points a été remanié, et remis à zéro.

01.12.2015. La seconde génération des Best Asian Generation est enfin dévoilée! Découvrez la sur leur site officiel. L'équipe d'Eita Ent. remercie tous ceux qui ont voté lors de l'émission du casting!

29.09.2015. Les B.A.G créent la surprise en sortant un single, alors qu'on les croyait en hiatus, réduit à deux membres! Visiblement, rien n'arrête Rin et Shia, qui présentent aujourd'hui My Resistance, un clip vidéo qui fera la promotion de leur casting, en recherche d'une seconde génération. Des images exclusives de leur tournée d'été, des fans, et des backdancers, sont à l'honneur de ce clip, aussi dédié à Murakami, qui a quitté le groupe il y a une semaine. Pensez à en discuter sur le forum des fans!

20.09.2015. Murakami Shinsuke, membre des B.A.G, vient d'annoncer son retrait du groupe! Mais que les fans se rassurent, l'aventure continue, et l'Eita Ent. a dors et déjà lancé un grand casting national, afin de former la seconde génération du groupe, pour combler le vide laissé par Shinsuke. Et si tu tentais ta chance ?! Accéder au casting.

26.10.13. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

26.10.13. Forum lancé depuis le 26.10.2013, optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.
Forum optimisé pour Mozilla Firefox uniquement. Merci de bannir tout autre navigateur pour une meilleure optimisation des codages.
Forum city réel + niveau de rp ouvert à tous + avatars réels asiatiques, occidentaux...
©2013-2016 toute reproduction même partielle est strictement interdite.

 

 [flashback] Hey dude, come on in my bath • | [MIKIO & KAZUYA] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Sam 21 Nov - 16:57




Devoir tout refaire sans Jin n’était pas facile. C’était même très difficile parce qu’ils avaient du  modifier rapidement, effectuer les arrangements et partir en tournée en tentant de ne pas montrer à quel point ce départ les affecter. Kazuya était rancunier, il lui en voulait énormément de les abandonner juste avant leur tournée mais au moins, ça avait un avantage. Ils lui montreraient ô combien, ils parviendraient à s’en sortir même sans lui. La preuve était que pour la première fois depuis leur formation, ils allaient se produire en dehors du Japon. A Taiwan et en Corée, comme un léger rêve qui devenait réalité bien qu’ils étaient contraints de le faire à cinq. Mais, ils étaient plus que motivés, plus qu’excités aussi et étrangement, les concerts s’étaient excellemment bien passés. Ils avaient fait les fous comme à leur habitude, ils avaient même appris certains mots, certaines expressions et si les KAT-TUN étaient rentrés au pays, le chanteur avait choisi de rester deux jours de plus afin de se détendre, profiter de cette culture asiatique qui était un brin différente de la leur.

Et question détente, il n’avait pas choisi mieux qu’aller dans un des sources chaudes. L’idiot. Plutôt de profiter de choses qu’il n’avait pas dans son pays, lui préférait profiter d’un Onsen. Mais on ne pouvait pas le lui reprocher, la nuit allait bientôt tomber et il aimait trop les bains chaud pour ne pas s’y prélasser alors qu’il ne travaillait pas. Si son emploi du temps n’était pas autant chargé, pour sûr que l’idole irait souvent dans ce genre d’endroit. Les saunas aussi. C’était presque comme une passion au vue de comment il en parlait souvent. Que cela soit dans les émissions, à la radio ou dans les interviews, il ne pouvait s’empêcher de mentionner le plaisir qu’il avait quant à se baigner et se relaxer. Ce garçon ne devait pas être normal, en particulier si on précisait qu’il était pire qu’une fille lorsqu’il se préparait, qu’il passait plus d’une heure dans la salle de bain et qu’il se faisait même parfois des masques pour sa peau. Il aimait bien prendre soin de lui et de son corps, au fond, n’était-ce pas un brin admirable ?

Les paupières closes, le jeune homme se reposait de part ce silence, ne songeant à rien d’autre que ce bien être que les sources lui procuraient. Sa respiration était calme, lente, signe qu’il était apaisé et il aurait sûrement pu s’endormir s’il n’y avait pas eu ce bruit de pas pour le sortir de ses rêveries. Ouvrant ses yeux, il se rendit compte qu’il n’allait plus être seul puisqu’un autre individu venait d’arriver et s’était aventuré dans l’eau. Il n’était pas japonais et le chanteur fut contraint de pousser loin dans son esprit afin de se souvenir de ses phrases coréennes qu’il avait appris. Dire « oppa » ne l’aiderait assurément pas dans une telle situation, réflexion qui le fit sourire d’ailleurs.

- Bonjour ! Le salua-t-il finalement d’une esquisse sincère, en coréen mais avec un accent plutôt ridicule.

On ne pouvait pas être doué en tout puis ne s’improviser pas coréen qui le voulait. Il aurait bien voulu faire la conversation mais à part lui demander son numéro de téléphone, Kazuya ne savait pas dire grand chose. Voilà ce que ça apportait d’apprendre des « conneries » au lieu d’apprendre les bases pour s’en sortir dans un pays étranger.

- Je ne sais pas parler coréen, désolé.

Bêtement, il avait passé nerveusement sa main dans ses cheveux avant de s’incliner en guise d’excuse. On pouvait au moins lui laisser l’honneur d’avoir su prononcer ces quelques mots. Parler anglais serait tellement plus simple. Et japonais, encore mieux. Mais, il ne fallait sûrement pas en demander trop non plus. La prochaine fois, promis, il apprendrait correctement ses leçons.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Dim 22 Nov - 20:04




Pour être tout à fait honnête, Mikio ne savait pas très bien ce qu'il foutait encore à Séoul. Un mois qu'il cherchait désespérément un job, sans succès. Loin de Busan. Il avait besoin de réfléchir encore à ce qu'il allait faire de sa vie maintenant qu'il n'avait plus ni groupe, ni fiancée. Seulement, personne ne voulait d'un mineur sans dîplome. Il était trop tard pour retourner au lycée. Et l'ex-leader allait bientôt être à cours d'argent, sans quoi il ne pourrait plus se payer son hôtel. Bref, il était temps de rentrer. D'arrêter de fuir la réalité. Il n'avait peut-être pas essayé assez dur ? Personne ne voulait lui donner sa chance ... Personne. C'était comme si, sans son groupe, il n'était plus rien. C'était donc ça ? Toute sa vie était à présent détruite ? Non, non. Il ne pouvait pas l'envisager. Il trouverait un moyen, n'importe quoi.
Quoiqu'il en soit, s'il devait retourner dès demain chez lui, il comptait profiter une dernière fois de la capitale coréenne. Il retrouverait sans doute des amis qu'il s'était fait ici. Au moins ça, pas tout le monde ne le rejetait en bloc. Ah ... ! Maintenant qu'il était redevenu un illustre inconnu, les choses étaient loin d'être simples. A vrai dire, il se fichait bien de la notoriété. C'était juste plus simple pour draguer les filles quand on était connu. Il avait beau avoir un charisme naturel, il était toujours aussi maladroit avec les donzelles et il devait bien avouer que sans ce petit coup de pouce, le bouffeur de kimchi galérait. Mais ce n'était pas les filles le problème, ni la notoriété. Perdre son gorupe l'avait fait tomber bien bas et plus que jamais il redoutait de finir sa vie aux crochets de Papa et Maman. La musique ne serait plus qu'un passe temps ... Or ce n'était pas que ça : c'était toute sa vie !

Argh !

Mikio se frotta la tête frustré. Il n'avait de cesse de ruminer. Il allait sortir ce soir, mais avant ça, il allait se détendre. Son hôtel proposait des Onsen. Parfait. Se prélasser et ne rien faire, ça il savait faire ! D'ailleurs, il songeait sérieusement à trouver un métier dans le même genre ... Testeur de onsen peut-être ?
Et tu t'étonnes que tu galères à trouver un job, serieux ?

Les vêtements retirés, Mikio se dirigea vers les bains. C'était si calme qu'il aurait presque couru vers la source chaude comme un enfant pour y plonger en songeant qu'il était seul. Par prudence, il s'abstint et il fut bien. Seul, au milieu de l'eau, trempait un homme, un seul, aux traits qu'il reconnut japonais. Eh oui. On dirait pas - vraiment pas - qui Mikio avait l'oeil. Et aussi une mère accessoirement métisse. Son salut le fit sourire et il entra dans l'eau pour s'avancer vers lui afin de lui rendre poliment ses mots.

« Annyeonghaseyo ! »

Sans gêne, il se posta à côté de lui. Oui parce que, ils avaient beau être tout nus, franchement, Mikio se voyait mal trempé en silence alors que quelqu'un était à côté de lui. La barrière de la langue aurait pu être une excuse pour faire genre, malheureusement pour l'étranger, Mikio avait une mamie japonaise qu'il aimait beaucoup !

« Mais moi je sais parler japonais ! Bon par contre si tu me dis que t'es chinois, je peux rien faire pour toi ... »

Il releva les épaules d'un geste désolé d'avance. Bah oui, on était jamais à l'abri d'une erreur.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Lun 23 Nov - 22:20




Ses pupilles avaient brillé lorsque son voisin avait avoué savoir parler japonais. C’était tellement inattendu mais à la fois tellement cool de savoir qu’un étranger était capable de parler sa langue, ça le rendait fier. Kazuya était quand même navré de ne pas pouvoir lui rendre la pareille. Il aurait pu essayer mais il était trop fatigué pour avoir envie de s’embêter à parler coréen. Flemmard ? Peut-être un peu mais on lui pardonnait avec les jours agités qu’il avait eu depuis leur arrivée en Corée. Il était dans ses sources chaudes pour se reposer, pas pour réfléchir encore et toujours. Heureusement, il n’était pas chinois et il était bien content de ne pas en être un d’ailleurs. Ce n’était pas raciste, il aimait trop son pays pour vouloir faire partie d’un autre, voilà tout. Il aimait aussi la Corée mais pas assez pour avoir envie de changer de culture ou de nationalité. Quoi qu’on lui dise, l’idole défendrait toujours le Japon bien qu’il avait également une fascination pour les pays occidentaux. Hors ça, c’était parce qu’ils étaient à l’opposé de leur culture et cela l’avait longtemps intrigué.

- Je ne suis pas chinois, Répondit-il alors en riant doucement, closant quelques secondes ses paupières dans un soupir d’aise.

Il n’avait pas eu l’occasion de faire des rencontres depuis son arrivée. Il fallait dire qu’avec les KAT-TUN auprès de lui, il n’avait besoin de personnes d’autres. A eux cinq, ils étaient assez stupides pour rigoler et faire les idiots, pourquoi vouloir quelqu’un de plus ? Maintenant qu’ils étaient rentrés, Kazuya n’était pas contre un peu de tranquillité, un peu de repos et de solitude. C’était quelque chose qui faisait partie de lui de toute manière cependant il n’était pas contre non plus de se sociabiliser avec des inconnus qui avaient, normalement, une culture différente de la sienne.

- Vous avez appris le japonais par vous-même ?

Une question certainement stupide mais ça l’intriguait. Parmi tous les coréens qu’il aurait pu rencontrer, il ne s’attendait pas à en croiser un qui parlait sa langue. Le sourire que le garçon affichait montrait d’ailleurs clairement son intérêt dans la conversation qu’il venait de lancer.

- C’est quand même une drôle de rencontre... Un coréen qui sait parler le japonais et ce, dans un onsen, à l’hôtel.

Ce type avait réellement des réflexions bizarres et il aurait certainement mieux fait de se les garder pour lui, plutôt que les rétorquer à voix haute. Cela sonnait quelque peu ambigüe et étrange comme question néanmoins Kazuya n’avait pas l’air de se soucier de ça. Il était honnête après tout, il ne voyait pas en quoi cela aurait dû le gêner. La preuve était qu’il en riait même d’ailleurs. Ah. Ses collègues se moqueraient encore de lui s’ils le voyaient en cet instant, disant qu’il était trop passionné dans chaque chose qu’il faisait. Même dans les relations sociales. Et que c’était vraiment bizarre.



——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Sam 28 Nov - 19:58




Bingo. Ses yeux - inexistants - ne l'avaient encore une fois pas trompé ! L'homme était un beau japonnais tout frais tout poli. Mikio ? Non mais c'est une façon de parler, ok ? Franchement, c'était à se demander s'il y avait pas des signes avant-coureurs à devenir gay. Ce jour là aurait dû être un signal d'alarme. Le plus bridé des bridés aurait dû s'enfuir en courant et ne jamais reparler à cet inconnu. Comme il n'aurait jamais dû se présenter à cette entrevue qui aurait lieu cinq ans plus tard et qui le marquerait à jamais dans son homosexualité sélective. Mais bref. Ce n'était pas la question. La question c'était, comment il avait appris le japonais selon l'autre bridé.

« Disons que j'ai 25% de sang japonnais qui coulent dans mes veines ! »

Bon en maths en plus ! Han ... La perfection d'un homme.

« Et j'ai une grand-mère plutôt bavarde ! » pensa-t-il bon d'ajouter en riant, mais pas moins fier de sa mamie pour autant.

Sauf que tu vois, Mimi, à presque la majorité, il va vraiment falloir que tu arrêtes de parler de ta grand-mère à tout va. Tu vas vraiment gêner les gens à force. En Corée du Sud, il était bon de chérir sa mère. Mais allez savoir pourquoi, chez Mikio c'était plutôt la génération au dessus ! Enfin, le garçon n'en aimait pas moins sa mère ... Elle était juste moins réceptive aux ambitions de son fils. Et au final, vu dans quelle galère ça l'avait mené, elle n'avait peut-être finalement pas tord.
Mikio sourit sous la remarque de son compagnon du moment. Dans ce mouvement facial, ses yeux disparurent totalement.

« C'est vrai que t'as de la chance ! » Ah bon ? En quoi ... ? « T'aurais pu tomber sur un coréen basique, muet, et t'aurais passé ton bain dans un silence très gênant. » Ah bah oui, vu comme ça.

Il lui tapota l'épaule en riant. Il ne s'approcha pas plus, connaissant la réticence des japonais à se toucher entre eux. Ce n'était pas le cas en Corée, on est très tactile entre amis. Vous êtes amis ?

« Et puis maintenant qu'on s'est vu tout nu, on peut être pote pour la vie ! »

Ah bah oui, ils sont amis selon la bêtise de Mikio. L'autre question qui planait sur cette rencontre c'était : quand est-ce que cet homme allait prendre ses pattes à son cou ? Sérieux, Mikio, ton gars il va appeler la police si ça continue. T'es hyper impoli ... ! Ah oui ! La politesse tiens !

« Je m'appelle Mikio, enchanté. » souffla-t-il, accompagné d'un mouvement de tête.

Voilà, on est dans les règles là ?



——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mer 2 Déc - 22:43




Vraiment ? Ce garçon avait du sang japonais qui coulait dans ses veines ? Le monde était décidément tellement petit. Parmi tous les coréens qui vivaient en Corée - logique - il avait fallu que le seul qu’il rencontre soit mixé japonais. Ca se disait « mixé » d’ailleurs ? Kazuya n’en avait que faire, c’était un détail. Le principal à retenir était qu’au moins,  il pouvait converser sans paniquer et ça lui faisait de la compagnie. Puis, son voisin marquait un point, il aurait pu tomber sur un coréen qui en plus était muet, la catastrophe. Peut-être s’en serait-il sorti mais le chanteur ne préférait pas vraiment s’en inquiéter puisque de toute manière, une telle situation n’était pas arrivée. Ce gars parlait sa langue et c’était le plus important. Sans parler de leur rencontre des plus originales qui s’avérait être un onsen, en Corée. Ouais, voir le corps de l’autre, forcément ce genre de choses, cela rapprochait. Heureusement que Kazuya n’était pas pote avec tous les gens qu’il avait croisé dans les sources chaudes ou les bains publics parce qu’au vu du temps qu’il passait là-bas, il ne serait pas sorti de l’auberge. Mais un coréen japonais qui partageait son bain dans un pays qui n’était pas le sien, c’était différent. Cela faisait un trop grand hasard pour passer à côté et ne pas profiter.

Le fait qu’il soit plutôt tactile avec lui le crispa un instant néanmoins le garçon passa rapidement outre en s’apercevant que cet individu avait la même façon de penser que lui. Rien que pour ça, certainement, qu’ils pourraient s’entendre pendant longtemps. Qui savait après tout... Rien ne pouvait prévoir l’avenir bien qu’avec son métier, l’artiste doutait pouvait être capable de garder contact longtemps. Surtout quand on savait qu’il n’était pas maitre dans la matière de répondre à ses messages régulièrement. Mais avoir de l’espoir, croire que c’était possible, c’était ce qui permettait de vivre convenablement donc pour ce soit, Kazuya avait bien envie d’y croire. Apparemment, ils étaient aussi cons l’un que l’autre et il fallait avouer que la connerie et bien... Ca rapproche ! L’idole n’avait pu s’en empêcher qu’il avait rit avant de répondre d’un « en effet ». L’abruti.

- Kazuya, Se présenta-t-il ensuite à son tour, Enchanté.

Cela le perturbait de ne dire que son prénom, de penser que cet inconnu le nommerait ainsi également alors qu’ils n’étaient pas des plus proches toutefois Mikio ne lui avait donné que son prénom, il ne pouvait pas faire son rabat joie non plus. D’ailleurs il l’avait tutoyé et lui ne s’en apercevait que maintenant mais ce n’était pas dramatique non plus. Comme dit plus haut, la nudité, ça rapproche. Mais oui, et puis quoi encore ?

- Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un qui aurait la même vision des choses que moi !

C’est ça, dit lui qu’il est con aussi tant que t’y es. En soit, c’était un peu cela, il n’allait pas s’en cachait.

- Mais je trouve ça tellement hors du commun, on ne peut que s’entendre, Rigola le jeune homme, Ca fait un peu gay ceci dit mais on se le pardonnera ?

Enfonce-toi. Imagine que ce pauvre garçon était vraiment gay, tu vas faire quoi ? Vraisemblablement, il ne parut pas s’en soucier puisqu’il se remit à rire avant d’enchaîner.

- Vous allez au Japon de temps en temps ?

Lancer une conversation plus sérieuse avait l’air plus approprié. Cela serait toujours mieux que de déblatérer un nombre incalculable de « conneries » et de prendre le risque de blesser cet homme. Il avait l’air tout aussi particulier que lui mais sait-on jamais.



——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Dim 6 Déc - 20:12




Bonne nouvelle, la connerie du Coréen ne semblait pas avoir trop choqué le Japonnais. Tant mieux, cela aurait été embarrassant qu'il se mette à hurler à la police pour agression sexuelle dans le bain public. Encore plus dommage de se voir expulser d'une ville qu'il compter quitter le lendemain. Si le nippon sembla réticent au premier contact, il ne se formalisa finalement pas et finit par acquiescer à la bêtise de Mikio.
Il lui donna même son prénom ! C'était un bon début non ? Enfin, dans la continuité d'une rencontre dans un onsen quoi ... Attend Mikio, tu veux quoi ? Un pote ou alors tu comptes avoir son 06 et le pecho à la fin ? Mais non, il voulait juste se montrer amical ... Calmez vous ! Il n'est encore au courant que l'amour de sa vie est un homme. Préservons-le.

« C'est clair que c'est pas tout les jours qu'on peut se faire des potes dans un onsen ... Enfin je n'y vais pas assez souvent pour l'affirmer ... »

La dernière phrase de Kazuya lui fit hausser un sourcil. Gay ? Franchement, il ne voyait pas pourquoi il disait ça. C'était peut-être ça le problème Mikio ... Il haussa les épaules en affichant une moue détachée. De toute façon, il n'avait rien à se reprocher. Il aimait les femmes. Kazuya n'était qu'un potentiel ami, rien de plus.
Tu sais que c'est louche de se justifier autant ?

« On dira que l'ambiance chaleureuse facilite le contact ! » Oui oui, voilà. On dira ça. « Promis, je te demanderais pas le numéro de ta chambre d'hotel. »

Mikio rit doucement. Autant continuer sur un ton léger ... L'ex-leader se décala légèrement pour venir s'appuyer contre la paroi dans un soupir d'aise. Il laissa un instant la chaleur le sonner pour profiter de l'eau chaude et se détendre complètement. Maintenant qu'il avait sympathisé avec son unique compagnon de l'heure, il pouvait pleinement profiter. Il n'avait pas l'intention de laisser ses mauvais jours l'abattre, il allait rester positif jusqu'au bout. Il allait se relever, rebondir, il trouverait quelque chose ... Mais l'heure était à la détente. Et Mikio savait TRES BIEN prendre des pauses.

A la question du Japonnais, il tourna légèrement la tête vers lui. S'il allait au Japon ? Cela faisait des années qu'il n'y avait pas mis les pieds à vrai dire. Ses activités avec le groupe avaient été suffisamment prenantes jusqu'à ces derniers mois. Son japonais, il l'entretenait avec sa grand-mère qu'il avait souvent au téléphone. Peut-être devrait-il songer à aller lui rendre visite ?

« J'y allais souvent pour les fêtes quand j'étais gosse ... Mais ça fait un moment que je n'y suis pas retourné. Peut-être une idée pour les prochaines vacances ? » souligna-t-il en feignant l'illumination.

Il devrait passer un coup de fil à Mamie ! Il reporta néanmoins son attention sur Kazuya et le designa d'un signe de tête.

« Et toi ? Tu es venu découvrir la capital ? »

Qu'est-ce qu'un japonnais qui ne parlait pas un mot de coréen pouvait bien faire ici ? Remarquez, tout le monde avait le droit de voyager !

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Don't turn your back on me. Please, don't forget we started from zero but we were "one" with each other, more than anyone else. My heart is still warm for you  arctic monkeys
Naomi ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Mar 8 Déc - 19:55




Lui il pouvait l’affirmer puisqu’il allait souvent dans ce genre d’endroit certes pas assez à son goût mais dés qu’il avait du temps libre, Kazuya s’y rendait. C’était reposant, agréable, tranquille et non, il croisait rarement des gens là-bas. Peut-être parce qu’avec son statut, il s’arrangeait souvent d’aller dans des endroits plus chics, moins fréquentés afin de ne pas être dérangé. Et puis la plupart du temps, s’il rencontrait d’autres personnes, ils ne parlaient pas plus que cela. Sûrement qu’ils étaient plus renfermés au Japon ou que c’était lui qui se braquait car avec sa notoriété, il se méfiait toujours de l’entourage autour de lui. Il n’était pas en mesure d’être cent pourcents lui-même par peur de ce qu’on pourrait dire sur sa personne ensuite. L’idée d’être jugé ne lui plaisait pas, l’affectait plus qu’il ne le montrait ouvertement. En Corée, c’était différent puisqu’il était moins connu donc le chanteur se lâchait plus facilement, surtout que quand ce garçon était rentré dans la source chaude, il avait vu à son expression qu’il ne l’avait pas reconnu. Aussitôt ça l’aidait à se détendre et s’il était fier de son travail, il n’aimait pas plus que ça en parler, particulièrement lorsqu’on ne le connaissait pas. Au moins il pouvait être lui-même, pas besoin de jouer un rôle et ça faisait plus de bien que quiconque ne devait imaginer. Sans gêne il riait des bêtises de son nouvel ami avant de répondre d’un ton plaisantin :

« La 217. Charme garanti ! »

En soit, il déconseillait à son vis-à-vis de s’y rendre parce que ce n’était pas tout à fait vrai et qu’il avait rétorqué le premier nombre qui lui passait par la tête juste afin de dire une bêtise. Il était donc préférable que Mikio n’y aille pas, il risquait d’être surpris. Enfin tout dépendait de quel genre d’individu se trouvait dans la chambre 217. Si c’était une belle femme, il serait chanceux et si c’était un vieux papi aigri, moins. Rigolant de ses propres réflexions, il reporta son attention sur son interlocuteur, apprenant de nouvel chose à son sujet et comprenant donc mieux le pourquoi il parlait si bien le japonais. Le fait qu’il le tutoyait déjà si rapidement frustra quelque peu l’idole toutefois celui-ci ne releva pas. Peut-être que les coréens étaient moins formelles que les japonais, il n’était pas dans son pays donc il ne jugeait pas. Puis ce n’était pas le moment pour se prendre la tête sur de telles futilités.

« Mais oui, venez » L’avait-il motivé en souriant « Puis, il y a toujours des tas de choses à voir au Japon. »

Fidèle à son pays, ça oui. Bien qu’il adorait les voyages, Kazuya revenait toujours à cet endroit où il est né. Parce qu’à ses yeux tout est fantastique, autant par la culture que par la géographie ou même la mentalité, il aimait son pays.

- On dirait ça. Je suis venu surtout pour le travail mais là je suis en repos deux jours donc on va éviter de parler boulot. Du coup, je profite surtout. Si je le pouvais, je resterais plus longtemps pour visiter correctement.


Mais en général lorsqu’il avait des vacances, il n’avait pas assez de jours pour partir loin et profiter comme il le souhaiterait. Et s’il le pouvait, en général, il partait encore plus loin comme des pays d’Europe. L’Asie était à côté donc s’ils y venaient deux jours, c’était déjà bien.



——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Mer 10 Fév - 23:15




Ah bah ! Pas besoin d'insister, son nouveau copain lui avait donné le numéro de sa chambre ! Mikio arqua un sourcil étonné. Est-ce qu'il était sérieux ? C'était quoi son plan ? Que le Coréen le rejoigne dans sa chambre après minuit ? Est-ce que toute sa vie ne serait régie que par des allusions gays ??
L'aveugle souhaitait sincèrement que Kazuya n'espère rien de lui. Parce que même s'il commençait à bien l'aimer, le chanteur n'était pas branché fesses masculines. Peut-être que Mikio s'était montré trop chaleureux d'un coup ... C'était l'effet loser, ça lui donnait envie d'être plus avenant avec les gens ... Sauf qu'à force, il allait se créer des problèmes !
Mais ne nous emballons pas. L'ex-leader s'était sans doute monté la tête tout seul .... et préféra rester prudent.

« Fais attention, j'pourrais te prendre aux mot ! Imagine que je sois un stalkeur et que je n'attende que ça ... Tu sais, les fans hystériques, ça peut aller loin. »

Alors, de un, tu ne rassurais pas du tout le japonais. Mais alors pas du tout. Il aurait toute les raison du monde de fuir en courant et appeler la police après avoir parler avec toi. De deux, pourquoi parler de fan quand le gars en face de toi n'était pas chanteur, idole ou autre figure qui attiserait la convoitise de fan.
C'était sorti instinctivement. On ne savait pas si c'était l'intuition du Coréen qui avait parlé ou bien ce souvenir pas si vieux de son expérience sur scène.

Mikio hocha la tête avec un sourire. Retourner au Japon ? Il n'y avait plus trop pensé depuis qu'il avait son groupe. Mais maitnenant qu'il n'existait plus, c'était l'occasion ou jamais. « C'est vrai que je ne me suis jamais éloigné de Tokyo ... Finalement, je ne connais pas grand-chose sur le pays de ma grand-mère ! » Il eut un petit rire gêné. Mamie te punirait pour ça ! Il était ton devoir d'être incollable sur la culture nippone ! Il passa une main fumante dans ses cheveux. Il fallait vraiment qu'il l'appelle pour prendre des nouvelles.

Le jeune homme se sentit légèrement intrigué par le travail de Kazuya. Mais puisque celui-ci ne souhaitait pas en parler, Mikio n'insisterait pas. Il n'était pas du genre intrusif. Il savait combien l'intimité de chacun était précieuse depuis qu'il avait connu la notoriété ... Si le Japonais voulait s'éloigner de son travail, alors le Coréen ne l'y ramènerait pas de force. Il se contenta juste de déclarer, pince-sans-rire :

« C'est drôle, moi aussi je suis là pour le travail ! Enfin, pour en trouver plus exactement.» Hilarant, vraiment. « Mais je vais rentrer à Busan ... J'ai presque plus d'argent, j'vais finir par me faire virer de l'hotel bientôt ! Je devrais utiliser mes dernières économies pour prendre un avion pour le Japon, peut-être que je trouverais quelque chose là bas ... » Au moins, il aurait un logement.

Mais Mikio cligna des yeux en se rendant compte qu'il racontait sa vie à un inconnu qui devait n'en avoir rien à faire. Il se frotta l'arrière de la nuque gêné en laissant échapper un petit rire nerveux.

« Désolé, c'était pas pour t'ennuyer. »

Il préféra reporter son attention sur le touriste et lança avec intérêt :

« Tu pars dans combien de temps ? C'est vrai qu'il y a tellement de choses à faire à Séoul ... Tu devrais venir voir Busan aussi, c'est tout aussi sympa ! »


Mikio, patriote ? Pas du tout ! Il aimait son pays, il en était fier ... et pourtant il comprenait qu'aujourd'hui ce pays n'avait plus rien à lui offrir pour l'instant.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Don't turn your back on me. Please, don't forget we started from zero but we were "one" with each other, more than anyone else. My heart is still warm for you  arctic monkeys
Naomi ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Sam 2 Avr - 0:24




Ah. Kazuya avait plus d’un tour dans son sac et son nouveau camarade était bien loin de le connaître. Ca, c’était le cas de le dire. Jamais il n’aurait donné son numéro de chambre à un inconnu. Premièrement parce qu’il appréciait avoir sa tranquillité, deuxièmement parce que justement il était célèbre, qu’il ignorait tout de la personne près de lui et rien ne lui disait que ce dernier ne jouait pas la comédie. En effet, comme Mikio le rétorquait, il était peut-être un stalker, un fou, un psychopathe où on ne savait quoi d’autre. Le chanteur était exactement le genre de personnes à se monter la tête trop facilement et avec ce qu’il avait déjà vécu par le passé, il se méfiait. Qu’on lui pardonne cette attitude mais être une star n’était pas aussi simple tous les jours.

« Ah ! Ah ! » Avait ri l’idole sans la moindre gêne « Crois-tu vraiment que le numéro que je t’ai donné était le mien ? Essaie d’y aller au pire, tu auras peut-être une belle surprise. »

Imaginez grâce à lui, ce jeune homme se rendait dans la chambre indiquée pour tomber sur une sublime demoiselle qui deviendrait ensuite la femme de sa vie. Ah, si à cet instant précis Kazuya avait su, il ne lui aurait jamais rétorqué de tels propos cependant on n’était pas capable de prévoir l’avenir n’est-ce pas ? Certainement que son voisin l’ignorait lui aussi. Il avait haussé les épaules sur ses propres mots, souriant, amusé de la situation alors qu’il ne parvenait pas à savoir vraiment si le garçon à ses côtés le connaissaient. Quand il l’observait, il avait l’impression que non néanmoins ses paroles l’avaient quelque peu intrigué.

Sans l’interrompre, toujours avec cette esquisse au coin des lèvres, le jeune homme l’écoutait lui racontait sa vie, se perdant un peu parfois mais ça allait, il suivait. Le principal à comprendre était que son nouvel ami cherchait lui aussi du travail et qu’il ne semblait pas avoir de problèmes quant à l’endroit où exercer.

« Ce n’est pas grave. Ca m’intéresse puis au moins ça fait la conversation. Vous cherchez dans quoi ? »

Parce que tu crois que t’es en mesure de l’aider à trouver un boulot peut-être. En soit, c’était possible, il avait des contacts néanmoins il ne lui dirait pas ça, cela l’obligerait à se justifier sur sa vie et Kazuya n’en avait pas envie. Il appréciait de rester anonyme. Un nouveau rire s’échappa de ses lèvres à la suite de ce que répliquait Mikio et il ne pouvait s’empêcher de songer ô combien il adorait visiter toute la Corée s’il en avait le temps. Chose que malheureusement non, il n’avait pas.

- Je pars dans deux jours, je ne pourrais pas. Surtout que mon vol est tôt le matin donc demain je vais devoir préparer le départ.

Certes, il pourrait encore profiter un peu de la vie coréenne cependant il avait également des choses à faire, un autre rendez-vous pour le travail et sa valise à clôturer.

- Et toi ? Pourquoi ne viendrais-tu pas au Japon ? C’est tout aussi bien, hm ? Surtout si tu n’y connais pas grand chose, ça serait l’occasion. Il y a tellement de choses à voir, même moi qui y vis depuis vingt quatre ans maintenant, je suis sûr que je n’ai pas tout vu !

Est-ce que t’essaierais pas de le ramener par hasard ? Et bien disons que lui aussi, il aimait plus que tout son pays.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Sam 2 Avr - 21:39




Mikio marqua une pause. Est-ce que ce japonais se moquait de lui ? Une moue contrariée traversa son visage et le plat de sa main claqua la surface de l'eau.

« Quoi ? Je suis très déçu ! »

Parce que tu comptais vraiment allez le rejoindre dans sa chambre ? Mikio, sérieusement … Arrête. Tu sais, un proverbe russe dit « Si tu ne veux pas avoir l'air gay, arrête de le crier sur tout les toits. » Dans quelques années, tu t'étonneras encore de ta lose ! Mais faut avouer que tu ne t'aides pas … « J'essaierais ! » Vraiment, Mikio … Tais-toi. « Et s'il y a pas au moins une belle blonde à l’intérieure, je te retrouverais au Japon pour t'exprimer ma profonde déception, Kazuya ! » Après le gay, voilà qu'il allait passer pour un stalker psychopathe. Que quelqu'un le noie immédiatement.

Cependant, il passait plus pour un loser sur le moment en exposant à son camarade son errance à Séoul. Gêné, il passa une main dans sa nuque. A sa question, « Peu importe » aurait dû être sa réponse. Sans diplôme, sans argent, il ne devait pas faire le difficile. Tout était bon à prendre du moment qu'il n'embêtait plus ses parents.

« Dans la musique, » était ce qu'il avait finalement répondu. Trop naturellement pour qu'il puisse se l'interdire. Ce critère était sans doute la raison pour laquelle il n'avait rien trouvé jusqu'alors. Il ne voulait pas d'un autre boulot qui ne le passionnait pas... « Je ... » Mais cette fois-ci, Mikio s'était tut. Il allait se justifier, lui expliquer qu'il avait de l'expérience dans le domaine, lui parler de Chaser, de son succès éphémère … Mais il s'était raviser. Son echec, il ne le digérait pas encore. Son ventre était toujours noué malgré les mois qui s'étaient écoulés. Il se sentait plus misérable que jamais, et il avait le sentiment qu'en parler à cet inconnu le rendrait encore plus pathétique. « Non, oublie. Tout m'irait … Je vais bien finir par trouver. » Il lui adressa un sourire qu'il voulait confiant et rassurant. Kazuya n'était pas pôle emploie. Mikio se débrouillerait.

« Oh, je vois ! C'est dommage, » déclara le Coréen d'un air déçu pour lui. « J'espère que tu as bien profité quand même. »

Les voyages les plus courts étaient les plus terribles.
L'ex-leader sourit. Le Japon, il avait de plus en plus envie d'y retourner. Il hocha la tête.

« On en apprend jamais assez, » confirma Mikio d'un air entendu. « J'y songe, j'y songe. » Ses yeux dérivèrent vers le vague. Au point où il en était, claquer ses dernières économies dans ce voyage ne lui semblait pas une mauvaise idée. Mais que dirait sa mère ? Même si elle ne le disait pas, il était certain qu'elle était encore en colère après lui. Elle avait eu tristement raison... Peut-être que ne plus avoir son idiot de fils sur le dos la soulagerait un peu. Le musicien poussa un soupire... Et toussota en se rendant compte qu'il n'avait plus vraiment répondu. Cette histoire de boulot le tracassait plus qu'il ne l'imaginait en vérité … Et puisqu'il ne souhaitait pas s'étendre ses problèmes d'orientation au risque de gâcher la fin de son voyage au Japonais, Mikio déclara :

« Bien ! Je songe aussi à sortir, j'ai la tête qui tourne et encore des tas de trucs à faire pour ce soir ! » Comme .. pleurer sa vie ? « Ravie de t'avoir accorder ma précieuse compagnie. » Que de modestie … « Profite de tes derniers jours, même si c'est pour le travail, un voyage reste un voyage ! » Et philosophe en plus. « On se reverra au Japon sans doute ! … Ou ce soir : chambre 217 ! » Au Japon, c'était bien. Vraiment.

Il rit un peu avant de se lever et se courber légèrement pour saluer son camarade de bain. « A bientôt Hyung ! Merci pour ce moment. »

Oui oui, allez Valérie, retourne dans ta chambre. Un dernier signe de la main et Mikio disparaissait du bain pour retrouver ses affaires. Il repartait au moins avec l'étrange mais non déplaisante idée qu'il avait trouvé un copain de bain.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Don't turn your back on me. Please, don't forget we started from zero but we were "one" with each other, more than anyone else. My heart is still warm for you  arctic monkeys
Naomi ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Jeu 14 Avr - 21:02




Kazuya n’avait pu que rire face à l’offuscation de son nouvel ami, ne relevant aucun de ses mots si ce n’était d’hausser les épaules. La situation était plutôt drôle bien que Mikio semblait un brin particulier. Hors, au fond, le chanteur l’était tout autant donc il ne se permettrait pas de juger. Ce qui l’intrigua un peu plus par contre fut la réponse du jeune homme. « Dans la musique » lui avait-il répondu et s’il n’avait prononcé aucun mot sur le coup, l’idole était restée perplexe, s’attendant à tout sauf à cela. Certainement que la situation était plus ou moins ironique quand on savait le métier que lui exerçait. Peut-être même qu’il aurait pu essayer de lui trouver une place quelque part avec ses contacts mais sans savoir ce que valait vraiment le talent du garçon, Kazuya ne pouvait pas s’avancer malheureusement. Et s’il se mettait à aider chaque personne qu’il rencontrait dans une source chaude, il ne s’en sortirait probablement jamais.

« Je l’espère pour toi ! » Avait rétorqué la célébrité en souriant avant de serrer son poing et d’y ajouter un « Fight ! »

Typiquement japonais ça d’ailleurs. Pour le reste, Kazuya lui avait souri, déclarant qu’il songerait à le rejoindre si jamais il s’ennuyait et qu’un soudain besoin d’affection le parcourait. Lui aussi avait le droit de plaisanter non ? Il était un être humain comme un autre puis de toute manière, Mikio ne le connaissait pas. Puis il ne s’agissait là que de bêtises et ça n’aurait pas été amusant si la star avait rétorqué qu’il n’avait pas envie d’aller dans sa chambre, qu’il n’était pas gay ou autre. On s’en fichait de tout ça. Ils savaient tous deux ce qu’ils étaient et c’était ce qui comptait. Non ?

Le chanteur avait quitté le bain peu de temps après, entourant soigneusement une serviette autour de sa taille avant de se rincer et de se rhabiller. Les jours qui suivirent passèrent à une vitesse que le jeune homme était déjà triste de rentrer à la maison. Ce genre de repos, c’était trop court, dommage. Il n’avait pas revu son voisin des sources et à présent, il se détendait tranquillement dans son avion, sortant les affaires qu’il aurait besoin pendant le vol avant de se réinstaller à sa place. De là, ses sourcils se froncèrent machinalement à l’entente du vacarme derrière et près de lui. Ne pouvait-on pas être tranquille une minute ? Il fallait toujours qu’il y ait des personnes turbulentes dans un avion et à chaque fois, ça tombait sur lui. Les paupières closes, il laissa les voyageurs autour de lui débattre sur dieu ne sait quel sujet avant de comprendre que le problème c’était lui et que la fille à ses côtés refusaient délibérément de céder sa place. Tient donc, on se demandait bien pourquoi, hm ? En premier lieu, Kazuya pensa à un fan néanmoins cette voix... Il la connaissait. Et alors qu’il ouvrit enfin ses yeux pour voir ce qu’il se passait, ceux-ci s’écarquillèrent de stupéfaction. Sérieusement ?!! Gentiment, de son regard de braise et d’un sourire dont seul avait le secret, il demanda à la demoiselle à ses côtés si elle ne voulait pas changer, expliquant qu’il connaissait le jeune homme et cette dernière accepta, bien qu’un peu ronchon malgré tout.

- Tu t’es décidé à la dernière minute ? L’interrogea-t-il, amusé une fois Mikio installé, Je ne pensais pas que ma présence te manquerait autant. Dire qu’on vient tout juste de se rencontrer, ça alors...

Abruti. Incapable de se retenir, Kazuya se mit à rire, précisant ensuite qu’il plaisantait alors qu’on annonçait enfin le décollage.

- Tu vas faire quoi une fois au Japon ?


Curieux ? Un tout petit peu. A moins que cela ne soit pour lancer une conversation. Ou peut-être les deux.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Jeu 9 Juin - 23:21




L'aéroport. Direction Narita. Mikio était vraiment en train d'embarquer, son billet et passeport à la main, sa guitare sur l'épaule. Il avait déposé son petit bagage plus tôt. Une petite valise.  Celle qui était censé contenir ses affaires pour un mois ou deux pendant son séjour à Séoul. Il n'avait besoin de rien de plus. Et il lui restait juste assez d'argent pour vivre un mois à l'étranger.
Alors, il l'avait vraiment fait ? Oui. La conversation qu'il avait eu avec Kazuya, il l'avait tournée et retournée dans sa tête plus qu'il ne l'aurait pensé. Il devait se faire une raison. Il ne trouverait rien à Séoul... Le seul plaisir qu'il avait pris dans la capitale, c'était la liberté de jouer dans les rues de Hongdae le soir. Mais ça n'avait pas d'avenir. Plus personne ne le remarquerait... il avait laissé passer sa chance. Il avait été si stupide... Alors partir au Japon, maintenant qu'il n'avait plus rien à perdre, ça ne coutait rien. Enfin si, le reste de ses économies. Mais il savait qu'il pouvait compter sur sa grand-mère, là-bas.Sans hésiter, elle avait accepté de le recevoir alors qu'il s'y prenait à la dernière minute. Bien sûr, il ne comptait pas se faire entretenir gratuitement. Il l'aiderait, il trouverait quelques choses... Mais il avait surtout besoin de s'éloigner de la Corée. De Busan, de son ancien groupe, de son ex, de sa famille et de ce poid qu'il ressentait alors qu'il n'était que déception… Il avait tout loupé. Il avait besoin de ce voyage. Un mois. Juste un mois, ça serait suffisant. Il allait sortir, découvrir la ville, peut-être qu'il trouverait un job, mais surtout... il ne voulait plus penser à cet échec.

Mikio avait seulement appelé sa mère la veille de son départ. Il lui avait exposé son plan pour les semaines à venir. Ca l'avait contrariée que son fils, qui n'avait rien trouvé en deux mois d'errance à la capital, ne rentre pas à la maison. Qu'il parte sur un coup de tête. Il agissait toujours sans réfléchir... Son fils n'avait rien dans la tête. Mais impuissante, et un peu rassurée en comprenant qu'il serait chez Mamie, elle n'avait pas plus protesté. Et Mikio avait raccroché.
Il avait envoyé un message Jae, son meilleur ami. Un court message pour lui dire qu'il ne reviendrait que dans un mois. Il ne s'inquiétait pas pour lui. Jae avait de quoi s'occuper à Busan... il pourrait se débrouillerait sans lui. Et puis, ils se reverraient dans quatre semaines.
Non. Il ne pouvait pas prévoir qu'il y resterait finalement cinq ans.

Réajustant son étui sur son épaule, le Coréen avait zyeuté les places à la recherche de la sienne. Une place à trois. La sienne était la seule libre. A côté de lui, il y avait une femme et à côté d'elle il y avait... Oh ! Sérieusement ? « Kazuya ?! » Il n'avait pas pu retenir sa surprise, cependant le Japonais n'avait pas réagi, il semblait ailleurs. Il était peut-être fatigué. Peu importe, le chanteur se pencha poliment vers la jeune femme et lui demanda si elle ne voulait pas échanger sa place avec la sienne.
Non.
Comment ça non ? Mikio grimaça. C'est qu'elle allait l'agaçait celle-là ! Lui qui était toujours si calme... Ne pouvait-elle pas comprendre qu'il avait envie d'être à côté d'un.... euh... compagnon de bain ? Ce n'était peut-être pas la meilleure idée du monde de lui expliquer leur relation de cette façon. Cependant, il n'avait pu s’empêcher de lâcher sur un ton plus excédé :

« Mais puisque je vous dis qu'on a pris un bain ensemble ! »

Que Kazuya se réveille un peu tard, c'était mieux pour lui. En dépit du regard outrée de la Japonaise, Mikio ne se démonta et son visage s'illumina quand son aîné le remarqua enfin. Et là, miracle, on lui céda sa place ! « Merci. » Il pouvait remercier Kazuya mais aussi la jeune fille de ne pas avoir appeler la sécurité. Prenant place, il prit soin d'installer Miyabi à ses pieds. Bon normalement, il aurait réclamé le siège à côté pour ne pas abîmé sa précieuse guitare mais bon... il en avait déjà assez fait.
Un rire s'échappa de ses lèvres.

« Ca s'appelle un coup de foudre Kazuya ! J'ai bien essayé de te rattraper avant l'embarquement pour le côté romantique, mais j'cours pas très vite. Alors j'ai décidé de te suivre au bout du monde ! » Ta gueule, Mikio. Vraiment. Surtout que ce genre de mots qu'il disait à moitié mort de rire... il ne se doutait pas qu'il les prononcerait quelques années plus tard pour un autre avec le plus grand sérieux.

Il poussa finalement un soupire, calmant un peu son amusement. Il hocha la tête plus sérieusement.

« J'en sais rien pour être honnête. M'aérer la tête... Je reste un mois, alors j'aurais le temps de voir une fois là-bas. » Il passa une main sur son visage, tentant de chasser la fatigue de ses mois d'errance... « Ca fera plaisir à ma Grand-mère de voir son petit-fils préféré. » C'était triste que tu sois le seul... Pauvre Mamie.

L'avion décollait. Mais Mikio ne chercha pas à regarder à travers le hublot. De toute façon, il était trop loin. Alors il reposa son regard aveugle sur le Nippon.

« Et toi ? Finis les vacances alors ? »

S'il ne souhaitait pas en parler, encore une fois, Mikio n'insisterait pas.



——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Don't turn your back on me. Please, don't forget we started from zero but we were "one" with each other, more than anyone else. My heart is still warm for you  arctic monkeys
Naomi ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Lun 13 Juin - 16:15




A croire qu’ils étaient aussi idiots l’un que l’autre pour se comporter de cette façon. C’était forcément que le feeling était de mise et qu’ils étaient fait pour s’entendre. Ils se connaissaient à peine mais à les voir, c’était comme s’ils se connaissaient depuis plus longtemps que cela. A croire que prendre un bain ensemble, ça avait le don de rapprocher les gens. Mais peut-être que le fait que Mikio ait ce caractère là, que Kazuya ait lui même sa propre personnalité et aussi que le coréen ne sache pas pour sa célébrité leur avait permis de s’entendre. Ils semblaient avoir de nombreux points communs et rien qu’à les observer converser, plaisanter à deux, on n’avait plus besoin d’en douter. Certes, le chanteur était un peu frustré parce qu’à cause de cela son vol ne se ferait plus dans la tranquillité, il ne pourrait pas se reposer convenablement cependant il n’allait pas s’en plaindre alors qu’il avait quelqu’un de bien à côté de lui. Quelqu’un qui peut-être se lierait d’amitié avec lui et que plus tard, dans leurs vieux jours, ils seraient encore là à discuter de leur rencontre particulière. Cette idée l’amusa plus que de raison même si le jeune homme se doutait que ce n’était pas une situation probable, que dés qu’ils auraient quitté l’avion, ils ne se croiseraient certainement plus jamais et chacun vivrait de son côté. Ah, s’il savait... Le monde est tellement plus petit que ce qu’il pouvait imaginer. Sans parler du fait qu’en réalité, à l’heure actuelle, tous les deux étaient toujours en contact, personne n’aurait pu deviner que celui qui deviendrait son ami plus tard serait également l’une des personnes la plus proche d’un de ses élèves. Qui savait... Peut-être étaient-ils destinés à se rencontrer. Ô que c’était beau. Magnifique même tiens.

« Au bout du monde ? Waouh, quel chanceux je suis ! » Avait plaisanté l’artiste en mimant une expression terriblement niaise, papillonnant des cils alors qu’il avait croisé ses mains sur son coeur, faussement touché par la déclaration de son vis-à-vis « Dommage, j’aime bien le petit côté romantique aussi ! »

Sauf que ce genre de scène, en règle général, on ne le voit que dans les films puis à choisir, Kazuya préférait réellement la discrétion donc il remerciait que son nouveau camarade n’ait pas agi ainsi. Enfin, de toute manière, il ne s’agissait là que d’un hasard du coup, la situation ne serait jamais arrivé et il savait que son interlocuteur ne faisait que raconter des bêtises. Tout comme lui d’ailleurs qui aurait pu l’inciter à arrêter en riant plutôt que de rentrer dans son jeu. Il l’écouta ensuite en silence, hochant la tête avant de lui déclarer qu’il était quand même content d’apprendre qu’il avait choisi de se rendre dans le pays du soleil levant, ajoutant même que le garçon ne regretterait pas son séjour ici. Il aurait bien voulu lui proposer de lui faire la visite, d’être son guide ou toute autre proposition similaire cependant il n’avait pu s’y résigner. Cela aurait été le plus gros mensonge de sa part puisqu’il n’aurait jamais pu faire tout ça avec son emploi du temps surchargé et la tournée qui était loin d’être terminée.

- Et oui, déjà fini, Sourit Kazuya en se tournant vers lui, C’était court mais bon, ça fait toujours du bien un peu de repos !

Même si en réalité, il avait tout aussi hâte de retrouver les autres, de répéter puis faire des concerts, encore et toujours. Il adorait son métier et si parfois il se plaignait un peu du manque de sommeil, il n’était pas moins heureux du travail qu’il exerçait. Après ses dires, le chanteur n’en raconta pas plus à propos de ses activités, parlant d’autres choses, de sujet divers comme par exemple de ses chanteurs favoris, du baseball aussi - ne cachant pas sa passion pour ce sport - des faits d’actualités sans oublier des petites anecdotes stupides quant à ce qui se déroulait dans l’avion ou dans la vie de tous les jours. Puis, on annonça l’atterrissage, signe qu’ils arriveraient enfin d’ici une trentaine de minutes. Le chanteur ne résista pas à regarder à l’hublot, grand amoureux des beaux paysages et ce, même s’il n’y avait pas grand chose à voir. Cela lui semblait toujours fantastique et un doux sourire étira ses lèvres jusqu’à ce que les roues touchent le sol. Les voilà enfin à Tokyo. A nouveau, il dialogua avec son voisin avant de défaire sa ceinture. Le monde se leva, chacun prenant sa valise ci et là jusqu’à ce qu’ils puissent enfin sortir de l’avion. Le premier réflex de la célébrité fut de porter un chapeau sur sa tête, des lunettes de soleil devant ses yeux ainsi qu’un léger foulard autour du cou. Ils allèrent ensuite récupérer leurs bagages au bout de l’aéroport où de là, à l’extérieur, au travers des vitres, on pouvait déjà voir certains journalistes ainsi qu’une ribambelle de fans qui semblaient s’impatienter, guetter de tous les côtés. Habitué, le garçon ne les calcula pas, attendant tranquillement son bagage puis une fois qu’il l’eut enfin, il sourit à son voisin.

- Je crois que c’est ici que nos chemins se séparent, Déclara-t-il d’un ton théâtrale avant qu’il ne se mette à rire, C’est triste.

Tellement que le garçon ne bougea pas pour autant, rigolant de sa propre bêtise avant d’hausser les épaules. A cet endroit, il était encore personne mais dés qu’il aurait franchi les portes, cela serait différent. Complètement différent même.

——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
▬▬▬▬▬▬
KOREAN MAN IN TOKYO
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Né à Busan 25 ans 18.12.1990 Sagittaire

75% Coréen 25% Nippon

Dieu des Fashion Terrorist et de la Loose

Activité de fainéant :
Travaille le soir dans les bars où il joue ses compositions pour gagner sa vie #pauvreté #faitesdesétudes #oudescrêpes,c'estbonlescrêpes.
#pasaunutellac'estpasbio

Il est très souvent au Dai Bar, l'ambiance y est sympa et surtout c'est là que travaille le Mexicain de sa vie ♥️



Statut marital :
Ne recherche plus le grand amour, il l'a trouvé chez Old el paso et Panzani ♥️


Nao's Destiny ♥️



Mes trucs à moi :


A vécu 5 ans chez Mamie avant de trouver son foyer Toujours proche d'elle, cette dernière le surnomme "Mitsune" Voue un culte à sa première guitare, bien quelle soit erraflée  Etait le leader d'un groupe dans sa ville natale Continue de jouer ses propres chansons dans les bars  Dépourvu de papilles  Tout de même persuadé qu'il cuisine bien pour le plus grand plaisir de ses colocataires  Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il a une excellente vue  A du succès auprès des filles... de 50 à 75 ans  Marié à la lose depuis sa plus tendre enfance  Ca ne l'a pas empêché de se fiancer au plus parfait des Italiens



 Oreilles percées #rebelledelasociété Miss his red hair   Son endurance est misérable  Possède l'incroyable don de ne jamais arriver à l'heure   Leo rules my life  A globalement des goûts.... particulier  Pas grave, il est soutenu  A adopté un chien avec Naoki, préalablement volé chez les concierge  Prévoit d'adopter Kô quand l'adoption pour tous sera légal au Japon  Corps de rêve ! #lesrageuxdirontphotoshop #Jaeisjudginghard





Mer 20 Juil - 20:42




Un léger sourire accompagna le hochement de tête du Coréen. Oui, du repos, c'était toujours bon à prendre, ce n'était pas cette feignasse de Mikio qui dirait le contraire. En revanche, il voyait déjà le regard courroucé de sa mère et son meilleur ami qui lui reprochaient un peu trop sévèrement sa trop grande passivité. Il n'y pouvait rien lui s'il aimait dormir, n'appréciait pas les activités trop fatigantes en dehors de la scène et évitait globalement tout ce qui pourrait lui prendre la tête et le fatiguer... C'était tout un art de vivre dans la tranquillité. Faire sa vie, s'emmerder le moins possible et préserver son énergie pour ce qui en valait uniquement la peine.
Et il se demandait vraiment pourquoi il n'avait rien trouvé en deux mois ?
Non, au fond, il le savait. Il n'avait pas envie de cette vie. C'était sans doute puéril, mais probablement n'avait-il pas totalement abandonné ses rêves. Fuir au Japon, c'était peut-être un moyen pour lui de ne pas les voir anéantir totalement. Par sa mère... ou juste la réalité.

Mais ce n'était pas ce à quoi il avait envie de penser là, dans cet avion. Il aurait un mois pour le faire, se remettre en question, se bouger, peut-être arranger les choses... Mais là, pour les petites heures de vol à venir, il préférait reporter son attention sur le Japonais assis à côté de lui. Papoter avec lui lui changerait les idées. Ca lui en donnerait peut-être même de nouvelles, comme celle de prendre ce billet d'avion... Quant à savoir si elles étaient bonnes... Mikio verrait bien avec le temps. Aujourd'hui, il vous dirait sans doute que oui, même si ce qu'il avait trouvé au Japon était loin d'être ce qu'il avait imaginé... Mais il ne regrettait pas une seule de ses décisions. Il remerciait même sa maladresse qui retarderait son retour... de cinq ans.

S'il avait pour habitude de s'endormir automatiquement dans les transports, ses plans furent bousculé par la conversation qu'il mena pratiquement tout le long avec Kazuya. Mikio apprécia d'en connaître un peu plus sur son compagnon de bain, même à travers des faits très anecdotiques. Lui rendant la pareil, le Coréen lui parla surtout de Busan et de sa famille pour rallier la conversation au Japon. Ils discutèrent de ce qu'ils connaissaient en commun, ce qu'ils appréciaient chacun dans le pays de l'autre... et si Mikio mentionna effectivement son amour pour la musique qu'il pouvait difficilement cacher à cause de sa chère Miyabi qui ne l'avait pas quitté, il évita cependant de mentionner sa carrière abrogée. Non, il n'avait pas envie de parler du groupe, de son échec en tant que leader et petit-ami. Kazuya n'avait pas besoin de savoir. Personne n'avait besoin de savoir au Japon... Il devait s'en détacher complètement. Au moins pour le mois qui suivrait.
L'ex-chanteur apprécia la compagnie de son aîné tout le long du voyage et cette facilité de dialogue qu'il avait avec lui. Si le Coréen n'était pas le plus bavard surtout quand il s'agissait de lui, il s'adaptait très bien aux caractères des autres et savait se montrer sociable quand le courant passait bien avec une personne. C'était le cas avec Kazuya et il se sentit presque triste d'entamer déjà l’atterrissage.

Récupérant sa guitare, il fit un signe de tête à son nouvel ami au cas où il se perdait de vu en récupérant leur bagage. Cependant, le hasard fit que ceux-ci se retrouvèrent également côté à côté. « Décidément ! » plaisanta le métis en récupérant enfin sa valise. Ne percutant pas tout de suite le cinéma qui se tramait à l'extérieur, Mikio reporta son attention sur son voisin et sa déclaration l'attrista.

« Ah, oui, déjà. » Une moue peiné passa sur son visage tandis qu'il vint naturellement lui tapoter l'épaule. « C'était cool de voyager avec toi. J'espère qu'on se retrouvera vite, même si j'en doute pas. » Sincèrement. La vie les avait fait se rencontrer trop de fois pour qu'ils se séparent définitivement. Un sourire amusé éclaira le visage du plus jeune. « Si ça se trouve, ça sera encore dans un onsen ! » Qui sait. Convaincu que ce n'était pas la dernière fois qu'il se voyait, l'ex-leader se courba légèrement en se détournant vers les portes extérieures. « Bon eh bien, à bient... woh ! »

L'aveugle eut un mouvement de recul face à cette armée de filles trépignantes et tous ses appareils photos. Toutes semblaient à l'affût ce qui étonna le garçon qui n'osa plus faire un pas. Et puis... l'une d'elle pointa un doigt dans sa direction dans un cri hystérique qui fit sursauter le Coréen tandis qu'il se rapprocha naturellement de son camarade qu'il s'apprêtait à quitter. Loin de se douter que toutes ces demoiselles s'affolaient en fait pour son ami, Mikio marqua une pause dans la réflexion, bouche ouverte dans un « Ooh... » encore surpris.
Et puis quand l'une sembla lui sourire - non mais elle devait avoir un strabisme pour ne pas vraiment le regarder - Mikio frappa son poing dans sa main qu'il agita ensuite vers elle.

« Wow, ça alors ! Si je m'attendais à ça... Je pensais pas que Chaser était connu au Japon, c'est fou ! J'suis touché. » Tournant son regard vers Kazuya il lui sourit de toute ses dents, une lueur fière dans les yeux. « Désolé, je t'en ai pas parlé, mais j'avais un groupe à Busan, on avait notre petite célébrité tu sais ? » ... Okay, là, c'est le moment où tu la fermes pour pas avoir l'air plus con. Et arrête de faire coucou à toutes ses filles... Bah, y'en avait des jolies dans le tas... Mikio trouvait que c'était un bon accueil. Et puis une moue pensive marqua ses lèvres, tandis que ses doigts vinrent gratter distraitement sa tempe. « M'enfin, c'est bizarre... les nouvelles doivent pas allez très vite chez vous, ça fait 5 mois qu'on a disband quand même... »

Franchement, c'était même plus qu'étrange.
Tu crois... ?
Ok, arrête de sourire à cette fille qui te regarde même pas et rebranche ton cerveau s'il te plait...


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


Don't turn your back on me. Please, don't forget we started from zero but we were "one" with each other, more than anyone else. My heart is still warm for you  arctic monkeys
Naomi ♥️
▬▬▬▬▬▬
JPN + IDOLE NATIONALE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org http://a-japanese-dream.forumgratuit.org/ http://a-japanese-dream.forumgratuit.org

Carte d'identité :
Il est né à Edogawa, le 23 février et vient de souffler ses 30 bougies cette année. Lui aussi fait partie de la famille des papy maintenant #meurs


Activité de fainéant :


En pause avec son groupe, il se concentre pour le moment sur ses activités personnelles. Il paraît que c'est plus simple comme ça bien qu'au fond de lui, il sera toujours le K de KAT-TUN.

« it's thanks to everyone's support that we can keep going. The 3 of us will definitely be back as a group someday. But until then... Goodbye for now. »


Statut marital :
Officially, he is in love with Her ♥️ Il ne veut plus perdre de temps, profiter de chaque moment et même si l'avenir lui fait peur, il ne l'imagine pas sans elle.



Sinon à part ça, il mène une double vie avec Tadayoshi ~ #truelove #nostupidity



Mes trucs à moi :
Il a 4 frères et en est le troisième ▪️ Il est très proche de sa famille ▪️ C'est un fan incontesté de baseball, il rêvait de devenir un joueur professionnel ▪️ Il est aussi passionné de photographie ▪️ Il est une idole aujourd'hui mais il fait de multiples activités ▪️ Il sait jouer plusieurs instruments : guitares, de la batterie et du piano ▪️ C'est un excellent acteur et il commence à s'orienter aussi dans le cinéma ▪️ C'est un piètre dessinateur ▪️ Il est cependant le meilleur imitateur du groupe et fait très bien Donald ▪️ Il aime cuisiner et le fait d'ailleurs plutôt bien ▪️ Il ne tient pas à l'alcool ▪️ Il adore la France, principalement Paris ▪️ Il aime la mode et plaire ▪️ Il a toute une collection de lunette de soleil ▪️ Il a des idées un peu bizarres parfois, ça lui est déjà arrivé de construire un hamac à 2h du matin • Il a un penchant pour les dresseuses de serpents #rpzptn ▪️ Son attitude change souvent en fonction de qui il a en face de lui ▪️ Il est plutôt maniaque et aime quand tout est soigné ▪️ Il a un fort esprit de compétition et déteste perdre ▪️ Bref, c'est un type compliqué et paradoxal... Très paradoxal.

« I love KAT-TUN from the start, you know ? And for those who didn’t love it from the start, they left »





Jeu 21 Juil - 16:02




S’il avait souri, en vérité, Kazuya doutait qu’ils se retrouvent un jour. Cela serait drôle en effet que le hasard les oblige à se croiser à nouveau néanmoins il n’y croyait pas vraiment. Les chances étaient minces, principalement quant on est célèbre dans son pays et qu’on n’a pas énormément de temps libre pour s’occuper de soi. Mais qui savait... Comme le dicton le disait si bien, le monde était petit. Ils s’étaient déjà croisés par hasard deux fois, pourquoi pas une troisième fois. Le mieux aurait été sûrement d’échanger leurs coordonnées cependant jusqu’à maintenant, ils n’en avaient pas réellement eu le temps puis avec tous ces gens à l’extérieur, pas certain qu’ils aient l’occasion de le faire après.

« Peut-être dans un onsen » Avait rigolé la star avant de se saisir de sa valise.

Qui savait après tout. La vie avait le don d’être capable de réserver de formidables surprises et assurément que le jeune homme en rirait encore si par un malencontreux hasard, il croisait à nouveau cet homme dans des sources chaudes. Cela l’étonnerait moins dans le sens où Kazuya aimait ce genre d’endroit et que s’il le pouvait, il passerait tout son temps là-bas. Les sources, les sauna, les bains bouillons, c’était son domaine et ce qui le fascinait le plus. En même temps, au vue du nombre de fois où il en parlait et les débats qu’il lançait toujours sur le sujet, ce n’était plus un secret pour personne.

Et si cela ne tenait qu’à lui, il aurait pu le mentionner encore en cet instant cependant il fut interrompu par son élan face à l’étonnement de son voisin. Ah. Il venait de remarquer, enfin, la foule dehors. Pour le chanteur, c’était devenu une habitude. Il n’était plus vraiment surpris par ce genre de rassemblement. C’était comme ça à chaque fois qu’il partait en voyage pour le travail, principalement avec son groupe. Ce séjour en Corée avait ramené beaucoup de monde donc forcément, beaucoup de monde était au courant et n’attendait que son retour afin d’obtenir des autographes, de nouvelles informations ou rien que pour le voir. Il s’apprêta à rétorquer à Mikio de ne pas y prêter attention cependant ses pupilles s’écarquillèrent derrière ses lunettes à la réaction du jeune homme. De... Sérieusement ? Il croyait réellement que tout ce rassemblement était pour lui ? Kazuya se sentait mal à l’aise, ignorant comment lui dire qu’il faisait certainement fausse route et que même à lui, le nom de son groupe ne lui disait pas grand chose.

« Euh... »

Ce fut le seul mot capable de sortir de sa bouche avant qu’il ne lui sourit, un brin confus, sans pour autant oser lui briser ses espoirs. D’une certaine façon, ça l’amusait néanmoins sur le moment, l’idole n’avait su comment réagir. Même lui, lorsqu’il était arrivé en Corée, et qu’il y avait eu tous ces gens pour les accueillir, il n’avait pu se permettre de penser que c’était pour eux. Tout du moins, il n’en avait pas cru ses yeux, jugeant la chose impossible... Alors voir ce petit homme à côté de lui s’emballait autant, c’était plutôt drôle.

- Tu en as de la chance dit donc, Ne résista-t-il pas à se moquer gentiment, Je crois que tu leur plais.

Vraiment ? Kazuya, tu n’es qu’un abruti ! Ce n’était pas bien de profiter de la naïveté des autres mais qu’on lui pardonne, c’était juste trop tentant. Empoignant sa valise, ils se dirigèrent ainsi vers l’entrée, avant de passer enfin le portique et d’être accueilli par des centaines de cri ainsi que des flash de photographies. Certes, à présent, le chanteur n’était plus capable de jouer la comédie trop longtemps puisque les filles s’extasiaient devant lui dont certaine ne se gênaient pas de crier des « Kamenashi-san, je t’aime ! » et toute autre phrase similaire. Il ne résista pas à leur adresser de petits sourires ou quelques signes de main discret toutefois cela bousculait tellement qu’il fallait qu’un des gardes étant venu le chercher se presse vers lui pour ensuite lui frayer un passage. Tout s’était passé rapidement jusqu’à ce qu’il n’entre enfin dans le véhicule lui étant adressé. Pas loin derrière lui se trouvait son nouveau camarade qui n’avait pas du tout comprendre et qui n’avait sûrement pas eu le temps de tout suivre non plus.

Au bord de la porte, l’artiste fit signe au staff et au conducteur de ne pas partir de suite afin de pouvoir s’adresser au jeune homme.

- On te dépose quelque part ?
L’interrogea Kazuya, Allez monte !

Sur ses dires, il se décala vers le fond du véhicule afin que Mikio puisse grimper à l’intérieur. A peine la porte fut-il fermé et la voiture démarrée que le chanteur ne put se contenir une seconde de plus. Il fut pris d’un fou rire qu’il n’était guère capable de maîtriser. Il en avait mal au ventre tellement il rigolait. Non, décidément, ce n’était pas bien de se moquer cependant si les rôles avaient été inversé, le coréen se moquerait très certainement de lui également. Ce n’était pas méchant, c’était juste que cet instant... Pour sûr que le Kat-tun ne l’oublierait jamais.

- Pardon... Excuse-moi... Mais c’était si drôle... J’espère que tu n’es pas trop déçu.

Et il se remit à rire. Incapable de s’arrêter. Encore.


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————


I will always be yours.♒︎You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life.© endlesslove.
Contenu sponsorisé


——————————————— EITA ACADEMY ———————————————
 

[flashback] Hey dude, come on in my bath • | [MIKIO & KAZUYA] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EITA ✩ ACADEMY :: Tokyo City :: Pays étrangers :: corée du sud-